Coup d'état sur Mandalore [-19]


Le coup d'état sur Mandalore perpétré par Maul, le Collectif de l'Ombre et le Death Watch vit la mort de la duchesse Satine et de Pre Vizsla, le début d'une guerre civile avec l'intervention d'Obi-Wan Kenobi et des forces de la République.

Continuité : Canon


  En -19, dans la dernière année du conflit galactique ayant pris pour nom la Guerre des Clones, la neutralité de Mandalore fut remise en question par les actions de Maul et de Pre Vizsla, qui déboucheraient sur l'invasion de la République. Le coup d'état de Maul et Vizsla pour renverser la duchesse Satine se déroula en plusieurs étapes et déboucha sur une véritable guerre civile dans la capitale, Sundari.

1. Recrutement et alliances



  Après leur défaite contre Obi-Wan Kenobi et Hondo Ohnaka sur Florrum, Maul et Savage Opress furent retrouvés à l'agonie par le Death Watch de Pre Vizsla et Bo-Katan Kryze. Sur Concordia, les deux Zabraks furent soignés et parvinrent à un accord avec les Mandaloriens : en échange de l'aide des Frères de la Nuit pour renverser le gouvernement de la duchesse Satine sur Sundari, le Death Watch permettrait à Maul d'utiliser le réseau des systèmes neutres piloté par Mandalore pour bâtir un empire criminel au nez et à la barbe de la République et des Séparatistes. Le coup d'état et la capture de Satine attireraient de plus Obi-Wan Kenobi sur Mandalore, ce qui permettrait aux Sith et au Death Watch de prendre leur revanche sur le Maître Jedi.

  De leur côté, Vizsla et Bo-Katan prévoyaient de trahir les Frères de la Nuit une fois leur prise de pouvoir assurée. Ce qui importait le plus aux Mandaloriens du Death Watch était de destituer Satine qui bafouait, selon eux, leur culture avec son pacifisme outrageant. Maul et Savage se fichaient bien des motivations de Vizsla tant qu'ils accédaient au pouvoir et pouvaient diriger Mandalore dans l'ombre de ce dernier. Les deux Zabraks entreprirent donc de recruter une armée pour envahir Sundari, le Collectif de l'Ombre. À la tête d'une telle organisation, ils créeraient une situation de chaos dans la capitale, ce qui propulserait les guerriers du Death Watch en sauveurs de Mandalore et placerait le peuple de leur côté, contre Satine.

  Les Frères de la Nuit et les Mandaloriens se rendirent tout d'abord sur Mustafar où ils éliminèrent les leaders Falleens du Soleil Noir, dont Xomit Grunseit : le capitaine de la garde Ziton Moj rejoignit alors le Collectif de l'Ombre naissant. Devant une telle démonstration de puissance, le Syndicat des Pykes se rallia également aux Sith. Les membres du Collectifs de l'Ombre se dirigèrent ensuite sur Nal Hutta où ils interrompirent une réunion du conseil des Hutts. Après avoir repoussé les chasseurs de primes Dengar, Latts Razzi, Embo et Sugi, Maul et les siens pourchassèrent les Hutts jusqu'au palais de Jabba sur Tatooine, forçant ainsi le seigneur du crime Hutt à rejoindre le Collectif de l'Ombre.

Coup d'état sur Mandalore [-19]

Maul, Savage Opress, Pre Vizsla et Bo-Katan Kryze en quête de leurs premiers alliés pour le Collectif de l'Ombre


2. La prise de pouvoir



  Le Collectif de l'Ombre était fin prêt à passer à l'action et établit son plan pour prendre le contrôle de Sundari depuis son campement sur Zanbar. Les criminels Pykes, du Soleil Noir et les mercenaires des Hutts devraient attaquer différents points de la capitale de Mandalore pour provoquer le chaos et installer un climat de défiance du peuple envers la duchesse et son gouvernement. Le Death Watch se présenterait alors comme les sauveurs de Mandalore et obtiendrait le soutien inconditionnel du peuple. Satine serait arrêtée, et Maul dirigerait dans l'ombre son empire criminel pendant que Pre Vizsla serait le visage de Mandalore. Sur le papier, le plan de Maul était parfait, et tout reposait sur la loyauté de Pre Vizsla.

  Les criminels du Collectif de l'Ombre s'en prirent tout d'abord aux docks de Sundari, submergèrent les gardes, et se répandirent dans la cité comme la peste, attaquant différents points stratégiques, dont la banque. Savage était en tête d'un des groupes d'assaut, tandis que Maul demeurait à l'arrière, contemplant l'exécution parfaite de son plan. La foule ne tarda pas à s'amasser devant le palais de la duchesse : le peuple était en colère car rien ne semblait pouvoir arrêter les mercenaires. Satine se doutait que le Death Watch était derrière tout cela, mais ne put rien faire quand Pre Vizsla et ses hommes arrivèrent et furent acclamés par les citoyens : le peuple n'était plus disposé à l'écouter et était prêt à soutenir le Death Watch sans se poser de questions. Les guerriers de Vizsla et Bo-Katan se débarrassèrent des criminels du Collectif de l'Ombre dans toute la capitale, et Savage Opress fut arrêté après une parodie de duel contre Vizsla.

  La transition se passa donc sans faire de vagues : Satine fut emprisonnée pour trahison, et Vizsla s'assit sur le trône de Mandalore. Le calme était revenu sur Sundari, et le peuple remerciait le Death Watch pour cela. Maul et Savage furent ensuite trahis par leurs alliés et également conduits en prison.

Coup d'état sur Mandalore [-19]

Le Death Watch ayant pris le contrôle de Mandalore


3. Guerre civile dans Sundari



  Mais les deux Frères de la Nuit ne pouvaient pas être retenus par de simples barreaux et se libérèrent aisément, puis rendirent également sa liberté à Almec, l'ancien Premier Ministre de Satine. Maul s'avança alors jusque Pre Vizsla dans la salle du trône et le défia en combat singulier. Le Sith était certain de remporter la victoire et donc de reprendre le contrôle de Mandalore. Le duel n'était pas équitable, loin de là, car le leader du Death Watch utilisa tout son arsenal, son jetpack, son lance-flamme, son lance-missile, ses pistolets blaster, sa corde d'immobilisation, et enfin son sabre noir. Mais rien n'y fit : le Zabrak était enragé, mû par le Côté Obscur, et faisait preuve d'une détermination inégalable. Maul désarma son adversaire puis le décapita avec le sabre noir. Victorieux, le Sith s'assit sur le trône, et une partie des guerriers du Death Watch lui prêta allégeance, mais pas Bo-Katan : cette dernière refusait de voir un étranger sur le trône, et encore choquée de la mort de son mentor, appela ses troupes, les Nite Owls, à s'enfuir.

  Ne pouvant régner ouvertement sur Mandalore par crainte d'attirer l'attention des Jedi ou des Séparatistes, Maul laisse Almec gouverner à sa place. Ce dernier était le pion parfait et déclara au peuple que Satine avait été emprisonnée après avoir assassiné Pre Vizsla. Grossier, le mensonge fut tout de même accepté. Dans les jours qui suivit, les Mandaloriens du Death Watch ayant prêté allégeance à Maul changèrent les couleurs de leur armure, remplaçant le bleu et gris par du rouge et noir. Le Collectif de l'Ombre avait fort à faire avec les attaques de Bo-Katan et de ses hommes, ce qui avait de nouveau plongé Sundari dans la guerre civile.

Coup d'état sur Mandalore [-19]

Le duel épique entre Maul et Pre Vizsla pour le trône de Mandalore


  La phase finale du plan de Maul était désormais d'attirer Obi-Wan Kenobi sur Mandalore et de le capturer. Le Zabrak laissa donc Korkie, le neveu de Satine, et Bo-Katan libérer la duchesse et atteindre les quais extérieurs de Sundari. Satine put envoyer un message de détresse au temple Jedi avant d'être de nouveau arrêtée.

  Sur Coruscant, le Conseil Jedi reçut l'appel à l'aide de la duchesse : seulement, la République ne pouvait intervenir dans un problème de politique interne, au plus grand désespoir d'Obi-Wan. De plus, le rapport récent d'Ahsoka Tano, qui avait été confrontée au Death Watch avec Lux Bonteri sur Carlac, semblait indiquer que les Séparatistes n'avaient rien à voir avec le coup d'état. Le Maître Jedi se rendit néanmoins seul sur Mandalore avec le Twilight, la navette d'Anakin Skywalker. Après avoir neutralisé un garde mandalorien, il revêtit son armure rouge et noire. Obi-Wan put ainsi se rendre à la prison sans se faire repérer et libéra Satine.

  Maul et Savage surveillaient tout cela de loin et laissèrent la duchesse et le Jedi atteindre les quais : les Mandaloriens du Collectif de l'Ombre détruisirent ensuite le Twilight au moment où la navette décollait. Satine et Obi-Wan s'éjectèrent avant le crash et furent capturés. Le Maître Jedi fut ensuite conduit dans la salle du trône et fut forcé d'assister, impuissant, à l'exécution de la duchesse : Maul l'étrangla par la Force pendant un long moment avant de la transpercer de son sabre noir. Abattu, Kenobi ne fut pas tué mais conduit en prison : Maul souhaitait encore le faire souffrir avant de mettre fin à ses jours.

Coup d'état sur Mandalore [-19]

Maul sur son trône, savourant la souffrance d'Obi-Wan après le meurtre de Satine


4. La chute de Maul



  Obi-Wan Kenobi n'atteignit jamais la prison : il fut secouru avant par Bo-Katan, la sœur de Satine. Le Jedi lui présenta ses sincères condoléances et sut se ressaisir car le chaos régnait désormais dans Sundari. En effet, Maul et Savage avaient envoyé tous leurs mercenaires à la poursuite d'Obi-Wan, que les Nite Owls de Bo-Katan protégeaient. Obi-Wan devait absolument retourner sur Coruscant pour avertir la République de la situation sur place, quitte à ce que l'armée clone envahisse Sundari et rompe la neutralité de Mandalore : Bo-Katan était prête à faire ce sacrifice. Obi-Wan parvint donc à monter dans une navette et quitta Sundari en proie à la guerre civile.

  Parallèlement, attiré par la montée en puissance des Frères de la Nuit, Dark Sidious débarqua dans le plus grand secret dans la capitale. Il se fraya un chemin jusqu'à la salle du trône où il confronta son ancien disciple, Maul, et Savage Opress. Le combat titanesque entre les trois Sith ne dura pas bien longtemps, car Sidious surpassait ses adversaires en puissance et en rapidité. Après les avoir violemment repoussé, il dégaina ses deux sabres laser pour les affronter. Celui qui deviendrait l'Empereur bondissait à une vitesse ahurissante et enchaînait coup sur coup, avant de se débarrasser quelques instants de Maul : Savage, beaucoup trop lent, ne put rien faire et fut transpercé par les sabres de Dark Sidious.

  Revenant à lui, Maul s'arma du sabre noir et de son sabre laser et se précipita sur son ancien maître. Mais une nouvelle fois, Dark Sidious prit le dessus et désarma le Zabrak. Maul ne fut cependant pas tué, car, il l'ignorait, son ancien maître voulait l'utiliser pour retrouver et éliminer Mère Talzin une bonne fois pour toutes. Dark Sidious déchaîna finalement ses éclairs de Force sur Maul afin de le faire céder, puis le conduisit en prison sur Stygeon Prime. Les Séparatistes traqueraient ensuite ce qu'il restait du Collectif de l'Ombre.

Coup d'état sur Mandalore [-19]

Le combat titanesque entre Maul, Savage Opress et Dark Sidious




Actualités en relation

The Clone Wars : La saison 7 débarque aux Etats-Unis !

a y est : le premier épisode de The Clone Wars saison 7 est enfin disponible sur Disney+ ! Près de un an et demi après avoir dévoilé son retour, la série d'animation phare de Lucasfilm - précocement...


The Mandalorian : L'avis de la rédaction HoloNet sur la saison 1

Vous en avez peut-être entendu parler : la diffusion de la première saison de The Mandalorian vient de s'achever ces derniers jours sur Disney+. Et, parce qu'il n'y a pas que L'Ascension de Skywalker qui divise...


HoloNet : Les 10 événements majeurs de l'Histoire mandalorienne

Après une première vidéo sur les événements survenus entre l'Episode VI et l'Episode VII, puis une seconde vidéo consacrée à The Old Republic, notre monteur et vidéaste Trognar s'associe cette fois avec...


HoloNet : Mise en ligne du dernier pack canon de l'année !

C'est aujourd'hui le dernier pack Canon de l'année 2019 avant les traditionnelles fiches de Noël, mais ne vous en faites pas, vous ne manquerez pas de lecture avec les publications de fiches qui suivent l'actualit...


Battlefront II: Le bilan sur le jeu deux ans après sa sortie

Sorti le 17 novembre 2017, le jeu Star Wars Battlefront II fête aujourd'hui ses deux ans ! À l'occasion de ce cet anniversaire, Star Wars Holonet vous propose donc un petit bilan sur l'évolution du jeu depuis sa sortie...


Informations encyclopédiques
Coup d'état sur Mandalore [-19]
Nom
Coup d'état sur Mandalore [-19]
Nom original
Battle of Mandalore
Autre(s) nom(s)
Bataille de Sundari
Classe
Evènement important
Date
-19
Lieu
Acteurs
Conséquences
- Exécution de de la Duchesse Satine par Maul.
- Pre Vizsla vaincu et tué en duel par Maul.
- Almec redevient Premier Ministre
- Guerre civile avec Bo-Katan Kryze
- Intervention d'Obi-Wan Kenobi : la République est au courant du conflit
- Savage Opress est tué par Dark Sidious
- Capture de Maul et défaite du Collectif de l'Ombre

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
30/11/2019

Date de modification
23/01/2020

Nombre de lectures
4 217


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.