Bataille de Kothlis [+3]


La Bataille de Kothlis fut une tentative impériale pour récupérer les données sur la Seconde Etoile Noire volées par des espions bothans et qui se solda par un échec.

  Moins de quatre ans après la destruction de l'Étoile Noire dans le système de Yavin, des rumeurs sur la création d'un second modèle arrivèrent aux oreilles de la Rébellion. Grâce à des techniciens Bothans, Luke Skywalker présent sur Bothawui réussit à récupérer des données vitales et les chargea dans le seul vaisseau rebelle présent dans le système : une petite corvette corellienne CR-90 dénommée Razor. Quittant en hâte le système natal des Bothans, le Razor se dirigea vers la colonie bothane de Kothlis où l'Escadron Rogue et la frégate Nébulon-B Rédemption devaient la rejoindre et l'escorter vers le Haut Commandement Rebelle.

  Cependant, les Rogues arrivèrent trop tard. Un destroyer stellaire impérial était arrivé avant eux et avait neutralisé l'électronique de bord du Razor à coup de canons à ions et l'anti-blocus était happé par le vaisseau impérial grâce à son rayon tracteur. Les Rogues se séparèrent en quatre ailes : la première dirigée par Wedge Antilles et pilotant des B-Wings, deux autres composés d'X-Wings et la dernière équipée des rapides A-Wings. La mission des B-Wings était de détruire le destroyer stellaire pour permettre au Razor de pouvoir s'échapper du rayon tracteur tandis que les X-Wings s'occupaient de l'escorte de chasseurs Tie orbitant autour du destroyer impérial, les A-Wings ayant simplement le rôle d'éloigner les Tie du Rédemption.

Bataille de Kothlis [+3]

La capture du Razor
Image extraite du jeu vidéo Rogue Squadron II : Rogue Leader


  Mais à peine, l'aile dirigée par Wedge était-elle à portée des générateurs de bouclier du destroyer impérial que les quatre batteries latérales de ce dernier lâchaient ses puissants tirs ioniques sur la frégate de la Rébellion. S'en suivies plusieurs vagues de chasseurs Tie qui délaissèrent la protection du destroyer pour harceler le Rédemption et permettre aux impériaux de gagner du temps. En infériorité numérique, les X-Wings et les B-Wings prêtèrent renfort aux A-Wings débordés et réussirent à repousser les chasseurs Tie.

  Ces derniers remplirent leur mission. En effet, de leur côté, les stormtroopers impériaux à bord du destroyer impérial avaient arraisonné le Razor et éliminaient les rebelles à bord qui tentèrent vaillamment d'opposer une résistance, le temps de cacher les données récupérées par Luke Skywalker quelque part dans le vaisseau.

  Mais, loin d'être démoralisés par ce contretemps, Wedge et ses deux ailiers foncèrent vers le destroyer impérial et tout en évitant les tirs de turbolaser et de canons laser ainsi que des Tie les prenant en chasse et larguèrent missiles à protons, décharges ioniques et rayons laser sur les deux générateurs de bouclier principaux du vaisseau impérial. Au terme d'un feu nourri, les protections impériales commencèrent à flancher. Mais le but n'étant pas d'anéantir le vaisseau impérial, le leader des Rogues préféra détruire également le générateur secondaire situé sous le vaisseau.

  Il fut cependant interrompu dans sa tâche par l'envoi d'une nouvelle vague de chasseurs Tie du destroyer vers le Rédemption. Faisant un crochet vers la frégate, Wedge et ses ailiers assistèrent une nouvelle fois les autres Rogues à éliminer les chasseurs Tie. Mais l'échange fut de courte durée puisque les Impériaux avaient enfin mis la main sur les données rebelles et s'apprêtaient à quitter le système et le rôle des Tie étaient uniquement de servir de diversion.

  Une fois cela fait, les Rogues s'empressèrent de détruire le bouclier secondaire du destroyer qui était déjà en train de pivoter pour amorcer son saut en hyperespace. Mais il n'eut pas le temps de le faire. Une fois l'écran déflecteur désactivé, une torpille à proton bien placé de Wedge annihila la passerelle de commandement du destroyer. Sans manœuvre et en perte de puissance, le vaisseau impérial amoindri fut alors capturé par la force d'attraction de Kothlis et amorça une lente descente vers son atmosphère ce qui laissa le temps aux impériaux à bord de se préparer à l'impact.

Bataille de Kothlis [+3]

Un X-Wing Rogue se dirige vers le destroyer impérial qui s'est écrasé sur Kothlis
Image extraite du jeu vidéo Rogue Squadron II : Rogue Leader


  Du côté des rebelles, Wedge et ses deux ailiers rejoignirent le Rédemption et échangèrent leurs B-Wings passablement endommagés pour des X-Wings neufs. Vint alors un problème : que faire des données à bord du destroyer en perdition ? Il était certain que les impériaux allaient défendre les données récupérées et une force d'intervention terrestre serait donc nécessaire. Un transport Gallofree mené par le général Crix Madine fut alors envoyé dans le système de Kothlis et rejoignit le Rédemption. En orbite, la bataille était en grande partie terminée. En effet, rares étaient les chasseurs Tie ayant continué l'affrontement puisque la plupart avaient accompagné leur vaisseau-mère en chute libre. Il fut alors décidé que seuls Wedge, ses deux ailiers et le transport embarquant Crix Madine et ses commandos rebelles descendraient à la surface tandis que le reste des Rogues et le Rédemption resteraient en orbite pour alerter le groupe si des renforts impériaux débarquaient inopinément.

  Heureusement pour les Rebelles, et surtout pour les Impériaux à bord, le destroyer s'écrasa en grande partie sur la plage d'une des îles d'un archipel de Kothlis. Prévoyant l'arrivée des Rebelles, les Impériaux préparèrent leur défense. Outre quelques turbolasers encore intacts et un nombre conséquent de chasseurs TIE patrouillant les environs de la zone de crash, la troupe impériale posta une bonne douzaine de mitrailleuses E-Web sur la jonction entre la plage et l'avant du destroyer enfoui sous les dunes de sable et plusieurs dizaines de stormtroopers se placèrent un peu partout le long de la carcasse.

Bataille de Kothlis [+3]

La défense impériale
Image extraite de Visions


  De leur côté, Wedge et son groupe approchaient du site de crash et l'épave du destroyer se dessina au détour d'une île et aisément repérable par la fumée qui s'échappait encore de la passerelle de commandement éventrée. Ils tombèrent ainsi sur une première patrouille de chasseurs TIE qui ouvrirent immédiatement le feu sur le transport rebelle désarmé tout en laissant le soin aux trois intercepteurs TIE tout juste sortis du hangar de s'occuper des trois Rogues. Mais ces derniers étaient bien meilleurs et les trois intercepteurs finirent au fond de l'eau comme leurs homologues quelques instants plus tard tandis que le transport continuait d'avancer, imperturbable.

  Celui-ci accéléra lorsque Crix Madine découvrit que le noyau du générateur d'énergie du destroyer était devenu instable et menaçait d'exploser dans les minutes qui suivraient. Ouvrant en grande partie la voie vers la plage longeant l'épave, les Rogues éliminèrent les chasseurs TIE proches de la zone de crash tout en prenant soin d'esquiver les rares tirs de turbolaser allant dans leur direction. C'est au terme de ce rapide survol que les Rogues découvrirent que pas moins de trois TB-TT avaient résisté à l'impact et avançaient doucement sous l'eau en direction de la plage où le transport de Crix Madine venait de se poser.

  Deux snowspeeders furent sortis en hâte de la soute du transport et après un rapide atterrissage, Wedge et un autre Rogue changèrent d'appareils et récupérèrent au passage un co-équipier tandis que le dernier Rogue s'occupait de semer la panique dans les rangs impériaux où des rares chasseurs TIE qui revenaient d'une patrouille plus lointaine. Les deux Rogues aux commandes des snowspeeders se dirigèrent vers les TB-TT et utilisèrent la technique employée durant la Bataille de Hoth et qui avaient montré sa terrible efficacité contre les blindés impériaux : arme_harpon_snowspeeder>enrouler un fil métallique autour des quatre jambes du véhicule impérial pour le faire chuter. C'est ainsi qu'au terme de quelques essais, les TB-TT se retrouvèrent la tête sous l'eau.

  La plage étant désormais libre, les commandos rebelles sortaient en hâte en direction du destroyer et commencèrent l'engagement avec les stormtroopers. Mais les Impériaux ne comptaient pas faciliter la tâche aux rebelles et c'était maintenant pas moins de vingt TP-TT qui sortaient des flancs du destroyer et s'approchaient des commandos désormais à découvert. Sachant consciemment qu'ils ne pourraient pas tous les détruire uniquement avec leurs snowspeeders ou des X-Wings, les Rogues décidèrent d'échanger leurs appareils pour des Y-Wings. Un flot continu de bombes déferlèrent sur les bipodes lorsque ceux-ci sortirent de l'eau et la plage fut ainsi très vite noircie et de multiples cratères apparurent à cause des impacts multiples des bombes à ions. Les rares qui survécurent au bombardement furent par la suite aisément détruits à coup de rayons laser et tirs ioniques.

Bataille de Kothlis [+3]

Les commandos rebelles débarquent sur Kothlis
Image extraite de Visions


  Les commandos rebelles n'avaient ainsi plus qu'à s'occuper des stormtroopers et batteries E-Web postés un peu partout. Les Rogues leur portèrent assistance et quelques instants plus tard, les dernières forces impériales cessèrent le combat, laissant la plage libre aux Rebelles. Mais le temps pressait et Crix Madine décida d'opter pour la manière forte. Les commandos avaient notamment découvert une faille dans la structure du destroyer provoquait par les effets cumulés de la violente rentrée du destroyer dans l'atmosphère de Kothlis et le crash du destroyer sur la plage. Et chance pour les Rebelles, celle-ci donnait directement vers le hangar où se trouvait le Razor. Il ne fallut que quelques passages aux Rogues pour que la coque du destroyer éclate à l'endroit voulu.

  Les commandos rentrèrent en masse et éliminèrent les poches de résistance impériale dans le hangar et trouvèrent rapidement les données volées. Une fois cela fait, les commandos retournèrent en vitesse vers le transport car la température du noyau du générateur du destroyer était au seuil du niveau critique. Une fois tous les commandos à bord, le Gallofree décolla et évita ainsi de justesse l'explosion qui s'en suivit. Le groupe rejoignit l'orbite et en compagnie du Rédemption et du reste de l'Escadron Rogue. Ainsi regroupés, les rebelles quittèrent le système de Kothlis en direction du Haut Commandement Rebelle.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Finn !

Vous reprendrez bien un nouveau clip pour les Derniers Jedi ? Pratiquement un mois après un premier clip centré sur Finn, le déserteur le plus recherché de la galaxie est une nouvelle fois à l'honneur dans le dernier spot TV...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...


Star Wars VIII : Un nouveau clip au montage dramatique dévoilé !

Bienvenue en décembre ! Douze jours nous séparent encore de la sortie des Derniers Jedi, c'est-à-dire encore une éternité. Cependant l'attente nous est aujourd'hui facilitée par Mark Hamill (Luke Skywalker) qui, de passage sur la...


Le kendô de maître Obi-Wan

On a tendance à parler beaucoup des romans de science-fiction qui parle de Star Wars, et pourtant, il y a de nombreux livres qui parle de notre saga, plus ou moins sérieusement, et avec des sujets divers et variés...


LEGO Star Wars : Présentation du Sandspeeder

Les visuels officiels du set 75204 - Sandspeeder ont été mis en ligne, et cela nous permet de vous le présenter, et d'en discuter un peu le contenu... Les données de la boîte nous orientent d'emblée...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bataille de Kothlis [+3]
Nom
Bataille de Kothlis [+3]
Classe
Bataille célèbre
Date
An 3 (3,5)
Lieu
Acteurs
Conséquences
Récupération des données sur la Seconde Etoile Noire
Bataille d'Endor

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
16/12/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
5 895


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Rogue Squadron II : Rogue Leader
  • Rogue Squadron III : Rebel Strike

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.