Bataille de Borleias [+6] (2)


La seconde bataille de Borleias fut un fait d’arme de l’escadron Rogue qui ouvrit la voie vers Coruscant à la Nouvelle République.

  Pour beaucoup, la Guerre Civile Galactique prit fin avec la défaite de l'Empire et la mort de son Empereur au cours de la Bataille d'Endor. Pourtant, les combats ne cessèrent pas immédiatement et durèrent encore des années, durant lesquelles les vestiges de l'Ordre Nouveau de Palpatine menèrent la vie rude aux forces de la Nouvelle République, parfaitement nommée. Les faits d'armes et batailles sanglantes furent légion mais, inexorablement, les anciens Rebelles se rapprochaient de Coruscant, fief d'Ysanne Isard qui dirigeait les forces impériales.

  S'approchant toujours plus de Coruscant, les généraux de la Nouvelle République décidèrent de pousser leur avantage en s'attaquant à Borleias d'où la capitale galactique leur serait accessible. Cependant, l'assaut fut un véritable fiasco qui coûta de nombreuses vies, dont le Général Laryn Kre'fey, et vaisseaux. Ce qui n'empêcha pas les Républicains de repartir à l'attaque peu après.

I. Une tactique implacable.

  Au cours du combat, Whistler, le droïde astromécano de Corran Horn, utilisa l'un de ses anciens programmes datant de l'époque où son maître travaillait à la Sécurité Corellienne ou CorSec, un programme censé trouver les bases de contrebandiers. Il en informa donc immédiatement Judder Page, le Commandant de son escadron, Wedge Antilles, et leur supérieur le Général Horton Salm. Ensembles, ils établirent une stratégie pour s'emparer de Borleias, nom de code Lunenoire.

  Comprenant que le dirigeant impérial local, le Général Evir Derricote, avait réhabilité les installations d'Alderaan Biotics, ils décidèrent de s'en servir. En effet, les générateurs de l'usine avaient été reliés aux infrastructures militaires pour alimenter les déflecteurs de la base. Selon le plan, les vaisseaux de la Nouvelle République allaient simuler un assaut sur Jagga-2, attirant l'Eviscérateur, le superdestroyer en charge de la sécurité de la zone. Dès l'arrivée de celui-ci, les chasseurs et l'escadron Rogue d'Antilles allait se rendre sur Borleias pour détruire le conduit qui transportait cette énergie supplémentaire, tout en attirant l'attention des forces impériales.

  Parallèlement, les croiseurs se rendraient sur Ord Mirit où, grâce aux Bothans, les Impériaux penseraient trouver des informations sur la Flotte Katana. Enfin, d'autres vaisseaux iraient sur Borleias prêter main forte aux chasseurs et commandos de Page qui devaient s'être emparés de la base dans ce laps de temps. Sachant cette mission extrêmement risquée, bien qu'elle fût acceptée par l'Amiral Ackbar et le Conseil Provisoire, les soldats et pilotes passèrent tout leur temps à se préparer et s'entraîner en simulateur pour le jour fatidique.

  En raison de la difficulté, l'entraînement fut intense et seuls quelques pilotes de l'escadron Rogue purent y prendre part : Wedge Antilles, Corran Horn, Nawara Ven, Erisi Dlarit, Gavin Darklighter, Bror Jace, Rhysati Ynr et Riv Shiel. En outre, la mission risquant d'être compliquée, des réservoirs de carburant supplémentaires furent ajoutés aux X-Wings des pilotes et des boucliers installés pour brûler et dissimuler les chasseurs lors de l'entrée dans l'atmosphère. Ils étaient prêts pour la bataille.

II. Sous le feu ennemi.

  La feinte fonctionna à merveille et l'escadron Rogue arriva dans le système de Pyria sans être poursuivi. Leur approche fut des plus discrètes, passant par la face obscure de la lune puis semblant s'enflammer dans l'atmosphère tels des météores, mais des Chasseurs et Intercepteurs TIE se précipitèrent très vite sur eux. Au bout de quelques passes, Corran fut contraint de se débarrasser de son réservoir supplémentaire qui explosa, le laissant déjà en mal de carburant.

  Wedge et Corran avaient la tâche d'effectuer la première passe sur le conduit et ne furent pas déçu concernant la difficulté de la mission. Leur passage et leurs quatre torpilles à protons ne suffirent pas à détruire leur cible, aussi le commandant y retourna-t-il. Dans une superbe démonstration de vol, il évita les tirs du blindé posté au sol et, en trois torpilles supplémentaires, anéantit le véhicule ainsi que ce qu'il protégeait.

  Pendant ce temps, la plupart des TIE avaient été détruits ou se trouvaient trop loin pour être dangereux mais Corran, qui avait quitté la tranchée après la première passe, remarqua deux Intercepteurs - des Bourdons en argot de pilote - qui se dirigeaient vers une navette d'assaut de Judder Page. Profitant de sa vitesse et sa maniabilité supérieure en atmosphère, le Corellien descendit rapidement le premier, l'autre ne résistant que le temps de quelques acrobaties supplémentaires. Toutefois, vingt-deux autres Intercepteurs arrivaient et l'escadron dut se disperser, chacun attirant des Impériaux tandis que Corran, en manque de carburant, se dissimulait sur la face nocturne de la lune de Borleias pour tendre une embuscade aux TIE.

  En quinze minutes, les sept Rogues en état abattirent une dizaine de leurs adversaires puis quittèrent le système, après quoi les Impériaux recherchèrent l'ancien officier de la CorSec, toujours caché. Ce dernier programma une paire de torpilles sur un compte à rebours qu'il lança sur une trajectoire d'interception, ce qui détruisit deux chasseurs supplémentaires. Sa cachette n'en étant plus une, il fila et abattit encore un TIE avant d'être pris dans un rayon tracteur. Toutefois, loin de désespérer, il poursuivit sa lutte et anéantit un dernier Intercepteur avant d'être sauvé par le Pulsar.

III. Victoire totale.

  Sa capitaine et son canonnier du moment, Mirax Terrik et Tycho Celchu, avaient compris qu'un piège impérial se préparait sur Borleias et étaient venus observer au cas où, mais ils ne purent que se contenter des derniers chasseurs. Leur intervention sauva la vie de Corran qui entra dans la soute du cargo avec son X-Wing. Ils laissèrent trois dernières victimes derrière eux et regagnèrent leur base, sur Noquivzor, avant le reste de l'escadron.

  Heureux d'avoir survécu, ils en profitèrent pour préparer une blague pour les autres pilotes. La farce, consistant à faire dire à Corran qu'il n'en voulait pas à ses collègues de l'avoir laissé et qu'il le prouvait en leur préparant un gâteau typiquement corellien, fut très bien accueillie et contribua à la joie des Rogues qui n'avaient pas perdu de membre lors de la mission, laquelle avait permis aux soldats de Page et croiseurs de Salm de s'emparer finalement de Borleias. La voie vers Coruscant leur était enfin ouverte.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Finn !

Vous reprendrez bien un nouveau clip pour les Derniers Jedi ? Pratiquement un mois après un premier clip centré sur Finn, le déserteur le plus recherché de la galaxie est une nouvelle fois à l'honneur dans le dernier spot TV...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...


Star Wars VIII : Un nouveau clip au montage dramatique dévoilé !

Bienvenue en décembre ! Douze jours nous séparent encore de la sortie des Derniers Jedi, c'est-à-dire encore une éternité. Cependant l'attente nous est aujourd'hui facilitée par Mark Hamill (Luke Skywalker) qui, de passage sur la...


Le kendô de maître Obi-Wan

On a tendance à parler beaucoup des romans de science-fiction qui parle de Star Wars, et pourtant, il y a de nombreux livres qui parle de notre saga, plus ou moins sérieusement, et avec des sujets divers et variés...


LEGO Star Wars : Présentation du Sandspeeder

Les visuels officiels du set 75204 - Sandspeeder ont été mis en ligne, et cela nous permet de vous le présenter, et d'en discuter un peu le contenu... Les données de la boîte nous orientent d'emblée...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bataille de Borleias [+6] (2)
Nom
Bataille de Borleias [+6] (2)
Classe
Bataille célèbre
Date
An 6
Lieu
Borleias, système de Pyria
Acteurs
Conséquences
Destruction de nombreux Chasseurs et Intercepteurs TIE
Passage de Bror Jace en tête du classement des Rogues
Victoire de la Nouvelle République
Ouverture de la voie vers Coruscant

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
6 272


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Les X-wings, Vol. 1 : L'Escadron Rogue

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.