Guerre Civile Mandalorienne [-60 à -32]


La Guerre Civile Mandalorienne était un conflit interne qui opposa les Mandaloriens aux Death Watch.

  Lorsque Jaster Mereel décida en l'an -60 de prendre la tête des Mandaloriens et d'en faire, par l'intermédiaire de son Codex SuperCommando, une troupe de mercenaires d'élite, et donc de redonner ses lettres de noblesse à une organisation n'étant plus que l'ombre d'elle-même, sa décision fut approuvée par bon nombre de Mandaloriens et Mereel fut bientôt suivi par une grande partie de ses compatriotes. Mais cette prise de pouvoir ne fit évidemment pas que des heureux, et l'escalade connut son paroxysme lorsque Vizsla décida de faire sécession des Mandaloriens, de créer son propre groupe - les Death Watch - et de tout faire pour reprendre le contrôle de l'ensemble des forces mandaloriennes. Ce schisme dégénéra finalement en véritable guerre civile et dura vingt-huit années.

  Les deux hommes avaient une vision radicalement opposée de ce que devaient être les Mandaloriens : pour Mereel, ces hommes devaient être des mercenaires d'élite régis par un code d'honneur et payés au prix fort. Pour Vizsla au contraire, les Mandaloriens devaient conquérir la galaxie et imposer leur civilisation par la force des armes en écrasant tout leur passage : hommes, femmes, et enfants compris...

  On sait peu de choses de la guerre civile mandalorienne qui, si elle s'étala sur une longue période, ne connut pas énormément de batailles - qui furent d'ailleurs majoritairement des embuscades tendues par Vizsla et souvent en utilisant des intermédiaires pour leurrer les Mandaloriens.

Guerre Civile Mandalorienne [-60 à -32]

La guerre civile mandalorienne fait rage entre les forces de Vizsla et celles de Mereel
Image extraite du comics "Open Seasons"


  La première bataille qui opposa les Mandaloriens aux Death Watch, et qui fut la plus importante du conflit, se déroula sur Concord Dawn en l'an -58 lorsque les forces de Jaster Mereel furent surprises par une attaque des Death Watch. Inférieurs en nombre et visiblement pris au dépourvu, les Mandaloriens durent se replier, et un petit groupe d'entre eux, dirigés par Mereel et Montross, trouva refuge dans les champs de la ferme des Fett, dont le propriétaire était à cette époque le Journeyman Protector. Cette bataille se déroula en fait en deux temps, puisque une fois aidés par le jeune Jango Fett, les Mandaloriens tendirent aux Death Watch une embuscade dans un petit village proche, embuscade qui se solda par la mort de tous les soldats de Vizsla. Malheureusement pour les Mandaloriens, ce dernier parvint à s'enfuir et la guerre civile ne prit pas fin, bien qu'à partir de cette date les hostilités cessèrent pendant six années, au cours desquelles les Mandaloriens relâchèrent peu à peu leur vigilance.

  Cette période de six années fut cependant mise à profit par Vizsla pour fomenter sa prochaine attaque et mettre au point un plan impliquant les Kordiens, dont la mission consistait à attirer les Mandaloriens dans un piège, en leur faisant miroiter un contrat en apparence facile. La bataille de Korda 6 s'avéra un terrible piège et les hommes de Mereel tombèrent en masse sur le champ de bataille. Le chef des Mandaloriens lui-même succomba sous les tirs de Vizsla, mais ce dernier ne fut pas pour autant en mesure de regrouper Mandaloriens et Death Watch sous une même bannière, puisque Jango Fett fut reconnu par ses camarades comme le digne successeur de Jaster Mereel. La guerre civile continua.

Guerre Civile Mandalorienne [-60 à -32]

Sur Korda 6, les Death Watch tendent une embuscade aux Mandaloriens
Image extraite du comics "Open Seasons"


  On ignore très largement ce qu'il advint des Mandaloriens et des Death Watch pendant les dix-huit années qui suivirent. Tandis que les premiers, dirigés par Jango Fett, continuaient à opérer en mercenaires d'élite, les seconds n'avaient pas abandonné leur rêve d'hégémonie, et Vizsla tendit une seconde embuscade aux Mandaloriens en -34, et choisit pour cela un nouvel adversaire encore plus mortel que les Kordiens : les Jedi !
  Grâce à l'appui du gouverneur de Galidraan, duquel il obtenait déjà un soutien financier, Vizsla parvint à entraîner les Mandaloriens dans un combat perdu d'avance contre une importante force d'intervention Jedi. Lors de la bataille de Galidraan, ces derniers parvinrent effectivement à éliminer tous les Mandaloriens à l'exception de leur chef, Jango, qui fut capturé. Cette fois-ci, Vizsla crut être définitivement débarrassé des Mandaloriens, mais il fit là une terrible erreur...

  Car en l'an -32, après deux années de captivité sur un vaisseau esclavagiste, Jango parvint à s'enfuir au détour d'une bataille, et refit surface sur Galidraan pour récupérer son armure mandalorienne et obtenir du gouverneur des informations sur Vizsla. C'est ainsi qu'il parvint à rejoindre le vaisseau de ce dernier aux alentours de Corellia, qu'il détruisit avant de tuer Vizsla après un duel sans pitié. Une fois Vizsla mort, les Death Watch survivants abandonnèrent toute idée de conquête du pouvoir. De son côté, Jango Fett abandonna lui aussi son titre et devint chasseur de primes.

  Ainsi prit fin la guerre civile mandalorienne qui, en vingt-huit années de combats et d'intrigues, avait décimé les deux camps en présence et mit un frein à l'expansion mandalorienne. Pour longtemps, les célèbres guerriers en armure ne firent plus parler d'eux...


Actualités en relation

La série live s'appelle The Mandalorian, le synopsis officiel dévoilé !

On attendait des nouvelles officielles de la série live-action Star Wars dont le tournage vient de commencer cette semaine ... et voilà que nos vœux sont enfin exaucés ! Jon Favreau, le scénariste et producteur de la s...


The Mandalorian : Des Stormtroopers aperçus sur le tournage !

Les petites fuites provenant du tournage de The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, continuent d'affluer à un rythme à peu près régulier ; après la découverte d'un premier alien, c'est au tour...


Série Live : Fuite de premières photos du tournage !

Bien que le tournage de l'Episode IX occupe une bonne partie de nos esprits, il ne faudrait pas pour autant négliger celui de la fameuse - et toujours anonyme - série live Star Wars produite et écrite par Jon Favreau...


Star Wars Resistance : Une vidéo officielle nous présente les différents héros!

Un premier trailer, un poster officiel : il n'y a pas de doute, Star Wars Resistance approche désormais à grands pas ! Disney et Lucasfilm en rajoutent aujourd'hui une couche en diffusant une vidéo de présentation des nouveaux personnages...


Des Mandaloriens et un budget à la Game of Thrones pour la série Star Wars

En cette période caniculaire à faire suer les Tuskens de Tatooine, voilà qu'il nous arrive quelques infos toutes fraîches concernant la série live-action Star Wars ! Tout d'abord, le New York Times a pu mettre la main...


Informations encyclopédiques
Guerre Civile Mandalorienne [-60 à -32]
Nom
Guerre Civile Mandalorienne [-60 à -32]
Nom original
Mandalorian Civil War
Classe
Chronologie
Date
De -60 à -32
Lieu
Concord Dawn, Korda VI et Galidraan (entre autres)
Acteurs
Conséquences
Déclin des Mandaloriens et des Death Watch
Mort de Jaster Mereel
Mort de Vizsla

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
12/03/2016

Nombre de lectures
18 176


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Insider #080 (The History of the Mandalorians ....)
  • Jango Fett : Open Seasons

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.