Mission sur Hagamoor III [+44]


L’objectif de la mission sur Hagamoor III était que Tahiri Veila, envoyée par Jagged Fel, retrouve Boba Fett et potentiellement Abeloth.

Continuité : Legends


  Après la longue bataille d'Exodo II, le Chef d'Etat de l'Empire Jagged Fel envoya Tahiri Veila sur Hagamoor III afin qu'elle retrouve Boba Fett. Etant donné que le Mandalorien avait fait évader Natasi Daala de sa prison sur Coruscant et que cette dernière travaillait avec Abeloth, Fel avait bon espoir que Tahiri mette la main sur la créature du Côté Obscur et l'élimine.

Origines de la mission



  La bataille d'Exodo II, opposant Jagged Fel et Natasi Daala, avait duré deux longs mois et s'était finalement soldée par des élections générales au sein de l'Empire. La lieutenante impériale Lydea Pagorski était chargée de la campagne de Daala et avait établi son quartier général sur Hagamoor III, une des lunes d'Antemeridias. C'était en réalité le Moff Tol Getelles qui avait accordé son soutien à l'ex-Chef d'Etat de l'Alliance Galactique malgré sa très récente trahison lors de la bataille d'Exodo II. Le quartier général était dissimulé dans les mines Ouvrière Lunaire qui étaient en réalité un complexe scientifique. Mais Tol Getelles n'avait pas prévu que le légendaire Mandalorien Boba Fett s'inviterait sur Hagamoor III.

  Fet était en fait venu pour se venger. C'était ici qu'avait été conçu le nanovirus que les Moffs avaient lâché sur Mandalore peu avant la fin de la Seconde Guerre Civile Galactique. Tahiri Veila, en liberté conditionnelle après avoir été déclarée coupable du meurtre de Gilad Pellaeon, avait été envoyée par Jagged Fel sur Hagamoor III pour justement retrouver Boba Fett dans l'espoir que celui-ci la conduise jusqu'à Abeloth. Afin de faciliter le travail de Tahiri, le Chef d'Etat de l'Empire avait rétabli le grade de "Main".

Déroulement de la mission



  Grâce à la coopération complète des Impériaux présents sur Hagamoor III, Tahiri Veila n'eut aucun mal à retrouver la trace de Boba Fett dans les mines Ouvrière Lunaire. Elle sentit rapidement à travers la Force une emprunte obscure : même les tracts d'élection pour Daala étaient imprégnés du Côté Obscur. Cela n'avait rien de bon mais ne fit pas ralentir Tahiri. Fett était facile à pister : il suffisait de suivre les dégâts et les morts. De toute évidence, le Mandalorien ne cherchait pas à se cacher.

  La mission progressa notablement lorsque Tahiri rencontra un Squib à qui elle réussit à extorquer des informations : la Jedi devina facilement que le Squib et ses associés travaillaient de nouveau pour Getelles et avaient accueilli dans ce complexe scientifique secret Lydea Pagorski afin qu'elle puisse mener ses opérations sans attirer l'attention. Le Squib connaissait bien le complexe puisqu'il avait servi de cobaye ici-même pour le sérum de jeunesse de Getelles. Seulement, Lydea Pagorski était devenue autre chose qu'une simple Humaine… Tahiri eut donc la confirmation qu'elle désirait : Abeloth était sur Hagamoor III. En revanche, Boba Fett ne travaillait pas avec elle. Tahiri le trouva suspendu la tête en bas et piégé dans une mousse visqueuse toxique secrétée par Abeloth. La Jedi et le Mandalorien passèrent donc un accord : Tahiri Veila aidait Boba Fett à retrouver les deux scientifiques qu'il cherchait, et en échange, il l'aidait à vaincre Abeloth. Comme la créature utilisait ses pouvoirs pour faire gagner Daala aux élections, elle serait susceptible de contrôler l'Empire et l'Alliance Galactique, ce qui serait très mauvais pour tout le monde. Boba Fett accepta, y trouvant son compte. Tahiri l'aida à se libérer mais ne lui révéla pas cependant qu'elle avait donné juste avant les coordonnées des mines Ouvrière Lunaire pour un bombardement orbital. Si la Jedi échouait, elle ne voulait pas qu'Abeloth - et Fett tant qu'à faire - s'en échappent.

  Tahiri ne tarda pas à repérer les Squibs et Abeloth dans la Force. Il restait vingt minutes avant le bombardement. La Jedi et le Mandalorien durent affronter des mineurs sous le contrôle de la créature du Côté Obscur avant d'atteindre leur cible principale. En quelques instants, Boba Fett neutralisa les Squibs et commença à les interroger. Pendant ce temps, Tahiri localisa les deux scientifiques que son associé temporaire recherchait. Ces deux-là acceptèrent, surtout par peur de Boba Fett, de synthétiser un antivirus. Ainsi le Mandalorien pourrait retourner sur sa planète et peut-être les épargnerait-il. La Jedi se dirigea ensuite vers la pièce que les scientifiques lui indiquèrent où devait se trouver Pagorski : le laboratoire principal. La lieutenante impériale, ou du moins ce qu'il en restait, s'y trouvait. Au bout de ses tentacules se trouvaient huit têtes d'un mètre de diamètre chacune qui représentaient les Moffs fidèles à Daala. Grâce à la description qu'avait fourni Luke Skywalker, Tahiri Veila reconnut Abeloth : son sourire dément s'étendait d'une oreille à l'autre et deux petites lumières scintillaient au fond des cavités obscures de ses yeux. La créature sentit la présence de la Jedi qui attaqua aussitôt. Mais Tahiri fut très rapidement dépassée par la créature du Côté Obscur. Et sans l'intervention inespérée de Boba Fett, la Main de l'Empereur aurait été absorbée par Abeloth, comme Lydea Pagorski.

  La créature suivit Boba Fett dans la salle où se trouvaient toujours prisonniers les deux scientifiques. Tahiri, blessée, entendit le Mandalorien vider tout son arsenal sur Abeloth : en vain. Abeloth esquivait les tirs, détournait les missiles et étouffait le feu du lance-flammes sous un champ de Force. La Jedi se ressaisit et rejoignit Fett rapidement. Elle utilisa subrepticement son détonateur thermique et Abeloth/Pagorski fut vaincue. Il ne restait désormais qu'un trou béant où la créature s'était trouvée quelques secondes plus tôt. Cette victoire permit de sauver Jaina Solo, Corran Horn et Luke Skywalker d'une mort funeste sur Coruscant, où ils affrontaient en même temps une autre incarnation d'Abeloth.

  Soudain, le bombardement orbital des mines Ouvrière Lunaire commença, deux minutes en avance. Le toit fut arraché, ce qui provoqua une dépression importante. Les deux scientifiques moururent d'asphyxie, mais Fett put récupérer un disque avec toutes leurs données que Tahiri avait pris soin de préparer. La Jedi et le Mandalorien étaient désormais quittes, et la mission était accomplie. Tahiri Veila et Boba Fett n'étaient pas pour autant amis et se quittèrent sans cérémonie.

Conséquences



  Deux jours plus tard, soit le jour des élections, les médias annoncèrent que Jagged Fel avait fait bombarder Hagamoor III, le quartier général de sa rivale Natasi Daala. Il ne faisait aucun doute que cette révélation était là pour torpiller la candidature de Fel. Mais ce dernier n'était pas inquiet et Tahiri lui faisait entièrement confiance. Peu de temps après se déroula un entretien publique : chacun des trois candidats, Fel, Daala, et Vitor Reige, allait parler cinq minutes devant les Moffs et d'autres responsables. Le débat allait être retransmis dans tout l'Empire pour ce qui serait les premières élections démocratiques.

  Fel commença et ne nia pas le bombardement sur Hagamoor III, ni le fait qu'il y avait envoyé un agent. Il cacha cependant l'implication de Boba Fett et d'Abeloth mais révéla que Daala s'était alliée à Getelles. La candidate avait promis au Moff déchu de commercialiser son sérum de jeunesse. Seulement, tout le monde savait que les drochs, la base de ce sérum, étaient responsables d'un terrible fléau qui venait de Nam Chorios. Getelles confirma ces accusations : cette révélation venait de mettre Daala hors course pour de bon. Et comme Jagged Fel s'était retiré de la liste, Vitor Reige était le seul candidat sérieux encore en lice. Et ce fut bien lui, l'ex bras droit de Gilad Pellaeon, qui fut élu Chef d'Etat de l'Empire.


Actualités en relation

Battlefront II: Le bilan sur le jeu deux ans après sa sortie

Sorti le 17 novembre 2017, le jeu Star Wars Battlefront II fête aujourd'hui ses deux ans ! À l'occasion de ce cet anniversaire, Star Wars Holonet vous propose donc un petit bilan sur l'évolution du jeu depuis sa sortie...


HoloNet : Mise en ligne d'un nouveau pack de fiches canons !

Salut à tous ! En ce lendemain de Saint Valentin, nous vous proposons, pour vous remettre de vos émotions, un joli pack de 32 fiches sur l'univers Star Wars canon, rédigées par pas moins de 6 rédacteurs : Boba Heet...


Star Wars Resistance : Le bilan de la rédaction HoloNet

La seconde et dernière saison de la série d'animation Star Wars Resistance s'étant récemment achevée, il est temps pour la rédaction de Star Wars HoloNet de faire un petit bilan à son sujet. Pour ce...


Star Wars 9 : La critique de Jek Vengelis

Cet avis est biaisé. Disons-le clairement, je fais partie de ceux qui n'aiment pas l'univers Canon (aux exceptions notables de The Clone Wars et Rebels, et dans une moindre mesure Rogue One). Ainsi, le fait que Solo (l...


Star Wars 9 : La critique de Mitth'raw'nuruodo

Sorti en salle il y a une dizaine de jours, je vous propose aujourd'hui ma critique de Star Wars : l'Ascension de Skywalker, le dernier épisode de la saga Skywalker. L'Ascension de Skywalker (The Rise of Skywalker en VO...


Informations encyclopédiques
Mission sur Hagamoor III [+44]
Nom
Mission sur Hagamoor III [+44]
Classe
Evènement important
Date
+44 ap. BY
Lieu
Acteurs
Conséquences

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/09/2014

Date de modification
20/12/2014

Nombre de lectures
1 741


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.