Crise du Desolateur


La crise du Désolateur fut une campagne de terreur organisée par le Sith Dark Angral contre la République Galactique à l’aide de super armes détournées pendant la Guerre Froide, et qui fut stoppée par le Héros de Tython.

  

I. Origines [haut]



  Après avoir mis un terme aux manigances de Bengel Morr sur Tython, l'ancien Padawan d'Orgus Din accompagna ce dernier sur Coruscant pour prêter assistance aux Jedi Bela Kiwiiks et Kira Carsen dans le cadre du vol de plans confidentiels de la division de Recherche de la République, portant notamment sur des super armes.

  Si le vol avait été effectué par des criminels locaux, l'enquête révéla que le commanditaire avait été Eli Tarnis, l'ingénieur en chef de la division de recherche, qui était en fait un Sith infiltré. Pour couvrir ses traces et marquer la conclusion du vol des technologies républicaines, Tarnis activa le Générateur de Blocus, la super arme républicaine en développement sur Coruscant. Mais avant qu'il ne puisse terminer sa tâche, il fut stoppé et tué par le Chevalier Jedi et Kira Carsen.

  Tout cela se déroula sous les yeux de Dark Angral, qui était non seulement le maître de Tarnis, mais aussi son père et qui jura vengeance contre la République et le Jedi. Il prévoyait de détourner les super armes républicaines contre leurs créateurs, et de causer autant de morts que possible. Après sa déclaration de guerre sur l'holonet, le Second Empire Sith le désavoua et maintint le statu quo du Traité de Coruscant, mais il était évident que les pairs d'Angral ne chercheraient pas à l'arrêter.

Crise du Desolateur

Dark Angral jure vengeance contre l'assassin de son fils et la République.
Source: Star Wars: The Old Republic


  C'est pour cela que le chef de la division de recherche de la République, le général Var Suthra, chargea le Chevalier Jedi de découvrir les projets d'Angral et de suivre la trace des plans volés. Kira Carsen, devenue sa padawan, et le droïde T7-O1 l'accompagneraient, et Suthra leur remit une corvette de classe Défenseur pour voyager dans la galaxie et arrêter la crise.

II. Sur la piste des données disparues [haut]



  D'après le Service d'Information Stratégique, Tarnis avait envoyé les données volées sur Coruscant en direction d'Ord Mantell. Le Chevalier s'y rendit, et, avec l'aide de l'agent Ottau, détruisit le poste d'espionnage impérial sur la planète. Dans les données que T7 récupéra, il était fait mention d'un projet spécial, le Désolateur.

  Mais des affaires plus urgentes devaient d'abord être réglées. En orbite d'Ord Mantell, le Chevalier dut affronter l'inquisiteur Ferav, qui avait capturé Kira. Angral était venu en orbite de la planète en secret, et seule la ruse de Kira l'avait éloigné vers Corellia, la laissant prisonnière de Ferav. Quelques coups de sabre laser plus tard, et l'équipe du Chevalier au complet allait faire son rapport au général.

Crise du Desolateur

L'inquisiteur Ferav, qui détient Kira Carsen, se dresse sur la route du Chevalier.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Ce dernier les remercia pour les données récupérées, mais leur déclara aussi que la situation s'était dégradée. En effet, l'Agent Galen, envoyé par le général pour protéger un projet de super arme sur Nar Shaddaa, ne répondait plus. Mais pour y voir plus clair, il était d'abord prioritaire que le Chevalier se rende sur Taris.

III. À la rescousse de l'expert en destruction massive [haut]



  Sur Taris se trouvait en effet le docteur Nasan Godera, le concepteur originel des super armes républicaines, qui vivait en exil depuis le traité de paix. Var Suthra jugeait la récupération du docteur indispensable pour comprendre et anticiper les plans d'Angral concernant les super armes. Le Jedi se rendit donc à la surface du monde en reconstruction.

  Mais il arriva trop tard, car les Services Secrets Impériaux, sous la houlette d'Observateur 1, s'étaient déjà emparés du savant. Il s'en suivit une course poursuite à travers les ruines et les marais, où l'agent impérial chercha à se débarrasser par la force, par la ruse et par des cadeaux du Jedi, afin de pouvoir quitter la planète avec les secrets de Godera pour les apporter à Dark Angral.

Crise du Desolateur

Observateur 1, avec son prisonnier derrière lui, observe la progression du Chevalier sur ses traces.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Cependant, avec l'aide du droïde RE-M0, l'un des serviteurs de Godera, le Chevalier finit par rattraper l'agent impérial et le professeur kidnappé. Après avoir vaincu Observateur 1, il libéra Godera, et le conduisit aux envoyés de Var Suthra, pour préparer la riposte contre les Sith.

IV. En quête du projet Super Garde [haut]



  Le Chevalier Jedi se dirigea alors vers Nar Shaddaa pour retrouver l'agent Galen, chargé de protéger le projet Super Garde. Le général Var Suthra avait profité des lois laxistes de la Lune des Contrebandiers pour développer un centre de recherche cherchant à créer des guerriers capables de rivaliser avec les utilisateurs de la Force par le biais de stimulants et d'implants cybernétiques. Pour assurer le secret d'une opération peu réglementaire, les contacts entre Coruscant et les responsables étaient limités, et maintenant que Galen avait disparu, le Chevalier aurait besoin d'aide pour retrouver le centre de recherche.

  Dans ce but, il obtint l'aide de la cellule locale du SIS, dirigée par Rieekan. Avec leur aide, il trouva le centre de recrutement, puis l'usine de production où étaient formés les Super Gardes. Cependant, toute la technologie et les Super Gardes avaient été récupérés par le Seigneur Sadic, l'un des apprentis d'Angral. Son objectif était de prendre le contrôle de la Lune avec cette technologie républicaine pour déclencher un nouveau conflit. Dans un premier temps, il déchaîna ses nouveaux jouets contre le SIS, avant de se tourner vers le Jedi.

Crise du Desolateur

Le Seigneur Sadic présente ses Super Gardes au Chevalier Jedi.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Le Sith avait fait de l'agent Galen un Super Garde à ses ordres et l'envoya contre le Chevalier, mais Galen reprit suffisamment ses esprits pour donner la position de Sadic à son ancien allié. Le Chevalier put ainsi affronter Sadic, qui s'était lui-même transformé en Super Garde, puis, après l'avoir tué, il détruisit le laboratoire avec l'aide des survivants de l'équipe de Rieekan. Nar Shaddaa n'était ainsi plus menacée par les guerriers cybernétiques.

V. Le transfuge [haut]



  Après ce succès, Var Suthra informa l'équipe du Jedi que l'amiral Hacklin, l'un des proches de Dark Angral, cherchait à faire défection vers la République. Hacklin, qui avait rencontré Kira Carsen auparavant, souhaitait que cette dernière soit présente pour l'aider à fuir. Le général républicain dirigea donc le Défenseur vers une station minière des Régions Inconnues, où devait attendre l'amiral.

  En fait, il s'agissait d'un piège mis en place par Valis, un agent de l'Empereur Sith, qui révéla que Kira était comme lui une Enfant de l'Empereur, et qu'il voulait la ramener à leur "père". Il ne put toutefois prendre le dessus sur sa "sœur", et fut tué. Kira dévoila alors son passé : elle était née au sein de l'Empire Sith, et avait été choisie pour faire partie de la caste des Enfants de l'Empereur. Mais elle avait fui, ne voulant pas être une marionnette au service de son "père", avant d'intégré plusieurs années plus tard les Jedi.

Crise du Desolateur
Le Chevalier et Kira rencontrent Valis.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Le Chevalier dut ainsi faire une pause dans la traque d'Angral, le temps d'informer le Conseil Jedi de la situation de sa padawan. Le conseil décida de garder sa confiance en Kira, d'autant plus que l'ancien maître de Kira, la Togruta Bela Kiwiiks, était à son tour portée disparue sur Tatooine en protégeant une super arme. Le Chevalier et Kira partirent alors vers la planète désertique.

VI. Une poursuite menée Tambour battant [haut]



  Arrivés sur Tatooine, l'équipage du Défenseur fut informé que Bela Kiwiiks avait été chargé de protéger le Tambour, une super arme à ultrasons qui s'était révélée capable de détruire le noyau d'une planète. La rupture des communications laisser cependant présager le pire. Le Chevalier se rendit à la position du centre de recherche, où il trouva les membres du projet scientifique du Tambour, menés par Hare'en. Celle-ci explique que les Impériaux, menés par un Sith, avaient enlevé le Tambour et maître Kiwiiks. Grâce à des scans sismiques, le Jedi put cependant retrouver la trace du Tambour, qui avait été activé.

  Le seigneur Praven, responsable de l'attaque impériale, contacta alors le Chevalier pour l'informer qu'il détenait les codes de l'arme, et proposait un duel. Si le Sith gagnait, il aurait battu son adversaire dans les règles, satisfaisant sa fierté. Si le Chevalier gagnait, il pourrait récupérer les codes pour désactiver l'arme. Le duel eut lieu sur la Mesa d'Esus, et fut remporté par le Jedi, qui s'empara des codes.

Crise du Desolateur

Le Chevalier va à la rencontre du Seigneur Praven.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Ne restait plus qu'à atteindre le Tambour, situé au fond d'une ancienne mine, à présent envahie par un Démon des Sables et sa progéniture. Une fois la créature vaincue, le Chevalier put désactiver l'arme, et en même temps sauver Bela Kiwiiks, qui avait été abandonnée à proximité pour être broyée par les vibrations de l'arme.

VII. Sous le signe de la mort [haut]



  Tout comme Kiwiiks, Orgus Din, l'ancien maître du Chevalier Jedi, avait également cessé d'informer la République alors qu'il devait protéger le développement de la Marque de la Mort, un laser orbital, sur Alderaan. Le Chevalier se rendit donc sur la planète, et assista à la mort du Comte Alde à la suite d'un tir de la Marque la Mort, alors que la scientifique Aleyna Hark l'informa que Orgus Din et le centre de recherche étaient tombés sous l'attaque conjuguée des Sith et des Killiks, des insectes autochtones.

  Arrivé dans le centre en ruine pour glaner des informations, le Chevalier y retrouva Orgus Din, blessé mais vivant. Aleyna était en fait une espionne Sith, qui marquait des personnes pour que le seigneur Nefarid, apprenti d'Angral, les élimine avec le laser et instille un climat de terreur. La prochaine cible était le Duc Thul, partisan de la paix.  Le Jedi réussit à atteindre le Duc et à stopper Aleyna, obtenant la localisation de la Marque de la Mort et de Nefarid.

  Toutefois, lorsqu'il arriva, le Sith diffusa en direct un événement douloureux : Orgus Din, remis de ses blessures, avait tenté d'infiltrer l'Oppresseur, le vaisseau de Dark Angral. Ce dernier l'avait capturé, et l'exécuta devant le Chevalier pour se venger de la mort de son fils. Nefarid dans la foulée tenta d'achever le Jedi, mais il ne put le vaincre, et la Marque de la Mort fut neutralisée.

Crise du Desolateur
Nefarid transmet au Chevalier la communication de l'exécution d'Orgus Din par Angral.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Le Chevalier avait sauvé les négociations de paix sur Alderaan, mais avait payé un lourd tribut. Var Suthra l'informa à son retour à bord du Défenseur qu'ils avaient récupéré le corps d'Orgus Din. Ce dernier avait néanmoins eu le temps de mettre un mouchard à bord du cuirassé Sith, ce qui permettait au Chevalier de traquer directement Angral, qui venait de se rendre dans le système d'Uphrades.

VIII. Le Désolateur en action [haut]



  Arrivé dans le système de ce monde agricole républicain, l'équipage du Chevalier eut la surprise de ne pas y trouver Angral. À la place, la planète elle-même était complètement dévastée. Une brève analyse de Godera en rapport avec les plans trouvés sur Ord Mantell confirma que la super arme combinant tous les plans volés, le Désolateur, était opérationnel et responsable du désastre devant eux.

  Kira réceptionna toutefois un SOS d'une frégate médicale républicaine à proximité, le Point du Jour, qui put être sauvé par le Chevalier avant qu'un commando impérial ne la saborde. Il y trouva les enregistrements de l'attaque, qui fournirent de précieuses informations sur le fonctionnement du Désolateur.

Crise du Desolateur

Le docteur Godera explique le fonctionnement du Désolateur.
Source: Star Wars: The Old Republic


  De retour à bord de la corvette, Godera expliqua que le Désolateur souffrait du même défaut que le Générateur de Blocus, à savoir une consommation d'énergie excessive qui nécessitait une longue préparation pour la mise à feu. Ce détail était crucial, d'autant plus qu'un nouvel appel à l'aide à la suite d'une attaque d'Angral venait d'arriver, depuis Tython.

IX. Confrontation finale [haut]



  Le Chevalier et son équipe se rendirent immédiatement sur le monde des Jedi, qu'Angral avait piégé mais pas encore détruit. Muni des informations de Godera, le Chevalier et Kira Carsen montèrent à bord de l'Oppresseur, pour saboter les réacteurs, pendant que T7 faisait une diversion informatique.

  Une fois le Désolateur hors service, les deux Jedi gagnèrent la passerelle de commandement, où Angral les attendait pour les tuer. Un acteur supplémentaire s'invita lorsque l'Empereur Sith tenta de soumettre Kira Carsen à son contrôle. Mais celle-ci résista pour un temps, et Angral fut défait.

Crise du Desolateur
L'Empereur Sith, à travers Kira Carsen, ordonne à Dark Angral d'en finir avec le Chevalier puis avec Tython.
Source: Star Wars: The Old Republic


  L'Empereur, agacé, acheva le seigneur Sith à terre, puis tenta de tuer le Chevalier par le biais de Kira, au nom d'un avenir qu'il ne pouvait tolérer. La jeune femme, puisant dans le Côté Lumineux, parvint cependant à se défaire de la présence du plus puissant des Sith. Les deux Jedi s'échappèrent alors du vaisseau en train d'imploser.

  Ils furent alors convoqués sur Tython par le Conseil Jedi, qui les félicita pour leurs actions. Kira Carsen fut promue au rang de Chevalier Jedi, et son désormais ex-maître devint connu comme le Héros de Tython. Toutefois, les actions d'Angral avaient suffisamment déstabilisé la galaxie pour que la guerre éclate de nouveau et provoque un futur incertain, où le Chevalier Jedi aurait en main l'avenir de beaucoup de personnes. En attendant, son repos mérité fut interrompu par la visite d'un vieil ami, pour le mettre à sur la piste d'un ennemi bien plus dangereux qu'Angral.



Actualités en relation

HoloNet : Un pack de fiches The Old Republic centré sur le Chevalier Jedi

Et nous voilà ce week-end pour vous parlez du premier chapitre d'une classe du jeu The Old Republic. Et non petits malins, ce n'est celui de l'agent impérial dont il était fait mention le week-end...


Marvel : Sortie d'Age of Resistance Special #1 et de Galaxy's Edge #4

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Les numéros du jour sont Age of Resistance Special #1 et Galaxy's Edge #4 ! Comme d'habitude, nous vous...


Informations encyclopédiques
Crise du Desolateur
Nom
Crise du Desolateur
Classe
Evènement important
Date
3640 Av. B.Y.
Lieu
Acteurs
Chevalier Jedi,
Kira Carsen,
Var Suthra,
Nasan Godera,
Dark Angral,
Forces de Dark Angral,
Forces de la République,
Conséquences
Échec de son plan et mort de Dark Angral,
Destruction du Desolateur,
mort d'Orgus Din,
Le Chevalier Jedi devient connu comme le "Héros de Tython",

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
12/10/2019

Date de modification
12/10/2019

Nombre de lectures
179


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.