Génocide de Mon Calamari [+137 à +138]


Le Génocide de Mon Calamari fut ordonné par Dark Krayt, supervisé par Vul Isen et Dark Azard. Il fit directement suite au vol de l’Impérieux orchestré par Gar Stazi.

  Le génocide de Mon Calamari fut une réponse directe à l'attaque audacieuse de Gar Stazi sur les chantiers de Dac. Dark Krayt se rendit en personne sur Mon Calamari pour punir ceux qui avaient collaboré avec les Vestiges de l'Alliance Galactique dans le vol de l'Impérieux. La vengeance que Gar Stazi craignait ne tarda pas à tomber… Le génocide fut l'un des événements les plus tragiques de la Seconde Rébellion.

I. Déclaration du génocide [haut]



  Dark Krayt ne pouvait tolérer que ses adversaires se dressent ouvertement contre lui et demeurent impunis. Aussi, il fallait que le peuple mon calamari serve d'exemple dans la galaxie, afin de dissuader quiconque de se dresser contre sa volonté et son autorité. L'Empereur Palpatine en son temps disposait de l'Etoile de la Mort pour intimider ses adversaires. Dark Krayt choisit une alternative plus "classique" : la cruauté à l'état pur. Durant le procès de Gial Gahan, sénateur de Dac et ancien membre du Triumvirat de l'Alliance Galactique, qui avait aidé Gar Stazi à s'emparer de l'Impérieux, l'Empereur Krayt annonça sa sentence. Afin qu'une telle trahison ne se reproduise plus jamais, 10% de la population de Mon Calamari allait être exterminée sur le champ.

Génocide de Mon Calamari [+137 à +138]

Dark Krayt ordonnant le génocide durant le procès de Gial Gahan.
Image extraite de Legacy Vol.4


  Pendant que Dark Azard et les Stormtroopers exterminaient en direct sur l'HoloNet les Mon Calamari, Dark Krayt ajouta que le reste de la population serait enfermé dans des camps. L'ancien A'Sharad Hett souhaitait effacer complètement de la galaxie la culture des habitants de Dac.

  Un peu plus loin dans l'espace, les images du massacre étaient diffusées jusque sur le pont de l'Impérieux. Mais Gar Stazi ne pouvait pas intervenir : son nouveau croiseur n'était pas opérationnel et, surtout, la flotte des Vestiges de l'Alliance Galactique n'était pas suffisante pour renverser les Sith. Pendant ce temps, sur Mon Calamari, deux Chevaliers Impériaux luttaient déjà contre les Sith : Treis Sinde et Sigel Dare. Tous deux avaient été envoyés un peu plus tôt par Roan Fel pour saboter l'armement de l'Impérieux. Et ils ne savaient alors pas que Stazi s'apprêtait à le voler. Dès que le Duro utiliserait l'armement du croiseur, celui-ci exploserait. Afin d'éviter de nouvelles pertes inutiles, Sinde et Dare secoururent Monia Gahan qui fuyait les Stormtroopers. Avant de l'aider à fuir la planète afin qu'elle puisse prévenir Stazi du sabotage, ils libérèrent des pilotes de l'Alliance Galactique prisonniers. Cependant, au moment de quitter Dac, Dark Azard intervint. Treis Sinde s'élança alors à sa rencontre afin de faire gagner du temps à ses compagnons qui quittaient la planète aquatique. Sigel Dare, Monia Gahan et les pilotes secourus parvinrent à quitter sans encombre Dac grâce au courage du Chevalier Impérial : ce dernier retint Dark Azard suffisamment longtemps avant de s'éclipser et de rejoindre un mouvement de résistance.

  Un peu plus tard, à bord de l'Impérieux, Gar Stazi accepta de rencontrer une nouvelle fois Roan Fel. Et ce malgré l'échec de la première tentative sur la Roue qui avait été compromise par Morrigan Corde. Le Duro savait qu'il était important que la galaxie s'unisse contre l'Empire de Dark Krayt et pour cela, il fallait faire des efforts, comme Monia Gahan l'avait compris. A cette occasion, Gar Stazi renomma symboliquement l'Impérieux en l'Alliance.

II. Résistance sur Mon Calamari [haut]



  Après l'ordre d'extermination, la majorité des Mon Calamari - ceux qui le purent tout du moins - se réfugièrent dans les profondeurs de Dac et se regroupèrent. Malgré cette initiative, de nombreux chefs et personnalités avaient déjà été déportés dans des camps de travail. Les Mon Calamari n'avaient rien pour se protéger et étaient littéralement traqués comme des bêtes par les patrouilles impériales de Sturves, en charge de l'extermination avec Dark Azard.

  Mais certaines poches de résistance se formèrent sur Dac : les Rangers Mon Calamari du capitaine Tanquar, à bord de leurs engins submersibles Krakana, repoussèrent plusieurs fois les impériaux. Le Chevalier Impérial Treis Sinde était également présent et aida Tanquar à repousser une attaque de Sturves et de sa seconde Troax. Bien qu'unis contre les Sith, Sinde et Tanquar étaient en désaccord sur la marche à suivre. Le capitaine des Rangers se contentait d'une vision à court terme, savourant les petites victoires sur l'Empire. Au contraire, le Chevalier Impérial se souciait de la survie des Mon Calamari. Et il ne faisait aucun doute que les habitants de Dac ne pourraient pas gagner. Il leur fallait se cacher et récupérer de l'équipement, plutôt que de mener des raids vains et de mettre en danger la vie des combattants.

Génocide de Mon Calamari [+137 à +138]

Treis Sinde affrontant les impériaux.
Image extraite de Legacy Vol.6


  Et que pouvait bien faire la résistance contre la magie noire des Sith ? En effet Dark Azard, qui supervisait l'extermination planétaire des Mon Calamari, reçut le renfort de Vul Isen, un scientifique Sith qui disposait de toxines capables de rayer toute vie de la planète aquatique. Vul Isen ne cacha pas sa frustration vis-à-vis des ordres de Dark Krayt : seuls les Mon Calamari devaient périr. Aussi, Dark Azard et Vul Isen invoquèrent une nouvelle arme. Se rejoignant dans la Force, ils réveillèrent un léviathan des mers, qu'ils guidèrent jusqu'au camp d'extermination 28. Là-bas, le monstre extermina toute forme de vie. Le léviathan avait la capacité d'absorber les pensées de ses victimes. La créature ne tarda donc pas à trouver le chemin vers la cachette des Rangers qui étaient venus à bout de l'escouade de Sturves.

  Heureusement le monstre fut repéré. Le Ranger Adriphar ne survécut pas à cette découverte. Mais la nouvelle de l'arrivée imminente du léviathan atteignit suffisamment rapidement le capitaine Tanquar. Ce dernier interrompit Treis Sinde qui était en conversation avec Roan Fel. L'Empereur venait tout juste d'ordonner à Sinde de rentrer sur Bastion pour former les nouveaux Chevaliers Impériaux. Mais Sinde ne pouvait quitter aisément Dac. Il décida donc, malgré les ordres, d'aider les Rangers à affronter la nouvelle menace qui planait sur eux. Le capitaine Tanquar guida les Rangers à l'encontre du submersible qui accompagnait le léviathan, pendant que Treis Sinde s'en alla chercher les monstres-poulpes. Grâce à la Force, le Chevalier Impérial ordonna aux créatures des profondeurs de Dac d'attaquer le léviathan. Parallèlement, la Ranger Shonmaï se sacrifia ce qui permit aux Mon Calamari de repousser l'assaut. Cependant, Dark Azard et Vul Isen parvinrent à s'échapper.

Génocide de Mon Calamari [+137 à +138]

Le Leviathan des Mers absorbant l'énergie vitale des Mon Calamari.
Image extraite de Legacy Vol.6


III. Sauvetage de Treis Sinde [haut]



  Plus tard, les Jedi envoyèrent des Chevaliers rencontrer Gar Stazi afin de renouer l'alliance qui autrefois les avait unis. Te Corso, Sayar Dun'la et Asaak Dan faisaient partie de la délégation. Gar Stazi collabora immédiatement avec les Jedi, contrairement à Sigel Dare, présente, qui ressassait les anciennes animosités remontant à la Guerre Impérialo-Sith. Finalement, Sigel Dare partit sur Dac avec Asaak Dan pour retrouver Treis Sinde. Lui mettre la main dessus ne fut pas compliqué, le convaincre d'abandonner Dac le fut davantage, à tel point que Sigel et Treis engagèrent un combat au sabre laser. Ce fut la sagesse - et la dextérité - d'Asaak Dan qui mit un terme à ce duel futile : il proposa de rester sur Dac pour remplacer Treis afin de ne pas abandonner les Mon Calamari. Les deux Chevaliers Impériaux acceptèrent et quittèrent la planète aquatique.

  Pendant ce temps, dans l'espace, la flotte de Gar Stazi fut attaquée par le Premier Corps Expéditionnaire de Coruscant sous le commandement de l'amiral Krion Grail. Un traître dans l'équipage de l'Alliance avait désactivé les senseurs, rendant la détection de flotte impériale impossible. Gar Stazi fut blessé par un tir de blaster et sa flotte fut poursuivie et rattrapée par Krion Grail. Heureusement, le commandant en second Jhoram Bey découvrit comment l'Impérial les traquait et renversa la balance, provoquant la fuite du Premier Corps Expéditionnaire de Coruscant.

IV. Protocole Final [haut]



  Après la prétendue mort de Dark Krayt sur Had Abbadon, ce fut Dark Wyyrlok qui reprit les rennes de l'Ordre du Sith Unique. Il ordonna à Vul Isen et Dark Azard d'en terminer une bonne fois pour toute avec Mon Calamari : les camps de travail n'étaient pas assez rapides. Toute vie devait périr, car "personne n'était innocent". Le scientifique Sith relâcha donc sa toxine, qui éliminerait toute vie sur la planète aquatique en moins d'une semaine.

Génocide de Mon Calamari [+137 à +138]

Les effets de la toxine de Vul Isen sur les Mon Calamari.
Image extraite de Legacy Vol. 9


  Trois jours après cette décision, des éclaireurs de l'Escadron Rogue découvrirent les effets de la toxine. Un continent de morts était apparu à la surface de la planète aquatique. Gar Stazi ne perdit pas davantage de temps et fonça vers Dac pour évacuer un maximum de personnes. Des équipes conduites par Tanquar et Asaak Dan  s'étaient chargées de sécuriser les chantiers et d'établir une base. Gar Stazi savait qu'il s'agissait d'un piège : le pari était risqué, si risqué que l'Empire en exil de Roan Fel ne le soutint pas dans un premier temps dans sa tentative désespérée de porter secours aux Mon Calamari. Pourtant, des personnes de toute la galaxie vinrent porter secours aux habitants de Dac. Même Nat Skywalker participa à l'évacuation des civils. Un vaisseau sur dix était dédié aux Quarrens, qui avaient pourtant collaboré avec les Sith. Pas moins de dix heures après le début des opérations, la 3ème flotte de la Bordure Extérieure surgit de l'hyperespace, avec à son commandement le Moff Geist - membre du Conseil des Moffs -, Dark Stryfe et Krion Grail. Mais grâce à l'intervention soudaine d'Oron Jaeger, le commandant de la 501ème légion de Stormtroopers, les troupes Sith furent repoussées.

Génocide de Mon Calamari [+137 à +138]

La 3ème Flotte de la Bordudre Extérieure surgit de l'hyperespace pour arrêter Gar Stazi.
Image extraite de Legacy Vol. 9


  Les Vestiges de l'Alliance Galactique et l'Empire en exil obtinrent une douzaine d'heures supplémentaires : 20% des survivants purent être évacués avant de quitter définitivement Mon Calamari.

V. La traque des meurtriers [haut]



  Cade Skywalker s'engagea dans une vendetta personnelle contre Vul Isen : il souhaitait le faire payer pour ses horribles crimes. Mais ses recherches se révélèrent vaines jusqu'à ce que la Hutt Jool le contacte : les Hutts recherchaient également Vul Isen car celui-ci avait empoisonné et profané Da Soocha et la lune Napdu. Geste qui avait causé la mort d'Azzim Anjiliac Atirue, le neveu de Jool. Les Hutts confièrent à Cade que Vul Isen se cachait sur Utapau, où se trouvait également Gar Stazi. Jool avait fait en sorte que l'information de la localisation du leader Duro parvienne jusqu'aux oreilles des Sith justement pour tendre un piège à Vul Isen.

  Cade Skywalker et son Maître Wolf Sazen se rendirent aussitôt sur Utapau et retrouvèrent Dark Azard et Vul Isen. Le scientifique givin était en train de mettre au point une nouvelle toxine pour détruire toute vie sur la planète des Pau'ans. Mais les Jedi ne lui laissèrent pas le temps de mettre son plan à exécution : Sazen élimina Dark Azard et Cade Skywalker se chargea de tuer - et plus précisément de couper en deux au niveau de la taille - Vul Isen et de récupérer la toxine avant qu'elle ne soit libérée.

  Les deux instigateurs du génocide de Mon Calamari morts, le cauchemar se termina enfin pour les habitants de Dac. Mais les horreurs qu'ils avaient vécues resteraient à jamais gravées dans leur mémoire : outre les dégâts matériels sur les chantiers, 10% de la population avait été sauvagement exécutée, et seulement 20% des habitants ayant survécu aux travaux forcés avaient pu être évacués.

Génocide de Mon Calamari [+137 à +138]

Une partie de la population a quand même pu être sauvé grâce au courage de Gar Stazi.
Image extraite de Legacy Vol. 9



Actualités en relation

Planning de publication pour Journey to Rise of Skywalker

En cette journée spéciale pour tout fan de Star Wars, le site officiel nous propose de découvrir le planning des publications littéraires pour Journey to The Rise of Skywalker, les romans et comics qui viendront accompagner la...


Hachette : Sortie de Aventures Dans un Monde Rebelle 07

Sortie aujourd'hui même de Aventures Dans un Monde Rebelle 07, une parution de la rubrique Roman Jeunesse. La date prévue est donc le 22/05/2019. Le descriptif officiel ne nous a pas encore été communiqué, ou n...


Jedi Fallen Order - Dark Temple : Une nouvelle minisérie de comics annoncée

Surfant sur l'actualité chaude du moment autour de Jedi : Fallen Order, Marvel et Lucasfilm viennent d'annoncer qu'une minisérie de comics sortira en amont de la sortie du jeu. Intitulée Jedi Fallen Order - Dark Temple, la minis...


HoloNet : Un nouveau rédacteur rejoint l'équipe !

L'équipe Star Wars HoloNet est fière d'annoncer que Faie rejoint l'équipe encyclopédie. Bravo à lui et on lui souhaite de partager sa passion avec vous et nous aussi longtemps que possible! Faie est devenu fan de la...


Del Rey : Sortie d'Alphabet Squadron aux États-Unis

Annoncé depuis quelques mois, le nouveau roman Star Wars d'Alexander Freed (Battlefront: Twilight Company) sort aujourd'hui aux États-Unis. Alphabet Squadron, publié par Del Rey outre-Atlantique, nous plongera dans le quotidien d'un escadron de la Nouvelle R...


Informations encyclopédiques
Génocide de Mon Calamari [+137 à +138]
Nom
Génocide de Mon Calamari [+137 à +138]
Classe
Evènement important
Date
137 à 138 apBY
Lieu
Acteurs
Conséquences
10 % de la population (Quarren et Mon Calamari) exécutés.
Seulement 20% de la population survivante évacués

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/06/2014

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
3 129


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Legacy Vol. 04 : Indomptable
  • Legacy Vol. 06 : Renégat
  • Legacy Vol. 08 : Monstre
  • Legacy Vol. 09 : Le Destin de Cade

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.