Guerres Estivales


Conflit qui ensanglanta la planète Haruun Kal

  I. Les origines

  Les Guerres Estivales sont un conflit qui opposa Korunnais et Balawais, ensanglantant des années durant la planète Haruun Kal. Les premiers sont les habitants originels de la planète, répartis en clans qui vivaient en autarcie grâce à leurs Herbeux et à leurs chiens akks. Les seconds sont des colons arrivés postérieurement, vivant de manière beaucoup plus moderne sans pour autant atteindre les standards galactiques en matière d'ultra modernité. Les Guerres tirent leur nom de la période au cours de laquelle elles sont livrées. En effet, il n'est guère possible de se battre qu'en été sur une planète au climat rude. L'hiver servait à panser ses blessures, pleurer les morts, fourbir les armes et ressasser des idées de vengeance.

  La haine se transmettait de manière héréditaire, et ce d'autant plus facilement que chacun avait perdu un être cher, ami, parent, enfant, et avait été témoin des atrocités commises par les deux camps. Alors, on se battait convaincu que sa cause est juste, et on en convainquait ses enfants. Ou ils s'en convainquaient tous seuls après la mort de leur famille, et pouvaient se livrer à des actes abominables. L'exemple le plus significatif est celui de Terrel Nakay, devenu un assassin de sang-froid en dépit de son jeune âge.

  On ignore précisément comment tout cela commença, mais Nick Rostu, un guérillero Korun, supposait que tout avait commencé le jour où un groupe de prospecteurs de la jungle, n'ayant rien rapporté de leur expédition, avait massacré les herbeux d'un clan par pur dépit, les relations entre les deux peuples n'ayant jamais été au beau fixe. Pour se venger, désespérée car condamnée à mort sans son précieux troupeau, la tribu aurait alors lancé un raid meurtrier, qui aurait entraîné des représailles, et ainsi de suite.

  Les causes du conflit étaient aussi matérielles : l'économie de la société Balawai reposait sur l'exportation de bois précieux, ce qui nécessitait que la jungle reste intacte. En revanche, les Korunnais préféraient la maintenir à distance de leurs lieux d'habitation pour en éloigner ses périls, grâce à leurs herbeux qui mangeaient la végétation et l'écrasaient sous leur poids énorme. Et qui avaient en plus un faible pour les arbres précieux, bien que dans une optique plus gastronomique que la plupart des gens qui les achetaient pour en faire des meubles hors de prix. Ils n'avaient pas besoin de ça pour impressionner leurs visiteurs. Pour protéger leur gagne-crédit, les prospecteurs de la jungle massacraient les troupeaux, exterminant à la fois herbeux et Koruns. D'une pierre deux coups.

II. La fin du conflit

  Tous ces évènements connurent un tournant au cours de la Guerre des Clones. La Confédération des Systèmes Indépendants, qui ne ratait pas une occasion de se trouver des alliés, proposa son soutien aux Balawais, leur fournissant gratuitement des armes en échange de tous les ennuis qu'ils pourraient créer à la République. Par défaut, celle-ci décida de se joindre à la cause des Koruns, qui étaient en plus le peuple de naissance de Mace Windu et qui descendaient sans doute d'un groupe de Jedi établis sur la planète. Pour les aider, on dépêcha sur la planète le Maître Jedi Depa Billaba, qui n'eut aucun mal à prendre fait et cause pour eux, au point de négliger ses devoirs de Jedi.

  Bien qu'il ne soit pas aussi déséquilibré qu'il l'ait paru au premier abord, tous les Koruns pouvant utiliser la Force, le conflit n'en demeurait pas moins très désavantageux pour eux. L'arrivée de Depa ne fit guère que retarder l'inévitable et leur permettre d'entraîner davantage d'ennemis dans la mort. Elle eut l'idée de créer le Front de Libération des Montagnes, qui servirait de façade et de couverture à toutes les actions rebelles. Personne ne parvenait à trouver une logique dans ses actions pour la bonne et simple raison qu'il n'y en avait pas. Personne ne coordonnait véritablement cette suite d'actions désespérées auxquelles se livraient les Korunnais, ce qui au bout du compte jouait en leur faveur.

  En l'an -22, après avoir reçu un étrange message de Depa qui donnait à penser qu'elle avait sombré dans la folie, Mace Windu partit à la recherche de son ancienne Padawan. En dépit de l'état physique et moral lamentable de celle-ci, de quelques heurts violents avec Kar Vastor, un chef guérillero, et d'un nombre impressionnant de blessures qui le faisaient souffrir dans sa chair et dans son esprit, Mace parvint à résoudre le conflit sans trop d'effusions de sang, tout en payant le prix.

  Il dirigea l'attaque de Pelek Baw, la capitale de la planète, et obligea le chef de la Milice locale, le colonel Geptun, à signer sa reddition, après avoir empêché Depa et Vastor de faire cavaliers seuls et de détruire la ville, mettant ainsi un terme plutôt radical au conflit. La République n'eut aucun mal à désarmer des Koruns épuisés et misérables et des Balawais terrifiés par les soldats républicains. On n'efface pas ainsi des générations de haine et de tuerie, mais au moins, la possibilité d'un avenir meilleur s'offrait à Haruun Kal.
Informations encyclopédiques
Guerres Estivales
Nom
Guerres Estivales
Classe
Evènement important
Date
De ? à -22
Lieu
Acteurs
Conséquences
Haine héréditaire entre les deux peuples d'Haruun Kal
Retard démographique  et économique de la planète
Division supplémentaire au sein de la République

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
26/06/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
3 517


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.