Invasion de Mon Calamari [-18]


L'invasion de Mon Calamari fut conduite conjointement par Dark Vador, ses Inquisiteurs, et Tarkin, et conduisit à la fuite d'Ackbar et Raddus ainsi qu'à la capture du roi Lee-Char

  Plusieurs mois s'étaient écoulés depuis la chute de la République, des Jedi et l'avènement de l'Empire. L'Empereur Palpatine gouvernait d'une main de fer avec son bras droit Dark Vador, qui avait la responsabilité de traquer les Jedi ayant survécu à l'ordre 66 avec les inquisiteurs. Cependant, Palpatine considérait qu'un doute planait encore sur sa toute-puissance à cause notamment du sénat impérial, qui donnait l'illusion qu'il n'était pas à l'origine de toutes les décisions de son Empire.

  En effet, Mon Calamari résistait politiquement à la suprématie de l'Empire, ce qui ne plaisait pas du tout à Palpatine, qui ordonne à Vador et ses inquisiteurs de se rendre sur place : il soupçonnait que derrière le roi Lee-Char se cachait un Jedi qui le conseillait secrètement.

1. L'échec des négociations [haut]



  Au-dessus de Mon Calamari, le Moff Tarkin surveillait depuis son Destroyer Stellaire les négociations entre l'ambassadeur impérial Telvar et le roi Lee-Char : ce dernier n'était pas prêt à vendre l'intégralité des ressources naturelles de sa planète à prix cassé à l'Empire. Cela ne signifiait toutefois pas que Mon Calamari voulait entrer en guerre, mais il ne semblait pas y avoir de solutions, comme le firent remarquer Raddus et Ackbar qui conseillaient le roi. Quant à Tarkin, il ne souhaitait pas bombarder Mon Calamari inutilement : l'Empire devait régner sur des mondes actifs, pas sur un champ de ruines.

  Désolé de la tournure des événements, qui était toutefois prévisible, Telvar regagna sa navette alors que Dark Vador et ses inquisiteurs débarquaient, précédés par toute une escouade de Purge Troopers. Gial Ackbar accueillit froidement ces invités qui ne s'étaient pas annoncés, mais qui tendirent un mandat impérial pour arrêter un Jedi qui se cacherait sur Mon Calamari. Le commandant Mon Calamari en charge de la sécurité du roi assura que l'Empire n'avait aucune ennemi sur Mon Calamari, et au même moment, la navette de l'ambassadeur explosa dans les airs, prouvant ainsi le contraire.

Invasion de Mon Calamari [-18]

Les inquisiteurs et les Purge Troopers arrivant sur Mon Calamari
De gauche à droite : le Dixième Frère, la Neuvième Sœur, et le Sixième Frère


  Sous prétexte d'un climat d'insécurité, Tarkin ordonna le débarquement de troupes pendant que Vador et ses inquisiteurs chercheraient le Jedi. L'explosion de la navette était le fait de ce dernier, l'ancien Padawan Ferren Barr, qui cherchait à tout prix à mettre le feu aux poudres. Il avait agi seul, sans prévenir Lee-Char, qui fut aussi stupéfait que Vador était agréablement surpris d'avoir ainsi une opportunité d'agir à sa manière.

2. La bataille de Dac City [haut]



  Le premier objectif des impériaux était de prendre le contrôle des villes en surface afin de s'assurer une assise solide pour ensuite envahir les profondeurs de la planète. Les TB-TT et MD-TT se chargèrent de sécuriser les lieux, couverts par des chasseurs TIE, éliminant ainsi toute résistance des gardes Mon Calamari qui n'étaient pas de taille. Les inquisiteurs, le Sixième et Dixième Frères et la Neuvième Sœur, informèrent leur Seigneur que la plateforme d'atterrissage était sécurisée, et qu'ils pouvaient donc poursuivre leur recherche du Jedi. Vador l'avait senti dans la Force, il n'avait désormais plus aucun doute : ils se dirigèrent alors vers la salle du trône où se trouvait Lee-Char, qui devait certainement savoir où se cachait le Jedi.

Invasion de Mon Calamari [-18]

Dark Vador et ses inquisiteurs pendant l'invasion de Mon Calamari


  Pendant ce temps, Lee-Char se concertait avec ses conseillers : sur conseil de Ferren Barr, qui se trouvait cachait dans une grotte avec ses acolytes, il ordonna l'évacuation de toutes les troupes et de toute la population vers les profondeurs, ce que Raddus désapprouva. Cela donnerait un avantage bien trop important aux impériaux. Mais le roi était sûr de lui, aussi ses ordres furent exécutés. Avant de procéder au plan conçu par le Jedi, Lee-Char contacta Tarkin dans l'espoir de trouver une résolution pacifique et immédiate du conflit : cela échoua car le Moff estimait que la sécurité de Mon Calamari était compromise depuis la mort d'un ambassadeur impérial.

  Résigné, Lee-Char exigea d'Ackbar et de Raddus qu'ils défendent les hémisphères nord et sud de la planète respectivement. Une fois ses ordres donnés, le roi exécuta le plan du Jedi ; mais au même moment, Vador et ses inquisiteurs firent irruption dans la salle du trône. Lee-Char fut violemment propulsé contre un mur, et la Neuvième Soeur commença à utiliser le Côté Obscur pour forcer son esprit et trouver où se cachait le Jedi. Soudain, deux créatures gigantesques (ressemblant à des baleines) bondirent hors des eaux et plongèrent dans les eaux jusqu'alors paisibles de Mon Calamari. Un tsunami d'une ampleur effroyable déferla alors sur toute la planète, rasant toutes les villes en surface. Vador et ses inquisiteurs furent emportés par les flots, comme Lee-Char : ce dernier fut toutefois retrouvé par un groupe de Quarrens envoyés à sa recherche.

  Toute la force d'invasion impériale avait été fauchée par cette impressionnante lame de fond. Les pertes étaient colossales, alors que le gros des troupes Mon Calamari se trouvait encore à l'abri sous la surface de l'océan. Tarkin était troublé par la situation : le major en charge de l'invasion était très certainement mort, et cela remettait en cause toute l'invasion, que Palpatine avait exigée rapide. Le Moff ne cacha pas sa colère contre l'agent du BSI qui l'accompagnait, qui n'avait pas anticipé que les Mon Calamari pouvaient disposer de telles armes.

Invasion de Mon Calamari [-18]

Les deux créatures replongeant dans l'eau alors que le tsunami déferle sur les avants-postes en surface


3. De multiples fronts [haut]



3.1 La traque du Jedi [haut]



  Dark Vador, écrasé par la pression de l'océan au-dessus de lui, parvint tout de même à survivre en créant un bouclier de Force autour de lui et en asservissant un monstre abyssal qui le conduisit jusqu'au sous-marin des inquisiteurs. Le Seigneur Noir des Sith les fustigea pour l'avoir cherché plutôt que le roi Lee-Char, dont la mort n'était pas certaine. Toutefois, la Neuvième Soeur avait obtenu du roi, avant le tsunami, la localisation du Jedi : Vador et ses inquisiteurs, accompagnés des Purge Troopers ayant survécu, s'y rendirent immédiatement.

  Ferren Barr était caché dans une grotte avec six de ses acolytes qui adhéraient parfaitement à sa cause : cinq d'entre eux n'étaient pas sensibles à la Force et l'avaient rejoint après la chute de la République. La sixième, l'humaine Verla, était devenue l'apprentie de Barr. Les acolytes, tout aussi déterminés qu'ils étaient, ne pouvaient faire face à Vador et ses inquisiteurs. Ils furent décimés les uns après les autres afin de couvrir la retraite de Barr et Verla. Quant à Vador, il dut laisser à ses inquisiteurs le soin de capturer le Jedi. En effet, il fut contacté par Tarkin qui lui demanda une faveur : capturer Lee-Char. Le Seigneur Noir avait tout d'abord refusé, ne pouvant passer à côté du plaisir de massacrer un nouveau Jedi ; mais les arguments stratégiques du Moff quant à l'invasion de Mon Calamari étaient imparables. Vador accepta et se rendit immédiatement au bunker royal.

  Pendant ce temps, les trois inquisiteurs et leurs Purge Troopers se retrouvèrent face à Barr et Verla, piégés dans un cul de sac. Mais le Jedi Iktotchi était plein de ressources : il avait beaucoup étudié les inquisiteurs et savait qu'il s'agissait d'anciens Jedi. Il avait également deviné que les Purge Troopers étaient les derniers clones à être sortis de Kamino. Il leur ordonna alors d'exécuter l'ordre 66. Immédiatement, les Purge Troopers attaquèrent les trois inquisiteurs pendant que Barr et Verla prenaient la fuite. L'Iktotchi exigea de son apprentie qu'elle se cache et quitte Mon Calamari, car lui avait encore à faire.

Invasion de Mon Calamari [-18]

Ferren Barr et Verla face aux inquisiteurs et aux Purge Troopers


  Le Dixième Frère fut le premier à tomber sous les tirs des douze Purge Troopers. Après en avoir éliminé plusieurs, le Sixième Frère décida de jouer le tout pour le tout ; sans prévenir, il trancha une jambe de la Neuvième Soeur qui s'écroula. Il espérait ainsi qu'elle retarderait les Purge Troopers pendant qu'il prendrait la fuite.

3.2 La défense des hémisphères nord et sud [haut]



  Tarkin avait adapté la stratégie d'invasion : maintenant qu'il n'y avait plus de quoi se poser en surface, le Moff ordonna que soient déployées des plateformes volant en basse altitude. De là, des TIE purent se déployer et repérèrent tout un escadron de pilotes Mon Calamari, mené par Ackbar en personne, qui fonçait vers la structure flottante. Les engins volaient au ras de la surface de l'océan, et plongèrent soudain pour éviter l'attaque des chasseurs impériaux. Ils jaillirent des flots sous la plateforme qu'il pilonnèrent de missiles blindés afin de percer le bouclier d'énergie. La structure explosa, marquant ainsi un nouvel échec de l'Empire. Tarkin, lassé de l'incompétence de son agent du BSI qui avait encore une fois failli à sa tâche, décida de l'envoyer à la surface, une manière bien cruelle de se débarrasser de lui. Dans le même temps, deux Destroyers Stellaires arrivèrent en renfort.

  Des troupes supplémentaires furent ainsi déployées sur toute la surface de la planète : les impériaux remportaient désormais bataille sur bataille, mais les affrontements étaient beaucoup trop nombreux. Notamment, dans le sud, Raddus avait regroupé cinq croiseurs MC80A de leur flotte marchande, qui progressaient en formation serrée derrière un large bouclier.

Invasion de Mon Calamari [-18]

La flotte de Raddus, opposant une résistance farouche aux troupes impériales


  Quand Tarkin reçut de Vador la confirmation qu'il avait capturé le roi, il ordonna le bombardement orbital de Mon Calamari : les trois destroyers ouvrirent aussitôt le feu. Vador, qui tenait Lee-Char à sa merci dans le bunker où il avait massacré tous les gardes, le força à regarder par la fenêtre son monde se faire ravager. Le roi contacta alors Tarkin pour se rendre, ce que le Moff accepta, mais le bombardement se poursuivit tout de même. Cinq colonies de l'hémisphère nord furent rapidement détruites et cela ne s'arrêtait pas : au contraire, les tirs s'intensifiaient.

4. Le plan du Jedi [haut]



  Alors que Raddus et Ackbar ordonnaient l'évacuation complète de la population à bord des vaisseaux de leur flotte marchande, Ferren Barr fit irruption dans le bunker royal pour affronter Vador. L'Iktotchi révéla que c'était lui qui avait fait exploser la navette de l'ambassadeur afin de précipiter le conflit. Lee-Char fut choqué de cette révélation et ne comprenait pas comment un Jedi pouvait agir ainsi. Barr expliqua alors avoir eu une vision, dans laquelle les peuples opprimés s'unissaient contre un pouvoir tyrannique non pas une fois, mais deux fois, à plusieurs décennies d'écart. Et en tête de cette insurrection, il avait vu des navires Mon Calamari, comme les MC80 qui tentaient actuellement de fuir la planète.

  Le duel entre Vador et Barr fut court, et le Seigneur Sith le remporta aisément. Lee-Char fut emmené captif par les impériaux qui contrôlaient désormais Mon Calamari. Plusieurs villes sous-marines avaient été détruites, et les pertes se comptaient probablement en millions, voire en milliards de Mon Calamari et Quarren. En effet, les habitants s'étant réfugiés sous les océans n'étaient pas les seuls à avoir perdu la vie à cause du bombardement orbital. Plusieurs croiseurs remplis avaient été détruits par les destroyers impériaux alors qu'ils tentaient de fuir la planète ravagée. Certains vaisseaux avaient cependant pu s'échapper, comme l'avait prédit Ferren Barr, dont deux croiseurs MC75, avec notamment le Profundity.

Invasion de Mon Calamari [-18]

Dark Vador, prêt à affronter Ferren Barr



Actualités en relation

HoloNet : Critique de Star Wars Tome 8 - Mutinerie sur Mon Cala

Sorti le 4 septembre 2019 chez Panini, Mutinerie sur Mon Cala est le 8ème volume de la série Star Wars, série phare de Marvel depuis 2015, dont le résumé vous est proposé ici ! On y retrouve Kieron...


Panini Comics : Sortie de Star Wars Tome 8 - Mutinerie sur Mon Cala

Après Star Wars #6, la deuxième parution Panini Comics du jour est Star Wars Volume 8 - Mutinerie sur Mon Cala, la compilation - vous l'avez deviné - des numéros de la série Star Wars concernant l'arc éponyme...


Marvel : Sortie de Star Wars Allegiance #4

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! En plus de Doctor Aphra Annual #3, c'est aussi au tour de Star Wars Allegiance #4 de paraître aujourd...


HoloNet : Publication d'un pack de fiches spécial Nouveau Canon

Après trois packs dédiés à Star Wars : The Old Republic, nous repassons ce weekend avec un pack conséquent de fiches de l'univers Canon. Tenez-vous bien, puisque 29 nouvelles fiches rejoignent l'encyclopédie, ainsi que plusieurs...


Marvel : Sortie de Star Wars Allegiance #3

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! En plus de Star Wars #73, l'éditeur américain publie aussi aujourd'hui Star Wars Allegiance #3, le troisième...


Informations encyclopédiques
Invasion de Mon Calamari [-18]
Nom
Invasion de Mon Calamari [-18]
Classe
Bataille célèbre
Date
-18
Lieu
Acteurs
Conséquences
- Mort du Jedi Ferren Barr
- Mort du Dixième Frère
- Capture du roi Lee-Char
- Bombardement orbital de Mon Calamari
- Exode massif des Mon Calamari (avec Raddus et Ackbar notamment)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/08/2013

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
364


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Invasion de Mon Calamari [-18]" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.