Bataille de Muunilinst [-21]


Importante bataille de la Guerre des Clones, remportée par la République

  A partir de la bataille de Géonosis, la République décida de mener une guerre sans pitié contre tous les groupes séparatistes qui voulaient la destituer. Pour cela, elle engagea son armée clone dans de multiples campagnes et batailles comme celles de Haruun Kal, Kamino ou encore Jabiim. Ses ennemis étaient en fait toutes les méga-corporations formant la Confédération des Systèmes Indépendants (constituée des organismes suivants : Fédération du Commerce, Techno Syndicat, Clan Bancaire Intergalactique, Guilde du Commerce et Alliance des Corporations) et les autres groupuscules ralliés à la cause des séparatistes.

  L'état major républicain décida de faire du Clan Bancaire Intergalactique, appartenant à San Hill, une de ses cibles prioritaires ; la raison à ce choix stratégique est que, même si la Corporation Muun possédait une armée infiniment moins dangereuse que celle de la Fédération du Commerce, elle était une composante majeure du camps séparatiste en raison de ses ressources financières quasi illimitées.

  L'idéal aurait été de pouvoir geler l'intégralité des fonds appartenant au Clan Bancaire mais cela n'était pas possible ; en effet, il est normal que le plus grand organisme financier de la galaxie puisse sans peine engager à son service les plus grands avocats qu'on puisse trouver dans l'univers. Ces derniers n'auraient pas manqué de soulever un défaut de procédure quelconque et l'affaire se serait éternisée pendant des mois devant le sénat et les tribunaux... Seule une rapide et brutale intervention armée était envisageable pour pouvoir paralyser ou détruire le Clan Bancaire Intergalactique.

  Comprenant l'ampleur du danger qui menaçait la corporation de San Hill, Dark Tyranus, alias le Comte Dooku, envoya, avec l'approbation de son maître Dark Sidious, un de ses plus fidèles lieutenants pour renforcer les défenses de Muunilinst. Ce dernier appartenait à la race maintenant éteinte des Gen'Daï, était un ancien chasseur de primes et se nommait Durge... Ce dernier reçut sous ses ordres dès son arrivé l'intégralité des droïdes IG "lanciers" que la corporation muun avait eu le temps de produire.

  Le plan républicain était simple : les vaisseaux de classe Acclamator une fois arrivés sur place devaient débarquer leurs troupes et leurs chasseurs stellaires V19. Les premiers devaient remporter la bataille terrestre, les seconds la bataille spatiale... Des commandos clones seraient aussi chargés de capturer San Hill dans sa tour, au cœur même de la mégalopole de Hairnadan ; les troupes spéciales auraient peut-être en fait la lourde tache d'accomplir la mission la plus cruciale et la plus dangereuse de la bataille de Muunilinst.

I - Les forces en présence :

  Les forces républicaines : L'armée clone de la République est un corps expéditionnaire constitué de onze croiseurs d'assaut de type Acclamator, transportant des troupes, du matériel et des chasseurs stellaires V19.
  Les forces terrestres étaient essentiellement composées de fantassins clones, d'une poignée de commandos pour les opérations spéciales, de Renforts Tactiques Tout-Terrain et enfin de redoutables SPHA-T (Systèmes de Pilonnage Hyperlaser Auto-Tracté) des Industries Rhotana. Un nouveau type de vaisseau de transport de troupes, intermédiaire entre le croiseur Acclamator et la canonnière TIO/BA, fut aussi employé, à titre d'expérimentation. Les Jedi ne furent pas en reste non plus puisque les troupes terrestres furent commandées par Obi-Wan Kenobi, récemment nommé général, et les forces spatiales par le padawan Anakin Skywalker.

  Tableau récapitulatif :

  - Onze croiseurs Acclamator
  - Huit cent vingt-cinq canonnières TIO/BA
  - Cinquante cinq canonnières TLO/BA
  - Chasseurs V19 (nombre estimé à environ dix escadrons)

  - soldats clones (nombre estimé à  176.000, 16.000 par croiseur Acclamator)
  - commandos clones (nombre non connu)
  - SPHA-T (nombre non connu)
  - RT-TT (nombre non connu)


  Les forces séparatistes : Le Clan Bancaire Intergalactique disposait d'une armée privée essentiellement composée de droïdes de combat et de droïdes Hailfire ; cependant elle a pu obtenir des prix auprès de ses alliées de la Fédération du Commerce et de la Guilde du Commerce. San Hill a donc ordonné l'achat de plusieurs C.A.B (Char d'Assaut Blindé) et de droïdes araignée traqueur. Il semble que quelques superdroïdes de combat aient eux aussi été intégrés aux rangs de ces troupes.
  Les forces de défenses spatiales de la planète Muunilinst étaient moins fournies mais restaient néanmoins très efficaces. Les Muuns ont racheté aux Géonosiens de nombreux chasseurs de classe Nantex qu'ils ont ensuite quelque peu améliorés et un réseau de stations de combats orbitales était chargé d'interdire l'accès à l'atmosphère pour tout vaisseau non désiré.

  San Hill pouvait aussi compter sur Durge, le chasseur de prime que Dooku lui avait envoyé, et les troupes de 500 droïdes IG "lanciers" qui lui ont été assignés...


II - Le déroulement des combats :

  L'attaque de Muunilinst : la flotte de l'armée républicaine sortit de l'hyperespace à proximité de sa cible, la planète Muunilinst. Ces bâtiments, onze croiseurs d'assaut de classe Acclamator, larguèrent aussitôt leurs contingents de canonnières TIO/BA (ou TLO/BA) et leurs escadrons de chasseurs V19. Alors qu'ils se dirigeaient vers la planète, ils furent brusquement attaqués par les stations de défense orbitales séparatistes ; ces dernières étaient en réalité d'énormes plates-formes de combat, ressemblant à de fins cylindres de couleurs vertes parsemés de batteries de turbolasers et de baies d'embarquement/débarquement de chasseurs stellaires. De ces baies sortaient des multitudes de chasseurs. Les défenses de la planète n'étaient pas en reste non plus puisque qu'elles larguèrent, elles aussi, des myriades de chasseurs de classe Nantex modifiés qui s'empressèrent de venir au contact des croiseurs Acclamator et des chasseurs républicains V19. S'engagea alors une bataille spatiale d'une rare intensité entre les deux camps.

  Les canonnières d'assaut républicaines, quant à elles, profitèrent de la confusion qui régnait dans l'espace pour se diriger vers Muunilinst. Arrivées dans la haute atmosphère de la planète, elles furent protégées des batteries anti-aériennes par une épaisse couche nuageuse qui empêchait les tourelles de viser. Les TIO/BA volèrent ensuite à très basse altitude au dessus de grandes étendues cultivées et dans des canyons. Elles débarquèrent finalement leurs troupes clones dans une plaine, à proximité de Hairnadan, la ville du siège du Clan Bancaire Intergalactique. Les soldats républicains, à peine arrivés, furent immédiatement accueillis par une volée de missiles provenant de droïdes Halfire...

  Obi-Wan Kenobi donna alors l'ordre aux commandos clones de se rendre au plus vite à la tour du Clan Bancaire Intergalactique, située dans la magnifique ville de Hairnadan, dans le but de capturer San Hill, le chef du Clan Bancaire.

  La bataille terrestre : l'armée clone, aux ordres du général Obi-Wan Kenobi, réagit promptement à l'attaque des droïdes Halfire en se mettant à couvert et en ripostant avec toutes les armes dont elle disposait. Les RT-TT commencèrent à se déployer et, eux aussi, à faire feu de toutes leurs armes en direction des troupes assaillantes. Comprenant enfin l'ampleur du danger qui le menaçait, San Hill ordonna à l'intégralité de son armée droïde, composée d'autres droïdes Halfire, de droïdes de combat, de superdroïdes et de quelques chars rachetés au rabais à la Fédération du Commerce, de se rendre au plus vite sur le champ de bataille afin de repousser les vagues, toujours croissantes, de clones qui débarquaient sur le sol de la planète. De furieux combats commencèrent et nul ne fut en mesure de prédire qui allait l'emporter.

  Le scénario de la bataille Géonosis finit par se répéter une nouvelle fois : l'armée droïde séparatiste, certes supérieure en nombre, mais dépourvue du moindre sens tactique ou de stratégie et privée de soutien aérien (les chasseurs Nantex étant en train de se battre dans l'espace contre les chasseurs et vaisseaux républicains) ploya lentement mais sûrement devant une armée clone bien organisée et déterminée à vaincre. Commença alors un inéluctable repli en direction d'Hairnadan.

  Pendant que l'armée républicaine arrivait en bordure de la cité de Hairnadan, défendue par les troupes séparatistes en train de se replier, d'autres vaisseaux de débarquements lourds déployèrent les énormes ALAT-T (Artillerie Lourde Auto Tractée-Turbolaser) des industries Rothana. Celles-ci commencèrent alors, sous le commandement du maître Jedi Kenobi, un bombardement massif de la gigantesque tour du Clan Bancaire Intergalactique et des majestueux buildings aux alentours.

Bataille de Muunilinst [-21]


  La mission des commandos clones : la canonnière qui transportait le contingent de commandos clones, au nombre d'une trentaine, se dirigeait vers la tour du Clan Bancaire Intergalactique en se faufilant entre les immeubles de la ville, pendant que non loin de là, la bataille faisait rage. Elle arriva sans encombre jusqu'au périmètre de sécurité du siège du Clan Bancaire. Mais à partir de ce point, elle essuya alors un tir nourri et se fit toucher par un missile sol-air, ressemblant à un PLX, tiré par un droïde de combat. Le pilote parvint tout de même à atterrir d'urgence dans une rue située à quelques kilomètres de la tour du Clan Bancaire Intergalactique.

  Les clones se mirent logiquement en route en direction de leur objectif sans savoir que les forces de sécurité du Clan Bancaire Intergalactique les observaient via deux droïdes de combat armés de fusils à lunettes. Ces derniers déclenchèrent leur embuscade avec l'aide d'autres droïdes de combat quand les soldats républicains étaient exposés au milieu d'une rue, à une dizaine de mètres de leur navette endommagée. Pris sous un feu intensif, les commandos, dont certains tombèrent sous les rayons des fusils blaster des droïdes, n'eurent pas d'autre choix que celui de trouver un abri ; ils se replièrent finalement à grand peine vers les restes de leur navette TIO/BA.

  A l'aide d'un lance-missile PLX et d'une riposte bien coordonnée, les commandos clones réussirent tout de même à détruire les droïdes assaillants sans trop de pertes supplémentaires. Ils se frayèrent alors facilement un chemin jusqu'au siège de la corporation de San Hill sans rencontrer d'autres obstacles qu'un C.A.B (Char d'Assaut Blindé) qu'un seul et téméraire commando détruira facilement grâce à des bombes à retardement.

  Arrivés sur l'objectif, les soldats républicains repérèrent un énorme canon à ion à la base de la tour du Clan Bancaire Intergalactique. Ils firent leur rapport à Obi-Wan Kenobi qui leur ordonna de détruire ou de mettre hors service au plus vite cette arme redoutable. Les commandos décidèrent de monter dessus à l'aide de grappins puis d'éliminer les derniers droïdes chargés de défendre le canon. Ils mirent leur plan à exécution sans trop de difficultés, minèrent le canon et allèrent promptement se réfugier sur le toit de la tour du Clan Bancaire. Au même moment, à quelques kilomètres de là, les SPHA-T entrèrent en action tandis que San Hill s'apprêtait à abattre sa dernière carte...

  La contre-attaque séparatiste : au même moment, dans la tour du Clan Bancaire Intergalactique, les généraux Muuns, voyant qu'ils étaient en train de perdre la partie, ordonnèrent au mystérieux chasseur de prime Durge d'intervenir pour remporter une victoire et les tirer de cette situation désespérée. Durge, après avoir à demi étranglé un Muun qu'il jugeait trop prétentieux, se décida finalement à aller attaquer les troupes de la République. Son armée personnelle était composée d'environ 500 droïdes IG montés sur des swoop-bike de combat, armés de fusils blasters, d'explosifs et de ... vibro-lances ! Ce dernier composant de l'armement peut sembler dépassé, voire ridicule mais, contre toute attente, il n'en fut rien : ces armes ne se limitent pas à de longues tiges de métal avec des pointes aiguisées. En effet elles disposaient d'un dispositif beaucoup plus complexe qui permettait à ces lances de traverser presque tout les types de blindage connu avec infiniment plus d'efficacité qu'un blaster mais aussi de provoquer des courts-circuits catastrophiques entraînant des explosions à l'intérieur des véhicules touchés.

Bataille de Muunilinst [-21]


  Ainsi équipé, son contingent de droïdes IG "lanciers" se prépara à foncer sur les troupes républicaines qui se battaient contre le reste de l'armée Muun. Le président du Clan Bancaire Intergalactique ordonna alors aux restes de l'armée droïdes "conventionnelles" de concentrer son feu sur les flancs de l'armée clone pour faire diversion. Son plan fonctionna puisque, lorsque Durge passa enfin à l'attaque, il n'eut en face de lui, que de faibles bataillons de soldats clones et quelques RT-TT. Les droïdes "lanciers", menés par leurs mystérieux chef semèrent la panique dans les rangs républicains en tuant en moins d'une minute au moins un millier de soldats et détruisant plusieurs véhicules pour des pertes minimes, tout au plus une vingtaine de droïdes IG.  

Dans un large mouvement de prise à revers, les troupes de Durge parvinrent jusqu'aux SPHA-T qui étaient toujours en train de tirer contre la cité d'Hairnadan et ses défenseurs. Ceux-ci étaient faiblement défendus et, à l'aide d'explosifs puissants, il détruisit avec ses droïdes la quasi-totalité des véhicules lourds républicains et élimina bon nombre de clones qui s'étaient embusqués dans des gravats de bâtiments détruits.

  Fort heureusement, un lieutenant clone prévint Obi-Wan Kenobi de ce qui était en train de se passer. Le maître Jedi abandonna alors le commandement de la bataille contre les troupes droïdes conventionnelles (constituées de droïdes de combat, de droïde Halfire, de droïdes araignée traqueur...) pour secourir la deuxième partie de l'armée clone, aux prises avec les IG de Durge.

Bataille de Muunilinst [-21]


  L'assaut contre les troupes de Durge : Obi-Wan Kenobi prit alors le commandement d'un bataillon de soldats clones qui étaient équipés, à l'instar des IG "lanciers", de motos-jet de combat. En raison de la situation désespérée des troupes républicaines sous le feu des droïdes de Durge, le Maître Jedi ne put se permettre d'élaborer une stratégie complexe. Il ordonna alors à ses troupes de, tout simplement, charger les IG dans une gigantesque attaque de front.

  La rencontre très brutale des deux formations prit vite la forme d'une mêlée confuse qui se transforma vite elle-même en un horrible carnage. Les soldats clones et les droïdes se battirent presque au corps à corps, tirant à bout portant, renversant leurs ennemis et les transperçant, pour les droïdes IG-88, à l'aide de leurs longues lances acérées.

  Petit à petit, et contre toute attente, les clones remportèrent la bataille. De plus, ils furent alors rejoints par d'autres soldats, dans des RT-TT ou à pied cette fois, qui firent encore un peu plus pencher l'issue du combat en faveur de la République.

  Voyant ceci, Durge, fou de rage, se jeta furieusement dans la mêlée, tua et écrasa de nombreux soldats pour finalement se retrouver face au général Kenobi qui, lui aussi, montait une moto-jet. Un duel entre les deux chefs ennemis commença alors : le Jedi détruisit le swoop de Durge en évitant ses coups et parvint à lui assener un coup de sabre laser dans l'abdomen. Au lieu que Durge soit affaiblit, ou même ne puisse plus continuer le duel, cela eut l'effet inverse et décupla sa rage et sa soif de tuer Obi-Wan Kenobi. Durge tira alors sur le général républicain grâce à ses deux blasters intégrés à son armure ; heureusement le Jedi parvient à éviter ou contrer, avec son sabre, les rayons d'énergie. Le Gen'Daï s'en prit ensuite à Obi-Wan à l'aide d'une énorme chaîne tenant à son extrémité une boule dardée de pics ; finalement c'est encore le général Jedi qui remporta le combat en parvenant à toucher une nouvelle fois le chasseur de prime et en le coupant littéralement en deux. Obi-Wan ne rejoignit pas la bataille qui fut brillamment remportée par les soldats républicains quelques dizaines de minutes plus tard.

  Ce que les troupes républicaines et les Jedi ne savaient pas, c'est que la race des Gen'Daï, à qui Durge appartient, possède un organisme constitué de fibres et que ces dernières ont la mystérieuse capacité de se régénérer et de réparer toutes les blessures extérieures, même les plus graves. Lentement mais sûrement Durge se reforma avec une haine envers Obi-Wan encore plus grande...

Bataille de Muunilinst [-21]


  La capture de San Hill : le général Kenobi rejoignit finalement les commandos clones installés au sommet de la tour du Clan Bancaire Intergalactique et leur donna l'ordre de pénétrer dans le bâtiment, dans le but de faire prisonnier San Hill et de mettre fin à cette bataille.

  Les commandos détruisirent, avec des charges explosives, le plafond de la salle de commandement séparatiste où était retranché San Hill et descendirent au sol à l'aide de cordes. La sécurité intérieure du Clan Bancaire Intergalactique intervint alors : une demi-douzaine de redoutables droïdes destroyers surgirent et ils se mirent aussitôt en position de combat faisant feu de toutes leurs armes, atteignant des clones qui ne s'étaient pas mis à couvert. Heureusement, Obi-Wan qui était arrivé sur les lieux avec les commandos, parvint à détruire quelques droïdekas et à inverser la tendance : les militaires républicains passèrent à l'offensive. Au prix de lourdes pertes, ils réussirent à capturer San Hill qui n'opposa pas de résistance, trop paniqué à l'idée de mourir.

  C'est à ce moment que Durge, complètement régénéré et équipé de propulseurs dorsaux, entra dans la salle via une fenêtre donnant sur l'extérieur. Il atterrit en grand fracas au milieu des clones et en tua une dizaine avant que les autres soldats et Obi-Wan n'aient eu le temps de riposter. S'engagea alors le deuxième et dernier combat entre le commandant séparatiste et Obi-Wan tandis que les clones faisaient eux aussi feu sur Durge en visant soigneusement pour ne pas toucher le Jedi.

  Durge parvint à emprisonner le général Kenobi dans ces fibres régénératrices et se dirigea vers le commandant des commandos clones pour le tuer. Alors que tout semblait perdu pour ce dernier, Durge libéra Kenobi avant d'exploser littéralement. Selon la version la plus crédible, le maître Jedi aurait détruit, grâce à la Force, les organes vitaux du Gen'Daï de l'intérieur, là ou les fibres régénératrices ne le protégeaient plus.

  San Hill voyant que tout était perdu, préféra alors se rendre sans sommation et capituler pour éviter sa perte.

Bataille de Muunilinst [-21]


  La bataille spatiale : Tandis que l'infanterie républicaine se battait vaillamment pour se rapprocher de Hairnadan, les chasseurs républicains V19 et Anakin Skywalker au commande de son chasseur Jedi modifié, livraient eux aussi un féroce combat contre les forces spatiales de défense de Muunilinst.

  Les chasseurs républicains eurent tout d'abord pour mission d'occuper et de contenir les chasseurs et autres vaisseaux séparatistes qui voudraient attaquer les canonnières TIO/BA en train de se diriger vers la planète. Ils réussissent avec brio puisque les vaisseaux de débarquement arrivèrent sans encombre à destination.

  Ensuite, les forces républicaines, Anakin Skywalker en tête, s'attaquèrent aux défenses orbitales de la planète tout en continuant de se battre contre les chasseurs de classe Nantex modifiés. Ces défenses orbitales étaient en fait constituées d'un réseau de station de défense droïdes qui étaient, certes beaucoup moins puissantes que des stations Golan, mais qui restaient quand même très efficaces contre l'offensive.

  Globalement, malgré les pertes, les combats spatiaux se déroulèrent relativement bien pour la République ; les V19 étaient bien mieux conçus que les chasseurs géonosiens et les pilotes clones mieux entraînés que leurs homologues séparatistes. Anakin fit lui aussi des merveilles à bord de son chasseur Jedi modifié en abattant ennemi sur ennemi sans grand peine.

  Les Muuns lancèrent alors une contre attaque en engageant tous leurs chasseurs simultanément sur un même front, s'ensuivit un furieux combat, mais sous les ordres du jeune Skywalker, les pilotes clones lancèrent toutes leurs torpilles à protons au même moment sur les vaisseaux ennemis. Devant une telle concentration de projectiles, la plupart des chasseurs Nantex ne purent échapper à la destruction. Les rares survivants furent impitoyablement pris en chasse. Le chasseur Jedi modifié d'Anakin fut lui aussi pris pour cible par plusieurs torpilles, et courageusement, il entra dans une station de combat via une baie d'où sortaient encore de nombreux chasseurs géonosiens. Les torpilles, qui suivaient toujours le padawan, entrèrent à leur tour dans les hangars de la plate-forme de combat séparatiste et explosèrent en créant des dégâts majeurs.

  Les forces républicaines concentrèrent alors leur feu, avec l'aide des croiseurs de classe Acclamator, sur les stations de défense. Ces dernières disparurent vite dans de multiples explosions...

Bataille de Muunilinst [-21]


  Soudain, et alors que tout allait pour le mieux pour l'armée clone, un mystérieux appareil en forme d'aile volante surgit de l'hyperespace et se dirigea vers les combats. Ce vaisseau était en fait piloté par la toute nouvelle recrue de Dark Tyranus, Asajj Ventress, qui était chargée d'éliminer Anakin Skywalker. Asajj prit aussitôt en chasse un chasseur clone et le détruisit sans autre forme de procès ; elle s'en prit ensuite à une formation de douze chasseurs V19 qu'elle abattit sans dommage en moins d'une trentaine de secondes.

  Anakin Skywalker, voyant cela, décida de prendre en chasse la nouvelle arrivante ; après un épique duel spatial où aucun des deux adversaires n'arrivait à toucher l'autre, Asajj Ventress décida d'entrer dans l'atmosphère de la planète Muunilinst, toujours poursuivie par Anakin. Le duel entre les deux protagonistes continua dans les rues de Hairnadan où les deux pilotes firent preuve d'une grande habilité pour slalomer entre les immeubles. La jeune recrue de Dark Tyranus choisit finalement de sauter en hyperespace en direction de la lune forestière de la planète Yavin, nommé Yavin IV. Le jeune Jedi fit aussitôt son rapport à Obi-Wan qui prit note mais lui interdisit formellement de poursuivre la mystérieuse aile volante. Comme on pouvait se l'imaginer, Anakin désobéit encore une fois à son maître et sauta dans l'hyperespace pour Yavin IV... Pour aider son padawan, Kenobi dépêcha un transport de troupes CR-20 en direction de Yavin IV.

  La fin de la bataille : La bataille se finit au sol par l'irruption de l'armée clone dans les rues de la mégapole d'Hairnadan où il n'y avait que très peu de résistance puisque San Hill avait été obligé de donner l'ordre de cesser le combat aux restes de son armée droïde. Cependant quelques éléments isolés résistèrent quand même mais ils ne représentaient finalement qu'un léger contretemps pour les troupes républicaines.

  Dans l'espace, après le départ d'Anakin et du mystérieux vaisseau, la bataille se finit relativement vite par la destruction des dernières stations spatiales et la capitulation des chasseurs Nantex modifiés qui eurent la chance de ne pas se faire détruire.


III : Les conséquences de la bataille de Muunlist :

  Suite à la défaite des séparatistes, la République put passer de nouveaux accords avec le gouvernement muun, ces accords stipulant que Muunilinst devra désormais être sous le contrôle strict d'inspecteurs et de judiciaires, et ne devra bien sûr plus jamais aider d'une quelconque manière le Clan Bancaire Intergalactique ou toutes autre organisation séparatiste. Les troupes républicaines avaient également capturé le leader du Clan Bancaire, San Hill, mais celui-ci allait encore une fois s'échapper.

  De son côté, la Confédération des Systèmes Indépendants venait de perdre une pièce maîtresse de son jeu et une bataille majeure. Ce que les séparatistes ne savaient pas, c'est que cette défaite était l'une des premières d'une longue série qui allait conclure la guerre des clones...

  Il y avait néanmoins quelques points obscurs au tableau : tout d'abord l'armée clone avait subi bon nombre de pertes mais plus grave, Anakin Skywalker, en désobéissant à nouveau à son maître Obi-Wan Kenobi, avait fait un pas de plus en direction du Côté Obscur de la Force...


Actualités en relation

Star Wars VIII : Diffusion d'un nouveau clip centré sur Finn !

Vous reprendrez bien un nouveau clip pour les Derniers Jedi ? Pratiquement un mois après un premier clip centré sur Finn, le déserteur le plus recherché de la galaxie est une nouvelle fois à l'honneur dans le dernier spot TV...


Star Wars VIII : Le trailer et l'affiche chinoise dévoilés !

Si plus que 8 jours nous séparent de la sortie des Derniers Jedi en France - deux jours avant la sortie américaine - le public chinois, lui, doit encore patienter jusqu'au 5 janvier 2018 avant de pouvoir à son tour d...


Star Wars VIII : Un nouveau clip au montage dramatique dévoilé !

Bienvenue en décembre ! Douze jours nous séparent encore de la sortie des Derniers Jedi, c'est-à-dire encore une éternité. Cependant l'attente nous est aujourd'hui facilitée par Mark Hamill (Luke Skywalker) qui, de passage sur la...


Le kendô de maître Obi-Wan

On a tendance à parler beaucoup des romans de science-fiction qui parle de Star Wars, et pourtant, il y a de nombreux livres qui parle de notre saga, plus ou moins sérieusement, et avec des sujets divers et variés...


LEGO Star Wars : Présentation du Sandspeeder

Les visuels officiels du set 75204 - Sandspeeder ont été mis en ligne, et cela nous permet de vous le présenter, et d'en discuter un peu le contenu... Les données de la boîte nous orientent d'emblée...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bataille de Muunilinst [-21]
Nom
Bataille de Muunilinst [-21]
Classe
Bataille célèbre
Date
- 21, trois mois après la bataille de Géonosis
Lieu
Acteurs
Conséquences
Défaite du Clan Bancaire IG
Capture de San Hill
Révélation d'Asajj Ventress

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
24 806


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Bataille de Muunilinst [-21]" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Dessin Animé : Clone Wars

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.