Bataille de Jabiim [-21]


Cette bataille fut l'une des célèbres défaites de la République

  Alors que la Bataille de Geonosis, remportée par les forces républicaines aidées par plus de deux cents Jedi, ne fut que le prélude à la Guerre des Clones, le conflit entre progressivement dans une guerre d'usure, le portant sur de nombreux systèmes et plongeant les populations dans une bataille fratricide.
  Située sur la Bordure Extérieure et affiliée à la République depuis trois mille ans, Jabiim entra dans une guerre civile lorsque Alto Stratus, un fin orateur, perturba le Congrès Jabiimite, s'empressant par la même occasion de se servir du passé de la planète pour haranguer les troupes et rallier les indécis. En effet, par le passé, la République ne fut pas d'un grand secours lorsque la planète se fit envahir par les Trandoshans ou lorsque les pirates Lithiens attaquèrent la population. Malgré une alliance de trois mille ans, Alto Stratus était bien décidé à ce que sa planète natale fasse sécession.

  Le capitaine Gillmunn et ses partisans furent alors la dernière barrière qui se dressa sur la route d'Alto. Le Sénat Galactique eut vent des derniers événements et décidèrent d'envoyer un contingent militaire important composé d'environ de plusieurs milliers de soldats clones et de quelques dizaines de Jedi. En raison de l'importance stratégique de Jabiim, il fallait faire revenir la planète dans le giron de la République. Entre-temps, Alderaan tenta à plusieurs reprises par le biais de missions diplomatiques de résonner les dirigeants Jabiimites et ainsi éviter un bain de sang mais la ferveur patriotique attisée par les propos d'Alto Stratus balayèrent aisément ses vaines tentatives.

  La République fit donc route vers le système hors la loi pour mater l'insurrection. Les troupes dirigées par Obi-Wan Kenobi stationnèrent quelques temps sur Handooine et de là le général Kenobi put lancer un assaut contre les rebelles Jabiimites soutenus par la Confédération des Systèmes Indépendants (CSI). La Bataille de Jabiim devint l'une des premières batailles où des quadripodes entrèrent en action et prouvèrent leur efficacité en terrain découvert. Soutenus par des troupes au sol, les redoutables TB-TT clones semblaient ne souffrir d'aucun rival.

  Les petites poches de résistance comme les bastions moyennement défendus furent vaincues une à une, la ligne de front progressa mais les stratèges ne virent pas le risque d'une telle avance : en effet, les premières lignes étaient désormais éloignées des bases arrières, des convois de ravitaillement et d'un soutien qui allait se révéler utile très bientôt. Tandis que les Jedi utilisèrent leurs dons pour soigner les blessés, une attaque surprise de la Confédération déstabilisa la stratégie et l'avantage militaire passa dans l'autre camp. A cause d'un climat défavorable, de nombreux véhicules terrestres évoluaient avec beaucoup de difficultés ce qui offrit un avantage certain à Alto et ses sbires.

  Alors qu'Alto poignardait sauvagement une Jedi, Anakin Skywalker intervint et échangea une passe d'armes avec Alto sans qu'aucun des deux ne puisse prendre l'avantage. Ce dernier choisit d'ailleurs de mettre un terme à l'affrontement en quittant rapidement le champ de bataille, sachant pertinemment que la bataille était loin d'être finie. Pendant ce temps-là, les quadripodes, qui subissaient un feu nourri, furent détruits un par un. L'action que menait le commando d'élite Nimbus, à savoir plastiquer les jambes des quadripodes, fonctionna à merveille. Obi-Wan Kenobi et Alpha, voyant que le TB-TT clone fut mis hors d'état de nuire, décidèrent avec d'autres clones de porter secours à l'équipage. Malheureusement une puissante explosion se produisit et souffla tout sur son passage. Ils furent considérés comme morts.

  La guerre ne pouvait pas pleurer ses héros disparus. Alors le conflit continua. Après environ un mois d'affrontements sans merci, aucun des deux camps n'avaient réussi à prendre un avantage significatif malgré des victoires éparses de part et d'autre. Le bilan est particulièrement lourd du côté Républicain : 9000 clones sont tombés et 18 Jedi ont péri et l'hémisphère nord de Jabiim est aux mains des forces d'Alto Stratus. Le général Leska, la plus haute Jedi gradée depuis la mort du général Norcuna près de la ville de Schoal, décida de lancer une offensive contre la Côte du Rasoir où se trouverait Alto Stratus tandis qu'elle évacuerait les derniers Padawans présents sur la planète. Malgré cette petite victoire, les nouvelles du front allaient de mal en pis. Aubrie informa Anakin que trois positions républicaines avaient été écrasées ajoutant que si le convoi qu'ils escortaient n'arrivait pas à la station Cobalt, une autre position allait sûrement être prise.

  Au 34e jour, le convoi tomba malencontreusement dans une plaine remplie de mines, ce qui occasionna de lourdes pertes dans les rangs républicains. Ce fut le moment idéal que choisit le commando Nimbus et Alto Stratus pour fondre littéralement sur les troupes ennemies. Ainsi encerclés de toutes parts, les Jedi et les clones n'eurent d'autre choix que de se déployer et de vaincre. Les jeunes padawans utilisèrent un grand panel de techniques afin de contenir l'ennemi. Les sabres lasers s'allumèrent et découpèrent de la chair, la Force projetée dans le sol fit trembler la terre et les blasters crépitèrent en tout sens. Et ils gagnèrent. Trois jours plus tard, le général Leska périt, abattue par une volée de blasters alors qu'elle s'accordait un moment de répit après avoir combattu de longues heures. Il ne reste alors moins d'une dizaine de Jedi encore vivant sur cette planète, dont Anakin Skywalker. Au même moment, Alto Stratus reçut de la part du Comte Dooku un appui grâce à l'envoi de droïdes de série A spécialisés dans l'assassinat. L'indépendantiste indiqua les cibles que les droïdes devaient détruire : les Jedi.

  A la station Cobalt, les Jedi réfléchissent au moyen d'évacuer leurs troupes ainsi que les forces loyalistes. Malheureusement, la pluie battante empêche les vaisseaux lourds de ce poser ; seuls les petits appareils pourront traverser les nuages. Le capitaine Gillmunn, en holo conférence avec les Jedi annonça que la plupart des forces alliées se repliaient au sud de la station Cobalt afin d'être extraite le plus rapidement possible. Sachant pertinemment que Stratus et ses forces progressaient rapidement vers la station, les Jedi décidèrent que c'était à eux de freiner cette terrible avancée. La station Cobalt fut rapidement fortifiée en installant des canons blasters et en creusant des tranchées où se positionnèrent les soldats clones survivants. Les Jedi se répartirent sur tout le champ de bataille. Et au 39e jour, une nouvelle bataille commença. Très rapidement les forces d'Alto ouvrirent le feu en déversant un flot de missiles sur les tourelles de défenses et les tranchées. Cette première salve ouvrit plusieurs brèches où s'engouffrèrent les nouveaux droïdes assassins. Pendant quatre jours, la bataille fut sanglante : le Jedi Tae Diath fut le premier à tomber à la station Cobalt rapidement suivi par Mak Lotor et Elora Sund.

  Ainsi donc au 41e jour de combat, trois Jedi avaient péri. Alto Stratus avait prévenu : que cette bataille dure une semaine ou un mois, ils réduiraient cet avant-poste en cendres. Zule Xiss quant à elle finit par glisser vers le Côté Obscur et se mit à tuer machinalement les Jabiimites rebelles. Mais son entrée dans le Côté Obscur ne dura qu'un temps puisque elle se retrouva écrasée par un TB-TT qui venait d'exploser. Le lendemain, Alto Stratus fit face tout d'abord à deux Jedi qu'il blessa gravement avant d'avoir la jambe tranchée ; cette mutilation ne l'empêcha pas de continuer la lutte en affrontant personnellement Aubrie Wyn, la dernière Jedi debout à la station Cobalt. Le combat entre Alto et Aubrie ne put désigner un vainqueur puisque la Jedi périt d'un coup de blaster dans l'abdomen tantis qu'elle perçait le torse d'Alto avec son sabre et celui de Vaabesh, mort quelques heures plus tôt.

  A l'aube du 43e jour, il n'y avait plus âme qui vive à la station Cobalt. Anakin qui avait dû, sur ordre du chancelier Palpatine lui-même, rejoindre la zone d'évacuation, décida de revenir sur les lieux de la bataille. Il ne rencontra qu'une très faible résistance, une demi-douzaine de droïdes assassins encore debout qu'il s'empressa de détruire. Après avoir rejoint la base d'évacuation, Anakin Skywalker fut informé que les vaisseaux d'évacuation envoyé par la République ne pourraient jamais être assez nombreux et vastes pour évacuer à la fois les clones et les soldats Jabiimites. D'après le capitaine du vaisseau de secours, il fallait faire un choix entre les forces cloniques et les partisans du capitaine Gillmunn…Et il décida de préserver la vie des clones qui pourraient être envoyés sur d'autres fronts.
  Gillmunn en fut tellement sidéré qu'il frappa Anakin et leva son arme vers lui. Anakin, dépassé par les événements, se servit de la Force pour contraindre Gillmunn à se calmer. Voyant que la situation allait dégénérer, Anakin s'empressa ses troupes dans les petits convois et le vaisseau de transport afin de fuir. Sous une pluie battante, Gillmunn et ses troupes avertirent Anakin Skywalker qu'ils n'oublieraient jamais cette trahison. Jamais. Ainsi se termina la Bataille de Jabiim qui fut l'une des plus grandes défaites de la République lors des Guerres Cloniques.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Finn !

Vous reprendrez bien un nouveau clip pour les Derniers Jedi ? Pratiquement un mois après un premier clip centré sur Finn, le déserteur le plus recherché de la galaxie est une nouvelle fois à l'honneur dans le dernier spot TV...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...


Star Wars VIII : Un nouveau clip au montage dramatique dévoilé !

Bienvenue en décembre ! Douze jours nous séparent encore de la sortie des Derniers Jedi, c'est-à-dire encore une éternité. Cependant l'attente nous est aujourd'hui facilitée par Mark Hamill (Luke Skywalker) qui, de passage sur la...


Le kendô de maître Obi-Wan

On a tendance à parler beaucoup des romans de science-fiction qui parle de Star Wars, et pourtant, il y a de nombreux livres qui parle de notre saga, plus ou moins sérieusement, et avec des sujets divers et variés...


LEGO Star Wars : Présentation du Sandspeeder

Les visuels officiels du set 75204 - Sandspeeder ont été mis en ligne, et cela nous permet de vous le présenter, et d'en discuter un peu le contenu... Les données de la boîte nous orientent d'emblée...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bataille de Jabiim [-21]
Nom
Bataille de Jabiim [-21]
Classe
Bataille célèbre
Date
-21
Lieu
Acteurs
Conséquences
Défaite républicaine

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
26 045


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Republic 55 : The Battle of Jabiim, Partie 1
  • Republic 56 : The Battle of Jabiim, Partie 2
  • Republic 57 : The Battle of Jabiim, Partie 3
  • Republic 58 : The Battle of Jabiim, Partie 4
  • The Essential Chronology
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.