Bataille de Bastion [+28]


Une offensive dévastatrice des Yuuzhan Vong censée anéantir les Vestiges de l’Empire

  Après la bataille d'Ebaq IX, chaque camp travailla à renforcer ses positions. L'Alliance Galactique se consacra au rétablissement des communications HoloNet entre ses différents mondes et à restaurer ses chantiers navals. Les Yuuzhan Vong décidèrent de se débarrasser des principales menaces qu'ils pouvaient affronter afin d'éviter de les voir s'allier contre eux et faire un maximum de prisonniers susceptibles de les servir au combat en tant qu'esclaves. Ils anéantirent ainsi les Barabels et les Yevethas avant de réunir une flotte sous le commandement de B'shith Vorrik. Ils organisèrent ensuite l'invasion des Vestiges de l'Empire.

I. Attaque surprise.

  L'attaque sur Bastion prit la flotte du Grand Amiral Pellaeon par surprise, ce qui l'horrifia plus que toute autre chose. Malgré tous les efforts qu'il avait déployés pour préparer ses forces à ce genre d'assaut, la réponse fut totalement désorganisée, exceptée sur le Chimaera. Les Impériaux parvinrent tout de même à empêcher l'avancée des Yuuzhan Vong qui battirent en retraite. La victoire semblait à portée de main des défenseurs mais les extragalactiques libérèrent des milliers de grutchins.

  Les insectes rongeurs de métal percèrent les défenses de Bastion puis Vorrik renvoya ses forces à l'assaut. Avec une quinzaine de croiseurs massifs, il bénéficiait d'un avantage sur les troupes paniquées de la capitale impériale. Les destroyers furent séparés les uns des autres, toute discipline ayant disparu dans la panique générale. Seul le Chimaera parvint à rester aux côtés d'un second destroyer et de quelques vaisseaux moins importants.

  Face à l'inévitable défaite, les Impériaux décidèrent d'évacuer Bastion en profitant des boucliers planétaires avant qu'ils ne s'effondrent. Leur capitale subissait un bombardement massif, perdant des millions de concitoyens dans les combats. Cependant de nombreux civils purent quitter la planète vivants en direction de Muunilinst qui également fût attaquée avec sauvagerie.

II. La fin de la bataille.

  C'est alors que l'Ombre de Jade arriva, avec à son bord Luke et Mara Jade Skywalker, Jacen Solo, Saba Sebatyne, Tekli et Danni Quee. Ils avaient décidé de tenter de rallier les Vestiges à l'Alliance Galactique avant de partir à la recherche de Zonama Sekot. En voyant les Impériaux dans une position si catastrophique, ils contactèrent l'Amiral Pellaeon qui les informa de la situation. Malgré leur incapacité à faire pencher la balance avec leur seule intervention, les Jedi l'informèrent de la présence d'un Yammosk et de sa localisation. Ils furent ensuite envoyés sur Yaga Minor avec les survivants de la flotte de Bastion.

  Le croiseur qui le transportait devint la nouvelle cible des chasseurs TIE. Toutefois, bien qu'en possession de ces informations importantes, le Chimaera subit un pilonnage en règle qui dévasta le destroyer. Resté en arrière pour couvrir le départ de ses troupes vers Yaga Minor, il fut éperonné par un corail skipper au niveau de la passerelle. Le choc blessa grièvement le Grand Amiral qui eut les hanches écrasées et l'abdomen perforé. Il fut transféré sur une frégate qui évacuait les survivants du Chimaera et du Supérieur sur Bastion. Ce sauvetage in extremis coûta la vie à des nombreux pilotes mais permit de protéger Gilad Pellaeon de la mort. Il put ainsi être soigné et participer à la riposte impériale sur Borosk, qui allait marquer la véritable entrée en guerre des Vestiges de l'Empire.


Actualités en relation

HoloNet : 27 fiches sur Les Derniers Jedi

Après le pack de fiches dédié aux vaisseaux il y a deux semaines (voir l'actualité), il était temps de revenir un peu à l'actualité du moment avec des fiches concernant Les Derniers Jedi. Et si jusqu'à présent...


Battlefront II : La Guerre des Clones sera à l'honneur cet automne

Alors que le jeu Star Wars de Respwan Entertainment vient enfin de se trouver un titre et une date, DICE et Electronic Arts ont aussi profité de leur événement EA Play en amont de l'E3 afin de nous donner...


Solo : L'avis (sans spoiler) de Kir Kanos

Après une gestation particulièrement difficile, le Star Wars cuvé 2018 est sur le point de sortir, aussi profitant d'une invitation à la projection presse, j'ai donc pu voir ce matin Solo : A Star Wars Story. Le film a...


[MAJ] La série live-action se déroulera 7 ans après Un Nouvel Espoir

MAJ] Suite à une erreur dans le tweet du journaliste à l'origine de cette information, une petite correction est à faire. La série se déroulera non pas 7 ans après Le Retour du Jedi mais 7 ans après Un...


Holonet : De nouvelles fiches pour les Derniers Jedi

Pas de repos pour les rédacteurs de Star Wars Holonet qui continue d'écrire des fiches. Aujourd'hui, nous continuons la publication de fiches sur Les Derniers Jedi avec 23 nouvelles fiches qui viennent s'ajouter au pack de fin...


Informations encyclopédiques
Bataille de Bastion [+28]
Nom
Bataille de Bastion [+28]
Classe
Bataille célèbre
Date
An 28
Lieu
Acteurs
Conséquences
Perte de Bastion
Entrée en guerre des Vestiges de l'Empire
Gilad Pellaeon frôle la mort
Début de la campagne dans les Vestiges

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/06/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
10 008


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Bataille de Bastion [+28]" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 15 : L'Hérétique de la Force I : Les Vestiges de l'Empire

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.