Plan Contingence [+4 à +35]


Le Plan Contingence fut pensé de toutes pièces par l'Empereur Palpatine pour assurer la survie de l'Empire à sa mort, avec notamment l'Opération Cendres et la bataille de Jakku.

Continuité : Canon


  Quelques années avant la guerre des clones, environ 25 ans avant la bataille de Yavin, le Chancelier Suprême Palpatine se rendit sur la planète Jakku avec son proche conseiller et adepte du Côté Obscur Yupe Tashu.
  Alors que la République Galactique prospérait encore, Dark Sidious avait déjà échafaudé son plan pour anéantir les Jedi et créer un Empire afin d'instaurer un ordre plus juste et autoritaire dans la galaxie. D'une prévoyance et clairvoyance inégalées, le futur Empereur avait déjà imaginé la possible chute de son Empire et souhaitait prendre toutes les dispositions nécessaires pour que son grand projet lui survive : ceci était le Plan Contingence. Son idéal était que son futur Empire puisse renaître s'il venait à être détruit, libéré de ses maillons les plus faibles.
  Le plan était complexe et audacieux, mais finalement pas plus fou que de commander secrètement une armée de clones pour détruire d'un seul coup tous les Jedi.

1. La défaite de l'Empereur



  En -25 donc, sur Jakku, Yupe Tashu entreprit la construction d'un Observatoire fortifié qui deviendrait l'élément clé du plan Contingence. Le conseiller du Chancelier Suprême rencontra à cette occasion un jeune garçon qui prendrait plus tard le nom de Gallius Rax et deviendrait un élément clé du plan de l'Empereur.
  Quand la seconde Étoile de la Mort fut détruite durant la bataille d'Endor en +4, emportant avec elle l'Empereur et Dark Vador, le plan Contingence fut automatiquement mis à exécution. Gallius Rax, devenu amiral, commença à réunir secrètement les vestiges de la grande flotte de l'Empire, loin de Coruscant en proie à la guerre civile. Le protégé du défunt Empereur s'assura que Mas Amedda, officiellement le visage de l'Empire, reste enfermé dans le palais impérial pour ne pas interférer avec le plan Contingence. Gallius Rax prenait ses ordres directement des Messagers, également appelés parfois les Sentinelles, des droïdes vêtus de rouge dont la tête avait été remplacé par un écran incurvé affichant la tête de Dark Sidious.
  L'Empereur avait en réalité survécu, mais on ignore comment et qui était dans la confidence.

  L'amiral de la flotte devait entretenir la confusion autour de la mort de l'Empereur et exécuter certains ordres immédiatement : moins de vingt jours après Endor, alors que l'Alliance rebelle reprenait des mondes stratégiques aux impériaux, l'Opération Cendres fut déclenchée. Différents mondes furent attaqués simultanément, dont Naboo. Ces attaques organisées reposaient sur des satellites volés par l'Escouade Inferno : la technologie de pointe des satellites permettait de perturber gravement l'atmosphère des planètes cibles, créant de terribles catastrophes naturelles aussi efficaces qu'un bombardement orbital. Le chaos généré par l'Opération Cendres dura plusieurs mois, et en parallèle, Gallius Rax veilla scrupuleusement à l'élimination d'officiers supérieurs impériaux désignés par les droïdes Messagers afin que la Nouvelle République remporte des victoires clés. Une dizaine de mondes firent les frais de l'Opération Cendres, dont par exemple Commenor, Abednedo et Candovant.

Plan Contingence [+4 à +35]

Les satellites impériaux altérant l'atmosphère de Naboo durant l'Opération Cendres
Concept art pour Star Wars Battlefront II


2. La fin de l'Empire Galactique



  Peu de temps après, Rax organisa, tout en manipulant en coulisse la Grande Amirale Rae Sloane, la bataille d'Akiva qui vit la mort du Grand Moff Valco Pandion et fut le théâtre d'une nouvelle confrontation entre l'Empire qui tentait de se regrouper et la Nouvelle République naissante. Rax jouait ainsi avec la Grande Amirale qui était intimidée par lui, et sapait progressivement son autorité.
  Suite à ces événements où Sloane manqua de se faire capturer, Gallius Rax créa le Conseil de l'Ombre, une petite assemblée qui réunissait les figures importantes de l'Empire en déclin : Rae Sloane, Brendol Hux pour l'entraînement des nouvelles recrues, Ferric Obdur pour la propagande, le Grand Moff Randd pour les opérations militaires, et le général et vétéran décoré Hodnar Borrum. Rax tut à tous ses associés l'existence d'une flotte beaucoup plus importante qu'il gardait cachée loin de l'influence de la Grande Amirale.
  Les événements se précipitèrent quand la Nouvelle République envoya un commando pour libérer Kashyyyk. Gallius Rax mentit à Sloane en lui promettant que la flotte frapperait bientôt Chandrila, le cœur de la Nouvelle République, et qu'il avait besoin d'elle pour faire diversion. La Grande Amirale, persuadée d'être manipulée, accepta cependant, pour le bien de l'Empire. Au lieu de frapper Chandrila, la flotte se réunit sur Jakku et Gallius Rax exécuta un plan bien plus morbide : des rebelles récemment libérés sur Kashyyyk, qu'il contrôlait grâce à un implant cérébral, ouvrirent le feu dans la foule sur Chandrila, tuant et blessant de nombreuses personnes. Rax espérait ainsi s'être débarrassé de Rae Sloane, et put donc se concentrer sur Jakku où sa flotte grossissait de jour en jour.

  La confrontation tant espérée par Gallius Rax n'arriva cependant pas immédiatement. Le Sénat de la République ne se mettait pas d'accord pour une intervention militaire massive sur Jakku. Le plan Contingence prévoyait un destin funeste à la planète désertique : lors d'une confrontation finale entre l'Empire et la Nouvelle République, l'arme cachée dans l'Observatoire devait provoquer l'explosion de Jakku. En plus de dégâts considérables à la flotte de la République, l'objectif était d'acter la fin de l'Empire. Mais en secret, Gallius Rax devait se replier dans les Régions Inconnues pour rebâtir un Empire plus fort, débarrassé des parasites qui avaient gangrené le gouvernement de Palpatine pendant des années.
  Rien ne se déroula cependant comme prévu : la bataille eut en effet lieu, mais Rae Sloane, qui avait survécu à l'attentat de Chandrila, tua Gallius Rax. L'amiral eut le temps, avant de rendre son dernier soupir, d'expliquer le plan Contingence à l'ex Grande Amirale. Celle-ci, croyant toujours en l'Empire, reprit donc à la volée le plan Contingence et quitta la planète à bord de l'Imperialis avec Brendol Hux et son fils Armitage, ainsi que les nouvelles et très jeunes recrues formées sur Jakku.

Plan Contingence [+4 à +35]

La fin de la bataille de Jakku
Concept art pour Star Wars Battlefront II


3. Le Premier Ordre et l'Éternel Sith



  Les exécutants du plan Contingence retrouvèrent le super destroyer stellaire Eclipse dans les Régions Inconnues où Palpatine avait secrètement envoyé au cours de son règne beaucoup de matériel. Alors que les officiers supérieurs des restes de l'Empire signaient un traité de paix avec la Nouvelle République, d'autres continuèrent à mener des raids insignifiants de leur côté, ignorant le plan plus vaste du défunt Empereur, ou bien rejoignirent une faction de dissidents au sénat, les Centristes.
  Dans le secret le plus total, Rae Sloane et Brendol Hux, en appliquant à la lettre les ordres du plan Contingence délivrés par un droïde Messager, étaient en train de créer dans les Régions Inconnues, loin de la Nouvelle République, ce qui deviendrait le Premier Ordre.

  Très peu de personnes étaient au courant de la survie de l'Empereur Palpatine, qui avait trouvé refuge sur Exegol, le monde ancestral des Sith. Le Premier Ordre était son idée, une première étape pour bâtir un nouvel Empire plus fort. Palpatine y plaça Snoke au sommet, remplaçant ainsi Sloane et Hux. Les recrutements d'enfants s'intensifièrent sur les mondes annexés progressivement par le Premier Ordre sans que la Nouvelle République soit au courant.
  Et dans le secret le plus total, avec le soutien du culte de l'Éternel Sith d'Exegol, Dark Sidious, toujours extrêmement faible, fit construire en secret une immense flotte de destroyers de classe Xyston qui viendraient plus tard éradiquer toute menace envers son pouvoir dans la galaxie.
  Entre +15 et +20, Palpatine envoya ses serviteurs lui ramener Rey, sa petite-fille sensible à la Force, mais ils échouèrent. Dark Sidious comptait utiliser la jeune fille comme nouveau réceptacle pour son esprit et son pouvoir, mais son plan n'était que retardé. En +28, alors que le Premier Ordre était désormais connu de la Nouvelle République, Leia Organa fonda la Résistance, et la guerre commença bientôt entre les deux factions. Peu de temps après, et à l'initiative de Snoke, Ben Solo, le fils de Han Solo et Leia Organa - celle qui avait précipité la chute de l'Empire - bascula du Côté Obscur de la Force.

Plan Contingence [+4 à +35]

Le Premier Ordre au sommet de sa puissance en +34


  Dans les années suivant l'arrivée de Ben Solo, devenu Kylo Ren, au sein du Premier Ordre, le Leader Suprême Snoke et ses serviteurs échouèrent à retrouver Luke Skywalker avant la Résistance. En +34, après la destruction de Hosnian Prime, la guerre venait de prendre une autre ampleur. La Résistance contre-attaqua en détruisant la base Starkiller avant d'être traquée par la flotte de Snoke et presque anéantie.
  Cependant, Rey était parvenue à trouver Luke Skywalker qui avait entamé sa formation. Cette dernière s'était rendue à bord du Supremacy où Kylo Ren avait tué Snoke, devenant ainsi le nouveau Leader Suprême. Dans les heures qui suivirent, Luke Skywalker se rendit sur Crait et se sacrifia pour sauver la Résistance du Premier Ordre.

  Il fallut une année à Kylo Ren pour retrouver Palpatine sur Exegol grâce à un Orienteur Sith. Le Leader Suprême comprit que le Premier Ordre n'était que la première étape du plan de Contingence de Dark Sidious, qui avait construit en secret une immense flotte Sith. Le Premier Ordre était destiné à se transformer en nouvel Empire grâce à cette armada destructrice : en échange, Kylo Ren devait simplement tuer la petite-fille de l'Empereur.
  Toutefois, Kylo Ren échoua à éliminer Rey et fut vaincu sur Kef Bir. L'Empereur venait de perdre son plus précieux allié et ordonna au général Pryde, un des rares officiers qui avait toujours été au courant de ses plans, de le rejoindre sur Exegol pour superviser le Dernier Ordre : le déploiement de la flotte. L'opération fut toutefois interrompue par l'arrivée de la flotte de la Résistance et la bataille d'Exegol débuta.
  Dans la Citadelle d'Exegol, Palpatine se retrouva confronté à Rey et Ben Solo, qui était revenu du Côté Lumineux, et utilisa leur dyade de Force pour restaurer son énergie. Malgré cela et le déchaînement de ses pouvoirs contre la flotte des mondes du Noyau qui était venue prêter main forte à la Résistance, Dark Sidious fut vaincu définitivement par Rey. La flotte de l'Éternel Sith et le projet du nouvel Empire s'effondrèrent aussitôt.

  Le plan de Contingence prit donc fin après trente et une années. Il s'agissait là d'un complot comparable à celui qui avait mit fin à l'Ordre Jedi et à la République. Depuis les Régions Inconnues, Palpatine avait presque réussi, dans l'ombre de multiples serviteurs qu'il avait subtilement guidés, à créer un nouvel Empire.

Plan Contingence [+4 à +35]

Le déploiement de la flotte Sith au-dessus d'Exegol



En savoir plus

On ignore si les Acolytes - des adorateurs du Côté Obscur et de Dark Vador qui déstabilisaient la Nouvelle République en attaquant plusieurs lieux stratégiques sur divers mondes - faisaient partie du plan Contingence, car ils étaient en partie dirigés par Yupe Tashu.


Actualités en relation

HoloNet : Publication d'un gros pack de fiches Star Wars 9 !

Nouveau weekend, nouvelle publication de fiches. Cette semaine, l'équipe met à l'honneur le dernier-né de la saga, sorti en décembre. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de cette Ascension de Skywalker ? Voici donc 10 mises à jour...


HoloNet : Un pack de fiches spécial Star Wars 9 pour la rentrée !

Bientôt trois semaines après la sortie de L'Ascension de Skywalker en salle, nous profitons de la fin des vacances et de cette rentrée de janvier pour vous présenter l'intégralité des fiches qui ont ét...


Star Wars 9 : Des plans inédits dévoilés dans un nouveau spot officiel

Parce qu'il serait sans doute bien dommage de passer ne serait-ce qu'un weekend sans nouveau clip pour L'Ascension de Skywalker, Lucasfilm vient d'en mettre un nouveau en ligne ! Long de 30 secondes, comme ses préd...


Star Wars 9 : De nouveaux plans aperçus dans un clip nostalgique sur la saga

La campagne promotionnelle de L'Ascension de Skywalker continue son petit bout de chemin : après avoir dévoilé hier un nouveau spot TV bien épique marqué par le Duel of the Fates de John Williams, c'est aujourd'hui tout...


Panini Comics : Sortie de Docteur Aphra Tome 4 - Un Plan Catastrophique

C'est aujourd'hui la sortie chez Panini Comics du quatrième tome de la série de comics Docteur Aphra ! Édité chez Panini, le quatrième tome de Docteur Aphra sort aujourd'hui en France au format album. On retrouve...


Informations encyclopédiques
Plan Contingence [+4 à +35]
Nom
Plan Contingence [+4 à +35]
Classe
Evènement important
Date
De +4 à +35
Lieu
Acteurs
Conséquences
- Attaques simultanées de plusieurs mondes après la bataille d'Endor (Opération Cendres)
- Constitution d'un conseil par Gallius Rax pour rebâtir l'Empire.
- Bataille de Jakku pour écraser la Nouvelle République
- Création du Premier Ordre
- Exécution du Dernier Ordre

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/04/2019

Date de modification
25/12/2019

Nombre de lectures
5 734


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Plan Contingence [+4 à +35]" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.