Document d'Autorisation Légale de Détention Etendue


Le Document d'Autorisation Légale de Détention Etendue était une ordonnance impériale permettant d'arrêter et torturer n'importe quel citoyen.

  Ces ordonnances impériales (DALDE en abrégé, LAACDoc en anglais pour Legal Authorization for Advanced Confinement Document) virent le jour durant la Guerre Civile à l'initiative du Haut Inquisiteur Tremayne. En substance, elles permettaient de lancer un ordre d'arrestation officiel contre quelqu'un qui n'avait commis aucun crime mais qu'un Inquisiteur souhaitait interroger ou emprisonner à toutes fins utiles. Cette pratique fut rapidement imitée par nombre de puissants personnages de l'Empire, du moment qu'elle impliquait que la personne arrêtée soit à un moment ou un autre interrogée par un Inquisiteur.

  Comme on le sait, l'Empire ne se privait pas d'emprisonner et même d'exécuter de manière arbitraire et illégale un grand nombre d'êtres intelligents de toutes espèces. Cependant, un Document d'Autorisation Légale de Détention Etendue ajoutait une dimension supplémentaire à la nature criminelle de la bureaucratie impériale. Un tel document permettait en effet à un haut responsable impérial de lancer officiellement partout dans la galaxie les autorités légales contre un citoyen, simplement parce que l'on jugeait "utile" de le confier aux soins attentifs d'un Inquisiteur.

  Dans la pratique, un DALDE pouvait donc provoquer l'arrestation, la torture et même la mort de n'importe quel citoyen impérial. Que le prisonnier soit ou non coupable, il pouvait être gardé indéfiniment à fins d'interrogatoire, jusqu'à ce qu'il confesse ses crimes ou signe des aveux intéressants ses geôliers. On pouvait ensuite le trainer devant un tribunal qui le châtierait de manière appropriée… ou l'oublier dans une cellule sans donner suite à l'affaire.

  De plus, la publication d'un DALDE s'accompagnait généralement d'une clause qui permettait à tous les chasseurs de primes intéressés de traquer le plus légalement du monde la personne ciblée par le document. Il ne s'agissait pas d'un avis de recherche en bonne et due forme mais d'une "incitation financière", une rémunération qui témoignait de la "courtoisie" dont les autorités impériales pouvaient faire preuve quand on voulait bien leur donner un coup de main en leur ramenant un citoyen récalcitrant qui n'était officiellement convoqué que pour un simple interrogatoire... Sans atteindre les montants d'une prime réelle, ces incitations pouvaient aller de quelques centaines à plusieurs milliers voire dizaine de milliers de crédits dans certains cas. Même dans le milieu des chasseurs de primes, peu connus pour attacher de l'importance aux critères d'ordre moral, on appréciait assez peu ceux qui étaient connus pour toucher régulièrement ce genre de revenus.

  L'invention des DALDE simplifiait considérablement la tâche des autorités impériales et contribuait grandement à faire régner la terreur au sein des administrations et des gouvernements des mondes soumis. L'Empire pouvait en effet se faire aider des autorités locales ou de chasseurs de primes pour capturer, emprisonner et torturer à sa guise des gens qui le plus souvent n'avaient rien à se reprocher. Avec les années, les Inquisiteurs impériaux avaient de moins en moins affaire aux rescapés des purges Jedi et ils coopéraient volontiers à ce genre d'opérations pour éviter de "perdre la main" mais aussi pour accroitre leur influence en rendant service à des moffs ou autres personnages puissants de l'Ordre Nouveau.


Actualités en relation

Disney+ : Bob Iger (PDG de Disney) parle du service et de Star Wars

A n’en pas douter 2019 sera une année importante pour Disney et notamment pour la marque Star Wars. Outre la sortie de l’Episode IX qui doit marquer la fin de la nouvelle trilogie, ou encore l’ouverture des...


Star Wars Resistance : 3 petits épisodes en ligne

Alors que Star Wars Resistance en est rendu à son 11ème épisode diffusé aux Etats-Unis (voir la fiche de l'épisode 11), la série se met en pause jusqu'en janvier afin de nous laisser profiter des fêtes...


Del Rey annonce Thrawn: Treason

Après quelques petits tweets sur le compte de l'éditeur nous laissant présager une annonce littéraire, c'est dans le Star Wars Show, dont le lien vers la vidéo se trouve plus bas, que l'annonce est...


TASCHEN : Sortie de Les Archives Star Wars : 1977-1983

Sortie aujourd'hui même de Les Archives Star Wars : 1977-1983, une parution de la rubrique Beau Livre. La date prévue est donc le 05/12/2018. Description officielle : L'exploration ultime de la trilogie originale de Star Wars...


Holonet : De nouvelles fiches pour Star Wars Résistance

Ce week-end, nous traitions un petit peu l'univers Légende avec les fiches de Morgoth sur la série des X-Wings, série culte dans les romans Star Wars. Aujourd'hui, nous changeons de registre avec la suite...


Informations encyclopédiques
Document d'Autorisation Légale de Détention Etendue
Nom
Document d'Autorisation Légale de Détention Etendue
Classe
Chronologie

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
9 197


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Galaxy Guide 10 : Bounty Hunters

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.