Guerre de l’Essaim


Conflit qui faillit précipiter une nouvelle fois la Galaxie dans le chaos après la Guerre contre les Yuuzhan Vong

  En l'an 35, la Guerre contre les Yuuzhan Vong vient de prendre fin. La paix semble à peu près rétablie dans la Galaxie. Et pourtant… Un beau jour, alors que les Jedi éparpillés à travers la Galaxie tentaient d'aider à effacer les séquelles des combats, un appel au secours retentit puissamment au travers de la Force. Il était si impérieux que Jacen et Jaina Solo, Tesar Sebatyne, Zekk, Lowbacca, Tahiri Veila, Alema Rar et Tekli ne purent l'ignorer, d'autant plus que (et ça, ils l'ignoraient), il leur était spécifiquement adressé.

I. Aux sources du conflit

  Arrivés là où ils avaient été convoqués, les jeunes Jedi eurent une étonnante surprise : ils constatèrent que celui qui avait de la sorte demandé leur aide n'était autre que Raynar Thul, porté disparu lors de la mission sur Myrkr en 27. Ils se seraient réjouis de retrouver leur ami sain et sauf, en dépit des terribles brûlures qui lui ravageaient le visage, s'il n'y avait pas deux "légers" problèmes : les transformations de Raynar n'étaient pas que physiques, et une lourde menace planait sur ceux qui l'avaient recueilli.

1. Les causes : "le Côté Obscur est pavé de bonnes intentions"

  Raynar avait été enlevé sur Myrkr par deux adeptes du Côté Obscur de la Force, Welk et Lomi Plo. Leur vaisseau s'écrasa sur la planète du Nid Killik Yoggoy. Raynar, bien que très grièvement blessé, parvint à sortir ses deux compagnons d'infortune de l'engin en flammes. A moitié inconscient, il fut recueilli par le Nid Yoggoy, en attendant qu'il meure, pour que son cadavre serve de nourriture aux larves des Killik. Il les toucha par le biais de la Force, et suscita en eux le besoin de prendre soin de lui. Sa vulnérabilité et sa reconnaissance envers les insectes créèrent un certaine empathie entre eux ; peu à peu, l'esprit de Raynar et la conscience collective du Nid fusionnèrent, le jeune Jedi gardant toutefois, dans une certaine mesure, une part de son individualité et de son libre arbitre.

Guerre de l'Essaim


  Une fois sur pied, Raynar retrouva la totalité de sa puissance et devint la "reine" des insectes. Sa présence dans la Force était si imposante que la part de sa personnalité absorbée par l'esprit collectif modifia en profondeur la vision du monde des Killik. On peut même aller jusqu'à dire qu'elle bouleversa la nature de leur conscience. Après avoir intégré la compassion de Raynar, son souci de chaque être vivant, la communauté ne fut plus la seule cause digne d'intérêt. Yoggoy prit conscience de la valeur de l'individu, alors que jusque là, ce concept lui était totalement étranger, et ressentit le besoin de prendre soin de ses blessés et de ses malades. Ce phénomène qui consiste à intégrer de manière aussi intime un individu à un Nid Killik se nomme "affiliation" ; le nouveau membre change alors de nom pour preuve de son nouveau statut tant "culturel" que psychologique, de cet état intermédiaire qui le place entre l'être psychiquement autonome et l'insecte qui n'a pas la capacité de penser son existence en-dehors de son Nid, mi-individu, mi-facette de l'esprit collectif. C'est ainsi que Raynar Thul devint UnuThul.

  La puissance d'UnuThul dans la Force, renforcée par la volonté du Nid Yoggoy, influa vite sur les trois cents soixante-quatorze autres Nids Killik, qui étaient jusque-là assez indépendants les uns des autres ; leur cohésion en fut considérablement renforcée, ce qui amena à la création de la Colonie, terme qui désigne l'ensemble des Nids Killik ainsi fédérés.  Un nouveau Nid fut créé pour superviser cette association : Unu, qui était Yoggoy ( le Nid qui avait recueilli Raynar), sans être tout à fait Yoggoy. "N'insistez pas pour avoir plus d'explications, vous ne comprendriez pas", le nouveau chef de la Colonie a été formel : ce sont ses propres mots.

  Toujours plus nombreux, car soigner les blessés et les malades réduisit considérablement le taux de mortalité, comme il arrive parfois, les Killik avaient besoin de davantage de nourriture pour leurs larves, et donc de davantage d'espace et de planètes. Après recoupement des différentes sources, voilà quelle semble avoir été la situation : peu à peu, la Colonie s'est étendue jusqu'aux frontières Chiss. Il est probable qu'UnuThul n'ait pas altéré la vérité en protestant d'y avoir toutefois pénétré, du moins dans un premier temps. Par la force des choses, Chiss et Killik entrèrent en contact, les premiers ne pouvant que s'inquiéter de la présence d'une nouvelle menace potentielle, disposant d'une formidable puissance démographique, à moins d'une année-lumière de leurs frontières. Les premiers échanges se passèrent plutôt bien, quand on connaît la conception Chiss des relations de bon voisinage, et les deux espèces parvinrent même à un accord, car elles n'avaient pas les mêmes besoins. Les Killik ne s'installaient en effet qu'aux endroits où ils trouvaient de la nourriture. Leur traité avec les Chiss stipulait qu'il leur en serait fourni avec de l'équipement, en échange du minerai que les insectes extrairaient des sous-sols de leurs planètes.

  Tout semblait parfait, les Killik ayant trouvé une abondante source de nourriture et les Chiss une inépuisable main-d'œuvre, dont ils manquaient cruellement du fait de la Guerre contre les Yuuzhan Vong, qui avait ravagé leurs rangs. Fatalement, l'idylle devait prendre fin. L'Empire Chiss était dirigé par neuf Familles. Or, avant qu'on ne puisse réagir, on découvrit que deux d'entre elles avaient été affiliées, et faisaient désormais partie de la Colonie. Par ailleurs, trois autres en étaient devenues dépendantes et s'opposèrent à ce que les Killik soient chassés. On ignore comment les Chiss résolurent la question, mais l'Empire ne sombra pas dans la guerre civile et, au bout du compte, seules les quatre Familles restantes se partagèrent le pouvoir.

Guerre de l'Essaim


  Effrayés par la menace, d'autant plus qu'ils avaient été affaiblis par la disparition de cinq Familles majeures et que la population Killik continuait à croître de façon exponentielle, les Chiss tentèrent d'éradiquer la menace en empoisonnant les mondes d'où les Killik tiraient leur subsistance, condamnant ainsi les larves à mourir de faim. Les insectes ne comprirent pas ce revirement : ils n'avaient pas besoin des mêmes choses, et n'avaient fait preuve d'aucune agressivité (en effet, l'affiliation est tout simplement un processus naturel auquel il est impossible d'échapper lorsque l'on reste trop longtemps au sein d'un Nid Killik, et en aucun cas un acte de malveillance). Dépassé par les évènements, UnuThul se rappela de ceux qui avaient été les amis de Raynar, synonymes d'aide et d'espoir dans les moments les plus difficiles, et lança un appel au secours.

2. Les premières passes d'arme

  Les jeunes Jedi intervinrent dans le conflit de manière simple et directe en combattant les soldats Chiss venus attaquer la planète du Nid Yoggoy. En effet, leur sympathie pour les Killik, victimes apparentes du conflit, était renforcée par la présence de celui qui fut Raynar Thul et par l'attitude des créatures insectoïdes envers leurs adversaires. De fait, ils recueillaient tous les blessés sur le champ de bataille, sans exception, et leurs prodiguaient des soins… bien qu'ils aient abandonné assez rapidement jusqu'à l'idée d'anesthésie, car ils n'arrêtaient pas de commettre des erreurs de dosage : leur espèce résistante à la douleur n'avait pas besoin d'analgésiques. Tous les ennemis capturés devenaient des Affiliés de l'un des Nids, qu'ils aient été de simples soldats faits prisonniers après un combat ou des espions Chiss comme ReyaTaat.

  Cette mansuétude découlait du fait que le concept d'ennemi n'avait plus aucun sens pour la Colonie lorsqu'elle n'était pas attaquée. Quant à l'idée de vengeance, ou même de revanche, elle leur était complètement étrangère. Cette attitude n'apaisait pas les Chiss, bien au contraire : ils étaient terrorisés à l'idée d'être infiltrés par des espions Affiliés et chassaient impitoyablement tous les anciens prisonniers des Killik, qui avaient alors le choix entre l'exil ou le retour dans le Nid où ils avaient été soignés et réconfortés, pour devenir des Affiliés avec deux esprits. Leurs connaissances, leurs souvenirs étaient alors absorbés par la Colonie. Mais aucun captif n'était obligé de rester, et les blessés étaient libres de rentrer chez eux une fois guéris. Du moins, s'ils parvenaient à trouver leurs chemin jusqu'à la sortie, la Colonie ne poussant pas la complaisance jusqu'à fournir un guide pour se tirer des méandres de ses Nids.

  Le groupe de Jedi se mit à partager une empathie de plus en plus grande avec la Colonie et, à cause de son séjour prolongé au sein du Nid Taat, un processus d'Affiliation débuta, en douceur. La Colonie devint, par exemple, capable de deviner de plus en plus nettement ce qu'ils pensaient. Ils devinrent plus attachés à leur Nid, ressentant un immense bien-être lorsque rien ne troublait sa sérénité. Ils ne ressentaient alors plus les effets troublants consécutifs au lien télépathique qu'ils avaient partagé lors de la mission sur Myrkr. Les affrontements avec les Chiss tenaient plutôt de l'escarmouche que de la véritable bataille.

3. La bataille de Qoribu : l'entrée en guerre

  Les Maîtres de l'Ordre Jedi se rendirent vite compte qu'il y avait un problème, et pas des moindres. Ils dépêchèrent en urgence Luke et Mara Skywalker, ainsi que Saba Sebatyne, pour voir ce se passait, alors que Kyp Durron avertissait Han et Leia Solo qui aidaient les Ithoriens à trouver une nouvelle planète pour leur peuple. Ils furent guidés jusqu'à Yoggoy, le Nid principal, par Jae Juun, contrebandier Sullustéen, capitaine du fringant XR-808G et admirateur inconditionnel d'Han Solo, et par son copilote Tarfang, sans aucun doute l'Ewok le plus agressif de la Galaxie, beaucoup plus réservé que son ami. Ils rencontrèrent UnuThul, qui les accueillit poliment mais sans enthousiasme excessif. Si Leia fut touchée par les épreuves qu'il avait subies, Han, quant à lui, ressentit une grande méfiance à son égard, à la vue de sa réticence quant au fait qu'ils aillent voir le groupe des jeunes Jedi.

Guerre de l'Essaim


  Lorsque leurs aînés arrivèrent dans le système de Qoribu, la bataille avait déjà commencé. Le groupe d'amis, horrifié par la situation de plus en plus désastreuse du Nid, avait décidé d'en finir une bonne fois pour toutes avec les Chiss. L'affrontement se solda par la capture de Lowbacca et la victoire des Killik. Les retrouvailles des jeunes gens avec les Solo et les Maîtres Jedi se firent sur la planète avec une certaine gêne. Les plus âgés refusèrent catégoriquement de laisser les plus jeunes continuer à s'occuper de l'affaire, tandis que ces derniers s'obstinaient à vouloir la régler, par la force si nécessaire. Ils finirent par trouver un compromis : Saba resta seule sur la planète pour veiller à ce que la situation ne dégénère pas plus, pendant que les autres rentraient après avoir récupéré leur ami Wookie.

  Hélas, les meilleurs plans peuvent toujours échouer : les Chiss déjouèrent la tentative de sauvetage, et Saba se fit attaquer pas d'étranges Killik bleus au cours d'une chasse, puis blesser par Welk, l'adepte du Côté Obscur. Or, UnuThul n'avait cessé de leur répéter que sa compagne et lui avaient succombé après que leur vaisseau se fut écrasé. La méfiance des Solo et des Skywalker à l'encontre de la Colonie allait croissante ; en effet, ce n'était pas la première fois qu'ils apercevaient ces Killik bleus impliqués dans d'étranges "accidents" ou attaques directes qui faillirent leur coûter la vie à plusieurs reprises. Les Killik niaient être impliqués, vouloir du mal à leurs visiteurs, et jusqu'à l'existence de ces mystérieux insectes. Ils mettaient ces incidents sur le compte du hasard, des Chiss ou de mercenaires insectes que ceux-ci auraient employés pour accomplir leurs basses besognes. Il s'agissait en fait du premier véritable contact avec Gorog, le Nid Obscur.

Guerre de l'Essaim


  Dans ces conditions, Jaina et Zekk refusèrent de rentrer tant que Lowbacca n'aurait pas été sauvé, mais Alema, à la stupéfaction générale, s'offrit pour raccompagner Han et Leia pendant qu'ils évacuaient Saba sur le Faucon Millenium. Jacen, Tesar, Tahiri et Tekli se rendaient sur Ossus pour être examinés par Cilghal, une guérisseuse Calamarienne de l'Ordre Jedi, qui vit que leur étrange comportement trouvait sa source dans le fait qu'ils étaient tous bel et bien devenus des Affiliés, exception faite de Jacen, et non dans la fusion mentale qu'ils avaient partagée lors de la mission sur Myrkr, et qu'ils accusaient d'être à l'origine de leurs troubles psychiques. La scientifique nota également que Tahiri et Tekli étaient moins perturbées, et émit l'hypothèse selon laquelle leur attachement à Zonama Sekot, devenue un nouveau foyer pour elles, contrebalancerait l'influence de la Colonie. Etant donné qu'ils n'avaient aucun moyen de s'assurer qu'ils étaient bien en possession de leur libre-arbitre, les Maîtres Jedi ne pouvaient leur faire confiance, ce qui amena d'âpres débats sur l'attitude à adopter dans cette crise.


II. Les devoirs du Jedi

  Tous les protagonistes de l'affaire, hormis les Chiss et les Killik, avaient l'impression que quelque chose n'allait pas. L'acharnement et la terreur que ressentaient les Chiss vis-à-vis des Killik avait de quoi surprendre, même s'ils étaient en guerre. Par ailleurs, il paraissait de plus en plus évident que Gorog cachait quelque chose de peu reluisant.

1. Intrigues et trahisons

  Du fait des dissensions, de la méfiance qui régnaient au sein de ce contexte tendu, certains prirent des initiatives pour tenter d'enrayer le conflit. Jacen, par exemple, se rendit sur Hapès pour rencontrer son amie d'enfance, la reine-mère Tenel Ka. Il lui exposa la situation, et lui demanda une flotte de combat pour éviter un enveniment de cette guerre larvée. Tesar, quant à lui, rendit discrètement visite à Aryn Dro Thul, la mère de Raynar et chef du consortium commercial Bornaryn, alors que les autres Jedi se demandaient encore quelle marche à suivre pour lui présenter l'effroyable nouvelle de la survie de son fils. Il parvint à lui faire comprendre que Raynar ne pourrait pas prendre sa relève, mais qu'UnuThul serait enchanté de conclure un marché commercial avec elle par son intermédiaire. Il ne fait guère de doute que Tesar recevait directement dans son subconscient des instructions de la Colonie.

  Pendant ce temps-là, le Faucon Millenium, en cherchant à échapper à la menace potentielle d'un essaim de vaisseaux-flèches, s'écrasa dans un système stellaire inconnu, sur une planète idyllique mais déserte, avec l'hyperpropulsion en panne. Pour la réparer, ils devaient la vider de son liquide de refroidissement, mais Alema trouva moyen de renverser une bonne partie du précieux contenu des seaux. Il apparut rapidement qu'elle l'avait fait exprès, qu'elle était déterminée à œuvrer davantage en faveur de la Colonie que de la paix dans la Galaxie, et qu'enfin elle était tombée dans un piège. Après l'avoir dûment assommée, enchaînée, anesthésiée et laissée sous la garde vigilante de ses deux protecteurs Noghris, l'équipage du vaisseau (Han, Leia, Tarfang et Jae Juun) redécolla pour se retrouver nez à nez avec la flotte de combat hapienne précédemment évoquée et son commandant, Gray, qui leur expliqua sa présence en des lieux si reculés après avoir essayé de les arraisonner.

2. Gorog ou la face obscure de l'affaire

  Pendant ce temps-là, Luke rencontra l'Aristocra Chiss Chaf'orm'bintrani pour essayer de démêler la situation sur Qoribu, au motif que les préoccupation des Jedi dépassaient l'Alliance Galactique. Ils échangèrent leurs informations, ce qui leur permit d'éclaircir quelques points encore nébuleux comme le brutal changement de comportement des Killik que les Chiss surveillaient depuis des siècles sans qu'il y eût de tensions. Leur discussion fut interrompue par un message de Leia l'informant de ses aventures, ce qui rappela à Formbi qu'il avait rendez-vous avec le chef de l'Alliance Galactique, Cal Omas. Mara découvrit alors que Ben, son fils, avait ramené une Killik de Jwlio, qu'il avait essayé de nourrir avec de la pâte de nerf (d'où une consommation de cet aliment qui semblait excessive pour un enfant de huit ans). Après avoir renvoyé Ben dans sa chambre, elles se battirent en duel, avant que Luke n'intervienne pour empêcher Mara de tuer l'insecte : il venait en effet de finir de décrypter le message de sa sœur qui évoquait des Killik explosifs.

Guerre de l'Essaim


  Cilghal, la guérisseuse, émit une théorie selon laquelle, tout esprit conscient développant un inconscient, Gorog devait jouer ce rôle pour la Colonie, qu'il influencerait dans l'ombre. Gorog était cette part de l'esprit collectif des Killik où la Colonie reléguait ses peur secrètes, et qui était contrôlé par Lomi Plo et Welk, adeptes du Côté Obscur de la Force.

  Peu après, en pleine réunion avec les représentants du peuple Ithorien sur Ossus, les Jedi virent surgir un Cal Omas métamorphosé en furie qui se fit l'écho du mécontentement des Chiss qui avaient appris l'arrivée d'une flotte hapienne pour aider les Killik. C'est alors que les Jedi se divisèrent entre ceux qui refusaient d'obéir aux politiciens, prônant une vision universaliste de l'Ordre et ceux qui considéraient l'Alliance Galactique comme l'entité à défendre, arguant que les Jedi ne pouvaient agir que dans un cadre restreint. Comme le résuma la dispute entre Corran Horn et Kyp Durron, c'était servir l'Alliance ou servir la Force. Le problème initial, mais non la controverse, fut résolu quand Leia proposa que l'on transférât les Killik dans le système où elle et Han s'étaient échoués, à condition bien sûr que l'Alliance Galactique donnât une planète où habiter aux Ithoriens.    

3. Mettre fin à la guerre

  Pendant ce temps-là, les Chiss se préparaient eux aussi à mettre un terme définitif au conflit, quitte à donner de l'artillerie lourde. UnuThul chercha alors à renvoyer Jaina et Zekk, au motif qu'il ne voulait pas mettre en danger des Jedi pour une cause perdue d'avance, à plus forte raison ses anciens amis. En voyant le chef de la Colonie devenir de plus en plus distant, froid et dur, ils craignirent tout à coup que leurs aînés n'aient eu raison, et que Welk et Lomi Plo n'aient effectivement survécu pour manipuler Raynar, dissimulés dans les ténèbres. Etre un Affilié n'empêche pas d'être capable de penser en partie par soi-même ; mais empêche de  désobéir aux ordres d'UnuThul.

Guerre de l'Essaim


  Et Ben se révéla être à moitié Affilié à Gorog, pour la plus grande frayeur de ses parents, qui décidèrent de retrouver le Nid Obscur en relâchant Alema Rar avec un traceur pour la pister jusqu'à son repaire, procédure classique mais toujours efficace. Elle était en effet devenue l'un des séides de Gorog, qu'il fallait empêcher d'interférer avec le processus de cessez-le-feu, qui sembla sérieusement compromis lorsque s'engagea la bataille de Kr - compromission qui ne fut néanmoins pas totale, puisqu'un compromis fut trouvé. Les Jedi parvinrent à faire pénétrer Raynar dans l'antre de Gorog sur Kr après l'avoir eux-mêmes infiltré, et à lui faire prendre conscience de son existence devant la vision insoutenable de captifs dévorés vifs. Le choc aidant, la proposition de Leia, qui consistait à déplacer les Killik dans la nébuleuse d'Utegetu fut acceptée. Une fois la Colonie déplacée à l'aide de la flotte hapienne, une trêve fut négociée, après que les Jedi eurent "adapté" la version de la théorie de Cilghal qu'ils exposèrent à UnuThul : ils lui affirmèrent que c'était le trop grand nombre d'Affiliés Chiss, férus de secret et assoiffés de sang, qui avaient corrompu le Nid Obscur, de telle sorte que Raynar jura qu'on ne l'y reprendrait plus à accepter des Affiliés Chiss au sein de la Colonie, et qu'il ne risquait plus de faire la guerre au Chiss pour risquer de se retrouver avec des milliers de prisonniers sur les bras. Les Chiss furent eux-même satisfaits, au point de relâcher Lowbacca, qui était jusque là leur captif.

III. Intrigues

  En 35, au cours d'une mission sur Bespin, Zekk et Jaina trouvèrent de la membrosie noire, ce qui était théoriquement impossible puisque Gorog, seul producteur de cette substance, était censé avoir disparu. Cette découverte laissait présager des lendemains qui allaient déchanter.

1. Conspirations

  Han, Leia, Luke, Mara et Saba se dépêchèrent d'aller demander des comptes à Raynar sur Woteba, son nouveau foyer. Ce dernier attendait ses visiteurs de pied ferme, convaincu qu'ils lui avaient délibérément offert des mondes empoisonnés : en effet, depuis qu'ils avaient emménagé sur leurs nouvelles planètes, les Killik étaient atteints d'une étrange maladie, le "Pétillement", qui les tuaient lentement. Ils parvinrent de nouveau à un compromis, et on convint que Cilghal serait chargée d'analyser l'écume qui produisait le Pétillement, tandis que Luke et Han restaient auprès de Raynar avec R2-D2 et C3PO en gage de bonne foi. Quelques instants après leur séparation, Luke croisa Alema Rar, mais douta de pouvoir faire admettre à UnuThul la possibilité que Gorog se fût reconstruit.

  Ailleurs dans la Galaxie, la situation devenait tout aussi inquiétante : l'Amiral Sien Sovv avait trouvé la mort avec deux cents membres de son équipage dans une collision dont il fallait faire porter la responsabilité à la membrosie noire produite par Gorog, qui acquérait ainsi une sinistre notoriété. Cal Omas accusa les Jedi de ne pas avoir tenu leurs engagements de ramener la paix dans la Galaxie, et leur fit clairement comprendre que Luke Skywalker avait tout intérêt à le contacter le plus vite possible.

Guerre de l'Essaim


  Jacen, qui s'était porté volontaire pour garder Ben en l'absence de ses parents fut contraint de l'emmener avec lui quand il reçut un message de Tenel Ka lui demandant de la rejoindre au plus vite avec toute la discrétion possible. Il put alors faire la connaissance d'Allana, la fille de Tenel Ka, qui, accessoirement, était aussi la sienne. C'est ce moment-là que choisit Gorog, pour attaquer : en effet, le Nid Obscur avait un contrat pour tuer le nouveau-né, mais Jacen évita le pire tout en étant contraint d'endormir son cousin avec la Force pour l'empêcher de s'interposer entre lui et les assassins, qui étaient passés par des tunnels secrets dont l'existence  n'était connue que de la reine-mère et de l'ancienne reine-mère, Ta'a Chume, la propre arrière-grand-mère de la petite fille...

2. Complots

  Quand Saba et Leia (la seconde devenue l'apprentie de la première, déterminée enfin à achever son entraînement de Jedi) arrivèrent sur Ossus, elles tombèrent nez à nez avec Corran Horn qui leur expliqua que Luke était injoignable pour Cal Omas, chef de l'Alliance Galactique, alors que les Killik, disposaient des troupes sur les planètes voisinant la frontière Chiss, brisant le traité signé quelques mois auparavant. Saba, qui souhaitait apprendre à Leia à obéir aux ordres maintenant qu'elle savait en donner, lui dit d'aller aider le Maître Jedi à faire son rapport à Cal Omas, sans leur demander leur avis.

  Horn était persuadé d'agir pour le mieux, et était extrêmement gêné d'être en position de donner des ordres à un ancien chef d'Etat, mais Leia redoutait les conséquences à court et à long terme d'un tel acte. Omas n'allait-il pas aggraver la situation en essayant de faire passer les intérêts de l'Alliance avant tout ? Et pire, n'allait-il pas tenter de prendre peu à peu le contrôle de l'Ordre Jedi ? Leia eut tôt fait de convaincre l'ancien Rogue de remettre à plus tard l'envoi dudit rapport une fois que Saba eut le dos tourné, arguant qu'il devait bien à Mara d'en discuter avec elle avant de mettre son mari en danger. Après tout, l'apprentie Jedi était une maîtresse diplomate.

  Luke et Han découvrirent que le Pétillement était un système de défense environnemental qui détruisait tout ce qui portait atteinte à l'intégrité de l'écosystème du système solaire occupé par les Killik. Ils constatèrent également que Gorog trafiquait avec des contrebandiers, échangeant de la membrosie noire contre du carburant pour vaisseau. Quand ils allèrent exposer les faits à Raynar, celui-ci refusa de les croire, poussé inconsciemment par Alema Rar, qui était invisible à ses yeux alors même qu'elle se trouvait en sa présence. Au contraire, ils ne firent qu'exacerber la méfiance d'UnuThul, qui décida alors de les garder prisonniers jusqu'à ce que Leia revienne avec un antidote au Pétillement.

  Jacen, après avoir mis Ta'a Chume hors d'état de nuire, en lui brisant l'esprit sans la tuer, car la vieille matriarche avait donné des ordres pour que Tenel Ka soit assassiné si le moindre malheur lui arrivait, et après avoir effacé la mémoire de Ben pour garder le secret de la naissance de sa fille, rentra sur Ossus. Le conseil Jedi se réunit pour décider de la conduite à tenir. Cal Omas avait décidé, cette fois, de soutenir les Chiss et d'envoyer sur place la V° flotte, sous les ordres de l'amiral Bothan Bwua'tu. Jaina et Zekk défendaient la Colonie, et personne n'était d'accord avec personne, mais ils parvinrent à faire un choix : neutraliser Gorog et, au besoin, Raynar tout en lançant une opération de sauvetage. Cilghal avait découvert, bonne nouvelle, ce qu'était le Pétillement, une nanotechonologie de défense environnementale, très résistante, qui risquait, mauvaise nouvelle, d'être assez difficile à neutraliser.

3. Cabales

  L'opération de sauvetage fut tout d'abord contrariée par le blocus de la V° flotte, qui captura le Faucon Millenium avec à son bord Leia, Saba, Cakhmaim et Meewahl, les Noghris, alors que les autres Jedi se cachaient dans un amas d'astéroïdes, en transe d'hibernation pour ne pas connaître le même sort. Cal Omas parvint à diviser les Jedi en nommant Corran Horn chef temporaire de l'Ordre, qui essaya avec succès de retarder le départ de l'expédition de secours que Kyp Durron avait montée en toute hâte à la nouvelle des déboires que les troupes de l'Alliance faisaient subir aux Jedi. Jacen, qui avait eu une vision de la Galaxie en flammes si Gorog survivait, atterrit dans ce contexte, déterminé à anéantir le Nid Obscur par tous les moyens, quitte à jeter les principes Jedi au rancor. Han et Luke, avec un à-propos peut-être inspiré par la Force, se chargèrent eux-mêmes de leur évasion à bord du vaisseau de Jae Juun et Tarfang.

  Jacen savait que pour éviter la guerre universelle et éternelle de sa vision, il lui fallait exterminer Gorog ; mais il savait aussi que, tant qu'il y aurait une Colonie, il y aurait un Nid Obscur, et que la vie de sa fille serait en danger. Aussi, il convainquit ses amis et sa sœur de lancer avec lui un raid sur une base Chiss de Thrago sous le prétexte de les empêcher d'attaquer la Colonie et d'enrayer une guerre qu'il souhaitait provoquer, espérant voir les Chiss anéantir les Killik avant qu'il ne soit trop tard.

  Les Killik avaient commencé à produire des petites figurines à l'intérieur desquelles étaient dissimulés différents types d'insectes, puis à les écouler à travers la Galaxie. Ces commandos  (parfois déguisés en bustes de l'amiral Bwua'tu) attaquèrent la flotte de l'Alliance Galactique, alors que la Colonie tentait de briser le blocus. Bwua'tu comprit que les Jedi n'étaient pas des traîtres et accepta d'écouter les conseils de Leia, et lui demanda de mettre l'escadron Jedi de FurtiX sous son commandement. En dépit de la capture du vaisseau Ackbar, Bwua'tu parvint à contenir les Killik lors de la bataille d'Utegetu, et engagea Tarfang et Jae Juun comme agents de renseignement, en récompense de leurs bons et loyaux services.

IV. Nouvelle guerre, nouvel ordre, nouvelle Galaxie

1. Fidélités et devoirs

  Sur la planète du Nid Iesei, Snevu, où une bataille faisait rage, le commando qui avait lancé le raid contre la base Chiss de Thrago trouva une bombe Chiss suspecte, mais Jagged Fel la fit sauter, aidé assez peu discrètement par Jacen, avant qu'ils ne puissent l'examiner. Le jeune Jedi eut bien du mal à se justifier devant ses compagnons et le reste de l'Ordre, et fut contraint d'accumuler les mensonges. Les Jedi étaient trop divisés pour que l'Ordre puisse continuer à fonctionner. Luke décida de le réunir en session plénière sur Ossus pour poser ses conditions : tous ceux qui ne se sentaient pas capables d'être avant tout des Jedi ne pouvaient plus du tout être des Jedi. En menaçant ainsi de prendre le contrôle de l'Ordre, il espérait ressouder les Maîtres autour d'une commune protestation, pour enrayer la déliquescence. La ruse échoua et il dut commencer son coup de force, en décidant de choisir seul la conduite à tenir face à la menace Killik : détruire UnuThul, comme le prônaient Jacen et Cilghal, ou se contenter de s'en prendre à Gorog, comme le souhaitaient les Jedi Affiliés ?

  Peu après, Luke et Mara rencontrèrent Madame Thul, la mère de Raynar, et son beau-frère, Tyko, dans le restaurant préféré de Cal Omas, le Yuza Bre, qu'elle avait acheté pour l'occasion. Informée par Tesar et Lowbacca du contenu des discussions des Jedi à propos de Raynar, elle apprit aux Skywalker qu'elle avait aussi acquis Xtib, la société qui produisait le carburant des FurtiX Jedi. Il était clair qu'elle ferait tout pour défendre ses... intérêts purement commerciaux avec la Colonie. Luke envoya Lowbacca, Tesar et Tahiri sur Dagobah pour méditer sur leur rôle de Chevalier Jedi et sur le concept d'obéissance et de respect des ordres donnés par les supérieurs.

2. La Galaxie s'embrase

  Leia et Han cherchaient à découvrir ce que trafiquait au juste Gorog, et furent bientôt rejoints par Tarfang et Jae Juun, en mission pour l'amiral Pellaeon. Ils virent qu'UnuThul recrutait un nombre important de mercenaires insectoïdes, qu'il affiliait peu à peu à la Colonie et les retournait contre leur propre peuple, comme lors de la bataille de Thyferra, où les Jedi ne parvinrent pas à empêcher le coup d'Etat sur la planète qui produit le bacta nécessaire à la Galaxie. Simultanément, les Chiss passèrent à l'offensive sur la planète du Nid Wulluw, Tenupe, qui tenta de se défendre avec l'aide de Jaina et Zekk. La situation devenait de plus en plus inquiétante : Luke fut convoqué sur Coruscant par Cal Omas à une réunion secrète où ils mirent au point un plan de contre-attaque.

Guerre de l'Essaim


  Lors de cette bataille, Han, Leia et Saba furent capturés par Jagged Fel qui leur avait tendu un piège et avait déjoué leur plan : infiltrer un commando de Killik dans le centre de commandement Chiss pour leur prouver à quel point il serait difficile de vaincre la Colonie et les pousser à la négociation. Ils parvinrent à s'évader grâce aux deux Noghris qui mirent à profit l'interrogatoire de Leia par le commandant Baltke.

  En même temps, d'autres Jedi tentaient une infiltration du vaisseau contenant le Nid Obscur pour l'anéantir une bonne fois pour toutes, ignorant ce que Leia venait de découvrir : que les Chiss préparaient un véritable génocide à l'aide de parasites. Mettre fin à la guerre devenait vraiment urgent pour les Jedi.

3. Combattre, détruire, renaître

  Mara et Jacen furent  blessés au cours de la mission d'infiltration, mais celle-ci se solda par un succès. L'équipage du Faucon Millenium connut plus de difficultés : ils ne parvinrent pas à récupérer toutes les bombes élaborées par les Chiss pour détruire les Killik avant qu'elles ne s'écrasent à terre et durent débarquer. Bien évidemment, Alema Rar apparut comme par enchantement et tenta de s'interposer, mais fut vaincue par Leia et finit dans la gueule d'un gros carnivore non identifié. Il restait néanmoins à se débarrasser d'UnuThul qui se trouvait à bord de l'Ackbar... en compagnie de Lomi Plo. Luke ne parvint pas à convaincre son ancien apprenti de lui suivre, mais l'assomma et l'emmena avec lui après avoir tué la "reine" de Gorog.

Conclusion

  UnuThul détruit, leurs planètes traitées avec le nano-agent de la nébuleuse d'Utegetu, les Killik retournèrent à leur ancienne organisation de Nids indépendants. L'Alliance Galactique parvint à négocier la paix avec les Chiss, même si ceux-ci demeuraient aussi chaleureux que la planète Hoth. Il restait à Luke à veiller à la reconstruction de son Ordre, et à Leia, promue Chevalier Jedi, à se refaire un nouveau sabre-laser, Saba ayant brisé l'ancien qu'elle jugeait indigne de l'excellent travail qu'elle avait accompli en formant son élève. On peut refaire la Galaxie, mais on ne peut refaire les Barabels ; ni les Chiss, même si on peut espérer leur apprendre un jour le concept de "relations de bon voisinage" : les plus grands enjeux sont toujours ceux que nous réserve l'avenir.


Actualités en relation

Del Rey : Couverture d'Alphabet Squadron

Avec l'annonce de la part de Marvel d'une nouvelle minisérie sur un escadron de pilotes TIE d'élite, c'est l'éditeur Del Rey, en charge des romans Star Wars outre Atlantique, de donner quelques informations sur le...


Marvel : Une nouvelle mini-série intitulée Star Wars: TIE Fighter

L'éditeur de comics Star Wars de l'autre côté de l'Atlantique, Marvel, a annoncé aujourd'hui une nouvelle minisérie  de 5 épisodes intitulée Star Wars: TIE Fighter. Elle sera scénarisée par ...


Panini Comics : Sortie de Kanan - Coffret métal Tome 1&2

Sortie aujourd'hui même de Kanan - Coffret métal Tome 1&2, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 07/11/2018. Description officielle : Dans sa jeunesse, Caleb Dume est formé par des...


The Mandalorian : Des Stormtroopers aperçus sur le tournage !

Les petites fuites provenant du tournage de The Mandalorian, la première série live-action Star Wars, continuent d'affluer à un rythme à peu près régulier ; après la découverte d'un premier alien, c'est au tour...


La série live s'appelle The Mandalorian, le synopsis officiel dévoilé !

On attendait des nouvelles officielles de la série live-action Star Wars dont le tournage vient de commencer cette semaine ... et voilà que nos vœux sont enfin exaucés ! Jon Favreau, le scénariste et producteur de la s...


Informations encyclopédiques
Guerre de l’Essaim
Nom
Guerre de l'Essaim
Classe
Chronologie
Date
De +35 à +36
Lieu
Régions Inconnues
Divers lieux de la Galaxie
Acteurs
Colonie Killik
Gorog
Empire Chiss
Alliance Galactique
Nouvel Ordre Jedi
Consortium de Hapès
Conséquences
Destruction de la Colonie Killik
Renforcement des liens de l'Alliance Galactique avec l'Empire Chiss et le Nouvel Ordre Jedi
Proclamation de Luke comme Grand Maître Jedi

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
27/04/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
21 976


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Guerre de l’Essaim" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Nid Obscur Vol. 1 : Le Roi des Affiliés
  • Nid Obscur Vol. 2 : La Reine Invisible
  • Nid Obscur Vol. 3 : La Guerre de l'Essaim

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.