Duel au temple Sith [+137]


Féroce bataille qui opposa Cade Skywalker à trois des plus puissants guerriers sith de leur époque

Continuité : Legends


  Depuis plusieurs semaines, Cade Skywalker suivait une formation Sith auprès de Dark Talon. Mais il apparut que Cade jouait la comédie et, lorsqu'il tenta de délivrer un Jedi retenu prisonnier au temple Sith par sa faute, il fut intercepté par Talon et emmené devant Dark Krayt. Ce dernier, perdant patience, voulait obliger Cade à tuer le Jedi en question, le Bothan Hosk Trey'lis. Devant le refus de Cade, Krayt finit par tuer lui-même Hosk. Cet acte mit Cade dans une colère noire. Il brisa le bloc de transparacier dans lequel était incrusté le sabre laser de son père Kol Skywalker après avoir justement été contacté par le spectre de la Force de ce dernier. Il projeta les morceaux du bloc sur ses trois adversaires, Dark Krayt et ses deux Mains, Dark Nihl et Dark Talon. Cade saisit alors le sabre de son père et engagea le combat.

  Le combat fut bref pour Dark Talon puisqu'elle fut immédiatement transpercée au ventre par la lame de Cade. La Twi'lek s'écroula, inconsciente mais encore vivante, et laissa Cade aux prises avec Dark Nihl. Krayt resta en retrait et mit tout en œuvre pour provoquer la colère de Cade, lui rappelant notamment que c'était Nihl qui avait tué son père. Cade finit par vaincre Nihl en lui coupant le bras et en lui décochant des éclairs de Force. Krayt incita Cade à tuer l'assassin de son père mais le fils de Kol refusa car c'était ce que voulait Krayt. Il abandonna Dark Nihl inconscient et se tourna vers Dark Krayt.

  Un intense duel entre le leader du Nouvel Ordre Sith et l'héritier des Skywalker s'engagea. Krayt provoqua Cade en lui faisant remarquer qu'il n'était ni Jedi ni Sith alors que Krayt avait eu une formation de Jedi et de Sith et qu'il avait une grande expérience des combats. Ceci n'intimida toutefois pas Cade qui rétorqua que Krayt avait besoin de lui. Que s'il disparaissait, Krayt mourrait après être devenu une excroissance Vong écervelée.

  Finalement, ce fut Morrigan Corde, la mère de Cade (bien que ce dernier ne le sache pas encore), qui mit fin au combat en tirant un coup de blaster à travers la vitre dans le dos de Dark Krayt. Corde avait planifié l'évasion de Cade, le Mynock attendait ce dernier en contrebas de la tour de Krayt. Cade profita des quelques secondes qui lui étaient accordées pour fuir le temple en sautant par la fenêtre. Krayt tenta de l'en dissuader, mais il n'eut rien à faire de ses avertissements et plongea dans le vide avant d'être attrapé au vol et tiré à bord du Mynock par son vieil ami Jariah Syn.

  Dark Krayt fut très remonté par ce cuisant échec. Il ordonna à son second, Dark Wyyrlok, de le retrouver avec la promesse de le briser, de l'utiliser puis de le tuer. Ne tolérant pas ce nouvel échec de ses serviteurs, il remplaça Dark Nihl et Dark Talon par le brutal Dark Stryfe en tant que Main, tout en épargnant les vies de ses deux Mains déchues. Nihl, qui avait perdu un bras, servit alors de cobaye aux expériences de Dark Maladi sur les bio-formes Vong et se vit greffer un bras Vong. Dark Talon, quant à elle, fut placée en méditation curative et rien de plus : elle devrait se remettre ou mourir.

Cade, de son côté, s'envola en hyperespace avec son vaisseau, son équipage, Jariah Syn et Deliah Blue ainsi que l'un de ses autres compères chasseurs de primes, le Wookie Chak accompagné de son second Kee qui avaient eux aussi participé à son évasion. Morrigan Corde, elle, fuit par les bas-fonds après que Cade ait fait sa connaissance.


Actualités en relation

Star Wars 9 : Fuite de près de 50 concept-arts de la première version du film

Plus de six semaines après la sortie en salle de L'Ascension de Skywalker, voici que de nombreux concept-arts de la première version du film commencent à se retrouver sur les internets. Après un premier lot de concept...


Star Wars 9 : La critique d'Exar Kun (sans spoiler / avec spoiler)

Faire la critique d'un film, ou plutôt donner son simple avis en ce qui me concerne, est un exercice très difficile, notamment parce qu'on peut avoir soi-même plusieurs niveaux de lecture, des attentes différentes...


The Clone Wars : Le bilan de la rédaction

La septième et dernière saison de The Clone Wars s'étant achevée lundi dernier, il est temps pour ceux qui, au sein de la rédaction de Star Wars HoloNet, ont suivi l'aventure, d'en faire le...


Delcourt & Panini Comics : Le programme des parutions fin 2020 dévoilé

La première journée de la convention Génération Star Wars et Science Fiction a été riche en annonces du côté des comics canon et légendes ! On débute avec les annonces du côté de chez...


[MAJ 3] Star Wars 9 : Mise en ligne de quelques concept-arts officiels du film

Mise à jour du 02/04/2020 On continue les mises à jour, avec cette fois de nouvelles images exclusives mises en ligne par IGN et Polygon. Tout est à retrouver dans le reste de l'actu ! ;) Mise à jour du 01/04/2020 Suite...


Informations encyclopédiques
Duel au temple Sith [+137]
Nom
Duel au temple Sith [+137]
Classe
Bataille célèbre
Date
+137
Lieu
Acteurs
Conséquences
Evasion de Cade Skywalker
Graves blessures de Dark Nihl et Dark Talon
Nomination de Dark Stryfe au rang de Main de Dark Krayt à la place de Dark Nihl et Dark Talon

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
29/01/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
18 687


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Duel au temple Sith [+137]" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.