Bataille de Malachor V [-3 960]


La bataille de Malachor V fut l'ultime affrontement des Guerres Mandaloriennes et vit la victoire de Revan et de la République sur les troupes de Mandalore l'Ultime.

  Ani'la Akaan ou "la Dernière Grande Bataille" en Mando'Ade. La tristement célèbre bataille de Malachor V fut la conclusion sanglante des Guerres Mandaloriennes et elle représenta le point de départ de nombreuses choses comme la chute vers le Côté Obscur de Revan ou l'exil forcé d'une Jedi qui allait jouer plus tard un rôle important. Cette bataille fut également le prélude à la réapparition des Seigneurs Sith dans la galaxie et à l'évolution des Chevaliers Jedi.


I.- Prélude à la bataille
II.- Acteurs
III.- Combat apocalyptique
IV.- Conséquences



  I.- Prélude à la bataille

  Nous sommes en l'an -3961. Depuis l'entrée en guerre de Revan, la République s'était mise à accumuler les victoires face aux Néo-Croisés Mandaloriens, malgré le revers obtenu à l'Amas de Jaga. Mais il fallait à Revan une bataille décisive, une bataille qui annihilerait l'armée mandalorienne et mettrait ainsi un terme à la guerre. Il n'y a rien d'étonnant au fait qu'il ait choisi Malachor V, cette planète au milieu de nulle part étant interdite pour les guerriers en armure. On ignore encore pourquoi les Mandaloriens craignaient cette planète (peut-être était-ce lié à leur histoire). Revan eut connaissance de ce tabou et décida d'utiliser cette planète certainement pour avoir un ascendant psychologique sur ses adversaires. Déjà, quelques escarmouches éclatèrent entre les deux forces adverses, les Républicains tentant d'empêcher toute nouvelle incursion ennemie dans la Bordure Extérieure, ce qui fit que la planète changea plusieurs fois de mains. Revan commença alors à imaginer un plan qui le mènerait à la victoire.

  En arrivant sur Malachor, Revan découvrit l'Académie de Trayus, un édifice bâti par les Sith, ceux qui avaient autrefois attaqué la République et déclenché la Grande Guerre de l'Hyperespace. Même le plus brave des Jedi avait du mal à résister aux sirènes du Côté Obscur en ce lieu et, déjà éprouvé par les massacres qu'il avait perpétrés au cours de la guerre, Revan chuta un peu plus dans les Ténèbres et il emporta avec lui son ami Alek, alias le Capitaine Malak. A Trayus, ils découvrirent plusieurs secrets au sujet des Sith et des mondes imprégnés par le Côté Obscur. Bien entendu, lorsqu'ils regagnèrent leur flotte, ils turent l'existence de ce lieu de malices.

  Le système de Malachor avait une particularité car il était doté d'anomalies gravitationnelles. Le chef des Croisés Jedi demanda alors à un ingénieur Zabrak, Bao-Dur, d'inventer un générateur de masse antigravifique. Avec une telle arme, la République était capable d'utiliser les anomalies créées par la planète pour déclencher un gigantesque cataclysme qui détruirait tout ce vers quoi le générateur était dirigé. Revan fit équiper un croiseur Centurion de cette arme de destruction massive et il en confia le commandement à un de ses généraux, Meetra Surik.

  Preuve que Revan désirait un contrôle totale sur l'armée républicaine, il décida d'éliminer ceux dont la loyauté envers lui n'était pas totale. Ainsi, le chef des armées de la République composa soigneusement les troupes terrestres de son armée sur Malachor V et y fit placer soldats républicains et Croisés Jedi qui avaient un jour remis en cause son autorité. Peut-être qu'un jour ces mêmes personnes l'attaqueraient en découvrant ce qu'il était en train de devenir.

  Au vu des préparatifs de la bataille, de la conception du générateur antigravifique et de la disposition des troupes, il est fort à parier que Revan mit quelques mois à tout planifier. Quasiment tout ce que la galaxie comptait de Néo-Croisés et de vaisseaux mandaloriens convergea vers Malachor V, surmontant leur peur vis-à-vis de la planète, pour faire face à ce grand rassemblement de l'armée républicaine. Revan et ses hommes les attendirent de pied ferme pour qu'ils puissent enfin les détruire.


  II.- Forces en présence

  1°) La République et les Croisés Jedi

Bataille de Malachor V [-3 960]

Revan et Malak, prêts à en découdre une bonne fois pour toutes avec les Néo-Croisés
Image extraite du site officiel du jeu The Old Republic


  Vaisseaux :
-Croiseurs Hammerhead
-Vaisseau de commandement tactique Inexpugnable
-Croiseurs de bataille  Centurion
-Corvettes Foray
-Chasseurs tactiques Aurek

  Acteurs :
-Revan
-Malak
-Meetra Surik
-Saul Karath
-Bao-Dur
-Carth Onasi
-Atton Rand
-Yusanis (probable)
-Arren Kae (probable)

  2°) Les Néo-Croisés Mandaloriens

Bataille de Malachor V [-3 960]

Mandalore l'Ultime s'apprête à mener ses troupes pour la dernière bataille des Guerres Mandaloriennes.
Image extraite du site officiel du jeu The Old Republic


  Vaisseaux :
-Vaisseau de combat Kyramud
-Cuirassés Kandosii
-Droïdes de guerre Basilisk
-Chasseurs Davaab

  Acteurs :
-Mandalore l'Ultime
-Cassus Fett (probable)
-Canderous Ordo
-Bralor
-Ergeron


  III.- Combat apocalyptique

  Quelques années après la bataille, certaines personnes comme Brianna affirmèrent que Revan montra son vrai visage et son cœur à Malachor V. Il faut dire que la cruauté y atteignit son paroxysme, le nombre incroyable de morts dans chaque camp montrant qu'il s'agissait là d'une boucherie.

  La flotte de la République comptait des Hammerhead, des Centurion, des chasseurs Aurek et certainement un ou deux Inexpugnable. De leurs côtés, les Néo-Croisés avaient des chasseurs Daavab, des croiseurs Kyramud, des cuirassés Kandosii ou encore des droïdes de guerre Basilisk. La taille des deux flottes était vraiment incroyable : d'après les dires de Canderous Ordo qui participa à la bataille, toutes deux étaient tellement imposantes qu'elles parvenaient à masquer le ciel de la planète. On peut donc imaginer des dizaines de milliers d'appareils et de vaisseaux.

  Dès le début de la bataille, Revan fut retardé à l'extérieur du système par des forces mandaloriennes commandées par Mandalore l'Ultime en personne. L'occasion d'éliminer le chef ennemi était trop belle et on imagine très bien comment cela se déroula. Revan, et un groupe d'assaut de Croisés Jedi pénétrèrent dans le vaisseau-amiral ennemi à bord de chasseurs stellaires et de navettes. Ils engagèrent le combat contre les guerriers en armure, se frayant un chemin jusqu'au pont où se trouvait Mandalore. Arrivé là, Revan le défia en combat singulier et, à la suite d'un terrible duel, parvint à trouver la faille dans la garde de son adversaire et porta le coup mortel. Mandalore l'Ultime s'effondra sur le pont, mort. Revan s'empara ensuite du masque de son adversaire, empêchant ainsi l'avènement d'un nouveau Mandalore comme le disait la tradition des Mando'Ade.

Bataille de Malachor V [-3 960]

Combat à mort entre les deux chefs de guerre ennemis
Image extraite du site officiel du jeu The Old Republic


  Aux alentours de la planète et à la surface, les combats étaient d'une rare violence et sans pitié : les cadavres se mirent à tomber par milliers sur le champ de bataille. Les Mandaloriens se battaient comme des bêtes sauvages et se mirent à aborder les vaisseaux républicains pour les détruire de l'intérieur. Le Centurion qui contenait le générateur de masse antigravifique fut même attaqué, mais le courage et la force des soldats républicains permirent de repousser les envahisseurs. Bao-Dur y perdit d'ailleurs son bras gauche. Mais même en pleine mêlée et malgré toute la furie qui se dégageait des combats, certains Jedi firent preuve de clémence, comme celle qui épargna la vie d'un Mandalorien du nom de Bralor. Mais il ne s'agissait là que de petits actes de bonté noyés dans un océan de haine.

  Au plus fort des combats spatiaux, Revan, de retour du vaisseau ennemi, vit que les combats en orbite de Malachor V tournaient en la défaveur de la République. Il ordonna que les restes de sa flotte près de la planète forment une dernière ligne de défense. Les vaisseaux blessés se mirent donc en position à proximité de Malachor. En réalité, le but de cette manœuvre n'était pas de couvrir une retraite, mais de servir d'appât pour attirer les Mandaloriens. Cette flotte blessée était constituée, tout comme les troupes terrestres républicaines, de soldats et de Croisés Jedi dont la loyauté envers le chef Jedi n'était pas absolue. Des Jedi comme ceux qui, on s'en doute, laissaient la vie sauve à leurs ennemis, par exemple. Les Mandaloriens ne purent résister face à un tel rassemblement : ils se jetèrent sur eux et les vaisseaux de la République commencèrent à se faire pilonner et à être réduits en miettes par les navires ennemis. Les Républicains tentèrent de riposter, mais les guerriers en armure mettaient là leurs dernières forces. Toutes les pièces étaient enfin placées sur l'échiquier et Revan n'avait plus qu'un coup à jouer pour porter le coup de grâce : Meetra Surik.

Bataille de Malachor V [-3 960]

La bataille fait rage dans le ciel de Malachor V.
Image extraite du site officiel du jeu The Old Republic


  Voyant les difficultés de la flotte de la République qui était sur le point de perdre, la Chevalier Jedi prit la décision d'activer l'arme secrète de la République que représentait le générateur de masse antigravifique. Les troupes, Mandaloriennes ou Républicaines, se retrouvèrent complètement écrasées par la brusque masse gravifique générée. Malachor V fut broyée, la cohésion structurelle de la planète se retrouvant compromise sans être toutefois rompue. Cette destruction cataclysmique oblitéra la quasi-totalité de la flotte mandalorienne et emporta un très grand nombre de vaisseaux républicains dans des millions d'explosions. Meetra Surik s'évanouit au moment de l'activation de l'arme : sans le savoir, elle s'était elle-même coupée de la Force pour ne pas avoir à entendre les cris des milliers de personnes dans la Force. La haine de quelques soldats pour les Mandaloriens s'éteignit quand ils virent le désastre provoqué par leur arme.

  Les pertes furent terribles : il ne restait plus beaucoup de Mandaloriens à la fin de la bataille et la flotte républicaine avait été décimée. Cependant, les vaisseaux de Revan étaient toujours en supériorité numérique à ceux de leurs adversaires. Quelques vaisseaux mandaloriens s'échappèrent, mais la grande majorité des survivants se rendirent, la mort dans l'âme. La République avait gagné...


  IV.- Conséquences

  Acclamé comme un Héros dans toute la République, Revan avait tué Mandalore l'Ultime et mit un terme, grâce à sa stratégie, aux Guerres Mandaloriennes qui déchiraient la galaxie depuis plusieurs années. La République, bien que très affaiblie, avait remporté la victoire finale dans cette guerre qui n'avait duré que trop longtemps. Plusieurs soldats retournèrent à leur famille comme Carth Onasi, d'autres, à l'image de Bao-Dur, démissionnèrent, dégoûtés par ce déchaînement de violence. Mais, malgré la fin officielle de la guerre, une bonne partie de l'armée se joignit à Revan et Malak dans leur poursuite à travers les Régions Inconnues des restes de la flotte mandalorienne.

  Les prisonniers Néo-Croisés assistèrent à la destruction de leurs armes et de leurs biens. Il ne leur restait plus que l'honneur d'avoir combattu dans la plus grande bataille de leur peuple, une bataille qu'ils avaient perdu. Revan gagna encore plus de prestige à leurs yeux, il avait été le seul être de la galaxie capable de les vaincre.

  En fin de compte, Malachor V posa les bases d'un nouvel Ordre Sith, à l'époque des Chevaliers de l'Ancienne République. Outre Dark Revan et Dark Malak qui terminèrent leur chute du Côté Obscur sur Dromund Kaas devant l'Empereur Sith, Malachor V forma les nouveaux Seigneurs Sith par le biais de son Académie de Trayus qui resta intacte malgré le cataclysme. Des personnes comme Dark Traya, Dark Sion et Dark Nihilus reçurent ainsi l'enseignement des Sith sur le Côté Obscur. La planète dévastée devint un bastion des Ténèbres contre la Lumière.

  Pour l'Ordre Jedi, aussi surprenant que cela puisse paraître, on peut dire que Malachor fut le début d'un renouveau. Celle avait activé le générateur de masse anti-gravifique, Meetra Surik, retourna auprès du Conseil Jedi pour affronter son jugement, peu après la réapparition de Dark Revan à la tête de sa flotte de conquête. Elle y fut exilée et échappa ainsi à la Purge Jedi orchestrée par Sion et Nihilus six ans plus tard. Retrouvant peu à peu ses pouvoirs grâce à Kreia, l'ancien Maître de Revan, Surik allait jeter les bases d'un nouvel Ordre Jedi en formant des apprentis rencontrés au cours de sa lutte contre les Seigneurs Sith. Cet ordre allait remplacer celui qui avait été presque annihilé et qui avait été jugé beaucoup trop rigide par ses contemporains.

Bataille de Malachor V [-3 960]

Malachor V, nouveau bastion du Mal
Image extraite du site officiel du jeu The Old Republic



Actualités en relation

LEGO Star Wars : Un point sur les nouveautés prévues pour 2018

Depuis quelques jours, de nombreuses rumeurs et annonces officieuses circulent sur les futurs sets LEGO Star Wars disponibles au premier trimestre 2018. Nous en faisons le point aujourd’hui. Concernant tout d'abord les sets en lien avec Les Derniers Jedi...


Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Finn !

Vous reprendrez bien un nouveau clip pour les Derniers Jedi ? Pratiquement un mois après un premier clip centré sur Finn, le déserteur le plus recherché de la galaxie est une nouvelle fois à l'honneur dans le dernier spot TV...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...


Star Wars VIII : Un nouveau clip au montage dramatique dévoilé !

Bienvenue en décembre ! Douze jours nous séparent encore de la sortie des Derniers Jedi, c'est-à-dire encore une éternité. Cependant l'attente nous est aujourd'hui facilitée par Mark Hamill (Luke Skywalker) qui, de passage sur la...


Le kendô de maître Obi-Wan

On a tendance à parler beaucoup des romans de science-fiction qui parle de Star Wars, et pourtant, il y a de nombreux livres qui parle de notre saga, plus ou moins sérieusement, et avec des sujets divers et variés...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bataille de Malachor V [-3 960]
Nom
Bataille de Malachor V [-3 960]
Classe
Bataille célèbre
Date
-3 960
Lieu
Acteurs
Conséquences
Victoire de la République
Fin des Guerres Mandaloriennes
Mort de Mandalore l'Ultime
Revan, Malak et une flotte de la République s'enfoncent dans les Régions Inconnues à la poursuite des restes de l'armée Néo-Croisés.

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
21 256


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Site officiel de Star Wars: The Old Republic
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)
  • Knights of the Old Republic II : The Sith Lords
  • WOTC - KOTOR Campaign Guide (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.