Star Wars - The Old Republic : découvrez notre minisite dédié

Grande Guerre de l'Hyperespace [-5 000]


La Grande Guerre de l'Hyperespace est un conflit qui opposa en -5 000 l'Empire Sith et la République Galactique.

  Durant sa longue histoire, la République eut à affronter bien des périls et à réfréner bien des ambitions afin de s'affirmer comme la puissance dominante de la galaxie et à ne jamais s'effronder comme ce fut le cas pour d'innombrables mini-empires à travers les âges. Parmi ces conflits, certains furent locaux et sans grand danger. Et d'autres, à l'image de la Grande Guerre de l'Hyperespace, menacèrent ses fondements même et faillirent bien mener à une ruine totale. Fort heureusement, dans cette guerre comme dans la plupart des autres, les Jedi et les armées républicaines parvinrent toujours à renverser le cours de la bataille et à sauver la République Galactique, faisant de ce régime le plus long de l'histoire avec ses quelque 25.000 années d'existence...

  Survenue près de 5.000 ans avant la bataille de Yavin, la Grande Guerre de l'Hyperespace opposa d'un côté les forces de la République et l'Ordre Jedi, et d'autre part l'Empire Sith - ou plutôt une partie de l'Empire Sith, puisque les différents seigneurs sith de l'époque n'étaient pas en accord sur ce point. C'est en fait une partie - certes importante - de l'Empire Sith qui livra bataille sous le commandement de Naga Sadow.
  
  
  I. Fondements de la Grande Guerre de l'Hyperespace
  
  Alors que la République et les Jedi ignoraient à cette époque jusqu'à l'existence même d'un Empire Sith, et que de leur côté les seigneurs sith ignoraient totalement quelle voie hyperspatiale emprunter pour rejoindre l'espace républicain, un fait se produisit en -5.000 qui amena ces deux gouvernements à entrer en conflit. Sur Korriban, alors que l'on enterrait le Seigneur des Sith Marka Ragnos - le leader de l'Empire dont les tendances isolationnistes auraient empêché un tel conflit s'il avait vécu plus longtemps - deux explorateurs républicains, Gav et Jori Daragon, sortirent de l'hyperespace après un saut en aveugle : partis de l'espace républicain, ils arrivèrent par une route oubliée depuis longtemps en plein coeur de l'espace des Sith, qui plus est sur Korriban !
  
  Parfaitement ignorants de l'existence de cet Empire Sith, Gav et Jori Daragon se posèrent sur Korriban et entrèrent en contact avec cette "civilisation inconnue". En guise de bienvenue, ces "espions de la République" furent aussitôt placés en détention sur Ziost, tandis que les seigneurs sith se déchiraient sur la conduite à tenir. Sans seigneur suprême à cette époque, les différents seigneurs sith en furent réduits à exprimer leur point de vue de manière plus ou moins efficace - et en l'occurence en utilisant éventuellement la ruse et la force pour appuyer la décision finale. Parmi ces seigneurs sith, il en était deux plus importants que les autres, et dont l'opinion était diamétralement opposée : alors que Ludo Kressh souhaitait rester à l'écart de la République et se débarasser des deux gêneurs, l'ambitieux et fourbe Naga Sadow aurait bien opté pour une attaque massive et une conquête de la République - si possible en prenant en chemin la tête de tout l'Empire Sith !
  
  Face à son adversaire politique et au manque d'unanimité parmi les seigneurs sith, Naga Sadow décida de mener ses propres plans à exécution. Il fit tout d'abord libérer Jori et Gav en faisant croire à une opération de secours montée par la République, en espérant que les seigneurs Sith se montreraient plus enclins à déclencher les hostilités s'ils pensaient que la République avait découvert leur Empire et s'apprêtait elle-même à attaquer. Sadow cacha pendant un temps les deux républicains dans sa forteresse personnelle, suffisamment longtemps pour s'apercevoir que frère et soeur étaient sensibles à la Force, et que Gav pourrait lui servir dans le conflit à venir.
  
  Lorsque Ludo Kressh, qui n'était pas dupe de la pseudo-opération de sauvetage menée par la République, se lança à la tête de sa flotte personnelle contre le bastion de Naga Sadow, ce dernier profita de l'occasion pour faire croire aux Daragon qu'il était de leur côté et obligea plus ou moins Jori à rejoindre l'espace républicain à bord du Starbreaker 12, direction le système Koros. Les plans de Sadow ne s'arrêtèrent pas là, puisqu'il parvint à vaincre la flotte de Kressh et à tuer ce dernier - du moins en apparence. Grâce à un émetteur placé à bord du vaisseau des Daragon qui lui permit de localiser la route permettant de rejoindre l'espace républicain, et avec l'aide de son nouvel apprenti, Naga Sadow prit la tête des forces sith et se lança dans une offensive sur plusieurs fronts.
  
  La Grande Guerre de l'Hyperespace avait commencé ...
  
  
  II. Déroulement de la guerre
  
    a. Offensive dans l'espace républicain

  A bord de sa sphère de méditation, Naga Sadow coordonna plusieurs attaques simultanées qui toutes prirent la République par surprise. Bien que Jori soit parvenue à prévenir la République et les Jedi par l'intermédiaire de l'Impératrice Teta - certes tardivement car la jeune femme avait quitté l'espace républicain en fugitive poursuivie par les forces de défense de son système natal - la flotte de la République fut prise au dépourvu par l'ampleur de l'offensive. Coruscant, la capitale galactique, fut elle aussi prise d'assaut par les soldats massassis de Sadow et ses nombreuses bêtes de guerre.
  
  Mais le Seigneur des Sith avait bien mal jugé la puissance de la République et des Jedi. Sur tous les front, ses troupes furent mises en déroute. Gav Daragon décida même de trahir son "maître" mais mourut à bord de la sphère de méditation lorsque Sadow fit exposer l'étoile autour de laquelle elle était stationnée. Avec des forces amoindries, Naga Sadow se replia amer vers l'Empire Sith, talonné par les forces conjointes de l'Impératrice Teta, de la République et des Jedi.
  
    b. Retour dans l'Espace Sith

  Sadow pensait probablement regrouper ses forces et parvenir à repousser ses poursuivants, en profitant du fait qu'il était désormais celui qui avait la maîtrise du terrain. Il n'en eut cependant pas l'occasion car à peine rentré dans "son" Empire se retrouva-t-il face à une flotte sith hostile, commandée par Ludo Kressh en personne. Ce dernier, qui avait simulé sa mort quelques temps plus tôt, avait profité de l'absence de Sadow pour prendre la tête des Sith restés en arrière et attendre le retour des restes de la flotte de Sadow.

  Les deux flottes sith engagèrent alors un combat sans merci, pire encore que ceux livrés contre la République. Cette lutte fratricide entraîna la mort de Ludo Kressh lorsque son vaisseau de commandement fut volontairement éperonné par un appareil de la flotte de Naga Sadow. Cette bataille sanglante empêcha sans aucun doute les Sith de former une ligne défensive en mesure de repousser la flotte républicaine qui arriva immédiatement après, et qui lamina les restes des deux flottes Sith. Définitivement vaincu, Sadow parvint à s'enfuir à l'autre bout de la galaxie avec une poignée de guerriers Massassis, à bord d'un seul croiseur...
  
  
  III. Conséquences de la guerre
  
  Naga Sadow s'enfuit en exil sur Yavin IV où il plaça son corps en animation suspendue afin d'attendre des jours meilleurs. Il sera finalement réveillé mille ans plus tard par l'arrivée d'un jeune Jedi intéressé par le Côté Obscur, Exar Kun. Ses guerriers massassis, livrés à l'abandon par leur maître, plongèrent au fil des générations dans un état primitif.

  Pendant ce temps là, la République entreprit, par peur des Sith et de leurs pouvoirs, un génocide pour éliminer définitivement la menace. Cette action poussa certains Sith des basses classes à se suicider dans un acte rituel et bien d'autres fuirent loin des soldats républicains. Certains se réfugièrent sur Vjun, d'autres sur Thule et une flotte entière mena un exode dans les Régions Inconnues dans un exode mené par le futur et mystérieux Empereur Sith. Cette flotte finit par découvrir Dromund Kaas et s'y installa pour fonder le Second Empire Sith, qui 1 300 ans plus tard cherchera à obtenir sa revanche sur la République et les Jedi.
  
  Les Jedi, quant à eux, ne participèrent probablement pas au génocide des Sith, mais ils mirent à cette occasion la main sur de nombreux artefacts qui furent intégrés aux possessions de leur ordre.

Les catégories suivantes peuvent vous intéresser




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Grande Guerre de l'Hyperespace [-5 000]
Nom
Grande Guerre de l'Hyperespace [-5 000]
Classe
Chronologie
Date
-5 000
Acteurs
Conséquences
Défaite de l'Empire Sith
Exil de Naga Sadow sur Yavin IV

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/12/2011

Nombre de lectures
32 871


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Fiches en relation

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire