Bataille de Géonosis [+3]


La bataille de Géonosis de l'an 3 fut un piège tendu par l’Empire qui se termina par la victoire de l’Alliance Rebelle grâce à Wedge Antilles.

  Vingt-cinq ans après la célèbre bataille qui déclencha la Guerre des Clones, Géonosis refit parler d'elle. Cette fois-ci nulle question de République ou de Fédération du Commerce. Ce fut juste le lieu que choisi l'officier Impérial Sarkli pour tendre une embuscade à l'Alliance Rebelle.

  Peu de temps auparavant, Sarkli avait empêché la totale extraction de prisonniers rebelles d'une prison orbitale près de Bakura. Il quitta par la suite le système suffisamment tard pour que l'Alliance trouve sa destination : Géonosis. Crix Madine pensa sans doute que l'Empire avait installé un centre de prisonniers quelque part dans le système. Après tout, après la Gueule et Bakura, pourquoi pas là ? Il décida d'envoyer trois Rogues et quatre transports Gallofree.

Bataille de Géonosis [+3]

Le piège de Sarkli se referme
Image extraite du jeu vidéo Rogue Squadron III : Rebel Strike


  A leur arrivée, ils débarquèrent à proximité des anneaux d'astéroïdes de la planète. Ne détectant aucun impérial dans le système, les pilotes rebelles manquèrent de vigilance. Ce fut le moment que choisit Sarkli pour débarquer dans le système, soutenu par deux autres transports d'escorte impériaux. L'ordre était simple pour les pilotes des Gallofree : en cas de problème, ils devaient quitter le système. La sortie en hâte d'une trentaine de TIE permit aux transports de gagner un temps précieux. Sur les quatre, trois purent s'enfuir. L'un d'eux fut tout simplement pulvérisé par les turbolasers lourds des transports d'escorte impériaux.

Bataille de Géonosis [+3]

Le combat fait rage
Image extraite du jeu vidéo Rogue Squadron III : Rebel Strike


  Wedge Antilles et ses deux co-équipiers engagèrent alors le combat contre le vaisseau de Sarkli. Les torpilles à proton et les rayons lasers fusèrent parmi les astéroïdes et au terme de quelques instants d'un intense combat, tout le personnel du transport d'escorte courut vers les capsules de sauvetage avant que le vaisseau n'explose. Surpris que le vaisseau ne tire plus, Wedge décida de s'approcher du vaisseau en détresse. Malheureusement pour lui, il se trouva trop prêt de l'explosion. Son stabilisateur tribord fut touché et il partit en vrille en direction de la planète. Le moteur en feu, il évita de peu un vaisseau de combat droïde de classe Lucrehulk et termina sa course non loin d'une capsule de sauvetage impériale.

  Face à lui se trouvait une antique canonnière d'assaut TIO/BA dans lequel Sarkli et plusieurs stormtroopers montèrent à bord avant de disparaître, laissant quatre stormtroopers attendre un autre moyen de transport. Wedge et son droïde astromécanicien, D5, sortirent de leur X-Wing abattu et repérèrent les quatre impériaux. Sortant un blaster BlasTech, le leader des Rogues pointa le canon du pistolet laser sur les stormtroopers tout en se dissimulant derrière un rocher. Quelques échanges de tirs plus tard, les quatre impériaux tombaient au sol. Remarquant un autre impérial tenant une mitrailleuse E-Web, Wedge le descendit à son tour.

Bataille de Géonosis [+3]

Les impériaux montent à bord d'une antique TIO/BA
Image extraite du jeu vidéo Rogue Squadron III : Rebel Strike


  Il remarqua alors sur quoi tirait l'impérial : six droïdes de combat B1 d'une autre époque. Encore actifs, ils avaient ouvert le feu sur les impériaux qu'ils avaient pris pour des soldats clones. Cependant, oxydés par vingt-cinq ans d'exposition à l'atmosphère géonosienne, les droïdes avaient des problèmes graves ; ils peinaient à se mouvoir, leur système de visée était déplorable, leur armure résistait à peine à un ou deux tirs de blaster et même leur système de communication était parasité de temps à autre.

  Wedge s'installa derrière la mitrailleuse et n'eut aucune difficulté à éliminer les droïdes qui s'étaient retournés vers la seconde capsule puisqu'ils ne voyaient plus de stormtroopers devant eux. Cela permit Wedge de remarquer les huit impériaux un peu plus loin. Malgré la distance, l'E-Web fit des ravages et il repéra juste deux impériaux qui étaient partis se dissimuler un peu plus loin.

  Cependant, D5 avait détecté quelque chose et, sans demander son avis à Wedge, roula le long du canyon. Bien obligé le suivre, le Rebelle accompagna son droïde tout en prenant soin à ne pas se faire surprendre. Il fut étonné que les deux impériaux ne lui tirent pas dessus car il était complètement à découvert. Mais en approchant de la seconde capsule de sauvetage impériale, il entendit des coups de laser. S'approchant du bruit, il remarqua que les deux impériaux étaient occupés à éliminer une dizaine de droïdes de combat qui s'approchait. Il attendit un peu que le nombre de B1 diminue, puis il élimina rapidement les deux impériaux.

  Grâce aux dégâts qu'il avait fait avec son E-Web, plusieurs fusils blaster E-11 traînaient un peu partout. Il rangea alors son BlasTech et récupéra une arme impériale ainsi que plusieurs cartouches de munitions. Ainsi armé, il n'eut aucune difficulté à éliminer les derniers droïdes.

  Wedge aurait par la suite bien aimé faire une pause mais D5 continua, imperturbable, son avancée et il n'eut pas d'autre choix que de le suivre. Il tomba alors sur un autre groupe de droïdes de combat. Plus prudent, il élimina ceux les plus proches de lui puis se dissimula derrière un rocher. Le mauvais fonctionnement des droïdes l'avantagea beaucoup car ils n'attaquaient pas en groupe et certains ne ripostaient même pas à moins de se coller à eux. De quinze, le nombre de droïdes chuta rapidement et l'avancée de D5 parmi les derniers encore debout termina de les déboussoler. Plusieurs rafales d'E-11 plus tard, la zone était dégagée.

  La troisième capsule de sauvetage impériale était en vue mais cette fois-ci, il n'y avait plus aucun impérial. Des tirs puissants se faisaient entendre sur sa droite, un peu plus loin. En s'approchant, Wedge remarqua que la canonnière TIO/BA qui s'était envolée un peu plus tôt était en train de canarder tout un groupe de droïdes qui se dirigeait vers un survivant impérial à bord d'une E-Web et qui canardait en feu croisé.

  Wedge tenta de s'approcher en douceur mais Sarkli le repéra à bord de sa TIO/BA et manqua de peu de découper Wedge en deux si celui-ci ne l'avait pas entendu au dernier moment. Ne pouvant pas riposter, le Rebelle se dirigea vers l'E-Web en passant à côté des droïdes de combat qui semblaient complètement l'ignorer. De son côté, D5 avançait tout droit tout en évitant les droïdes et les lasers de la TIO/BA assez brillamment.

  Une fois les droïdes passés, Wedge élimina le stormtrooper en faisant un petit détour et récupéra la tourelle E-Web. Le mitraillage commença et les derniers droïdes de combat encore intacts tombèrent rapidement. Mais le plus difficile allait arriver pour Wedge : il ne restait plus que lui contre Sarkli. La TIO/BA venait en effet d'amorcer un virage et se dirigeait droit sur lui. Le mitraillage de l'E-Web endommagea plusieurs canons et affaiblit la structure de l'appareil mais il volait toujours. Sarkli tourna et allait refaire un passage lorsqu'un tir chanceux de Wedge toucha une aile et fit perdre l'équilibre de la canonnière qui partit se fracasser contre une falaise. Sarkli parvint à temps à sauter du véhicule avant sa destruction mais blessé, il n'eut pas le temps de rattraper Wedge.

  En effet, ce qu'avait détecté D5 était un Intercepteur léger de classe Aethersprite Delta-7. Il était encore en état de marche et Wedge s'installa dans le cockpit tandis que D5 prenait sa place. Une fois à bord, le Rebelle fit décoller l'appareil et rejoignit l'espace. Il appela Crix Madine qui se trouvait non loin et une frégate Nébulon-B arriva dans le système, accompagné de deux Rogues à bord d'X-Wings.

  Mais Sarkli avait également appelé de l'aide et les deux transports d'escorte qui avaient attendus de l'autre côté de l'anneau planétaire refirent leur apparition. Un demi-escadron de bombardiers TIE se ruèrent vers la frégate tandis que chasseurs TIE et intercepteurs TIE se dirigeaient vers les trois Rogues.

  Mais ce à quoi ne s'attendait pas les Impériaux, c'était les six charges soniques installées à bord. Il est étonnant de voir ce genre d'équipement dans un Delta-7 mais peut-être s'agissait-il d'un vaisseau d'un Jedi particulier. Quoiqu'il en soit, son efficacité se fit ressentir et les explosions croisées firent des ravages dans le camp impérial. Plusieurs TIE explosèrent et les deux transports d'escortes impériaux furent très rapidement endommagés. Quelques rafales de laser et de torpilles à proton plus tard, les deux vaisseaux ennemis étaient réduits à l'état de poussière.

Bataille de Géonosis [+3]

Les mines soniques font des carnages dans les rangs impériaux
Image extraite du jeu vidéo Rogue Squadron III : Rebel Strike


  Le chaos s'était installé parmi les pilotes impériaux et beaucoup rompirent le combat. Seuls les pilotes des bombardiers TIE continuaient de harceler la frégate où se trouvait Madine qui lança sur le canal de communication des Rogues un appel pour une assistance immédiate. Les trois pilotes rebelles firent un looping et se dirigèrent vers la frégate. Sans escorte, le combat tourna court en faveur de l'Alliance.

  N'ayant plus aucune raison de rester dans le système, les Rebelles quittèrent le champ d'astéroïdes et sautèrent en hyperespace. Cependant, la manière dont Sarkli quitta Géonosis reste un grand mystère et les services secrets impériaux ont fait en sorte que cela ne se sache pas. Étrangement, on n'entendit plus parler de lui jusqu'à son affectation au bunker où se trouvait le générateur de bouclier planétaire, sur la lune forestière d'Endor, qui protégeait la Seconde Étoile de la Mort, encore inachevée.



Note de l'auteur : J'ai légèrement "scénarisé" la mission à la surface car dans la pratique, on fonce dans le tas et on peut éliminer quasiment tout le monde sans problème, Il n'y a quasiment aucune résistance, l'IA ne se tire même pas dessus, et la seule "difficulté" est de détruire la TIO/BA.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Finn !

Vous reprendrez bien un nouveau clip pour les Derniers Jedi ? Pratiquement un mois après un premier clip centré sur Finn, le déserteur le plus recherché de la galaxie est une nouvelle fois à l'honneur dans le dernier spot TV...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...


Star Wars VIII : Un nouveau clip au montage dramatique dévoilé !

Bienvenue en décembre ! Douze jours nous séparent encore de la sortie des Derniers Jedi, c'est-à-dire encore une éternité. Cependant l'attente nous est aujourd'hui facilitée par Mark Hamill (Luke Skywalker) qui, de passage sur la...


Le kendô de maître Obi-Wan

On a tendance à parler beaucoup des romans de science-fiction qui parle de Star Wars, et pourtant, il y a de nombreux livres qui parle de notre saga, plus ou moins sérieusement, et avec des sujets divers et variés...


LEGO Star Wars : Présentation du Sandspeeder

Les visuels officiels du set 75204 - Sandspeeder ont été mis en ligne, et cela nous permet de vous le présenter, et d'en discuter un peu le contenu... Les données de la boîte nous orientent d'emblée...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bataille de Géonosis [+3]
Nom
Bataille de Géonosis [+3]
Classe
Bataille célèbre
Date
An 3
Lieu
Acteurs
Conséquences
Victoire de l'Alliance Rebelle

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
31/12/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
7 324


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Rogue Squadron III : Rebel Strike

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.