Campagne d’Orinda [+12 à +13]


La campagne d’Orinda fut déclenchée par l’Amiral Pellaeon et s’acheva sur un succès de l’Empire après un an de combats contre la Nouvelle République.

  Après la destruction du Marteau du Chevalier et l'échec de sa tentative de balayer la Nouvelle République, l'Amirale Natasi Daala quitta le commandement des forces unifiées des seigneurs de guerre du Noyau Profond. Ne conservant que quelques unités, elle confia ses responsabilités à Gilad Pellaeon qui devint, de fait, le dirigeant de la flotte impériale.

I. Préparation d'une offensive [haut]



  Gilad Pellaeon commença par réunir tous les vaisseaux possibles et fouilla toutes les possessions impériales du Noyau Profond, découvrant des trésors d'armement. Mais sa plus belle découverte eut lieu dans le chantier naval Deep 3 de Blitzer Harrsk : deux cuirassés stellaires, le Dominion et le Megador, de classe Exécutor pour ce dernier. Avec ces mastodontes, il rejoignit les territoires de la Bordure Extérieure où les Moffs le nommèrent officiellement Commandant Suprême des forces impériales et lui confièrent également le Reaper, un autre "super destroyer" Exécutor.

  Munis de ces atouts inconnus de la République, à l'exception du Reaper, Pellaeon prépara une campagne éclair afin de montrer suffisamment de mordant pour être pris au sérieux tout en permettant un statu quo par la suite. Il envoya le Megador sur Agamar pour riposter à un éventuel assaut depuis la Voie Hydienne, assigna l'Amiral Rogriss au Dominion et prit lui-même la tête du combat à bord du troisième cuirassé.

II. Attaque et riposte [haut]



  L'offensive débuta sur Orinda où le Reaper, assisté du 181ème Groupe de Chasse du Général Turr Phennir, s'empara rapidement de cet ancien monde majeur de l'Empire ainsi que six mondes situés le long de la Route d'Entralla, en direction du Noyau. Avec une telle démonstration, Pellaeon arrêta son assaut et envoya des ambassadeurs à Ord Mantell pour  annoncer la cessation des hostilités si la Nouvelle République laissait ce monde, important au niveau culturel, à l'Empire.

  Néanmoins, ces revendications ne furent pas acceptées car Coruscant craignait un nouvel assaut et répondit en envoyant Wedge Antilles. Face au Reaper et après les terribles combats contre l'Empereur Ressuscité, il fut décidé de lui confier le Lusankya ainsi que l'escadron Rogue afin d'opposer une puissance de feu suffisante. En dépit de cette adversité, Pellaeon s'empara de Corthenia et Urce, tandis que Phennir et quelques destroyers de classe Imperial capturaient Hewett et Tartaglia.

  Cette série de victoires ne dura cependant pas. Les deux flottes et les deux escadrons s'affrontèrent sur Darkon et Traval-Pacor, des combats qui tournèrent à l'avantage de la République. Le sort d'Orocco fut de son côté très disputé, le 181ème et les Rogues prenant tour à tour l'avantage. Le célèbre escadron de Phennir parvint ensuite à triompher du Lusankya sur Tyan, une bataille de plus qui confirmait l'équilibre des forces, dans la mesure où l'existence du Megador et du Dominion demeurait inconnue de Coruscant.

  Désireuse de mettre un terme à cette campagne, la Nouvelle République renforça la flotte d'Antilles par le porte-chasseur Endurance, l'un des représentants de la nouvelle classe éponyme, et ses E-Wings flambant neufs. Cet ajout caractérisait le débat qui enflait sur Coruscant, entre les défenseurs des mastodontes de duracier à ceux qui prônaient l'usage des chasseurs de supériorité tactique.

  Discutable ou non, cette décision fit pencher la balance et permit à Antilles de faire reculer progressivement Pellaeon. Le Reaper et la 181ème furent repoussés jusqu'à Obreedan, aux portes du Secteur Droma, lieu des premières conquêtes impériales, où la flotte de la Nouvelle République remporta un nouveau succès. Après un an de combats, les forces de Pellaeon se retrouvèrent de nouveau autour d'Orinda.

  Antilles espérait alors anéantir ce qu'il croyait être l'ultime cuirassé de l'Empire mais tomba en réalité dans un piège. Alors que le Lusankya et le Reaper se pilonnaient mutuellement, une demi-douzaine d'interdicteurs l'immobilisèrent dans le système tandis que le Dominion ajoutait sa puissance de feu à l'équation. L'Endurance et ses chasseurs furent désintégrés dans l'affrontement, privant la République d'un atout important. Le Lusankya put tout juste être sauvé grâce à l'escadron Rogue mais Orinda fut abandonné à l'Empire.

III. Conséquences [haut]



  A l'issue de cette bataille, la Nouvelle République cessa ses manœuvres militaires dans cette partie de la galaxie alors que Pellaeon pouvait se consacrer à la consolidation de ses frontières. A l'exception de quelques évènements, la conduite de la guerre changea à partir de cet instant, devenant davantage politique ou commerciale que militaire.

  Du côté de l'Empire, les Moffs furent galvanisés par cette campagne finalement victorieuse et poussèrent leur Commandant Suprême à prendre part aux combats impliquant la Nouvelle République du côté de la Voie Hydienne, ce qui finit par un désastre. Quant aux chefs de la Nouvelle République, ils commencèrent à modifier leur approche de la guerre en comptant de plus en plus sur des vaisseaux capitaux massifs en plus des chasseurs tant prisés par la Rébellion.


Actualités en relation

Star Wars HoloNet recrute !

Vous avez toujours rêvé de contribuer au développement de la communauté Star Wars francophone, de rejoindre la prestigieuse équipe Star Wars Holonet, ou tout simplement de venir nous donner un coup de main sur un projet qui vous tient...


LEGO Star Wars The Skywalker Saga : Toutes les infos de l'E3

Beaucoup moins attendu à l'E3 que Jedi : Fallen Order, l'annonce de LEGO Star Wars - The Skywalker Saga est - il faut bien l'admettre - quelque peu passé sous le radar d'un certain nombre de fans. Souvent jugé trop enfantin ou...


Star Wars 9 : Disney tease la nouvelle apparence de Kylo Ren

En attendant l'EA Play et l'E3 qui devraient nous apporter des nouvelles des jeux vidéo Star Wars, Disney vient de profiter d'une autre convention, la Licensing Expo de Las Vegas, pour dévoiler un nouveau et tout...


Pocket : Avis sur l'Escouade Inferno

Il y a des romans qui, lorsque vous les fermez, ne vous laissent pas indifférent. Ce genre de roman que vous prenez un peu par hasard, parce que la quatrième de couverture vous intrigue ou parce que la...


Holonet : Un pack de fiches sur l'Empereur Ressuscité

Parce que l'on sait que le début de semaine peut être compliqué, nous vous proposons un peu de lecture pour l'agrémenter et c'est plus particulièrement notre rédacteur encyclopédique Boba Heet qui vous les...


Informations encyclopédiques
Campagne d’Orinda [+12  à +13]
Nom
Campagne d'Orinda [+12  à +13]
Classe
Chronologie
Date
An 12 à 13
Lieu
Acteurs
Conséquences
Sécurisation de la frontière sud de l'Empire
Modification de la doctrine militaire de la République

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/10/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
5 988


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.