Conspiration de Lecersen [+44]


La conspiration du Moff Drikl Lecersen, qui comprenait Haydnat Treen, Fost Bramsin, Merratt Jaxton, Sallinor Parova et Stavin Thaal, avait pour but de renverser les gouvernements de l’Alliance Galactique et des Vestiges de l’Empire.

  Une conspiration visant à renverser les gouvernements de l'Alliance Galactique et des Vestiges de l'Empire fut mise en place par le Moff Drikl Lecersen environ deux ans après la fin de la Seconde Guerre Civile Galactique, soit en +44, conjointement avec la sénatrice de Kuat, Haydnat Treen. A son point culminant, quatre autres personnes étaient impliquées dans la conspiration : le commandant en chef des chasseurs stellaires de l'Alliance Galactique Merratt Jaxton, le sénateur de Coruscant Fost Bramsin, la chef des opérations navales de l'Alliance Galactique Sallinor Parova et le général Stavin Thaal.

I. Les prémices de la conspiration [haut]



  La conspiration était la concrétisation de l'insatisfaction que Drikl Lecersen ressentait vis-à-vis des Chefs d'Etat Natasi Daala et Jagged Fel. Ce dernier avait été imposé aux Moffs par le Grand Maître Jedi Luke Skywalker à la fin de la Seconde Guerre Civile Galactique. Et Fel fréquentait un peu trop les Jedi. C'était du moins l'avis de Haydnat Treen et de Lecersen, avis partagé par beaucoup puisque Fel était fiancé à Jaina Solo, la nièce du Grand Maître. Quant à Daala, la Chef d'État de l'Alliance Galactique se comportait comme au temps de l'Empire et prenait des décisions maladroites. De plus, elle avait nommé beaucoup de non-Humains à des postes hauts placés, ce qui dérangeait les plus conservateurs. Comme Treen et Lecersen, qui souhaitaient former une nouvelle entité qui balaierait les défauts des deux existantes.

  Les deux membres fondateurs de la conspiration s'étaient rencontrés dans l'ambassade de l'Empire sur Coruscant, après qu'un attentat ait échoué contre Jagged Fel. La méthode manquait de finesse : une dizaine de stormtroopers furent envoyés à l'ambassade pour tuer le dirigeant impérial. Certains étaient membres de la sécurité, ce qui avait facilité l'accès. Cependant, après un combat au blaster et l'intervention de la sécurité fidèle à Fel, les stormtroopers avaient tous été vaincus. Le Chef d'État de l'Empire était certain qu'il s'agissait d'un coup des Moffs, mais il enleva aussitôt Lecersen de la liste. L'attentat était trop grossier pour que Lecersen en soit l'auteur… Et Jag Fel avait bien raison, puisque c'était Haydnat Treen de Kuat qui avait organisé l'attaque. Et Drikl Lecersen l'avait découvert. Le Moff et la sénatrice se rendirent à l'ambassade de Kuat pour discuter affaires.

  Haydnat Treen avait un plan : elle souhaitait faire en sorte que Drikl Lecersen devienne Empereur. Et il fallait agir vite, car l'Empire était sur le point de s'unir à l'Alliance Galactique, ce dont Fel allait retirer tout le mérite. Une fois Lecersen devenu Empereur, Treen comptait bien l'épouser pour devenir l'Impératrice de ce qu'elle appelait déjà l'"Empire réformé". Si tout fonctionnait comme elle le pensait, Treen pourrait même devenir la Chef d'Etat de l'Alliance Galactique à la place de Daala. Pour cela, il fallait faire craquer cette dernière : elle devait commettre une erreur impardonnable. Ce fut très probablement à ce moment - bien qu'il n'y ait aucune certitude - que Lecersen redoubla d'efforts dans les Ailes de la Liberté, un mouvement anti-esclavagisme qu'il avait contribué à fonder et qui allait secouer la galaxie tout entière.

II. La conspiration s'étend… [haut]



  Peu après le raid des Mandaloriens sur le Temple Jedi organisé par Natasi Daala, la conspiration accueillit un nouveau membre, et pas des moindres : Merratt Jaxton, le commandant en chef des chasseurs stellaires de l'Alliance Galactique. Ce dernier représentait une partie de l'armée et était respecté de Daala, ce qui conférait à la conspiration un atout de taille. D'ailleurs, Jaxton était indirectement responsable du suicide de Cha Niathal : Daala avait contacté la Mon Calamari sur les conseils de Jaxton pour la juger, ce qui témoignait de son influence.

  La rencontre entre Bramsin, Treen, Lecersen et Jaxton eut lieu dans le Casino Fortunes. C'était une idée de la sénatrice de Kuat que les membres de la conspiration se retrouvent en public à l'occasion de soirées costumées où ils étaient méconnaissables. Pour l'occasion, Lecersen était bien évidemment habillé en Empereur. Le sujet du jour était l'amiral bothan Nek Bwua'tu qui avait toute la sympathie de Daala et même davantage selon certaines sources d'informations. Et le Bothan n'était pas prêt de rallier la conspiration selon Jaxton : il était même gênant, il fallait donc l'éliminer. Treen et Lecersen avaient besoin que l'un des leurs prenne la place de Bwua'tu : ce serait indispensable le moment venu pour arrêter Daala.

  Plus tard, Treen et Lecersen organisèrent un nouvel attentat contre Jagged Fel, alors qu'il dinait avec sa fiancée Jaina Solo au restaurant Pangalactus. Deux droïdes YVH datant de la Guerre des Yuuzhan Vong étaient impliqués. Mais l'attentat échoua, surtout grâce à la présence de Jaina et de sa mère Leia Organa Solo. La présence d'Amélia lors de l'attentat, la fille adoptive des Solo, avait énervé ces derniers au plus haut point. Et tout portait à croire que Daala était à l'origine de l'attentat. Treen et Lecersen avaient fait d'une pierre deux coups : l'image des deux Chefs d'État ressortirait dégradée de cet incident. Peu de temps après l'attentat, Fel convoqua Lecersen et lui demanda qui il suggérerait pour le remplacer à la tête de l'Empire. En bon acteur, il feignit l'ignorance et prétendit qu'il avait besoin de temps pour réfléchir. Le Moff fut donc écarté une nouvelle fois de la liste des potentiels suspects, car il avait convaincu Fel.

III. La chute de Daala [haut]



  Les Ailes de la Liberté, mouvement que Lecersen avait créé de manière suffisamment subtile pour qu'il soit quasiment impossible de remonter jusqu'à lui, commencèrent à se faire remarquer dans la galaxie. Plusieurs révoltes d'esclaves éclatèrent, notamment sur Klatooine et Blaudu-Sextus. Daala s'y prenait très mal pour gérer ces révoltes et sa popularité chutait à vue d'œil. À cela devait s'ajouter la problématique des Jedi qu'elle n'arrivait pas à mater : la Chef d'État était sur le point de craquer.

En revanche, l'affaire Nek Bwua'tu ne se déroula pas comme convenu. Le plan de Jaxton avait échoué : le Bothan avait été sévèrement blessé et se trouvait dans le coma, mais il était toujours vivant. Et dès lors qu'il se réveillerait, la conspiration serait menacée.

  Parallèlement, la situation s'envenimait entre les Jedi et Daala. Celle-ci refusait que les FurtiX décollent pour porter secours à Luke Skywalker qui luttait contre les Sith de la Tribu Perdue sur Pydyr. Afin de forcer la main à Daala, Booster Terrik organisa un tournoi de sabacc géant à bord de l'Aventurier Errant. Les participants ne le savaient pas encore, mais ils allaient servir de bouclier humain pour couvrir le départ de la flotte du Nouvel Ordre Jedi. Jaxton, Bramsin et Lecersen y participèrent et à leur retour, ils étaient furieux d'avoir été ainsi trompés. Peu de temps après, une nouvelle réunion eut lieu, cette fois-ci dans le Palais de la Simulation d'Obridagar : Lecersen, Treen, Bramsin et Jaxton accueillaient un nouveau membre dans leur conspiration. L'extravagante Sallinor Parova, qui avait atteint, suite à d'habiles manigances, le poste de Chef des Opérations Navales. Elle disposait donc de tous les pouvoirs de Nek Bwua'tu, toujours dans le coma. Lecersen et Jaxton ne l'appréciaient guère, mais il fallait reconnaître qu'elle avait son utilité : Parova avait sympathisé rapidement avec Daala et allait se charger de discréditer le personnel de sa sécurité pour qu'il soit remplacé par ses propres agents.

  En plus de cette opération délicate, mais redoutable si elle fonctionnait, Lecersen et Jaxton feintèrent d'avoir été empoisonnés par les Jedi à leur sortie de l'Aventurier Errant afin d'ajouter encore plus de problèmes sur les bras de Daala. Malheureusement pour eux, cette initiative peu crédible n'eut aucun effet. Ce qui n'était pas grave en soi, car le plan des comploteurs arrivait à son terme… En effet, Sallinor Parova avait un agent qui se trouvait à bord du vaisseau qui ramenait Grunel Ovin sur Coruscant. Le terroriste klatooinien était le leader des rebelles ainsi que le principal instigateur des révoltes antiesclavagistes qui éclataient sur Klatooine. Le moment venu, Parova ordonna à son agent de faire exploser le vaisseau mais, juste avant cela, Ovin avait enregistré un message où il accusait Daala de ce qu'il lui arrivait et de l'oppression de son peuple. Quand le vaisseau explosa et que Grunel Ovin mourut sous les feux des projecteurs, Daala craqua et ordonna d'envoyer les Mandaloriens sur Klatooine, comme elle l'avait fait contre le Temple Jedi un peu plus tôt.

  Sallinor Parova était alors prête à ordonner à sa garde personnelle d'arrêter la Chef d'État. Treen et Bramsin étaient au Sénat, prêts à régulariser la situation dès que Daala serait renversée. Seulement voilà : les Jedi furent plus rapides qu'eux. Exécutant le Plan Delta de Corran Horn, les adeptes du Côté Lumineux firent un coup d'Etat d'une efficacité et rapidité redoutables. Voyant des Jedi, dont Leia Organa accompagnée de son mari Han Solo, débarquer dans le bureau de Daala, Parova mit hors d'état de nuire la Chef d'État et coopéra sans révéler ses véritables intentions. De son côté, Treen se rapprocha aussitôt de Maître Saba Sebatyne qui prenait le contrôle du Sénat pour rassurer tous les politiciens. Grâce à son opportunisme, Treen parvint à faire partie du Triumvirat provisoire qui allait être établi en attente de nouvelles élections. A ses côtés se trouvaient la Maître Jedi Barabel ainsi que Merratt Jaxton, qui allait être bientôt remplacé par Wynn Dorvan. Lecersen profita également de la situation pour décrédibiliser Jagged Fel aux yeux des Moffs : le Chef d'État de l'Empire soutenait l'action des Jedi, ce qui était très mal vu. Lecersen rappela que Daala en son temps était une héroïne impériale, et soutenir le coup d'état était une insulte à l'Empire.

IV. La fin de la conspiration [haut]



  Depuis la propriété privée de Drikl Lecersen, les membres de la conspiration - qui comprenait également maintenant le général Stavin Thaal - examinaient les cas de révoltes qui éclataient dans la galaxie. Ces informations étaient secrètement subtilisées et mises à disposition par Merratt Jaxton. Treen voyait en la personne de Kameron Suldar, le sénateur de B'nish, planète dont le peuple s'était libéré de ses maîtres, un membre potentiel de la conspiration. Lecersen profita de l'occasion pour avouer à ses compagnons qu'il était l'instigateur des Ailes de la Liberté : après considération, il en fut félicité, car les multiples révoltes avaient participé à faire sortir Natasi Daala de ses gonds.

  Plus tard, Lecersen reçut la visite d'un Minyavish qui avait été expulsé de Qaras par les révoltes menées par Rokari Kem. La créature prétendait détenir des preuves comme quoi Lecersen était à l'origine des Ailes de la Liberté. Le Moff ne se laissa pas intimider : il captura le Minyavish, le tortura afin d'obtenir toutes les informations dont il avait besoin, et finit par le tuer. Pendant ce temps, au restaurant Tour Indigo, Haydnat Treen et Fost Bramsin dinaient avec Kameron Suldar. Tous les deux comptaient se servir de lui afin de les hisser au sommet de la sphère politique… Mais Treen et Bramsin ignoraient que Suldar était en réalité Ivaar Workan, un Haut Seigneur Sith de la Tribu Perdue. Et c'était bien Workan qui allait en réalité se servir d'eux !

  A partir de ce moment-là, les événements se précipitèrent et la conspiration sombra progressivement dans le chaos. Tout d'abord, Luke Skywalker était de retour sur Coruscant et venait de décider que les Jedi devaient quitter la capitale galactique. De plus, des élections allaient être organisées pour élire un Chef d'État par intérim qui remplacerait le Triumvirat provisoire. Treen et Dorvan refusèrent de se présenter, même si ce dernier était tout indiqué. Finalement, Dorvan ne fut pas élu : grâce à un discours enflammé de Kameron Suldar lors d'une session extraordinaire du Sénat, ce fut le Klatooinien Padnel Ovin qui devint Chef d'Etat. Parallèlement, Lecersen, qui cherchait le soutient du Moff Porrak Vansyn, fut trahi par ce dernier et livré à Daala : Lecersen n'eut pas d'autre choix que d'abandonner la conspiration et de se rallier à l'ex-Chef d'État de l'Alliance Galactique.

  Avec l'élection de Padnel Ovin, Treen et Bramsin se retrouvèrent au Tour Indigo et partagèrent leurs inquiétudes : ils n'avaient plus de nouvelles de Suldar - qui était supposé leur rendre des comptes - ni de Lecersen. Finalement, la sénatrice de Kuat fut contactée par Stavin Thaal qui lui révéla que Lecersen les avait trahis et s'était rallié à Daala. Il fallait maintenant effacer toutes traces de la conspiration avant qu'il ne soit trop tard. Fost Bramsin fut le premier à être éliminé. Suite à sa mort "accidentelle", Haydnat Treen quitta Coruscant et retourna sur Kuat, ce qui ne manqua pas d'éveiller certains soupçons. Peu de temps après, Sallinor Parova fut capturée par Han Solo et interrogée par Wynn Dorvan et Nek Bwua'tu - tout juste sorti de son coma - sur les autres membres de la conspiration. Elle fut assassinée dans la nuit par des Sith de la Tribu Perdue. Enfin, Stavin Thaal se rendit personnellement chez Merratt Jaxton et força se dernier à se suicider. Avant cela, Thaal força le commandant des chasseurs stellaires à rédiger une note déclarant qu'il complotait avec Parova et Bramsin. Désormais, Treen étaient hors de danger. De son côté, Thaal parvint à s'en tirer pendant quelques mois avant d'être vaincu et capturé par l'escadron Spectre reformé. Quant à Lecersen, il s'apprêtait à livrer une bataille à l'enjeu considérable aux côtés de Daala, contre Jagged Fel… Ainsi s'acheva la conspiration, alors que Coruscant tombait sous le joug des Sith.
Informations encyclopédiques
Conspiration de Lecersen [+44]
Nom
Conspiration de Lecersen [+44]
Classe
Evènement important
Date
44 apBY
Lieu
Acteurs
Conséquences
Echec de la conspiration visant à renverser Natasi Daala et Jagged Fel

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/09/2014

Date de modification
21/09/2014

Nombre de lectures
4 032


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Destin des Jedi Vol. 04 : Revers
  • Le Destin des Jedi Vol. 06 : Vortex
  • Le Destin des Jedi Vol. 07 : Jugement
  • Le Destin des Jedi Vol. 08 : Ascension
  • X-Wing Vol. 10 : Mercy Kill

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.