Coup d'Etat des Jedi [+44]


Après la Bataille de Pydyr, les Jedi menés par Saba Sebatyne renversèrent le gouvernement de Natasi Daala et mirent en place un triumvirat à la tête de l’Alliance Galactique.

  À la fin de la Seconde Guerre Civile Galactique qui vit la mort de Jacen Solo, alias Dark Caedus, Natasi Daala fut promue Chef d'État de l'Alliance Galactique. À peine trois ans après sa nomination, elle fut renversée par les Jedi, à cause de ses trop nombreuses décisions que la majorité jugeait disproportionnées et déplacées.

I. Les multiples causes du coup d'État [haut]



  Environ deux ans après son investiture, la Chef d'État Daala fit en sorte que le Grand Maître Jedi Luke Skywalker soit condamné à l'exil. Il fut déclaré responsable de ce qui était arrivé à Jacen Solo et des dégâts que cela avait causé à l'Alliance Galactique. Cette décision ne fut que la première parmi de nombreuses autres qui progressivement poussèrent les Jedi, acculés, à se rebeller contre le gouvernement.

  L'élément déclencheur du malaise général entre l'Alliance Galactique et l'Ordre Jedi fut très certainement la folie soudaine qui frappa un à un les Chevaliers ayant passé une partie de leur jeunesse à l'abri dans la Gueule durant la Guerre contre les Yuuzhan Vong. Seff Hellin fut le premier concerné, puis suivirent les frères et sœurs Valin et Jysella Horn ainsi que bien d'autres. Les Jedi fous troublant l'ordre public, Natasi Daala ordonna leur arrestation et, surtout, que les "malades" soient placés sous la responsabilité du gouvernement et non des Jedi. À chaque nouveau cas de folie, les tensions augmentaient entre les Jedi et Natasi Daala. Le Grand Maître par intérim, Kenth Hamner, bien que Jedi dans l'âme, concédait beaucoup de choses à Daala et n'agissait pas assez rapidement selon les autres Maîtres, en tête desquels Kyp Durron, Corran Horn ou encore Saba Sebatyne.

  Le conseiller de Natasi Daala, Wynn Dorvan, permit de contenir ces tensions à un niveau raisonnable, jusqu'à un certain point. Mais les Jedi finirent par ne plus écouter les directives de Kenth Hamner. Jaina Solo et Cilghal mirent tout en œuvre pour comprendre ce qui rendait les Jedi fous. Dans le même temps, Daala décida, au nom de la sécurité, de plonger les Jedi fous dans la carbonite. Valin et Jysella Horn firent les frais de cette directive. Les mesures de Daala, qui tout d'abord avaient semblé justes au peuple, finirent par devenir largement impopulaires.

  La goutte d'eau qui fit déborder le vase fut lorsque Daala engagea les Mandaloriens de Belok Rhal pour assiéger le Temple Jedi, en plein Coruscant. Cette démonstration de force n'eut pas l'effet escompté puisqu'elle ne fit qu'attiser les flammes de la méfiance entre le gouvernement et les Jedi. Peu à peu, Kenth Hamner fut complètement dépassé par les événements, si bien que même au sein du Nouvel Ordre Jedi la cohésion faisait défaut. Lorsque Rhal assassina de sang-froid Kani Asari, la jeune apprentie et assistante du Grand Maître par intérim, les Jedi, Saba Sebatyne et Corran Horn en tête, décidèrent d'agir. Ils libérèrent une partie des leurs sous les caméras des journalistes qui découvrirent que Valin et Jysella Horn, prisonniers de la carbonite, servaient de trophées aux gardiens de la prison. Ceci porta un coup dur à Daala et à son gouvernement, même si Wynn Dorvan parvint à lui faire éviter le pire.

  Plus tard, Daala dut faire face à la montée des révolutions antiesclavagistes un peu partout dans la galaxie. Ceci faisait suite à la profanation de la Fontaine des Anciens sur Klatooine qui avait annulé le Traité de Vontor. Traité qui, depuis 25.000 ans, assurait aux Hutts la servitude complète des Klatooiniens en échange de leur protection. La Chef d'Etat eut donc sur les bras de multiples révoltes qu'elle pensait attisées par les Jedi pour la déstabiliser et elle envoya Belok et ses Mandaloriens sur Blaudu-Sextus pour mettre un terme à l'une d'elle.

  Là-bas, la journaliste devaronienne très en vogue Madhi Vaandt fut tuée en direct sur l'Holonet. Prise dans cette spirale infernale de mauvaises nouvelles et de réactions non adéquates, Daala découvrit que les Jedi lui cachaient également la présence de Sith dans la galaxie. Redoutant un mouvement généralisé, elle interdit aux Jedi de faire décoller leurs FurtiX pour aller porter secours à Luke Skywalker. Kenth Hamner, dépassé également, tenta malgré lui de faire appliquer la décision de Daala. En effet, il avait passé un accord secret avec l'amiral bothan Nek Bwua'tu… Cependant, celui-ci se trouva dans le coma suite à un attentat secrètement organisé par le Moff Drikl Lecersen qui ambitionnait de faire chuter les dirigeants de l'Empire comme de l'Alliance.

  Acculés, les Jedi n'eurent pas d'autres choix que de s'opposer à Kenth Hamner : Saba Sebatyne l'affronta dans un duel qui dérapa et devint incontrôlable. Le Grand Maître Jedi par intérim mourut. La flotte de FurtiX put alors décoller pour aller porter secours à Luke Skywalker sur Pydyr, seul avec son fils Ben contre les Sith de la Tribu Perdue.

II. Les prémices du coup d'État [haut]



  Pour éviter que la flotte de l'Alliance Galactique n'intercepte les FurtiX, Lando Calrissian et Booster Terrik avaient organisé un gigantesque tournoi de sabacc dans l'Aventurier Errant. Après la bataille de Pydyr, les participants au tournoi, qui avaient servi de « bouclier humain » aux Jedi, furent libérés.

  Ce fut alors que commença le Plan Delta de Corran Horn, visant à installer les outils indispensables pour la réussite du Coup d'État. La Chevalier Jedi Seha Dorvald, se faisant passer pour une simple pilote, ramena quelques personnalités sur Coruscant. Mais à bord de sa navette se trouvaient clandestinement l'apprenti Bandy Geffer et les Maîtres Jedi Octa Ramis et Kyp Durron. Une fois arrivée dans le hangar du Sénat, Seha Dorvald simula un accident : deux droïdes furent alors envoyés avec du matériel pour l'aider à régler le problème. Les Jedi ayant évidemment tout prévu, les droïdes n'étaient autre que C-3PO et R2-D2. Et tous deux apportaient du matériel et des déguisements pour les deux Maîtres Jedi.

  Seha Dorvald quitta le Sénat après que sa couverture eût été découverte. Elle suivit le plan à la lettre, et alla se rendre, tout en profitant d'être sous le feu des caméras pour décrédibiliser Daala. Les Jedi avaient en fait besoin d'un des leurs dans le bloc de détention : tout était prévu et savamment organisé. Parallèlement à cette affaire, Han et Leia Solo poursuivirent leurs visites quotidiennes chez la Chef d'État pour tenter d'améliorer les relations entre les Jedi et l'Alliance Galactique. Daala n'étant pas au courant de la mort de Kenth Hamner et n'ayant plus aucune nouvelle de lui, elle fut assez réticente à négocier quoi que ce soit.

  Les Jedi gagnèrent encore quelques jours, ce qui leur permit d'infiltrer d'autres membres dans le Sénat, tels que les deux Maîtres Kam et Tionne Solusar, ainsi que Zekk et sa compagne Taryn Zel. Les événements furent soudain précipités lorsque Han et Leia apprirent que Daala projetait d'envoyer les Mandaloriens sur Klatooine non pas pour calmer les révoltes d'esclaves, mais bien pour exterminer tous ceux qui mettaient en péril la stabilité de l'Alliance Galactique. Corran Horn lança alors officiellement le Plan Delta : les Jedi devaient agir avant que Daala ne commette une dernière énorme bêtise. Mais les Jedi n'étaient pas les seuls à vouloir renverser la Chef d'État…

Coup d'Etat des Jedi [+44]

La Chef d'État Natasi Daala, peu avant le coup d'État.
Image extraite de Le Destin des Jedi Vol. 4


III. Le coup d'État et ses conséquences [haut]



  Le Faucon Millenium était arrivé au Sénat quelques instants avant que les alarmes ne retentissent. Ces alarmes n'étaient en fait qu'un leurre. L'apprenti Bandy Geffer s'était rendu discrètement vers les cellules pour libérer Seha Dorvald et tous deux avaient activé un ancien programme de défense : une simulation d'invasion des Yuuzhan Vong ! Cette mesure de sécurité particulière avait été mise en place pendant la Guerre qui avait secoué la galaxie près de vingt ans plus tôt au cas où les envahisseurs extragalactiques viendraient. Ceci faisait partie du Plan Delta. Le Sénat fut bouclé en un instant. Corran Horn, Saba Sebatyne et Jaina Solo sortirent du Faucon Millenium et se précipitèrent vers la Chambre du Sénat pour annoncer publiquement aux sénateurs l'arrestation de Daala.

  Pendant ce temps, Han et Leia Solo se dirigèrent vers le bureau de Daala et prirent tous les individus présents en otage. Daala tenta de s'échapper mais fut tout de même arrêtée. Hormis quelques échanges de coups de feu pendant quelques minutes intenses, il n'y eut aucune violence, ni de mort. Dans la Chambre du Sénat, Haydnat Treen se rendit compte que sa conspiration avait échoué… En effet, la sénatrice de Kuat et d'autres personnalités dont Drikl Lecersen avaient mis en place un plan sophistiqué pour renverser Daala et prendre le pouvoir. L'amirale Sallinor Parova avait placé ses hommes dans la sécurité rapprochée de la Chef d'État et s'apprêtait à l'arrêter au moment où les alarmes avaient retenti. Rebondissant et saisissant l'opportunité qui se présentait à elle, Haydnat Treen déclara à Saba Sebatyne qu'elle la soutenait pleinement dans ses agissements.

  Un triumvirat fut alors officiellement annoncé pour remplacer Natasi Daala à la tête de l'Alliance Galactique : Saba Sebatyne représenterait les Jedi, Haydnat Treen le Sénat, et Merratt Jaxton l'armée. Cependant, le triumvirat n'était qu'un gouvernement provisoire, destiné à stabiliser la situation pendant cette période de transition. Jaxton serait d'ailleurs rapidement remplacé par Wynn Dorvan.

  Plusieurs décisions furent rapidement prises : l'Alliance Galactique allait désormais s'intéresser de beaucoup plus près aux réclamations des esclaves. Han et Leia Solo furent donc aussitôt envoyés sur Klatooine pour parlementer avec Padnel Ovin. Ils furent ensuite rejoints par Sothais Saar, Kyp Durron, Bandy Geffer et une jeune apprentie native de la planète, afin de souligner l'implication des Jedi dans ce processus. L'exil de Luke Skywalker fut également annulé. Ceci permit au Grand Maître Jedi d'appeler immédiatement du renfort sur Nam Chorios. Un escadron de FurtiX - comprenant notamment Jaina Solo, Raynar Thul et Tyria Sarkin - partit aussitôt affronter les Sith de Gavar Khai. Cependant, le procès de Tahiri Veila pour le meurtre de Gilad Pellaeon ne fut pas ajourné afin que le peuple ne pense pas que les Jedi tiraient profit de la situation. Quant à Daala, elle fut conduite dans le Centre de Détention Armand Isard, une prison à haute sécurité, précisément là où Tahiri Veila était détenue.


Actualités en relation

Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Mort de Gary Kurtz, producteur des deux premiers Star Wars

Producteur du tout premier Star Wars puis de L'Empire Contre-Attaque, Gary Kurtz est mort dimanche dernier, le 23 septembre, à l'âge de 78 ans. Collaborateur de George Lucas depuis American Graffiti, en 1973, puis sur les deux premiers films...


Le président de Disney envisage de réajuster le tempo des sorties Star Wars

Alors que Solo : A Star Wars Story est en train de débarquer un peu partout en format DVD / Blu-Ray, le président de Disney, Bob Iger, est revenu récemment - dans un interview accordé au Hollywood Reporter - sur sa...


Solo : Une nouvelle scène coupée nous fait découvrir Han en cadet impérial !

Disney et Lucasfilm continuent de faire la promotion du DVD / Blu-Ray de Solo : A Star Wars Story ! Après nous avoir fait découvrir une première scène coupée la semaine dernière, voilà qu'une seconde sc...


Panini Comics : Les couvertures des publications de juin et juillet

Et c'est parti pour une nouvelle actualité littérature avec le plein de couvertures pour les publications, chez Panini Comics, de Juin et Juillet. On y trouve un peu de tout, du hors série, de Luke, du Vador, mais...


Informations encyclopédiques
Coup d'Etat des Jedi [+44]
Nom
Coup d'Etat des Jedi [+44]
Classe
Evènement important
Date
44 apBY
Lieu
Acteurs
Conséquences
Arrestation de Natasi Daala
Formation d'un triumvirat provisoire
Annulation de l'exil de Luke Skywalker

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
14/07/2014

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
9 813


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Destin des Jedi Vol. 06 : Vortex
  • Le Destin des Jedi Vol. 07 : Jugement

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.