Réformes de Ruusan [-1.000]


Les Réformes de Ruusan étaient une série de mesures lancées par le Chancelier Tarsus Valorum à l’issue des Nouvelles Guerres Sith pour rebâtir une République Galactique forte.

  Mille ans avant la Bataille de Yavin, la République Galactique et l'Ordre Jedi parvinrent à vaincre la Confrérie des Ténèbres après des siècles de guerre, concluant ce qui fut été appelé l'Âge Sombre de la République. Néanmoins, la Galaxie avait énormément souffert de ce long conflit et la République se détériorait au fil des siècles, perdant sans cesse des territoires à cause de sécessions toujours plus nombreuses.

  Ayant remarqué cette lente dégénérescence, le Chancelier Suprême Tarsus Valorum décida de profiter de la victoire pour lancer une série de mesures qui rendraient sa gloire à la République. Dans cette optique, il misa grandement sur le symbolisme pour réunifier la Galaxie, en baptisant notamment ses mesures du nom de l'ultime bataille victorieuse : les Réformes de Ruusan.

  Valorum consulta le Maître Jedi Valenthyne Farfalla à ce sujet afin de débattre des implications de ces changements avant de présenter la proposition au Sénat. Il semble qu'elle fut acceptée sans difficulté, inaugurant une nouvelle ère pour la République. Par ailleurs, l'impact des Réformes de Ruusan fut tel que de nombreuses personnes considéraient cet évènement comme l'acte fondateur de la République moderne.

  Une grande partie des Réformes concernaient une réorganisation du pouvoir, en particulier du Sénat. Pour commencer, l'autorité du Chancelier Suprême fut diminuée au profit des Sénateurs pour leur conférer un contrôle plus important sur les planètes membres, ce que de nombreuses personnes trouvaient de mauvais augures pour leur indépendance. A cette fin, les millions de secteurs créés au fil des millénaires furent supprimés pour en reformer 1.024, représentés chacun par un Sénateur. Une exception fut toutefois prévue pour les plus importants Mondes du Noyau et les planètes fondatrices.

  Un nouveau statut fut également inventé : celui de "constituants fonctionnels" de la République, désignant des nations ou des espèces sans attache planétaire. Ces "constituants" avaient également le droit à une voix, ce qui permit, entre autre, à la corruption de se répandre dans le Sénat, en particulier lorsque des corporations eurent accès à ce statut.

  Un autre aspect majeur des Réformes de Ruusan concernait le rôle de l'Ordre Jedi au sein de la République. Afin d'apaiser les craintes des citoyens qui se sentaient embarqués dans les conflits des Jedi contre les Sith, Tarsus Valorum les fit passer sous le contrôle du Département Judiciaire du Sénat à l'instar de tout autre organisme de maintien de la paix, les obligeant à répondre de leurs actes devant les Sénateurs.

  En outre, la place des Jedi dans la défense militaire de la République fut remise en question. En effet, l'Armée de la Lumière ou ce qu'il en restait fut tout simplement dissoute, débarrassant la République de son armée. Dès lors, les forces armées républicaines se cantonnèrent à une flotte de faible envergure vouée à escorter les Sénateurs ou chasser les pirates et il fallut attendre la Guerre des Clones pour retrouver une armée puissante menée par les Jedi.

  Les Réformes inaugurèrent une ère de paix promise à durer près de mille ans, un nouvel âge d'or de la République. Tarsus Valorum devint la figure emblématique de ces mesures qu'il défendit durant ses deux mandats ainsi que durant sa retraite. Les systèmes stellaires revinrent massivement dans le giron de la République grâce à ses efforts et ceux de ses diplomates qui remplacèrent les militaires pour rallier des mondes au Sénat.


Actualités en relation

[MAJ] Star Wars 9 : La bande-annonce principale en approche ?

Mise à jour du 22/10/2019 La bande-annonce est bel et bien sortie, vous pouvez la retrouver par ici. Mise à jour du 19/10/2019 Lucasfilm vient officiellement d'annoncer que le nouveau trailer arrivera lundi prochain, le 21 octobre...


[MAJ 2] Jedi Fallen Order : Quelques concept-arts pour le jeu

Mise à jour du 17/10/2019 Cette fois c'est du côté de chez io9 que nous viennent deux nouvelles pages tirées du beau-livre de Jedi : Fallen Order prévu pour sortir aux États-Unis le 20 novembre...


HoloNet : Critique des 15 premiers romans du nouveau canon

La critique est facile, l'art est difficile. » Ce n'est pas faute de le savoir, c'est pourquoi nous tâchons sur HoloNet de critiquer de façon constructive. Aujourd'hui, c'est mon tour, et je vous propose une...


Marvel : Sortie de Doctor Aphra #37

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Une des deux publications Marvel du jour (avec Star Wars #72) est Doctor Aphra #37 ! Après le final tonitruant de...


Del Rey : Sortie de Dooku - Jedi Lost

Une sortie pour le moins assez particulière, Dooku : Jedi Lost, le premier roman de Cavan Scott sort aujourd'hui en version physique aux États-Unis, chez Del Rey. La sortie est particulière en cela que le récit est...


Informations encyclopédiques
Réformes de Ruusan [-1.000]
Nom
Réformes de Ruusan [-1.000]
Classe
Evènement important
Date
An - 1000
Lieu
Acteurs
Conséquences
L'Ordre Jedi devient serviteur de la République
Restructuration du Sénat
Réunification de la République
Renforcement du pouvoir de Coruscant
Début de l'Âge d'Or de la République

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
26/03/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
5 980


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.