Bataille de Mon Calamari [+29]


La bataille qui devait voir l’élimination de l’Alliance Galactique

  Alors que la Guerre des Yuuzhan Vong, la plus meurtrière que la Galaxie ait jamais connu, faisait rage depuis plus de quatre ans, chaque camp sentait venu le moment de jouer son va-tout. Il s'agissait de reprendre Coruscant pour l'Alliance Galactique et d'écraser définitivement les armées résistantes pour les Yuuzhan Vong. Ces derniers eurent une fois de plus l'initiative.

I. Les raisons de la bataille

  De retour à Mon Calamari, après un passage à Caluula, Han Solo et sa femme, Leia, arrivèrent au beau milieu du plus grand rassemblement de vaisseaux de combat de toute la guerre. Ils se frayèrent un chemin jusqu'au navire-amiral de la flotte où ils furent accueillis par leur fille, Jaina. Celle-ci les emmena dans la salle de briefing du Ralroost. Tous les dirigeants militaires de la Galaxie libre étaient présents : l'Amiral Traest Kre'Fey, le Suprême Commandeur Sien Sovv, le Grand Amiral Gilad Pellaeon, les généraux Garm Bel Iblis, Wedge Antilles, Carlist Rieekan, Keyan Farlander et Airen Cracken, la Reine-Mère Tenel Ka, le Commodore Turk Brand, et le Major Eldo Davip.

  Les chefs militaires les informèrent que les Yuuzhan Vong projetaient une attaque massive sur la nouvelle capitale de l'Alliance, Mon Calamari en l'occurrence. Bien qu'étant parfaitement au courant de la taille de l'armada de leurs ennemis, environ cinq milles navires, ils avaient décidé de partager leur flotte en deux. Une moitié resterait dans le système de Mon Calamari et foncerait tête baissée dans le combat, tandis que l'autre serait basée à Contruum et peut-être à Corulag. Et, loin de vouloir prendre les Yuuzhan Vong en tenaille, ces forces de réserve iraient reprendre Coruscant.

  Côté Yuuzhan Vong, Shimrra, seigneur suprême des redoutables guerriers extragalactiques, avait conclu que la guerre n'avait que trop duré. Il ordonna donc à son Maître de Guerre de réunir son armada pour prendre d'assaut la capitale provisoire de l'Alliance dans les plus brefs délais. Bien que n'étant pas convaincu du génie de cette idée qui pourrait mener sa flotte dans une guérilla sans fin, Nas Choka obéit à son Seigneur et rassembla ses forces pour ce qui devrait être la dernière bataille de cette guerre.

II. Tactique et forces en présences

  1. La tactique de l'Alliance

  Dans leur optique d'une attaque sur Coruscant, les amiraux Kre'Fey et Sovv envisageaient une attaque surprise brutale, se servant des hérétiques, des Humiliés et des résistants pour affaiblir les défenses planétaires de l'intérieur. Mais l'urgence était Mon Calamari.

  Ils avaient remarqué que la formation de combat de l'armada Yuuzhan Vong évoquait la forme d'un Yammosk avec des canonnières et des coraux skippers en guise de tentacules et des vaisseaux de ravitaillement, des croiseurs et les transporteurs des coordinateurs de guerre à la place de la tête. Les chasseurs et les corvettes auraient pour mission de libérer des espaces dans la «Bête» pour les plus gros croiseurs puissent pilonner le cœur de leur formation avec leurs armes longue portée.

  Dans le même temps des messagers fileront vers Contruum dès le début de l'engagement. Les forces de réserve qui y seraient postées commenceraient alors l'attaque sur Coruscant. Et, prévoyant qu'une partie de l'armada risquerait de retourner sur la nouvelle Yuuzhan'tar en se servant des Yammosks de Caluula pour coordonner leur retraite, ils enverraient quelques jours plus tôt des commandos pour détruire ces créatures. Han Solo se porta volontaire pour faire partie de l'un de ces groupes d'infiltration pour la mission sur Caluula.

  Puis ils mirent les défenses de la planète sur pied : de nombreux Jedi étaient postés sur divers vaisseaux de guerre, prêts à utiliser la fusion mentale comme pour la bataille d'Ebaq IX. Plusieurs lignes furent organisées au niveau des satellites de Mon Calamari. La première serait située à Mon Calamari Extrême, nom de code Iceberg Trois, la partie la plus éloignée du système et le lieu d'arrivée des Yuuzhan Vong le plus probable.

  Mais les préparatifs de l'Alliance pour la bataille n'étaient pas passés inaperçus. En effet il était assez inévitable que Nas Choka, plus fin stratège que son prédécesseur Tsavong Lah, ne découvre les plans de ses adversaires. Surtout quand le trafic spatial dans les zones libres augmenta énormément et que la plupart des transports se révélèrent sans cargaison aucune.

  
  2. La tactique de Nas Choka

  Sa première manœuvre fut de placer un Yammosk sur Toong'l et sur Caluula avec un double objectif : tout d'abord permettre la coordination de l'armada lors de son voyage, ou de sa retraite, vers Mon Calamari et ensuite avertir les amiraux de l'Alliance de ses intentions d'attaquer la planète. En effet, il voulait limiter les risques d'une bataille de grande envergure en les forçant à fuir et se disperser. Sa seule stratégie était donc son analyse de la situation et celle-ci était troublée par l'absence des deux tiers de leur flotte. Il opta donc, au cas où ses adversaires ne se disperseraient pas, pour la tactique préférée de tout commandant militaire : détruire l'ennemi en perdant un minimum de vaisseaux.

  3. Les forces de défense

  La Flotte de Défense chargée de défendre la planète était composée de vaisseaux en provenance de tous les systèmes libres ou résistants : Bothawui, Bakura, les Vestiges de l'Empire, l'Empire Chiss, Sullust, Hapès, Eriadu, l'espace Hutt, Corellia, Kashyyyk et de nombreux autres. Dont bien sûr Mon Calamari. Et des vaisseaux de toutes tailles également : des croiseurs de classe Médiateur, de classe République, Belarus ou Nova. Des destroyers stellaires impériaux, des canonnières, des cargos type Marl, des frégates Lancier, des Dragons de combat de Hapès, des croiseurs interdicteurs Im-418, des croiseurs d'assaut Bothan, des récents destroyers Réjuvénator et même des anciens cuirassés Rendili.
  
  En voici quelques uns :
- le Ralroost, vaisseau-amiral de la Flotte
- le Droit de Diriger, fer de lance des navires impériaux
- l'Harbinger, chargé avec de détruire le cœur de l'armada avec ses armes longue portée
- le Gardien, appartenant au même groupe que l'Harbinger
- le Vicomte, chargé avec le Gardien et l'Harbinger de pilonner les lignes ennemies.

  A cette bataille participaient également de nombreux escadrons dont :
- l'escadron Rogue, une unité de X-Wing, commandé par le Colonel Gavin Darklighter
- l'escadron Soleils Jumeaux, composé de X-Wings, commandé par le Colonel Jaina Solo
- l'escadron des Chevaliers Errants, commandé par Saba Sebatyne
- l'escadron des Apôtres, commandé par Octa Ramis
- l'escadron Lune Noire, créé pendant la Campagne de Borleias
- l'escadron Avant-Garde, composé de Griffes Chiss, commandé par Jagged Fel
- l'escadron Cimeterre, composé de A-Wings, commandé par Ijix Harona
  Et des centaines d'autres chasseurs et escadrons.

  4. L'armada

  L'invincible flotte des Yuuzhan Vong était constituée par plus de cinq mille vaisseaux de tous les types, tailles et puissances possibles. Il y avait des croiseurs Matalok, Kor Chokk, Miid Ro'ik, des interdicteurs Vua'Spar, des vaisseaux d'assaut Yorik Vec, des transporteurs Yorik Trema et bien d'autres encore. Le navire étendard de cette véritable armada était le Destrier de Yammka, à bord duquel se tenait le Maître de Guerre Nas Choka.

  
III. La bataille

  La flotte Yuuzhan Vong effectua plusieurs sauts dans l'hyperespace au sortir desquels elle tombait à chaque fois sur un champ de mines à têtes chercheuses. Et à chaque fois un chasseur au moins les suivait, dont Jaina Solo, pour rendre compte de l'efficacité des bombes. Mais une douzaine de vaisseaux en moins ne représentait rien pour une telle force d'attaque. Puis ils effectuèrent le dernier saut. Jaina également.

  Arrivée dans le système elle rejoignit son escadron à Iceberg Trois et attendit comme les autres. Et «la Bête» arriva. Ce fut le début de l'opération Ensemencement. Des douzaines de cargos drones se dirigèrent vers les attaquants, supportant un intense bombardement, et larguèrent leur cargaison aux abords des tentacules de coraux skippers.

  C'est-à-dire que des milliers de droïdes sondes, programmés pour faire croire aux Yuuzhan Vong qu'il s'agissait de chasseurs de l'Alliance, jaillirent des soutes. Les navires d'assaut purent lors s'exercer joyeusement au tir en les détruisant les uns après les autres, en les heurtant même parfois. Mais l'objectif n'était pas de distraire les extragalactiques pour les mettre de bonne humeur : chaque sondbot devait calculer des fenêtres de tir et des points d'attaque pour la flotte postée à Iceberg Trois.

  Quand les forces de l'Alliance reçurent les résultats de ces calculs, une vague de chasseurs de tout type, A-Wing, Griffe, Intercepteur TIE, Y-Wing et même des A-9 Vigilance, partit harceler les «tentacules» de la Bête. Ils firent des ravages dans les lignes ennemies, détruisant les coraux skippers les uns après les autres à une vitesse folle. Dans cette mêlée, des fenêtres de tirs furent dégagées et l'Harbinger et le Gardien s'avancèrent. Ils ouvrirent le feu avec leurs armes longue portée et dévastèrent les lignes ennemies.

  Ce fut le signal de départ de la seconde vague de chasseurs, comprenant cette fois des X-Wing, des B-Wing et des chasseurs TIE. Ils devaient ouvrir la voie à des E-Wing et des bombardiers Cimeterre. Les rangs des skips étaient ravagés mais soudain, le cœur de l'armada décocha une volée de tirs impressionnante, une véritable colonne de feu qui vaporisa les chasseurs TIE et mis hors course des dizaines d'autres vaisseaux, dont le X-Wing de Jaina. Dans la foulée, les tentacules tournèrent et les pilotes de l'Alliance, qui luttaient contre des coraux skippers endommagés, se retrouvèrent face à des nuées de skips en pleine forme. La bataille prenait déjà des airs de combat désespéré.

  A bord du Destrier de Yammka, Nas Choka fit le point sur la bataille. Le niveau des pertes était acceptable. Il ordonna deux autres attaques massives, détruisant à chaque fois plus de chasseurs que la fois précédente, puis changea la disposition de son armada, reculant les Yoriks Akagas et les Yoriks Vecs et avançant les croiseurs Matalok. Puis il réfléchit encore. Et il comprit. En comparant la situation au combat d'un grand guerrier contre un petit, il se rappela que dans ce cas de figure le petit tentait de déséquilibrer le grand ou de toucher son point faible. Il comprit alors que l'Alliance ne se battait pas dans une dernière tentative de repousser leur ennemi mais qu'il s'agissait d'une habile manœuvre. Il ordonna à quatre groupes de combat de quitter Mon Calamari et sauter en hyperespace en direction de ... Contruum.

  Au niveau des défenseurs, des destroyers harcelaient les côtés de la Bête afin de forcer les assaillants à déplacer leurs anomalies gravifiques. A peine la position ce ceux-ci modifiée que le Gardien, l'Harbinger et le Vicomte reprenaient leur pilonnage, émiettant, pulvérisant les vaisseaux ennemis. En même temps, les flottes auxiliaires se dispersaient pour donner l'illusion d'une retraite progressive. Ce qui ne les empêchait absolument pas de ravager les tentacules de l'armée en forme de Yammosk. Puis une partie de l'armada quitta la zone de feu et sauta en hyperespace. Le reste, très conséquent, des vaisseaux Yuuzhan Vong accéléra le mouvement vers l'intérieur du système et atteignit la géante gazeuse Sep Elopon et Mon Eron, une planète habitée.

  Les deuxième et troisième flottes de l'Alliance s'y regroupèrent et furent rejointes par trois groupes de soutien, impériaux et hapien. Le Ralroost et son groupe attendaient toujours près de la lune de Mon Calamari. A bord du vaisseau-amiral, Kre'Fey s'interrogeait. Des communications en provenance des forces de réserve lui demandait la permission de revenir plutôt que de se faire coincer entre les défenses de Coruscant et la flottille récemment partie du champ de bataille. Il commençait sérieusement à se demander s'il n'allait pas bientôt devoir ordonner une fuite salutaire quand l'armada se prépara à effectuer un saut en hyperespace. Il cria alors de regrouper toutes les forces autour de la lune et de se préparer à un assaut imminent autant que violent mais lorsque l'armada disparut elle avait mis le cap vers le Noyau.

  En effet, Nas Choka avait appris la présence d'une nouvelle menace directe sur leur nouvelle Yuuzhan'tar et avait donc décidé de remmener ses forces protéger le lieu où se trouvait leur Seigneur Suprême. Zonama Sekot était revenue dans l'espace connu et plus précisément dans le système de Coruscant.

  
IV. Les suites de la bataille

  Suite à la retraite précipitée des Yuuzhan Vong, les Amiraux Sovv et Kre'Fey purent rassembler l'intégralité de la Flotte à Contruum. Ils étaient parés à une prochaine bataille et y attendirent des jours durant. Ils allaient lancer l'offensive sur la nouvelle capitale de leurs ennemis.

  De son côté Nas Choka rassembla toute son armada et appela des groupes de combat additionnels pour défendre son peuple contre ce qu'il croyait être un nouveau subterfuge de l'Alliance Galactique. Il patienta pendant des jours, attendant que le Seigneur Suprême Shimrra donne l'ordre de détruire la planète vivante, fournissant l'occasion aux forces adverses de préparer la reconquête de Coruscant.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Un nouveau clip au montage dramatique dévoilé !

Bienvenue en décembre ! Douze jours nous séparent encore de la sortie des Derniers Jedi, c'est-à-dire encore une éternité. Cependant l'attente nous est aujourd'hui facilitée par Mark Hamill (Luke Skywalker) qui, de passage sur la...


Holonet : 12 nouvelles fiches inspirées des comics

Décidément on ne l'arrête plus ! Après le mois spécial JDR, proposé le mois dernier, Boba Hett revient à la charge avec 12 nouvelles fiches sur le thème des comics avec un peu d'Empire des...


Nouveau groupe de fiches : Les vaisseaux spatiaux

Après l’invasion criminelle qu’a subit l’encyclopédie avec le précédent groupe de fiches dédié aux Hutts, revenons à des choses plus saines, tel les vaisseaux spatiaux. Bon, bien sûr, avec Morgoth à la rédaction...


Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Finn !

Vous reprendrez bien un nouveau clip pour les Derniers Jedi ? Pratiquement un mois après un premier clip centré sur Finn, le déserteur le plus recherché de la galaxie est une nouvelle fois à l'honneur dans le dernier spot TV...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bataille de Mon Calamari [+29]
Nom
Bataille de Mon Calamari [+29]
Classe
Bataille célèbre
Date
29
Lieu
Acteurs
Conséquences
Retraite des Yuuzhan Vong
Prélude à la reconquête de Coruscant

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
14 975


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 19 : La Force Unifiée

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.