Guerres de Coruscant


Les Guerres de Coruscant correspondent au conflit mentionné dans le célèbre poème Dha Werda Verda, aux temps de l'aube de la civilisation humaine. [-200 000]

  Durant l'Ère Pré-Républicaine, à la lointaine époque où Coruscant était connue sous le nom barbare et primitif de Notron, l'espèce Humaine se battait avec acharnement pour le contrôle de sa propre planète contre des indigènes humanoïdes à la peau grisâtre, les Taungs. Historiens et xénoarchéologues replacent cet évènement de façon approximative entre -200.000 et -100.000 avant la Bataille de Yavin.

  Peu de choses sont connues de cette sombre époque, seules quelques légendes ont survécu au passage des millénaires et certaines bribes ont été récupérées dans les archives de Mungo Baobab. Il semble que les Humains, alors rassemblés sous la bannière des Treize Nations des Bataillons Zhell, engagèrent une série de batailles légendaires à l'encontre des redoutables Taungs.  Au cours de l'un de ces combats, une éruption volcanique ravagea le campement (certains diront la cité) des Humains, entraînant une quasi-extinction de l'espèce. L'énorme panache de cendre et de fumée voilera d'ailleurs le ciel de Notron pendant près de deux ans. Les armées Taungs, pensant qu'il s'agissait là d'une faveur divine, prirent alors le nom de "Guerriers de l'ombre" en ancien langage et immortaliseront leur victoire dans un poème du même nom :  Dha Werda Verda.

  Pourtant, malgré ce revers de fortune, ce ne fut pas la fin de la civilisation humaine. Nul ne sait comment, mais les Treize Bataillons Zhell reprirent le dessus petit à petit et réclamèrent la planète comme étant la leur. Les dépouilles des chef des nations Zhell sont encore enchâssées dans les Cryptes de Glace de Coruscant, l'une des 20 merveilles de la Galaxie. Des Taungs, on sait seulement qu'ils furent chassés de Notron avant de partir en exil, probablement vers Roon dans la Bordure Extérieure, et que les ultimes représentants de cette race survécurent en tant que premiers Mandaloriens. Le poème épique Dha Werda Verda, fort de 11 chapitres et de plus de 700 vers est quant à lui l'un des rares témoignages de la sombre épopée de Notron. Ce chant sera d'ailleurs repris par les Guerriers Mandaloriens modernes sous la forme actuelle de la "Colère des Guerriers de l'Ombre" en langue Mando'a, puis plus tard par les contingents pléthoriques des soldats clones de la Grande Armée de la République.


Actualités en relation

Holonet : C'est l'heure des fiches !

C'est dimanche, et c'est donc jour de fiche. Pour aujourd'hui, c'est Morgoth qui vous propose de vous plonger dans l'univers Légende avec la suite du pack sorti en juillet, centré sur la série des...


HoloNet : 22 nouvelles fiches sur la Trilogie de Han Solo

Hier c'était dimanche, et comme un dimanche sur deux, c'est l'heure des fiches. Comme indiqué dans le titre, on s'intéresse à l'histoire d'Han Solo, non pas grâce au film sorti il y a quelques...


Informations encyclopédiques
Guerres de Coruscant
Nom
Guerres de Coruscant
Nom original
Notron in flames
Classe
Evènement important
Date
-200.000 Av.BY
Lieu
Notron (Coruscant)
Acteurs
Conséquences
Victoire de la civilisation humaine

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
5 652


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The Essential Atlas
  • The Essential Chronology
  • The Essential Guide to Warfare
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.