Incident de la Faille de Hrakert [-3.956]


Cet incident survint à la station secrète républicaine de la Faille de Hrakert, lieu de production du kolto de Manaan. Un requin firaxan géant surgit des profondeurs de l'océan et sema le chaos dans toute la station.

Continuité : Legends


  Au cours de la Guerre Civile des Jedi, la prise de position sur la scène politique de Manaan était assez singulière puisque les Selkaths, le peuple natif de la planète, se revendiquaient comme neutres. La raison à cela était la présence du kolto, un puissant baume guérisseur vendu aux deux armées en conflit, celle de la République et celle de l'Empire Sith de la Forge Stellaire. Chacune d'entre elle possédait une ambassade sur la planète et devait se plier aux lois de neutralité des Selkaths sous peine de voir leur approvisionnement en kolto diminuer. Mais la nature belliqueuse des Sith était connue des autorités de Manaan ; aussi celles-ci prirent-elles la décision de donner une aide à la République en l'autorisant secrètement à construire une base sous-marine à la Faille de Hrakert, pour qu'ils puissent collecter le kolto directement à sa source et disposer ainsi d'une plus grande quantité que les Sith. L'édification de la station de Hrakert se déroula sans problème, une moissonneuse de kolto fut installée au niveau de la Faille et fonctionna au mieux. Personne n'aurait pu se douter des évènements dramatiques qui viendraient frapper la base secrète...

  

I.-La station de Hrakert ne répond plus


  La station républicaine était quasiment terminée lorsque les équipes techniques commencèrent à étendre les installations le long de la Faille. Au cours de leurs travaux, elles mirent à jour d'étranges reliques, situées au bord de la Faille, et alertèrent la station et l'ambassade de leur découverte. Il s'agissait là probablement d'artefacts appartenant à une ancienne race disparue qui aurait vécu sur Manaan il y a fort longtemps. Mais, avant que les Républicains ne puissent prendre le temps d'étudier d'avantage ces reliques, un requin firaxan géant remonta de la Faille et poussa un terrible grondement, un bruit sourd et puissant qui se répercuta dans toute la station et qui eut un étrange et terrifiant effet sur les Selkaths présents. En effet, ceux-ci perdirent la raison et entrèrent dans une folie meurtrière qui les poussa à massacrer les Républicains ; ils déchiquetèrent et dévorèrent les équipes scientifiques. Les soldats tentèrent bien de reprendre la situation mais ils furent massacrés par les Selkaths fous, n'ayant le temps que d'activer les droïdes sentinelles et le droïde d'assaut Mark IV de la station. Au dehors, la situation était tout aussi critique : en effet, suite au grondement lancé par le créature géante, d'autres petits requins firaxans rappliquèrent et attaquèrent la station, faisant exploser certaines grandes baies vitrées et provoquant l'inondation de plusieurs zones de la base. De plus, leur présence aux alentours de la base rendaient impossible toute fuite en submersible. Le contact avec la station de Hrakert fut coupé, sans qu'on ne sache pourquoi à la surface.

Incident de la Faille de Hrakert [-3.956]

Les Selkaths fous sont maîtres de la station.
Image extraite de Knights of the Old Republic


  

II.-Tentatives de reprise de la station


  Apprenant cela, l'ambassadeur de la République sur Manaan, Roland Wann, prit immédiatement les devants et chercha à comprendre cette brusque coupure de contact. Il fit envoyer un contingent de soldats de la République mais ceux-ci ne donnèrent plus signe de vie : on ignore même s'ils parvinrent à atteindre la station. Face à l'échec de la première opération, l'ambassadeur comprit que la situation était encore plus grave qu'elle n'y paraissait.

  N'ayant plus de soldats, il décida de recruter des mercenaires pour constituer plusieurs équipes à envoyer vers la Faille de Hrakert. A Ahto, unique cité de Manaan, l'enrôlement de mercenaires était monnaie courante, tant du côté de la République que des Sith. Mais cette brusque et intense campagne de recrutements attira évidemment l'attention des autorités selkaths qui dépêchèrent Nilko Bwaas pour enquêter. Le Selkath se heurta rapidement à des difficultés, la République et son ambassadeur refusant de répondre à ses questions et l'empêchant évidemment d'entrer dans l'ambassade. Il chercha alors des indices auprès des mercenaires, mais ceux-ci étaient trop bien rémunérés pour lui donner des informations confidentielles. Cependant, ce mutisme impossible à briser n'empêcha pas Nilko de constater que, quel qu'était l'endroit où ils étaient envoyés depuis l'ambassade, les mercenaires ne revenaient pas.

Incident de la Faille de Hrakert [-3.956]

Nilkos Bwaas enquête sur la campagne intense de recrutements de mercenaires menée par la République.
Image extraite de Knights of the Old Republic


  Toutes les équipes que Roland Wann envoya pour comprendre ce qui s'était passé à la base de Hrakert furent massacrés, comme le découvrit le dernier groupe à son arrivée à la station. Le spectacle qu'ils découvrirent était horrible : il y avait des cadavres partout, démembrés et à moitié dévorés. Les Selkaths grouillaient autour et au-dessus d'eux et attaquèrent les nouveaux arrivants. Les mercenaires de la République répliquèrent et parvinrent à sécuriser les deux premières pièces. Alors que les Selkaths fous partaient en criant et en coassant leurs petits cris de guerre de poissons, les mercenaires s'enfoncèrent d'avantage dans la station et se retrouvèrent encerclés par les Selkaths et par les droïdes sentinelles qui protégeaient les lieux. La fuite fut le seul salut pour l'équipe de secours mais seule une poignée des mercenaires réussirent à atteindre la sécurité du hangar. L'un d'entre eux, un Twi'lek, verrouilla la porte derrière eux mais ses compagnons l'abandonnèrent en partant à bord du submersible par lequel ils étaient arrivés. Hélas, le véhicule se fit attaquer par le requin firaxan géant et son équipage périt noyer ou dévorer par les prédateurs aquatiques.

  Face à cet énième échec, l'ambassadeur Wann décida d'utiliser un droïde sous-marin de reconnaissance pour contrôler l'état de la station. La machine fut mise à l'eau et se dirigea automatiquement vers la Faille de Hrakert et les installations républicaines. Après quelques enregistrements effectués et sauvegardés dans son disque de données, le droïde sous-marin effectua sa remontée vers le hangar de l'ambassade mais les requins firaxans rôdaient et attaquèrent le robot. Bien qu'endommagé, le droïde parvint à remonter à la surface grâce à ses systèmes automatiques mais, comble de malchance, ce furent les Sith qui le récupérèrent. Ils amenèrent le droïde dans leur propre ambassade et tentèrent d'extraire les données.

  La situation était catastrophique : non seulement la République venait certainement de perdre sa station à la Faille de Hrakert, mais les Sith allaient découvrir son existence et celle de l'accord secret entre les Républicains et les autorités selkaths. Constatant que les Selkaths n'étaient pas si neutres que cela et favorisaient ses ennemis, Dark Malak, dans sa grande cruauté, pouvait très bien ordonner l'attaque de Manaan et le massacre de sa population, comme ce fut le cas sur Taris.

  

III.-Résolution


  Heureusement, la République put compter sur l'un de ses plus grands héros : Revan. Le Chevalier Jedi se rendit sur Manaan avec ses compagnons, à bord de l'Ebon Hawk, à la recherche d'une ancienne carte stellaire. Alors qu'il cherchait des informations à ce sujet à l'ambassade de la République, Roland Wann comprit qu'il s'agissait peut-être de l'artefact trouvé par les équipes de la station avant la perte de contact. Mais, avant de donner cette information, Wann voulait que le Jedi s'infiltre dans l'ambassade sith pour récupérer les relevés du droïde sous-marin de reconnaissance. Avec deux de ses compagnons, il réussit la mission et ramena le module de données à l'ambassadeur qui lui révéla l'existence de la station de Hrakert, ainsi que les problèmes qu'ils avaient eus depuis la découverte des reliques. Un Jedi aurait certainement plus de chance de survivre là-bas et surtout de comprendre ce qui s'y était passé, à l'inverse des mercenaires qu'il avait envoyés.

Incident de la Faille de Hrakert [-3.956]

L'ambassadeur Roland Wann reçoit l'aide de Revan et de ses compagnons (ici, Bastila Shan).
Image extraite de Knights of the Old Republic


  Revan et ses compagnons empruntèrent un submersible et prirent la direction de la station ; ils n'eurent pas affaire avec les requins firaxans et émergèrent dans le hangar en toute sécurité. Le groupe fut accueilli par le mercenaire Twi'lek survivant de la dernière équipe ; celui-ci était tétanisé et leur raconta comment ses camarades avaient été massacrés par les Selkaths et comment il était parvenu à sceller les portes pour se protéger. Il déclara aussi que toute fuite était impossible à cause d'un monstre dehors. Peut-être qu'en faisant sauter la base, on pouvait essayer de le distraire assez longtemps pour permettre aux survivants de s'échapper vers la surface. Mais toutes les machines et le matériel se trouvaient dans la moitié sud et elle était inondée. Le mercenaire était terrorisé et paniqua quand Revan voulut ouvrir les portes qu'il avait scellées mais il ne pouvait rien faire face à la détermination du Jedi ; si lui et ses compagnons voulaient mourir, c'était leur problème, le mercenaire attendrait dans le hangar l'arrivée d'une véritable équipe le secours. Le groupe débloqua les portes et s'enfonça dans les couloirs sombres et plein de dangers de la station.

  Avançant prudemment, ils affrontèrent les Selkaths fous et les droïdes de sécurité. A la recherche d'éventuels survivants, Revan en trouva un caché dans une des armoires de la salle des scaphandres. La personne enfermée, visiblement devenue folle, tint des propos incompréhensibles et refusa de sortir de sa cachette, aussi Revan la laissa et poursuivit sa route. Le mercenaire avait parlé de la zone sud où se trouvaient les machines. Après avoir exploré une bonne partie de la station, Revan voulut se rendre là-bas et, enfilant une combinaison environnementale, s'aventura seul au dehors. Il rencontra un autre survivant, un mercenaire de la République qui s'était réfugié sous l'eau après avoir vu ses camarades se faire tuer. Pour s'échapper de la station, il avait découvert un moyen d'accéder au quai et d'isoler le reste du complexe ; il lui suffisait de trouver la moissonneuse de kolto sur la Faille de Hrakert et, de là, atteindre un système d'ouverture pour accéder au quai du sous-marin. Les deux hommes prirent la direction des fonds marins mais le mercenaire se fit attaquer par un requin firaxan qui l'emporta au loin pour le dévorer. Revan se retrouva une nouvelle fois seul, dans un environnement plein de dangers.

Incident de la Faille de Hrakert [-3.956]

Revan s'enfonce dans les profondeurs de l'océan de Manaan, un lieu dangereux infesté de requins firaxans.
Image extraite de Knights of the Old Republic


  Mais, grâce au répulseur sonique qui équipait son scaphandre, le Jedi put repousser les requins firaxans qui s'approchaient d'un peu trop près de lui et il atteignit la zone d'extraction du kolto. Des Selkaths fous l'attaquèrent mais les assaillants furent repoussés par la lame du sabre laser du Jedi. Revan trouva alors deux autres survivants : Kono Nolan, le directeur de recherche de la station, et Sami, une scientifique, protégés derrière une barrière énergétique. De peur que le nouvel arrivant ne l'ouvre et ne laisse entrer les Selkaths, les deux survivants, terrifiés, commencèrent la décompression de la pièce dans laquelle se trouvait le Jedi. Ce dernier eut juste le temps de pirater une console et de couper le champ de protection, interrompant la procédure qui l'aurait certainement tué. Voyant leur tentative échouer et dépouillés du champ de protection, Nolan et Sami crurent que leur dernière heure était arrivée mais le Jedi s'empressa de les rassurer, affirmant qu'il était là pour les aider. Les deux scientifiques s'excusèrent ; ils avaient tellement peur et avaient paniqué quand ils avaient entendu quelqu'un derrière la porte.

  Nolan raconta les évènements au Jedi qui lui expliqua être à la recherche d'une carte stellaire. Le scientifique comprit qu'il devait certainement s'agir de l'artefact découvert par les équipes juste avant le drame. Il indiqua à Revan l'emplacement supposé de la carte, mais précisa que le gigantesque requin firaxan se trouvait sur le chemin et qu'il s'acharnait sur la moissonneuse de kolto. Pour régler ce problème, le directeur de recherche proposa au Jedi d'utiliser un composé chimique soluble destiné à tuer cette créature. Bien que des tests n'avaient pas encore été effectués sur son action sur l'environnement, le chef scientifique était persuadé que ce répulsif permettrait d'éliminer les requins firaxans des environs : il suffisait simplement de l'introduire dans la moissonneuse pour qu'il se répande. Une fois que Revan l'aurait installé, il faudrait qu'il s'en aille le plus rapidement possible, vu qu'on ne savait pas dans quelle mesure cela allait toucher le requin firaxan géant. Mais l'assistante du scientifique manifesta son désaccord le plus profond avec cette idée : l'utilisation de ce produit risquait de polluer à la fois l'eau et le kolto. Le mieux était sûrement de détruire la moissonneuse de kolto en provoquant une surpression des réservoirs de carburant contenant de l'hyrdolium. En faisant varier la pression, on pouvait faire changer d'état ce carburant et Revan devait parvenir à cet état liquide pour lequel le carburant était très explosif, engendrant une réaction en chaîne dans la machine.

Incident de la Faille de Hrakert [-3.956]

Revan décide de faire exploser la moissonneuse de kolto, pour faire fuir le requin firaxan géant.
Image extraite de Knights of the Old Republic


  Revan retourna sous l'océan et choisit de détruire la moissonneuse de kolto, ce qui eut pour résultat le départ du requin firaxan géant et l'accès sécurisé à la carte stellaire. Après avoir récolté les données, le Jedi retourna voir Kono Nolan et Sami pour leur assurer de l'arrivée de secours : si la scientifique le félicita pour ce choix juste, le directeur de recherche montra clairement son mécontentement. Puis Revan rejoignit ses compagnons et prit la direction du hangar à submersibles. On raconte que ce fut à ce moment-là qu'il affronta l'apprenti du Seigneur Noir Dark Malak, la Main de l'Ombre Dark Bandon, accompagné de deux acolytes, au cours d'un violent et épique duel au sabre laser dont il sortit difficilement victorieux. Le submersible qu'il emprunta prit la direction de l'ambassade républicaine où Roland Wann l'attendait.

  

IV.-Répercussions


  Si l'ambassadeur était bien sûr préoccupé par les survivants, il voulait avant tout connaître l'état des installations et de la moissonneuse de kolto. Après lui avoir raconté les évènements et expliqué que les travaux de construction de la station avaient probablement réveillé un requin firaxan géant, Revan déclara qu'il avait été obligé de détruire les machines pour apaiser la créature. L'ambassadeur prit cela comme une très mauvaise nouvelle : il faudrait certainement des années pour tout reconstruire et cela risquait même de faire perdre la guerre à la République. Mais il remercia malgré tout le Jedi pour avoir fait toute la lumière sur cet incident.

  Sortant de l'ambassade, Revan fut aussitôt arrêté par les autorités selkaths qui avaient remarqué des explosions à proximité de la Faille de Hrakert. Le Jedi comparut immédiatement devant les juges d'Ahto, Shelkar, Jhosa, Kota, Naleshekan et Duula. Les juges étaient très en colère : tout ce qui pouvait mettre en péril le kolto ou la Faille de Hrakert représentait une menace non seulement pour la neutralité de Manaan mais aussi pour le peuple selkath tout entier. Dans ses explications, Revan n'eut d'autre choix que de révéler l'existence de la station secrète de Hrakert ce qui plongea l'assemblée des juges dans le désarroi. S'ils réclamèrent d'avantage de précisions sur ce sujet, le juge Shelkar, au courant de ce secret, s'empressa de calmer ses confrères de manière autoritaire et demanda au Jedi de poursuivre son récit. Revan continua en affirmant que la moissonneuse de kolto avait réveillé un requin firaxan géant qui s'en était pris à la station et à la machinerie ; il avait détruit la moissonneuse pour apaiser la créature et éviter ainsi de la tuer. Les juges furent pensifs lorsque le Jedi évoqua cette créature qu'ils estimèrent être le légendaire Progéniteur, le semeur de vie, leur ancêtre à tous ainsi que le gardien du kolto. Le fait qu'il avait épargné la créature joua en la faveur de Revan qui fut finalement libéré et remercié par les juges.

  Si les juges turent cette affaire, il en fut de même pour Nilko Bwaas qui enquêtait sur la soudaine campagne de recrutement de mercenaires de la République. Ses investigations reçurent un petit coup de pouce de Revan quand celui-ci accepta de l'aider dans sa mission, peu de temps avant de se rendre dans la station sous-marine. Lorsque Revan lui révéla la vérité et l'intervention du Progéniteur, Nilko décida de ne pas rapporter ces faits à ses supérieurs. Il voyait les Sith comme ils étaient, des êtres impitoyables et maléfiques. Si jamais la République perdait son approvisionnement en kolto à cause de cette station, Dark Malak enverrait immédiatement une flotte pour envahir Manaan.

  L'incident de la Faille de Hrakert et la perte de la moissonneuse de kolto ne portèrent finalement aucun préjudice à la République tant dans sa politique sur Manaan que dans son conflit l'opposant aux Sith, d'autant plus que celui-ci se termina quelques jours plus tard avec la Bataille de la Forge Stellaire et la mort de Dark Malak dans un ultime duel face à son ancien maître Revan.
Informations encyclopédiques
Incident de la Faille de Hrakert [-3.956]
Nom
Incident de la Faille de Hrakert [-3.956]
Classe
Evènement important
Date
-3.956
Lieu
Acteurs
Conséquences
Perte de la station de Hrakert
Destruction de la moissonneuse de kolto

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
08/08/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
2 347


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Incident de la Faille de Hrakert [-3.956]" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.