Bataille de Maridun [0]


Un affrontement entre les forces impériales et les autochtones de la planète Maridun.

  La planète jungle Maridun semble être un monde assez primitif au premier abord. Ses habitants, les Amanin, refusent toute technologie et se révèlent être d'excellents chasseurs. Malgré cette primitivité, les Impériaux avaient installé des colonies minières sur la planète et par conséquent des forces armées. Même si elles étaient petites, ces colonies requéraient un minimum de surveillance. Peu après la bataille de Yavin, une patrouille fut envoyée afin de contrôler une exploitation. Formée par deux Juggernaut, d'un hexapode ressemblant fort aux TO-TT de l'ancienne Grande Armée de la République, et de plusieurs escadrons de soldats, elle fut soumise à des événements plutôt imprévus.

  Avançant en colonne au sein de la jungle dans un sentier boueux, un des Juggernaut s'embourba et les stormtroopers s'empressèrent de le libérer en utilisant un câble. Le jeune lieutenant Janek Sunber s'employa lui aussi à aider ses soldats, ce qui fut très mal vu par ses supérieurs, qui considéraient son dévouement comme du fayotage pour se faire remarquer. Bien au contraire, Janek Sunber était totalement dévoué à la cause de l'Empire. Bien qu'il excellait en pilotage, il avait été recalé en tant que pilote. Refusant de rester sur un échec, il intégra l'infanterie impériale, où il parvint au poste de lieutenant en moins d'une année.

  L'initiative d'aider ses hommes fut donc mal prise par les autres officiers, notamment par le capitaine Gage qui, lui, devait son grade à ses relations et non à ses compétences. Les deux officiers ne s'appréciaient d'ailleurs pas. Le général Ziering, qui dirigeait les troupes, appuya Sunber et ordonna aux officiers méprisants de suivre l'exemple du lieutenant. A peine le Juggernaut débloqué, les forces impériales furent attaquées par des Amanins. Une pluie de lances s'abattit sur les soldats, tuant plusieurs Stormtroopers et en blessant d'autres. Là encore Sunber eut une réaction exemplaire. Il ordonna à un escadron de faire feu sur le haut des arbres où se cachaient les Amanins, et à un autre escadron il ordonna de tirer du bas vers le haut des arbres. Cette tactique réussit à dérouter les autochtones et lui valut les félicitations du général.

Bataille de Maridun [0]


  Cependant, quelque chose était louche. Les Amanins n'étaient d'ordinaire pas hostiles, sauf pendant les combats rituels nommés Takitals. Mais ces combats n'étaient organisés seulement qu'entre tribus… Sur ce, la colonne impériale se remit en route. Sunber fut intrigué par une pierre peinte avec des motifs Amanins, dont le sens lui échappa, mais il fut vite rappelé à l'ordre par un de ses supérieurs.

  Le convoi impérial arriva en vue de l'avant poste minier au crépuscule. Ils débarquèrent dans le complexe et là encore eurent une mauvaise surprise. Les mineurs avaient été massacrés, les équipements saccagés… Décidant que les hommes méritaient du repos, les Impériaux fabriquèrent un petit campement au pied d'une falaise, qu'ils protégèrent en l'encerclant par l'important volume des Juggernauts. Certains qu'ils passeraient une nuit tranquille, les officiers ne s'inquiétèrent pas et sous estimèrent même les Amanins. Et pourtant, deux autochtones s'introduirent dans la vigie d'un Juggernaut. Le bruit que fit le soldat lorsqu'ils le tuèrent attira l'attention des sentinelles qui inondèrent la vigie de tirs de blaster. Les Amanins réussirent à faire exploser le véhicule, en appuyant sur la touche d'une console. Le résultat de cette attaque suicide fut la destruction du Juggernaut, la coupure des communications et une blessure à l'œil du général Ziering.

  A peine l'aube levée, Sunber s'employa à la construction d'un mur défensif, et le capitaine Gage fut envoyé en patrouille de reconnaissance. Non loin du camp, il se fit attaquer par un groupe de natifs qui massacrèrent les soldats. Toujours actif et compétent, Sunber courut à la tourelle du Juggernaut rescapé et tira des salves qui accordèrent un bref répit à la patrouille, permettant à Gage de rejoindre le campement. Il était à peine rentré que d'innombrables autochtones se montrèrent au loin, faisant perdre leur voix aux Impériaux. Le commandant Frickett paniqua et ordonna de faire feu sur eux, alors qu'ils n'avaient pas bougé jusque là. Toucher une cible de si loin relevait de l'impossible et les Amanins s'enfuirent. Frickett ne se rendit pas compte qu'il s'agissait d'un piège banal, et il alla avec le Juggernaut et une bonne partie des soldats rattraper les fugitifs. Ce qui devait arriver arriva : Les troupes furent massacrées, le Juggernaut mis hors de combat et Frickett tué.

  Les hommes restés au campement ne purent qu'assister au massacre, impuissants. Le général décida de réorganiser ses troupes. Il avait déjà repéré les talents du lieutenant Sunber, aussi lui demanda t-il son avis sur la situation. Le jeune officier lui exposa son plan et Ziering, convaincu, le promut capitaine. Le plan en lui-même était simple et allait donner un avantage certain aux Impériaux. Temporairement du moins. Ils creusèrent trois tranchées l'une derrière l'autre, en forme de flèche pointée vers le reste du campement, de façon à infliger un tir croisé à l'ennemi. En une nuit, les défenses furent installées et c'est à l'aube que le général Ziering motiva ses hommes. Les troupes impériales se mirent en place, prêtes au combat. Les soldats, dans chaque tranchée, étaient couverts par l'hexapode qui restait en arrière ligne, sur lequel on avait installé des blasters E-Web. Sunber fut envoyé dans la première tranchée par le capitaine Gage. Pour lui faire payer son cynisme, le général envoya Gage dans la deuxième, au grand désespoir de celui-ci.

  Lorsque le soleil arriva, en pleine face des Impériaux, les Amanins attaquèrent. Afin d'éviter le gaspillage des munitions, Sunber ne donna l'ordre de tirer uniquement lorsque les créatures furent très proches, de façon à faire mouche à chaque fois. Après une bonne fusillade, il était temps pour l'escadron de la première tranchée de se replier vers la deuxième, pendant que celle-ci couvrait leur retraite. Pour s'accorder un peut de répit, la première ligne envoya une pluie de détonateurs  thermiques, créant un sursis de quelques secondes. Mais alors que Sunber et ses troupes s'apprêtaient à se replier, le capitaine Gage, lâche et peureux, s'enfuya de la deuxième tranchée avec ses hommes et retourna au campement. Privés d'appui, les soldats de la première ligne ne purent se replier.

Bataille de Maridun [0]


  Devant la mort qui l'attendait et ses responsabilités, le jeune capitaine Sunber démontra une fois de plus sa valeur. En lançant un détonateur thermique sur un point précis de l'épave du Juggernaut au loin, par où passaient les assaillants, il perça les réserves de carburant qui explosèrent. La confusion qui s'ensuivit permis à la première ligne de se replier vers la deuxième. Sachant que les Amanins ne se laisseraient pas avoir deux fois au même piège, Sunber improvisa une autre tactique. Les soldats s'abaissèrent dans la tranchée, de façon à ce que les assaillants ne les voient plus. Ils se séparèrent en deux groupes, chacun à une extrémité de la tranchée. Ainsi, les Amanins arrivèrent au milieu et furent pris dans un feu croisé mortel, appuyé par les E-Web plus loin. Pendant que les canons lourds décimaient les autochtones, les soldats se repliaient vers la troisième et dernière tranchée.

  Il s'ensuivit un combat rude, à la durée improbable. Les Impériaux ne se battaient  plus pour l'Empereur, mais pour eux, pour leur survie. Sunber et Ziering furent tous deux touchés par une lance, et s'effondrèrent l'un près de l'autre. Mortellement blessé, le général donna le grade de commandant à Sunber avant de mourir et par conséquent la responsabilité de la compagnie. Cette promotion ne fit qu'accroître le poids de ses responsabilités, mais il continua à motiver ses hommes jusqu'à ce que l'attaque amanine s'arrête…

  Les Impériaux s'apprêtaient à consolider leurs défenses en prévention du prochain assaut, lorsque la silhouette d'un Amanin se détacha dans la fumée. Sunber donna l'ordre de ne pas le tuer et alla à sa rencontre. "Votre bravoure nous honore", telles furent les paroles de l'autochtone. Il déclara que les Impériaux étaient les premiers étrangers à avoir survécu dans les terres sacrées. D'abord interloqué, le commandant  Sunber comprit. La pierre peinte qui lui avait parue si anodine au début de la mission marquait en fait la frontière avec un territoire interdit aux étrangers. C'est pour cela que les Amanins avaient attaqué la mine et la compagnie. Ils avaient livré un Takital - le combat rituel - aux impériaux, qui avaient combattu courageusement. La notion de courage pouvait s'appliquer à chacun des soldats, excepté au capitaine Gage, censé montrer l'exemple. Sa lâcheté avait déjà failli coûter la vie à l'escadron de Sunber et durant l'ultime affrontement il était resté recroquevillé dans un coin pendant que les autres se faisaient tuer. En clair, le chef Amanin proposait la paix avec l'Empire et ils parvinrent à un arrangement. Les créatures s'engageaient à livrer comme esclaves à l'Empire tous les Amanins des tribus adverses faits prisonniers. L'estimation des pertes impériales pendant toute la bataille était de 90 %, en se battant à environ un contre dix.

  De retour sur Carida, Janek Sunber se présenta devant des officiers supérieurs pour son rapport. Il fut félicité pour sa bonne réaction sur le terrain et pour l'accord auquel il était parvenu. Cependant, le général Ziering n'avait laissé aucune trace écrite de la promotion qu'il avait accordée à Sunber. C'est pourquoi son insigne de commandant lui fut retiré et il redevint un simple lieutenant. Une seule personne aurait pu confirmer les dires de Sunber et valider sa promotion. Il s'agissait du capitaine Gage qui, évidemment, ne le fit pas. Déçu, Sunber n'était toutefois pas désespéré. Il avait désormais de l'expérience, il avait fait son baptême du feu et en était ressorti vainqueur. Comme il le disait : tout devoir est sacrifice, quelque soit le sacrifice en question.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Finn !

Vous reprendrez bien un nouveau clip pour les Derniers Jedi ? Pratiquement un mois après un premier clip centré sur Finn, le déserteur le plus recherché de la galaxie est une nouvelle fois à l'honneur dans le dernier spot TV...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...


Star Wars VIII : Un nouveau clip au montage dramatique dévoilé !

Bienvenue en décembre ! Douze jours nous séparent encore de la sortie des Derniers Jedi, c'est-à-dire encore une éternité. Cependant l'attente nous est aujourd'hui facilitée par Mark Hamill (Luke Skywalker) qui, de passage sur la...


Le kendô de maître Obi-Wan

On a tendance à parler beaucoup des romans de science-fiction qui parle de Star Wars, et pourtant, il y a de nombreux livres qui parle de notre saga, plus ou moins sérieusement, et avec des sujets divers et variés...


LEGO Star Wars : Présentation du Sandspeeder

Les visuels officiels du set 75204 - Sandspeeder ont été mis en ligne, et cela nous permet de vous le présenter, et d'en discuter un peu le contenu... Les données de la boîte nous orientent d'emblée...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bataille de Maridun [0]
Nom
Bataille de Maridun [0]
Classe
Bataille célèbre
Date
0
Lieu
Acteurs
Conséquences
Victoire de l'Empire, malgré 90% de pertes
Les chefs Amanins s'engagèrent à fournir gratuitement des esclaves à l'Empire

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 640


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Empire 16 : To the Last Man, Partie 1
  • Empire 17 : To the Last Man, Partie 2
  • Empire 18 : To the Last Man, Partie 3

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.