Siège de Mandalore [-19]


Le siège de Mandalore fut une initiative de Bo-Katan Kryze et Ahsoka Tano pour capturer Maul et libérer la capitale Sundari du Collectif de l'Ombre.

Continuité : Canon


  "- Saxon, préparez nos forces pour un assaut de grande envergure. Rook, informez les syndicats de cette invasion en cours.
- On n'a pas vu pareil assaut de très longue date. Êtes-vous prêt ?
"
Almec et Gar Saxon, dans la salle du trône, au tout début de la bataille de Mandalore

  Le siège de Mandalore fut l'une des dernières batailles majeures de la Guerre des Clones. Elle débuta en même temps que l'attaque massive de Grievous sur Coruscant pour capturer le Chancelier Suprême.

Siège de Mandalore [-19]

Les vaisseaux de la République et des Mandaloriens descendant vers Sundari


1. Contexte



  Après le coup d'état de Maul et de son Collectif de l'Ombre qui avait vu la mort de Pre Vizsla et de la duchesse Satine, Bo-Katan Kryze avait fait sécession avec le Death Watch et avait emmené avec elle ses fidèles guerriers mandaloriens, les Nite Owls. Bo-Katan avait aidé Obi-Wan Kenobi à quitter la capitale Sundari alors en proie au chaos, avec les Mandaloriens des deux factions et les mercenaires du Soleil Noir et du Syndicat des Pykes s'affrontant à mort.
  Maul avait été vaincu par Dark Sidious et son frère Savage Opress tué par le Seigneur Sith. Emprisonné sur Stygeon Prime, le Frère de la Nuit avait finalement été libéré par Almec - le Premier Ministre qui dirigeait Mandalore et obéissait à Maul - qui avait envoyé à son secours Gar Saxon et Rook Kast. Après de multiples batailles pour échapper aux Séparatistes et après avoir vu Mère Talzin se faire éventrer par le général Grievous, Maul fut évacué par Saxon et Kast.

  Le Zabrak se cacha pendant plusieurs mois pour reconstituer ses troupes et élaborer un nouveau plan d'envergure. Il ne souhaitait pas seulement se venger d'Obi-Wan Kenobi, il souhaitait aussi tuer Anakin Skywalker : en effet, Maul avait eu une vision du Chevalier Jedi, qui était devenu le nouvel apprenti de Dark Sidious. Le Zabrak ignorait les détails du grand plan de son ancien maître, mais savait qu'il pouvait y mettre un terme s'il se débarrassait de Skywalker.
  Bo-Katan remonta la piste de Maul jusqu'Oba Diah, la planète des Pykes. Le leader du Syndicat, Marg Krim, avait repris les affaires avec le Zabrak, qui avait étendu son réseau en y incluant l'Aube Écarlate.
  Sur Oba Diah, Bo-Katan remarqua la présence d'Ahsoka Tano : cette dernière, qui s'était retrouvée impliquée par hasard avec les Pykes, avait découvert que Maul était retourné sur Mandalore, ce qui fut plus tard confirmé par Ursa Wren. Bo-Katan et l'ancienne Padawan se mirent donc d'accord pour arrêter Maul avant qu'il ne s'échappe de nouveau. Ahsoka, qui savait que la Mandalorienne ne disposait pas de suffisamment de troupes pour un assaut de grande envergure, proposa de solliciter l'aide de la République et des Jedi. Bo-Katan accepta à reculons, et elles contactèrent donc l'amiral Wullf Yularen, qui supervisait alors la bataille de Yerbana.

Siège de Mandalore [-19]

Ahsoka Tano et Bo-Katan Kryze contactant l'amiral Wullf Yularen


2. Libération de Mandalore


2.1 Attaque de Sundari



  Ahsoka et Bo-Katan retrouvèrent ainsi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker pour discuter de la marche à suivre concernant la capture de Maul et la libération de Mandalore. Le Maître Jedi voyait toutefois dans l'implication de la République un problème majeur : les traités en vigueur empêchaient toute intervention militaire, sans quoi le Sénat risquerait de déclencher une nouvelle guerre avec les Mandaloriens. Bo-Katan trouvait ces considérations futiles car son peuple souffrait pendant qu'Obi-Wan allait présenter la situation au Conseil Jedi.

  Les négociations furent soudain interrompues : le général Grievous attaquait Coruscant et les Jedi étaient rappelés pour protéger le Chancelier Suprême, ce qui balayait l'éventualité d'une intervention sur Mandalore.
  Anakin Skywalker trouva tout de même une solution : il allait fournir une moitié de la 501ème légion à Rex, qui serait promu commandant pour l'occasion, et qui pourrait ainsi conduire les troupes sur Mandalore. Ahsoka Tano agirait en qualité de conseillère maintenant qu'elle ne faisait officiellement plus partie de la Grande Armée de la République. La Togruta s'en alla donc avec Rex et ses hommes, qui avaient repeint leur casque à ses couleurs en son honneur.

Siège de Mandalore [-19]

Les négociations pour l'intervention de la République sur Mandalore


  La bataille commença alors. L'objectif était simple : le siège devait permettre la capture de Maul. Trois destroyers de classe Venator sortirent de l'hyperespace au-dessus de Mandalore. Des dizaines de canonnières TIO/BA entamèrent aussitôt leur descente vers Sundari aux côtés des chasseurs Kom'rk des Nite Owls.
  Almec contacta Bo-Katan pour s'insurger d'une telle invasion et la qualifia de traîtresse. Le Premier Ministre, réfugié dans la salle du trône de Sundari, ordonna à Rook Kast de prévenir les syndicats criminels de l'invasion et à Gar Saxon de préparer les troupes. Les supers commandos en armure rouge et noire se déployèrent alors et s'envolèrent vers les envahisseurs. En réponse quasiment immédiate, Bo-Katan envoya ses guerriers protéger les canonnières où les clones se faisaient surprendre par les Mandaloriens de Maul.

  Plusieurs vaisseaux furent détruits pendant la descente vers la capitale. Ahsoka Tano n'avait pas besoin de jetpack contrairement aux soldats de Rex, et bondit de canonnière en canonnière, éliminant les supers commandos de coups de sabres laser bien placés. La Togruta atteignit finalement une des nombreuses plateformes de Sundari et dévia plusieurs tirs. Quand elle fut rejointe par Bo-Katan et ses Nite Owls, les Mandaloriens de Maul battirent en retraite à l'intérieur du dôme de la capitale.

Siège de Mandalore [-19]

Les supers commandos mandaloriens de Maul défendant l'entrée de Sundari


  Les rues de Sundari étaient de nouveau en proie au chaos. Après la guerre civile quelques mois plus tôt, les Nite Owls étaient de retour avec les clones de la République pour déloger les mercenaires du Collectif de l'Ombre et les Mandaloriens renégats. Gar Saxon et Rook Kast combattaient férocement, mais leurs troupes étaient débordées. De toute façon, le plan de Maul n'était pas d'éliminer tous les assaillants, seulement d'attirer à lui le Jedi qu'il espérait être Obi-Wan Kenobi. Manque de chance, ou revers de la Force, ce n'était pas le Maître Jedi qui se trouvait là, mais bien Ahsoka Tano.
  Gar Saxon contacta Almec qui lui donna l'ordre de se replier. Les supers commandos se rallièrent alors à leur commandant et partirent en direction des souterrains de la ville où leur piège devait se refermer. Ils éliminèrent tous les clones et Nite Owls sur leur passage et attendirent la suite.

  Bo-Katan, voyant que la situation évoluait, réunit Ahsoka et Rex : ils ne pourraient pas tenir un siège éternellement. Pendant qu'elle allait s'occuper d'Almec, Ahsoka devait aller dans les souterrains pour traquer et vaincre Maul. Les deux femmes se séparèrent alors, et Rex conduisit la Togruta jusqu'à un turbo-ascenseur où Gar Saxon et ses hommes avaient été aperçus pour la dernière fois.
  Pendant ce temps, Bo-Katan et ses Nite Owls firent irruption dans la salle du trône et affrontèrent les supers commandos. Ces derniers furent rapidement neutralisés et leur cheffe fonça directement vers Almec, qui avait revêtu son armure. Bo-Katan se protégea du lance-flammes d'Almec grâce au bouclier de ses gantelets puis lui asséna de nombreux coups jusqu'à ce qu'il tombe et s'avoue vaincu. Cette partie-là du siège était donc une réussite. Mais dans sa défaite, Almec avoua que tout ceci était le plan de Maul, mais qu'il avait malheureusement attiré le mauvais Jedi sur Mandalore. Bo-Katan tenta de contacter Ahsoka pour l'avertir, en vain.

Siège de Mandalore [-19]

Bo-Katan après avoir vaincu Almec dans la salle du trône de Sundari


2.2 Le piège de Maul



  Ahsoka Tano et les clones de la 501ème se rendirent donc à l'entrée d'un réseau de tunnels souterrains où les supers commandos avaient été aperçus pour la dernière fois. Les accès étaient plongés dans l'obscurité mais les Républicains n'avaient pas le choix. Ils s'engagèrent donc dans les tunnels, ignorant qu'ils faisaient exactement ce que Maul attendait d'eux.

  Gar Saxon, Rook Kast et leurs guerriers attendaient, cachés à un embranchement. Quand les clones furent suffisamment avancés dans les tunnels, ils attaquèrent à différents points, forçant les soldats de la 501ème légion à se disperser. La Togruta sentit les griffes d'un piège se refermer autour d'elle, mais il était trop tard : les supers commandos avaient déjà éliminé toute son escorte. L'ancienne Padawan retourna donc sur ses pas pour découvrir qu'elle était encerclée par des Mandaloriens en armure rouge et noire.
  Maul s'avança alors vers elle, contenant à moitié sa colère en découvrant qu'il n'avait pas attiré le bon Jedi sur Mandalore. Pendant que le Zabrak s'étonnait de la présence d'Ahsoka ici sur Sundari, la Togruta activa son comlink, ce qui permit à Rex de la repérer. Le capitaine clone emmena des hommes avec lui sur la trace d'Ahsoka, qui tentait de gagner du temps en faisant parler Maul. Ce dernier expliquait, d'un calme glaçant, comment la fin des Jedi et de la République était proche : il sentait que le Côté Obscur se renforçait, et il percevait les rouages du plan de son ancien Maître, Dark Sidious, se mettre en branle. Néanmoins, Maul ne put en dire davantage et fut interrompu par l'arrivée de Rex.
  Malgré les efforts d'Ahsoka et des clones pour rattraper les supers commandos mandaloriens, ils ne purent que constater que le Frère de la Nuit avait disparu, encore une fois.

Siège de Mandalore [-19]

Ahsoka, prise au piège par Maul et ses supers commandos


2.3 La contre-attaque



  Ahsoka et Rex retrouvèrent Bo-Katan dans la salle du trône de Sundari, en pleine communication avec Obi-Wan Kenobi, qui les informa qu'Anakin Skywalker avait tué le Comte Dooku, et qu'il se rendait lui-même sur Utapau pour traquer le général Grievous. Quand Ahsoka évoqua le nom de Dark Sidious, Obi-Wan révéla ce que le Conseil suspectait : Sidious était le Seigneur Sith qui avait orchestré la Guerre des Clones et joué sur les deux tableaux depuis le début. Le Maître Jedi demanda ensuite à parler seul à Ahsoka, et lui expliqua qu'Anakin avait été chargé par le Conseil d'espionner les agissements du Chancelier Suprême. Pour cette raison, il ne pouvait pas venir sur Mandalore.

  La conversation fut interrompue quand la présence de Maul fut signalée près de l'entrée du point C de la capitale. Cependant, Rex et Ahsoka ne découvrirent que des cadavres de clones et de supers commandos. L'un des membres de la 501ème légion, blessé, expliqua que Maul les avait tous éliminé un par un et avait capturé l'ARC Trooper Jesse pour en apprendre plus sur Ahsoka. Et en effet, caché dans un souterrain, Maul déploya les ressources du Côté Obscur pour forcer l'esprit de Jesse et apprendre tout ce qu'il y avait à savoir sur l'ancienne Padawan d'Anakin Skywalker. En parallèle, le Zabrak ordonna à Gar Saxon de se débarrasser d'Almec avant qu'il ne révèle de nouvelles informations à la République.

Siège de Mandalore [-19]

Le briefing dans la salle du trône avec Obi-Wan Kenobi, Ahsoka Tano, Rex et Bo-Katan Kryze


  Ahsoka, Bo-Katan et Rex se rendirent ensuite auprès d'Almec en prison pour comprendre le plan de Maul. Le Premier Ministre n'avait jamais entendu parler de Dark Sidious, mais savait quelque chose : le Zabrak n'espérait pas seulement la venue d'Obi-Wan Kenobi sur Mandalore, mais également d'un autre Jedi. Mais avant qu'il pût en dire davantage, il reçut deux tirs de blaster dans la poitrine venant de Gar Saxon. Bo-Katan s'élança immédiatement à sa poursuite et Ahsoka put obtenir l'information qu'elle cherchait : dans un dernier soupir, Almec révéla que Maul cherchait Anakin Skywalker.
  Bo-Katan rattrapa Saxon et tous les deux s'affrontèrent dans une cage de turbo-élévateurs. Avec le bouclier de son gantelet, la cheffe des Nite Owls arrêta le lance-flammes de Saxon, mais le commandant des supers commandos parvint néanmoins à s'échapper. Il rejoignit la cachette de Maul qui promit à ses supers commandos une dernière bataille et une mort au grand jour en tant que guerriers. Le Zabrak ordonna ensuite aux mercenaires des différents syndicats criminels de se disperser jusqu'à la fin du conflit.

  Maul était toujours introuvable et les Mandaloriens de Bo-Katan ne pouvaient désormais qu'aider les clones à mettre à l'abri la population. Les soldats de la République n'étaient pas les bienvenus, mais Sundari avait été pacifiée. Toutefois, tant que le Zabrak serait en vie, une menace planerait toujours. La présence des clones était donc nécessaire en attendant. Bo-Katan, Ahsoka et Rex retournèrent donc dans la salle du trône pour y découvrir Maul assis et qui rongeait son frein. Bo-Katan voulut l'attaquer mais le Zabrak la stoppa directement en l'étranglant avec la Force. Puis il la relâcha, et, en guise de bonne fois, libéra Jesse. Rex emmena aussitôt l'ARC Trooper avec lui, et comme des explosions retentissaient à l'extérieur, Bo-Katan alla rassembler ses guerriers, laissant ainsi Ahsoka seule face à Maul.

Siège de Mandalore [-19]

Les clones agissant comme une force de sécurité sur Mandalore


2.4 La capture de Maul



"Non je connais Anakin. Ta vision est faussée."
Ahsoka Tano à Maul, suite à ses révélations


  À l'extérieur du palais, le commandant Gar Saxon menait l'intégralité des supers commandos dans une attaque finale. Les clones furent surpris et, malgré la présence de leur RT-TT, les dégâts furent colossaux. Les Mandaloriens n'étaient pas assez nombreux pour repousser les assaillants, qui faisaient pleuvoir sur l'armée de la République des missiles envoyés depuis leur pack dorsal. En première ligne, Rook Kast et Gar Saxon faisaient des ravages dans les rangs des clones. La situation semblait complètement désespérée.

  Dans la salle du trône, Maul révéla tout son plan à Ahsoka et tout ce qu'il savait. La République était sur le point de s'effondrer et les Jedi avec, et le Zabrak n'avait aucun intérêt à prévenir le Conseil. Les Jedi ne pouvaient plus rien faire contre Dark Sidious : le Seigneur des Sith avait déjà gagné et il était sur le point d'instaurer un nouvel ordre dans la galaxie. Maul souhaitait seulement l'aide d'Ahsoka pour arrêter Dark Sidious : uniquement eux le pouvaient désormais.
  La Togruta réfléchit longtemps et finit par accepter. Elle n'avait qu'une condition : elle désirait savoir pourquoi Maul tenait tant à faire venir Anakin Skywalker ici sur Mandalore. Le Zabrak révéla qu'il aurait voulu le tuer car, en réalité, le Chevalier Jedi était déjà devenu le nouvel apprenti de Dark Sidious : s'il avait pu l'éliminer, il aurait ainsi privé Dark Sidious de son disciple et préservé la galaxie du chaos. Ahsoka, qui connaissait son ancien maître mieux que personne, comprit que la vision de Maul était erronée. Elle alluma donc ses deux sabres laser, prête à l'affronter.

Siège de Mandalore [-19]

Rook Kast en première ligne dans la contre-attaque


  Un combat sans merci s'engagea alors entre les deux bretteurs. Maul assénait des coups d'une redoutable violence avec son sabre laser à double lame, utilisant la puissance de ses jambes mécaniques pour se propulser. Ahsoka para les assauts multiples, encaissa un coup avant de le rendre. Quand elle fut désarmée, elle utilisa aussitôt la Force pour ramener son arme : Maul était fort, mais elle l'était aussi, et elle le lui fit savoir. Une telle arrogance rappela Obi-Wan Kenobi au Zabrak, qui reprit immédiatement le combat, sa rage décuplée. Ahsoka parvint toutefois à se débarrasser de Maul qui disparut après avoir été expulsé en dehors de la salle du trône : l'ancienne Padawan, essoufflée, se lança immédiatement à sa poursuite.

  À l'extérieur, Bo-Katan arriva soudain dans les airs avec des renforts. Des dizaines de Nite Owls équipés de jetpack bombardèrent les positions des supers commandos, les forçant ainsi à se replier. Gar Saxon se mit à l'abri et contacta Maul qui se trouvait de nouveau en fuite : le Zabrak refusa de venir en aide à Saxon et coupa la communication. Le commandant des supers commandos fut arrêté.
  Ahsoka rattrapa finalement Maul qui avait escaladé les bâtiments les plus hauts autour du palais où une navette l'attendait. La Togruta bondit toutefois pour l'empêcher de fuir. En équilibre sur des rambardes étroites, Maul et Ahsoka poursuivirent leur duel qui ne faiblissait pas en intensité. La Togruta fut finalement désarmée : mais le Zabrak, plutôt que de fuir, voulut lui porter le coup de grâce. Ahsoka esquiva et le poussa dans le vide avant de le rattraper avec la Force. Aussitôt, des canonnières clones convergèrent vers leur position et les Nite Owls immobilisèrent le Zabrak avec les grappins de leurs gantelets.

  Maul avait été capturé, les supers commandos éliminés, et Sundari pacifiée. Le siège de Mandalore semblait avoir fonctionné.

Siège de Mandalore [-19]

Maul attaquant Ahsoka Tano dans la salle du trône de Sundari


3. Dénouement



  Les supers commandos arrêtés furent conduits en détention : Gar Saxon et Rook Kast en faisaient partie. Bo-Katan supervisa les dernières opérations alors que Sundari retournait enfin au calme, ses rues encore fumantes de l'attaque meurtrière de la veille. Quand Ahsoka Tano arriva à bord d'une canonnière avec Maul ligoté à l'intérieur, la Mandalorienne remercia sincèrement la Padawan en lui rendant ses sabres qu'elle avait récupérés. Bo-Katan savait que des heures difficiles l'attendaient, où elle devrait se montrer à la hauteur des attentes de son peuple qui avait beaucoup souffert de cette dernière bataille. La Mandalorienne se souvint de ce que sa défunte sœur Satine avait entrepris, une voie plus pacifiste, et comprit enfin ses motivations.
  Maul n'allait pas rester sur Mandalore : Ahsoka et le commandant Rex l'escorteraient jusqu'à Coruscant où le Conseil Jedi prendrait la relève. C'était ce qui avait été décidé dans une ultime réunion entre la Togruta et les Maîtres Jedi. Ahsoka avait choisi de taire les révélations de Maul concernant Anakin et Dark Sidious, préférant en parler de vive voix à son ancien maître.

  Au cours d'une ultime parade réunissant les Mandaloriens, les Nite Owls et les clones qui avaient participé à la libération de Mandalore, Maul fut symboliquement remis aux soldats de choc de la République qui assureraient sa sécurité pendant le transfert jusqu'à Coruscant. Le Zabrak était enfermé dans un caisson de confinement que les Mandaloriens du passé utilisaient pour enfermer les Jedi. Il s'agissait là du dernier exemplaire, de tels modules ayant été interdits par Satine Kryze.
  Ahsoka et Bo-Katan se dirent finalement adieu. La Togruta retourna avec les clones, Rex et Maul dans le destroyer de classe Venator en orbite qui mit le cap sur Coruscant. Quelques instants après seulement, l'ordre 66 fut exécuté.

Siège de Mandalore [-19]

Les clones et les Mandaloriens réunis une dernière fois pour assister au transfert de Maul




Actualités en relation

Pocket | Sortie du roman Ahsoka

La série The Clone Wars s'est terminée il y a quelques mois déjà, mais nous n'en avons pas encore tout à fait terminé avec l'un de ses personnages principaux les plus emblématiques, puisque c'est...


The Clone Wars | Le bilan de la rédaction

La septième et dernière saison de The Clone Wars s'étant achevée lundi dernier, il est temps pour ceux qui, au sein de la rédaction de Star Wars HoloNet, ont suivi l'aventure, d'en faire le...


The Clone Wars : Un spot TV pour le dernier arc de la série

Comme on approche inéluctablement de la fin de The Clone Wars, la série d'animation Star Wars au long cours, Lucasfilm vient de mettre en ligne un spot TV pour les quatre derniers épisodes de la saison 7, qui...


The Clone Wars : Une bande-annonce et une affiche pour la septième saison !

Lucasfilm a mis en ligne une bande-annonce et une affiche pour l'ultime saison de la série d'animation Star Wars : The Clone Wars qui arrivera sur Disney+ dès le 21 février prochain aux États-Unis ! Ce...


Informations encyclopédiques
Siège de Mandalore [-19]
Nom
Siège de Mandalore [-19]
Classe
Evènement important
Date
-19
Lieu
Acteurs
Conséquences
- Invasion de Mandalore par la République
- Défaite des supers commandos mandaloriens
- Capture de Maul

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/04/2020

Date de modification
03/05/2020

Nombre de lectures
2 456


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.