Ère Pré-Républicaine


L'Ère Pré-Républicaine est une vaste période de l'histoire galactique qui s'étend de la naissance de l'univers jusqu'à la fondation de l'Ancienne République.

  L'Ère Pré-Républicaine, ou Époque Pré-Républicaine, correspond à la vaste période qui s'est déroulée avant la fondation de l'Ancienne République. C'est une époque qui s'étend de la Genèse de l'Univers jusqu'aux balbutiements des premières civilisations, où Histoire et récits de légendes se croisent et se mêlent en un inextricable compromis. Dans les faits, cet âge reste mal connu, car les archives qui peuvent témoigner des multiples évènements qui s'y sont déroulés sont rares, quand elles ne sont pas fragmentaires. Pour faire simple, cette sombre épopée a vu l'aube et le crépuscule d'empires, de royaumes et de civilisations entières.

I. La Genèse de l'Univers [haut]



  Selon les spécialistes la naissance de la galaxie eut lieu approximativement il y a 13 milliards d'années. Peu de choses nous sont parvenues du grand bouleversement qui mena à la création de l'univers, les théories sont d'ailleurs nombreuses, complexes et sujet à controverse. Statistiquement parlant, notre galaxie contiendrait pas moins de 400 milliards d'étoiles, 180 milliards de systèmes stellaires dont 7,1 milliards habitables pour 3,2 milliards inhabitables. Qui plus est, d'après certaines études, les premiers signes de vie seraient apparus voilà 5 milliards d'années sur la planète Goroth Prime.

II. Le temps des Premières Races [haut]



  La plupart des habitants de Coruscant ont tendance à penser que l'Ancienne République est la première civilisation qui s'est épanouie dans la galaxie, apportant avec elle le développement du voyage hyperspatial et le gage de la paix et de la prospérité. Croire à cette version aussi fantaisiste que vaniteuse de l'Histoire revient à se bercer d'illusions, car les archéologues et les xénobiologistes savent que la vérité est tout autre. D'anciennes races, la plupart aujourd'hui disparues, ont régné sur la galaxie alors que les ancêtres des civilisations actuelles n'en étaient encore qu'à l'âge de pierre. Ces peuples précurseurs ont laissé derrière eux de véritables constructions monolithiques, témoignages de leur glorieux passé. Les Célestes, êtres de forme malléable et à la puissance incommensurable surnommés les "Architectes", ont été les gardiens d'un savoir et d'une technologie jusqu'alors inégalés. On leur attribue notamment la création du Système Corellien et de la Station Centerpoint, bien que ce ne fut pas leurs uniques réalisations. L'Amas de Hapes, la Faille de Kathol, le Système Vultar ou encore la Gueule pour ne citer qu'eux font aussi partie de leurs attributions. Vers -100 000 avant la Bataille de Yavin, il semble que ces êtres mystérieux et éclairés rencontrèrent plusieurs peuples au potentiel intéressant. Au contact des Célestes, les Columis, qui avaient déjà tenté l'aventure du voyage interstellaire, retournèrent vers leurs étoiles tandis que les Sharus, pour échapper à leur attention, retombèrent volontairement dans le primitivisme. D'autres peuples en revanche se laissèrent amadouer : les Gree, les Kwas et les Killiks devinrent leurs vassaux et profitèrent amplement de leur savoir. Ils créèrent alors des royaumes, comme l'Empire Gree ou les Anciennes Possession Kwas et disposèrent de leurs propres technologies telles que les Portes Stellaires. Cette ensemble sera d'ailleurs englobé sous la dénomination des "Architectes" et il ne fait aucun doute qu'ils aidèrent les Célestes à l'accomplissement de leurs nombreux dessins comme la création de systèmes stellaires et la mise en place des anomalies qui jouxtent la bordure occidentale du Noyau Profond.

Ère Pré-Républicaine

Vue générale de Station Centerpoint, en cours de construction.
Image extraite de The Essential Atlas


  Sur Notron, l'actuelle Corsucant, les Treize Nations des Bataillons Zhell, une civilisation proto-humaine, se battaient déjà contre les indigènes Taungs pour le contrôle de la planète dans une série de guerres épiques entre -200 000 et -100 000. L'une de ces batailles mémorable est d'ailleurs racontée dans le poème épique Dha Werda Verda, qui sera d'ailleurs repris des millénaires plus tard par les redoutables Guerriers Mandaloriens.

  Une quatrième race soumise aux Célestes, les Rakatas, peuple amphibien et belliqueux, se soulevèrent vers - 30.000 et réussirent à renverser leurs maîtres dans un contexte nébuleux. Ces derniers partirent ensuite en guerre contre les derniers serviteurs des Architectes. Ils poussèrent les Gree à se réfugier dans leur enclave, détruisirent de nombreuses colonies Killiks et exterminèrent les Kwas. On perd toute trace des Célestes à cette date et il est possible que leur dernière action fut de déplacer quelques représentants de l'espèce Killik dans les Régions Inconnues. La planète Lehon, autrefois appelée Rakata Prime, devint le centre de l'Empire Infini, un immense domaine galactique fort de plus de 500 planètes et de plusieurs billions d'esclaves. Les Rakatas développèrent une technologie singulière associant mécanique et Force, une énergie mystique qu'ils utilisèrent à outrance que ça soit pour alimenter leur hyperpropulsion, leur armes ou leur boucliers énergétiques. Pendant plus de 4 millénaires, les Rakatas régnèrent en maître sur la majorité de la galaxie, réduisant en esclavage les peuples moins évolués qu'ils rencontrèrent : Humains, Duros, Selkath, Duinuogwuins et de nombreux autres malheureux. Mais ils rencontrèrent aussi quelques résistances, contre les Hutts et surtout contre les Sith de Korriban alors sous la coupe du Roi Adas en -28 000. Quoi qu'il en soit, à l'apogée de leur puissance les Rakatas construisirent un monument, la Forge Stellaire, une entité subconsciente qui, aux dires de certains, aurait entraînée leur chute. En -25 200, la peste, les révoltes, puis la guerre civile achevèrent de briser ce peuple. Privés de leur lien privilégié avec la Force, ils se réfugièrent sur Lehon pour former une dernière enclave autour des Friches Tempérés, les Vestiges Rakatas, avant de sombrer totalement dans le barbarisme.

Ère Pré-Républicaine

La planète Lehon, le dernier refuge des Rakatas.
Image extraite du jeu vidéo Knight's of the Old Républic


  La disparition des Rakatas n'entraîna en rien une période d'obscurantisme pour la galaxie, puisqu'elle marqua au contraire l'ascension des races plus jeunes. Les anciens esclaves qui s'étaient révoltés ont aussi récupéré au passage bon nombre de technologies et des artefacts qui leur ont permis d'accélérer leur développement. Vers le bord oriental galactique les Hutts établirent un gigantesque domaine personnel proche des royaumes Tioneses, tandis qu'aux abords du Noyau le petit Empire Marchand Herglic côtoyait la civilisation Humaine qui s'était étendue pour former un ensemble fort et homogène. En effet, libéré du joug des Rakatas, les humains purent à nouveau prospérer librement.

  Mais limité à un seul monde, ces derniers épuisèrent toutes les ressources de leur planète, menaçant la survie des générations futures. Les Coruscantis décidèrent alors de partir en exploration à bord de "Vaisseaux Dormants", une méthode archaïque demandant plusieurs décennies voir plusieurs siècles pour atteindre une destination. Lancé à vitesse subluminique ces vaisseaux se révélaient extrêmement lents et ce genre de voyage spatial ne fut rendu viable qu'avec la découverte de la carbonite dans le Système Koros, une technologie qui permettait de maintenir les colons et l'équipage en chambre de stase pendant toute la durée du trajet. Des planètes telles que Alsakan, Metellos, Axum, Kuat ou Alderaan furent ainsi colonisées par les humains vers -27.500. Il est à noter qu'à la même époque les Devaroniens et les Gossams expérimentaient déjà leur propres moteurs hyperdrive.

III. L'aube des Jedi sur Tython [haut]



  Il semble que la philosophie contemplatrice de la Force vit le jour aux alentours de -36 400. Nombre de théologiens, de zélateurs et d'étudiants se réunirent à cette époque sur Tython dans le Noyau Profond pour discuter de prophéties cosmiques et tenter de percer les secrets de cette énergie universelle. Mais cette effervescence intellectuelle s'est rapidement propagée à d'autres planètes qui disposaient elles aussi d'une signature importante à travers la Force, telles que Had Habbadon, Ondos et ou encore Palawa. De multiples obédiences confrontèrent leurs idées et leurs théories dans la plus grande collégialité. Nul ne sais en revanche si les Rakatas participèrent à ces congrégations, mais il est tout à fait possible qu'il y ait eu des contacts.

Ère Pré-Républicaine

Premiers différents entre les adeptes de la Lumière et du Côté Obscur.
Image extraite de The Essential Atlas


  Cependant la bonne entente ne dura qu'un temps et les adeptes de la Force furent divisés en deux courants de pensée distincts : les disciples du côté lumineux (les Ashla) et les disciples du côté obscur (les Bogan). Leurs différents déclenchèrent d'ailleurs les fameuses Guerres de la Force vers -25 000. Les combattants utilisèrent alors leurs pouvoirs primordiaux et des épées sacrées, ancêtres des sabres laser, pour se confronter dans le plus grand désarroi. Au terme du conflit les Ashla sortirent vainqueur. Ces derniers formèrent alors un groupe, l'Ordre Jedi, uni et régi par plusieurs préceptes liant  la justice et la paix. Certains quittèrent Tython pour aider les plus faibles et accompagner les colons dans leur quête d'un nouveau foyer le long des hyperroutes. Ces croisés prirent le nom de Chevaliers Jedi et établirent ensuite leur quartier général sur Ossus.

IV. Xim et les Hutts [haut]



  L'un des moments préférés de l'Ère Pré-Républicaine, du point de vue des historiens et des poètes, concerne les conquêtes de Xim le Despote. Fils de Xer VIII, un noble ayant mal tourné, Xim avait certes hérité du royaume de son père mais nourrissait de plus grandes ambitions. Par la force et la tyrannie il parvint à unifier le reste l'Amas de Cron et de la Nébuleuse de Tion sous sa seule bannière en annexant ses voisins les uns après les autres : La Ligue Livienne, les Mondes de Thanium ainsi que les régions du Grand Indrexu et les Ètendues de Kiirium. Au terme de ses campagnes vers -25 120, qui sont d'ailleurs appelées la Période Expansionniste de Xim, ce dernier avait fondé un véritable empire interstellaire.

Ère Pré-Républicaine

Les Robots de Guerre de Xim ont maille à partir avec les mercenaires engagés par les Hutts.
Image extraite de The Essential Guide to Warfare


  La seconde partie de son règne vit le déclenchement d'un grief avec une autre entité gouvernementale, l'Espace Hutt. Les premiers échanges s'étant révélés assez infructueux et son désir d'étendre ses domaines se révélant insatiable, Xim déclara la guerre à ces illustres voisins. Il se fraya un chemin le long d'un couloir d'invasion jusqu'au domaine de ses rivaux et tenta notamment de prendre les planètes Ko Vari et Sleheyron. Mais les Hutts se ressaisirent et contrèrent ses attaques, l'obligeant à s'incliner par trois à fois sur Vontor. Lors de la Troisième Bataille en -25 100, le Traité de Vontor qui avait rassemblé une coallition de Hutts, de Vodrans, de Niktos et de Klatooiniens réussit à défaire les armées du despote alors principalement constituées des fameux Robots de Guerres. Xim fut capturé et selon une légende aurait été exposé enchaîné dans les faubourgs de Varl en guise de trophée avant de mourir anonymement dans le sombre cachot d'un donjon. Privé de chef, son empire se désagrégea bien vite en une multitude de royaumes-états.

V. Vers la fondation d'une République Galactique [haut]



  La fondation de la République Galactique marque le commencement d'un nouvel âge et coïncide parfaitement avec la Période d'Expansion Républicaine. Aux alentours de -25.000, il semble que les Mondes du Noyau, qui avaient intégré peu de temps auparavant l'Empire Azur, se soient réunis pour former un gouvernorat sur une base démocratique. Les premières planètes à s'aligner seront d'ailleurs commémorées en tant que Membres Fondateurs, à forte propension humaine qui plus est, et disposeront d'une importante place décisionnelle tout au long du mandat de la République, de ses débuts jusqu'à sa chute.


Actualités en relation

Battlefront II : Le nouveau mode Suprématie Capitale présenté

DICE vient de lever le voile sur le nouveau mode de jeu qui sera ajouté dans la prochaine mise à jour gratuite de Battlefront II, prévue pour le 26 mars. Ce nouveau mode, baptisé Suprématie Capitale, opposera deux équipes de...


Décès de Bunny Alsop, assistante de production sur les premiers Star Wars

On apprend aujourd'hui le décès de Bunny Alsop, assistante de production sur Un Nouvel Espoir et L'Empire Contre-Attaque. Attachée au producteur Gary Kurtz (lui-même mort en septembre dernier) dont elle était la belle...


Galaxy's Edge : Le premier parc Star Wars ouvrira ses portes le 23 mai !

Bob Iger, le président de Disney, vient de préciser, lors de la conférence annuelle avec ses investisseurs, les dates d'ouverture des deux premiers parcs Star Wars aux États-Unis. Surnommée Galaxy's Edge, la première...


Une vidéo de présentation pour Star Wars Project Porg

ILM vient de mettre en ligne une vidéo de présentation pour Star Wars : Project Porg, l'expérience de réalité augmentée Star Wars qui vous plonge en tête à tête avec une adorable bande de joyeux...


Disney+ : Des séries sur Lando, Qi'ra, Poe et Finn en préparation ?

Cela faisait un sacré bout de temps que ce n'était pas arrivé : une bonne grosse rumeur d'une fiabilité bien incertaine qui frappe les internets ! À en croire les sources du site We Got This Covered, qui ne s'est pas...


Informations encyclopédiques
Ère Pré-Républicaine
Nom
Ère Pré-Républicaine
Nom original
Pre-Republic Era
Autre(s) nom(s)
Période Pré-Républicaine, Epoque Pré-Républicaine
Classe
Chronologie
Date
13 000 000 000 Av. BY à 25 000 Av. BY
Lieu
Acteurs
Conséquences

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/12/2012

Date de modification
06/07/2016

Nombre de lectures
18 879


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Ère Pré-Républicaine" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • The Essential Atlas
  • The Essential Chronology
  • The Essential Guide to Planets and Moons
  • The Essential Guide to Warfare
  • The New Essential Chronology
  • The New Essential Guide to Droids

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.