Fuite de Florrum [-21]


La fuite de Florrum était un événement au cours duquel Dooku, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi échappèrent aux pirates d'Hondo Ohnaka.

  Suite à la capture du Comte Dooku sur Florrum par des pirates Weequays menés par Hondo Ohnaka, la République envoya des émissaires Jedi, en l'occurrence le Maître Obi-Wan Kenobi et le Chevalier Anakin Skywalker, sur la planète afin de vérifier les dires du hors-la-loi. S'étant rendu compte que ce dernier disait la vérité, les Jedi contactèrent Coruscant afin d'autoriser l'envoi d'une rançon de un million de crédits. Le sénateur Kharrus et le représentant Jar Jar Binks furent donc envoyés sur place.

  Cependant, sur Florrum, Ohnaka décida de multiplier ses profits, en capturant également les deux Jedi : il pourrait ainsi récupérer la rançon concernant le leader séparatiste, puis en réclamer deux supplémentaires pour la libération des Jedi. Le Weequay parvint, grâce à l'aide de son singe-lézard kowakien Pilf Mukmuk, à droguer les deux utilisateurs de la Force. Puis, il les fit enfermer avec Dooku, et demanda à ce que les trois utilisateurs de la Force soient attachés ensemble, Ohnaka misant sur le fait que des Jedi et un Sith ne coopéreraient pas pour s'échapper.


Tentatives de fuite.

  Malgré les tensions qui apparurent entre les trois utilisateurs de la Force enfermés dans la même cellule, ils parvinrent à mettre de côté leur animosité afin de tenter de s'échapper. Dooku utilisa la Force pour attirer à lui un couteau, et crocheta la serrure magnétique qui bloquait la porte de la cellule. Arpentant discrètement les couloirs de la base des Weequays, ils parvinrent à progresser de manière significative. Malheureusement pour eux, ils furent repérés par Pilf Mukmuk. Le petit animal partit alors prévenir des pirates afin d'empêcher la fuite des otages.

  Ignorant cela, les trois humains poursuivirent leur progression, mais ouvrirent une mauvaise porte, alertant certains gardes qui se trouvaient dans cette pièce. De plus, les pirates prévenus par Pilf Mukmuk bloquèrent le chemin aux utilisateurs de la Force, qui se retrouvèrent encerclés par une quinzaine de Weequays armés. Ils furent alors contraints de se rendre, et furent ramenés dans leur cellule.

  Là, Ohnaka tenta de les raisonner, leur expliquant qu'il ne souhaitait pas avoir d'ennuis. Il ajouta qu'il ne souhaitait pas non plus les tuer, puisque de bons otages étaient des otages vivants. Cependant, il les prévint que la prochaine fois qu'ils tenteraient quoi que ce soit qui lui déplairait, il prendrait des mesures en conséquence.

  Peu impressionnés par les paroles du Weequay, les deux Jedi et le Sith récidivèrent quelques minutes plus tard. Obi-Wan manipula l'esprit de leur garde, le forçant à ouvrir leur cellule puis à partir boire un verre dans un bar du campement. Prenant la direction de la sortie, toujours attachées par une corde électrifiée, le petit groupe se fit le plus discret possible.

  Malheureusement pour eux, ils finirent par se faire repérer par des gardes. Ils prirent alors la fuite dans les couloirs du campement, Anakin en tête enfonçant les portes se trouvant sur leur chemin tandis que Dooku, accroché en dernière position, renversait des obstacles derrière eux afin de ralentir leurs poursuivants. Arrivé au pied du mur d'enceinte, toujours talonné par des Weequays enragés, le petit groupe se rendit compte qu'ils allaient devoir sauter par-dessus l'obstacle.

  Anakin attrapa une longue perche, et s'en servit pour donner de l'impulsion à ses deux compagnons. Malheureusement, seul Anakin parvint à attraper le sommet du mur d'enceinte, ses deux compagnons pendant dans le vide, juste retenus par la corde qui les reliait. Les Weequays commencèrent à leur tirer dessus, et ils parvinrent à toucher la corde, qui craqua, laissant Dooku tomber dans le vide d'une hauteur de plusieurs dizaines de mètres. Heureusement pour le Sith, Obi-Wan le rattrapa.

  Anakin désapprouva l'action de son ancien maître, puisqu'en agissant ainsi Obi-Wan avait déstabilisé le jeune homme, qui commençait à lâcher prise, menaçant de faire tomber les trois humains vers le sol. Anakin suggéra alors à Kenobi de laisser tomber le Comte, afin de soulager ses bras, mais Kenobi ne voulait pas que Dooku n'échappe à la justice en perdant la vie. Finalement, la tentative de fuite se solda également par un échec, puisque Hondo et des soldats apparurent sur le mur d'enceinte, et capturèrent de nouveau les deux républicains et le leader séparatiste. Cependant, Hondo ne fut pas aussi clément que la première fois : non seulement les otages avaient une nouvelle fois tenté de lui échapper, mais en plus son second, Turk Falso, venait de lui annoncer que la République l'avait visiblement trahi…

Fuite de Florrum [-21]

Les trois utilisateurs de la Force tentent de s'échapper de leur prison.
Image extraite de The Clone Wars S01E12 - Le général gungan



La trahison de Turk Falso.

  En réalité, Turk Falso avait manipulé son chef, prétendant que la République avait envoyé une armée à la place de la rançon promise. En réalité, le sénateur Kharrus et le représentant Binks étaient bien venus sur Florrum à bord d'une navette de classe Nu, accompagnés de plusieurs clones dirigés par le commandant Stone. Malheureusement pour eux, Turk Falso, en ayant assez de n'être que le second d'Hondo, décida de doubler son chef.

  Convoquant quelques pirates qui lui étaient fidèles, il organisa un plan afin de s'emparer de la rançon lui-même : un de ses hommes était chargé d'attaquer la navette républicaine lorsqu'elle entrerait dans l'atmosphère de la planète, puis de l'abattre. Il suffirait ensuite à ce pilote de récupérer la rançon à Falso, puis ce dernier irait voir Ohnaka pour lui faire croire que les républicains avaient fait preuve d'une attitude hostile et que leur navette avait été entièrement détruite. Cependant, cette première partie du plan ne fonctionna pas exactement comme Turk Falso l'avait prévue…

Fuite de Florrum [-21]

Turk Falso mène ses hommes contre les Républicains.
Image extraite de The Clone Wars S01E12 - Le général gungan


  En effet, si son homme parvint à toucher la navette républicaine et à la faire se crasher, plusieurs des occupants survécurent. En vérité, seuls le sénateur Kharrus et les deux pilotes clones perdirent la vie dans le crash. Tandis que les clones discutaient de la meilleure solution pour remplir leur mission tout en prenant en compte l'attitude imprévue des Weequays, Jar Jar enterra les morts, rendant un hommage solennel à Kharrus.

  De son côté, lorsqu'il apprit le semi-échec de son homme de main, Turk partit avec la majorité de ses combattants en enfourchant des motos à répulsion, bien décidé à récupérer la rançon lui-même. En arrivant sur les lieux du crash, le groupe de Falso commença à tirer sur les républicains. Ces derniers tentèrent dans un premier temps de protéger les valises contenant la rançon, mais furent forcés de se réfugier dans le creux d'un geyser. Ces geysers, assez communs dans la zone, projetaient de l'acide, mortel pour la majorité des êtres vivants si ces derniers se faisaient asperger en grande quantité. Voyant la réaction des républicains, Turk ordonna à ses hommes de juste prendre les valises, puis le groupe repartit vers la base, persuadé que les clones et le Gungan périraient lors d'une projection d'acide.

  Cependant, Jar Jar avait remarqué que certains des animaux de la plaine, notamment les skalders, restaient proches de ces geysers pour se nourrir, mais étaient capables d'anticiper les éruptions quelques secondes à l'avance. Ainsi, le représentant de Naboo rassura Stone et ses hommes, leur déclarant qu'ils n'avaient pas à s'inquiéter tant que les paisibles créatures paissaient à-proximité. Mais après quelques minutes dans le cratère, les républicains virent les skalders s'éloigner, et se dépêchèrent de les imiter pour ne pas finir asperger d'acide.

  En fouillant la navette, ils s'aperçurent que les pirates de Falso avaient subtilisé la rançon. Jar Jar étant, suite à la mort de Kharrus, à la tête de la mission, il commanda la poursuite de celle-ci, ne souhaitant pas laisser ses amis entre les mains des hors-la-loi. Stone lui fit alors remarquer que les Weequays avaient des motos, et que même si ces dernières n'allaient pas très vite, ils ne pourraient pas les rattraper à pied. Jar Jar suggéra alors qu'ils enfourchent des skalders, les massifs animaux étant de bons coureurs.

  Ainsi, c'est à dos de ces créatures que les clones avec Jar Jar à leur tête rattrapèrent les pirates. Ils parvinrent à abattre quelques motos, tandis que la majorité des autres étaient détruites suite à l'éruption de plusieurs petits geysers. Ils récupérèrent alors les valises contenant la précieuse rançon. Seul Turk Falso et deux ou trois de ses complices parvinrent à s'échapper. Le traître se rendit alors auprès d'Hondo, et lui mentit effrontément, prétendant que la République les avait trahis en leur envoyant une armée. Berné par son second, Ohnaka décida de se venger. Il autorisa l'envoi de tanks afin de mater l'attaque républicaine. Très énervé, le Weequay décida également de faire mener Obi-Wan et Anakin dans la taverne du campement, afin de les y torturer pour se venger de leur trahison.


Intervention de Jar Jar Binks.

  Dans les plaines de la planète, Jar Jar et les clones observaient les protections électrifiées du campement des pirates, qui consistait en un vaste alignement de pilonnes électriques. Ils prirent la direction des lieux, afin de trouver un point faible dans ces défenses et aller libérer les deux Jedi prisonniers. Mais en continuant leur avancée, ils perçurent les tanks envoyés par Ohnaka, et s'abritèrent, craignant d'être de nouveau attaqué par les Weequays.

  Stone décida malgré tout d'envoyer Jar Jar parlementer avec les pirates en approche : après tout, c'était le travail du Gungan en tant que représentant de Naboo. Jar Jar s'exécuta, et tenta alors de montrer sa bonne foix au Weequay. Se rendant compte que les talents diplomatiques du Gungan laissaient à désirer, un des Weequays lui ordonna d'embarquer avec eux. Persuadé de la bonne volonté de l'individu, Gungan s'exécuta, sous les yeux inquiets des clones qui craignaient d'avoir un nouvel otage à libérer.

Fuite de Florrum [-21]

Jar Jar Binks va négocier avec les Weequays.
Image extraite de The Clone Wars S01E12 - Le général gungan


  Cependant, pour une fois, la maladresse légendaire du politicien lui servit. En glissant sur un tuyau, il percuta le pilote, qui envoya son tank en percuter un second, lequel s'écrasa contre un pilonne électrique et le détruisant. La réaction en chaine désactiva la clôture, et coupa le courant dans le campement des Weequays. Profitant de cette distraction, les clones intervinrent, et s'emparèrent des deux tanks encore en état.

  Dans le campement, la coupure de courant stoppa l'influx d'électricité qui torturait Obi-Wan et Anakin. Profitant de ce répit, les deux Jedi récupérèrent leurs sabres-laser, et prirent Ohnaka en otage.

  Dans sa cellule, Dooku profita également de la situation pour étrangler le garde qui le surveillait, puis pour quitter le bâtiment. Il se dirigea vers le hangar, et aperçut alors Turk Falso avec un de ses complices survivants. Il commença alors à étrangler le Weequay, puis utilisa son blaster à distance pour qu'il abatte son camarade. Puis, le Sith brisa le coup du pirate, et monta à bord d'un vaisseau.

  De leur côté, les deux Jedi se dirigeaient vers le Twilight, tenant toujours Ohnaka en otage, entourés par les hommes de main de ce dernier. C'est alors que deux chars apparurent, laissant espoir à Ohnaka que la situation se retourne en sa faveur, et mettant les deux utilisateurs de la Force dans une situation délicate. Heureusement, il s'agissait de Jar Jar et des clones. Anakin ordonna alors à Stone de faire démarrer le Twilight, tandis que Jar Jar, les autres clones et la rançon embarquaient.

  Les républicains, toujours menacés par les Weequays, virent alors le vaisseau piloté par Dooku s'élever d'un autre hangar, et quitter la planète. N'ayant plus rien à faire sur Florrum, Obi-Wan demanda à Anakin de libérer Ohnaka. Ce dernier s'en étonna, ne comprenant pas pourquoi le Jedi se montrait si clément après tout ce qu'il lui avait fait endurer. Obi-Wan déclara simplement qu'ils étaient venus capturer Dooku, et que même si ce dernier s'était échappé à cause d'Hondo, la vengeance ne faisait pas partie des principes des Jedi.

  Ohnaka ordonna alors à ses hommes de laisser les Jedi partirent sans leur chercher d'ennuis. Obi-Wan fit alors remarquer à Ohnaka que si les Jedi ne lui causeraient pas de troubles par la suite, Dooku ne serait pas forcément aussi compréhensif, conseillant ainsi implicitement aux pirates de quitter la planète. Puis les républicains retournèrent sur Coruscant, sans Dooku mais avec leur rançon, ce qui plut certainement à Palpatine, qui n'aurait pas apprécié que son apprenti soit capturé par la République et livré à l'Ordre Jedi. Quand à Hondo et à son groupe, ils restèrent malgré tout sur Florrum, et ne subirent apparemment pas de représailles de la part des Séparatistes. Ils continuèrent à se livrer à des actes de pillage et de piraterie, et furent confrontés de nouveau aux deux Jedi plus tard dans la guerre.


Actualités en relation

Star Wars 9 : Fuite d'un potentiel poster promotionnel !

Alors qu'on attend tous le panel de la Star Wars Celebration 2019 consacré à l'Episode IX, voilà que deux fuites bien intéressantes viennent de nous parvenir du web terrestre ! En effet, une image ressemblant beaucoup à un poster promotionnel du...


Star Wars 9 : Fuite d'une quinzaine de photos et d'images de personnages !

Enfin une fuite digne de ce nom concernant l'Episode IX, cela commençait presque par se faire attendre ! Une image composite dévoilant 17 photos et concept-arts de plusieurs personnages du prochain Star Wars vient d'être mise en...


Un nouveau jeu LEGO Star Wars officiellement annoncé

Si cet E3 est - pour les fans de Star Wars - surtout l'occasion de s'en mettre plein les yeux avec Jedi : Fallen Order, que ce soit avec du gameplay ou un nouveau trailer, la conférence Xbox aura aussi ét...


Planning de publication pour Journey to Rise of Skywalker

En cette journée spéciale pour tout fan de Star Wars, le site officiel nous propose de découvrir le planning des publications littéraires pour Journey to The Rise of Skywalker, les romans et comics qui viendront accompagner la...


Pocket : Avis sur l'Escouade Inferno

Il y a des romans qui, lorsque vous les fermez, ne vous laissent pas indifférent. Ce genre de roman que vous prenez un peu par hasard, parce que la quatrième de couverture vous intrigue ou parce que la...


Informations encyclopédiques
Fuite de Florrum [-21]
Nom
Fuite de Florrum [-21]
Classe
Evènement important
Date
An -21
Lieu
Acteurs
Conséquences
fuite de Dooku
libération de Obi-Wan Kenobi et de Anakin Skywalker

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/05/2012

Date de modification
12/04/2019

Nombre de lectures
2 328


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The Clone Wars S01E11 - Dooku Captured
  • The Clone Wars S01E12 - The Gungan General

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.