Bataille d'Exodo II [+44]


La bataille d’Exodo II opposa Jagged Fel à Daala et aux Moffs rebelles tels que Drikl Lecersen et Porrak Vansyn et se solda par des élections générales au sein de l’Empire.

  La bataille d'Exodo II se déroula peu de temps après la bataille de Nam Chorios et en parallèle de l'opération du Nouvel Ordre Jedi sur la lointaine planète Sith Upekzar. Exodo II devint le théâtre d'un affrontement sans merci entre les troupes impériales loyales à Jagged Fel et les Moffs renégats s'étant alliés à l'ancienne Chef d'État de l'Alliance Galactique, Natasi Daala.

I. Origines de la bataille [haut]



  Près d'un an avant le début de la bataille, en +43, le Moff Drikl Lecersen, le fer de lance des Moffs insatisfaits de la manière de gouverner de Jagged Fel, avait monté une conspiration visant à renverser le Chef d'État de l'Empire. Cependant, Drikl Lecersen avait été trahi par le Moff Vansyn, qui l'avait livré à Natasi Daala : l'ex Chef d'État de l'Alliance Galactique avait en effet été libérée de sa prison sur Coruscant par le légendaire Boba Fett. Lecersen fut contraint d'abandonner ses projets personnels et de rejoindre Daala.

  Pendant ce temps, Jagged Fel invita le Moff Getelles pour un repas à bord du Gilad Pellaeon. Évidemment, le repas n'était qu'un prétexte pour rappeler à l'ordre le Moff ambitieux : Fel disposait de preuves montrant que Getelles était impliqué dans un nouveau scandale... Sur Antemeridias, plusieurs de ses laboratoires travaillaient sur la Semence de Mort, la substance si particulière de Nam Chorios. Les scientifiques de Getelles étaient parvenus à synthétiser un produit permettant à celui qui le consommait de rajeunir. En plus de cela, Jagged Fel savait Getelles de mèche avec Daala : ce dernier avait même pour ordre de tuer Fel. Mais Getelles préféra jouer double jeu. Car le Chef d'Etat de l'Empire lui annonça qu'il disposait d'un enregistrement sur lequel Daala déclarait à Vansyn qu'elle allait le trahir... Getelles retourna alors sa veste, préférant trahir Daala le premier. Se sachant sur écoute, le Moff feignit de tuer Jagged Fel et alla ensuite rejoindre, avec sa flotte, les troupes de Daala au-dessus d'Exodo II. La ruse fonctionna puisque l'ex-Chef d'Etat de l'Alliance Galactique n'y vit que du feu et ne savait pas que désormais, Getelles était dans le camp de Fel.

  Au-dessus d'Exodo II, Daala disposait d'une flotte conséquente constituée notamment, en plus de son vaisseau-mère le célèbre Chimaera, d'un transporteur de classe Acclamator, d'un destroyer stellaire de classe Venator, de corvettes, de frégates et d'autres vestiges de la Flotte Irrégulière de la Gueule. L'armada des Moffs l'ayant ralliée (Lecersen, Getelles, Vansyn et
Trevin) comprenait plusieurs destroyers stellaires et d'autres croiseurs et transporteurs de chasseurs. La flotte était somme toute conséquente avec sa vingtaine de destroyers stellaires de classe Imperial ou équivalent. Mais soudain, la voix de Jagged Fel retentit. Daala comprit vite que Getelles l'avait trahie, mais il était trop tard désormais. L'arme secrète de Fel venait de surgir de l'hyperespace… L'avant-garde de l'Empire de la Main : trois destroyers Stellaires Chiss, une douzaine de chasseurs et neuf cargos d'escorte lourds. Ce fut Getelles qui ouvrit le feu en premier, prenant à revers la flotte de Daala et débutant ainsi la bataille.

II. Déroulement de la bataille [haut]



  Lecersen envoya ses troupes affronter celles de Getelles pendant que les Moffs Vansyn et Trevin attaquaient de front les chasseurs Chiss. Mais soudain apparut le Bloodfin, avec à sa tête Vitor Reige qui avait été le second de Gilad Pellaeon. Cette apparition fit un choc à Daala, et celle-ci comprit que Jagged Fel souhaitait déstabiliser ses troupes en jouant sur leur moral et leur loyauté.

  Bien que le Chimaera subissait de lourds dégâts et que le vaisseau de Trevin était presque détruit, Daala refusa la proposition de reddition de Vitor Reige. Elle ordonna que Boreleo, la lune d'Exodo II, soit scannée, et elle découvrit la cachette de Jagged Fel et de son destroyer, le Gilad Pellaeon. Drikl Lecersen partit avec son vaisseau-mère et endommagea lourdement le destroyer de Fel grâce à ses nouvelles armes. Du côté de Fel, Tahiri Veila - qui désormais était sa garde du corps - appréciait l'idée d'une bataille psychologique en plusieurs étapes. Mais ce n'était pas l'avis de tous : la quasi destruction prématurée du Gilad Pellaeon par Lecersen en était la preuve. Jagged Fel et Tahiri Veila rejoignirent le Bloodfin avec leurs chasseurs et s'y mirent à l'abri. Mais pendant ce temps, Daala avait fait exploser Boreleo, la lune d'Exodo II, sur les conseils de Lecersen. Les débris avaient créé le chaos souhaité par l'ex Chef d'État de l'Alliance Galactique.

  La bataille avait commencé depuis peu, et pourtant les dégâts étaient lourds des deux côtés : le Moff Trevin était mort et presque la totalité de son armada était détruite. La flotte de Vansyn était quasiment décimée, et le Chimaera était dans un état déplorable. Cependant, l'avant-garde de l'Empire de la Main ne s'en était pas tiré indemne non plus. Lecersen déploya aussitôt, profitant de la confusion qui régnait, son vaisseau de classe Interdictor. Grâce à la manipulation des champs de gravité, il déplaça les débris de la lune de manière à constituer une muraille infranchissable autour de la flotte de Daala. La bataille allait donc s'éterniser. Ce répit permettrait à Daala de recevoir des renforts des Moffs qui lui avaient promis leur aide : mais Fel recevrait également un soutien militaire.

III. Le siège d'Exodo II [haut]



  Deux mois après le début du conflit, l'issue de la bataille était toujours indéterminée. Les troupes de Jagged Fel encerclaient celles de Daala et il était impossible de franchir la muraille d'astéroïdes qui résultait de la destruction de Boreleo.

  Ce fut alors que Daala reçut une visite inattendue. Alors que Drikl Lecersen avait fait part de son souhait de se retirer du conflit tant qu'il en était encore temps, le lieutenant impérial Lydea Pagorski parvint à franchir le blocus de Fel. Elle venait d'être relâchée après avoir tenu des propos diffamatoires durant le procès de Tahiri Veila pour le meurtre de Gilad Pellaeon sur Coruscant. Et le fait que Pagorski se retrouve ici, au-dessus d'Exodo II, intriguait Daala. Cette dernière redoutait un piège... Elle ne pouvait pas savoir que Pagorski était en réalité Abeloth. Elle apportait des nouvelles : dans le reste de l'Empire, les Moffs s'entre-déchiraient. Certains profitaient de l'absence de leurs voisins pour annexer leurs planètes. L'Empire était plongé dans le chaos, ce qui ne plaisait absolument pas à Daala. Elle s'estimait responsable de ce qui arrivait : si elle avait vaincu Jagged Fel dès le début, il n'y aurait pas eu autant de luttes intestines au sein de son Empire. Elle préférait voir Fel sur le trône que l'Empire s'effondrer sur lui-même.

  Pagorski suggéra à Daala d'organiser des élections générales dans l'Empire : tout le monde pourrait voter, ce qui avantagerait considérablement l'ex-Chef d'Etat de l'Alliance Galactique. En effet, les Moffs n'appréciaient pas les femmes et ils n'auraient pas eu d'autres choix que de voter pour Jagged Fel, ou plutôt contre Daala. Pendant ce temps, à bord du Bloodfin, les tirs incessants des vaisseaux de l'avant-garde Chiss ne parvenaient pas à déloger Daala de sa cachette. Le bouclier d'astéroïdes maintenu par l'Interdictor de Lecersen était d'une efficacité redoutable. De plus, Fel était furieux qu'une navette soit passée au travers de son blocus : les chasseurs qu'il avait envoyés la poursuivre avaient été éliminés par les manipulations gravitaires de l'Interdictor. Mais le pire dans tout cela était que Tahiri Veila avait deviné que la personne qui se cachait dans la navette n'était autre qu'Abeloth. Et la créature s'entretenait en ce moment même avec Daala…

IV. Conséquences directes [haut]



  Finalement, des élections générales furent organisées, ce qui provoqua le mécontentement de beaucoup de citoyens de l'Empire. Lydea Pagorski, secrètement Abeloth, dirigeait la campagne de Daala. De son côté, Jagged Fel pensait, peut-être à juste titre, que les Impériaux n'étaient pas prêts pour élire un représentant de manière démocratique. Quoi qu'il en soit, Daala et son armada étaient toujours coincées derrière leur muraille d'astéroïdes et Fel refusait de les laisser sortir. L'amiral Vitor Reige craignait que ceci ne soit interprété par le public comme de la peur. Mais Fel se fichait bien de cela : il avait pu discuter quelques minutes avec sa fiancée Jaina Solo, en pleine mission dans le Temple Jedi, et tous deux étaient parvenus à établir un plan : Vitor Reige allait également se présenter. Il serait ainsi le troisième candidat, mais surtout le deuxième amiral. Ainsi, tout simplement, les votes des militaires se diviseraient entre lui et Daala, ce qui permettrait à Jagged Fel de l'emporter.

  Pendant ce temps, Tahiri Veila partirait en mission sur Hagamoor III, une lune d'Antemeridias sur laquelle les scientifiques du Moff Getelles avaient fabriqué, durant la Seconde Guerre Civile Galactique, des nanovirus. Ces engins de mort avaient notamment été relâchées sur Mandalore, empêchant ainsi Boba Fett d'y retourner. Et ce dernier, qui avait libéré Daala de sa prison sur Coruscant, avait été aperçu sur Hagamoor III. Puisque Daala travaillait avec Abeloth, Jagged Fel avait bon espoir que, si Tahiri Veila retrouvait le Mandalorien, elle puisse remonter jusqu'à la créature du Côté Obscur pour la tuer. Mener à bien cette mission lui vaudrait le pardon complet de l'Empire pour le meurtre de Gilad Pellaeon.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Finn !

Vous reprendrez bien un nouveau clip pour les Derniers Jedi ? Pratiquement un mois après un premier clip centré sur Finn, le déserteur le plus recherché de la galaxie est une nouvelle fois à l'honneur dans le dernier spot TV...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...


Star Wars VIII : Un nouveau clip au montage dramatique dévoilé !

Bienvenue en décembre ! Douze jours nous séparent encore de la sortie des Derniers Jedi, c'est-à-dire encore une éternité. Cependant l'attente nous est aujourd'hui facilitée par Mark Hamill (Luke Skywalker) qui, de passage sur la...


Le kendô de maître Obi-Wan

On a tendance à parler beaucoup des romans de science-fiction qui parle de Star Wars, et pourtant, il y a de nombreux livres qui parle de notre saga, plus ou moins sérieusement, et avec des sujets divers et variés...


LEGO Star Wars : Présentation du Sandspeeder

Les visuels officiels du set 75204 - Sandspeeder ont été mis en ligne, et cela nous permet de vous le présenter, et d'en discuter un peu le contenu... Les données de la boîte nous orientent d'emblée...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bataille d'Exodo II [+44]
Nom
Bataille d'Exodo II [+44]
Classe
Bataille célèbre
Date
44 apBY
Lieu
Au-dessus d'Exodo II
Acteurs
Forces impériales loyales à Jagged Fel et l'avant garde de l'Empire de la Main Chiss
Moffs loyaux à Daala
Conséquences
Élections générales au sein des Vestiges de l'Empire
Défaite de Natasi Daala

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
19/09/2014

Date de modification
21/09/2014

Nombre de lectures
5 076


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Destin des Jedi Vol. 08 : Ascension
  • Le Destin des Jedi Vol. 09 : Apocalypse

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.