Défection de l'amiral Hacklin [-3640]


La défection de l'amiral Hacklin était en fait un piège organisé par l'Enfant de l'Empereur Valis pour ramener Kira Carsen dans le giron de l'Empereur Sith.

  Après avoir stoppé avec succès les manigances de Dark Angral sur Nar Shaddaa, le Chevalier Jedi fut contacté par le général Var Suthra à bord de son vaisseau. Le général venait d'apprendre de différentes sources que l'amiral Hacklin, un proche de Dark Angral, s'était brouillé avec le Sith et souhaitait rejoindre la République Galactique. Sa tête avait été apparemment mise à prix au sein du Second Empire Sith, et il était donc capital de l'extraire rapidement, lui et ses informations, sur les projets de son ancien maître.

  Hacklin avait donné rendez-vous dans une ancienne station minière abandonnée des Régions inconnues, mais il avait aussi exigé que Kira Carsen, l'apprentie du Chevalier Jedi, soit présente durant l'extraction. Il avait en effet rencontré la jeune femme lors de sa brève capture en orbite de Ord Mantell, et avait été très impressionné par elle. Kira se rappelait aussi de l'amiral, et s'étonna de ce changement d'attitude, l'amiral étant à l'époque très proche d'Angral. Elle avait un mauvais pressentiment, mais il était nécessaire de tenter leur chance pour en savoir plus sur le Désolateur.

  Mais lorsque Kira et son maître arrivèrent à bord de la station, ils découvrirent que celui qui les attendait n'était pas Hacklin, mais un dénommé Valis. Ce dernier s'excusa d'avoir eu recours à la tromperie pour les faire venir, les assurant que l'amiral demeurait un fidèle serviteur de Dark Angral. Kira Carsen, qui connaissait manifestement Valis, prévint son maître qu'il s'agissait d'un Sith, et qu'il fallait l'éliminer rapidement. Leur interlocuteur, moqueur, lui demanda si c'était une manière de traiter sa famille.

  Il expliqua au Jedi, très surpris, que Kira Carsen était une Enfant de l'Empereur, tout comme lui. Il s'agissait d'une caste d'élus au sein des des Sith qui avaient reçu une fraction du pouvoir de l'Empereur Sith, considéré comme leur "père". Si cette marque de reconnaissance devait être portée avec fierté, Kira avait toutefois préféré la cacher et fuir. Valis proposait donc au Chevalier Jedi de laisser Kira revenir à sa vraie famille sans avoir besoin de se battre. Il avertit aussi sa "sœur" qu'en raison de ses démêlés avec Dark Angral, elle avait été retrouvée par l'Empereur, qu'il la voyait en ce moment même et qu'il voulait qu'elle revienne.

Défection de l'amiral Hacklin [-3640]

Le Chevalier Jedi et Kira Carsen rencontrent Valis.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Kira déclara à son maître qu'elle n'était pas une Sith, et à Valis qu'elle préférait mourir plutôt que de revenir. Aussitôt, elle alluma son sabre, et le Chevalier Jedi sur les talons, chargea Valis. Le combat tourna à l'avantage des Jedi, et Valis succomba à leurs coups conjugués. N'ayant plus rien à faire à bord de la station, ils regagnèrent leu vaisseau, où Kira devait une explication.

  Elle raconta donc son enfance à son Maître : elle était née dans l'Empire Sith, et avait été envoyée très jeune sur Korriban pour devenir un Enfant de l'Empereur. Mais après avoir compris que l'Empereur tentait de contrôler son esprit comme pour le reste des enfants, elle s'était enfuie et s'était réfugiée sur Nar Shaddaa, jusqu'à ce qu'elle rencontre la Maître Jedi Bela Kiwiiks qui l'avait conduite au sein de l'Ordre Jedi. Elle avait espéré faire ses preuves avant de parler de son passé, pour éviter d'être traitée comme un paria. Mais maintenant que les Sith l'avait retrouvée et n'auraient de cesse de la poursuivre, il fallait qu'elle dévoile la vérité à tous, même à Kiwiiks et au Conseil Jedi.

  Cependant lorsqu'ils reprirent contact avec le général, celui-ci, après s'être excusé de s'être trompé et de les avoir envoyé dans un piège, leur apprit que Bela Kiwiiks et Orgus Din étaient portés disparus sur les planètes où ils avaient été envoyés pour veiller sur les projets de super armes. La situation était grave, mais il fallait que les deux Jedi voient le Conseil Jedi de toute urgence. Il est certain que si Var Suthra avait appris le passé de Kira, il aurait exigé son enfermement. Mais c'était une affaire Jedi, et c'était donc au Conseil d'en décider.

  La première informée fut Satele Shan, qui convoqua aussitôt les membres du Conseil disponibles. Outre Satele Shan, se trouvaient présent les maîtres Kaedan, Bakarn et Braga. Si Tol Braga et Syo Bakarn étaient particulièrement concernés par les Enfants de l'Empereur et leur capacité à être indétectables, Jarik Kaedan préconisa de garder prisonnière Kira, qui représentait un grand danger. Il était inconcevable pour lui que cette Sith potentielle puisse s'affirmer dans l'Ordre Jedi.

Défection de l'amiral Hacklin [-3640]

Le Conseil Jedi s'interroge sur les Enfants de l'Empereur.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Braga l'interrompit alors, lui rappelant l'existence d'autres Sith qui avaient fait défection comme l'ancien membre du Conseil Noir Sajar et fut appuyé par Syo, qui ne percevait pas le Côté Obscur dans la jeune femme. Satele Shan, considéra donc que ce qui comptait désormais, c'est que Kira laisse son passé derrière elle et qu'elle se consacre aux Jedi. La jeune femme répondit que c'était ce à quoi elle s'appliquait depuis sa rencontre avec Maître Kiwiiks. Kaedan tempêta contre le fait de la laisser avec le Chevalier Jedi, persuadé que Bela Kiwiiks serait de son avis. Mais en son absence, la décision du Conseil prévalait. Kira promit qu'ils ne le regretteraient pas, pas même Maître Kaedan.

  Après cette réunion, le Chevalier Jedi repartit avec sa Padawan pour poursuivre Dark Angral, en commençant par retrouver Bela Kiwiiks, portée disparue sur Tatooine alors qu'elle veillait sur le projet du Tambour, une arme ultrasonique capable de détruire une planète.


Actualités en relation

HoloNet : Critique de Thrawn - Treason

Paru le 23 juillet dernier aux États-Unis, chez Del Rey, Thrawn: Treason est le dernier tome de la nouvelle trilogie canon sur Thrawn écrite par Timothy Zahn (Thrawn, Choix décisifs, La Main de Thrawn…). Long de 350 pages, Thrawn...


HoloNet : Les 10 événements majeurs de The Old Republic

Après une première vidéo présentée en septembre, Trognar et Dark Reivilo vous proposent ce mois-ci de partir à la découverte des 10 événements majeurs du jeu vidéo The Old Republic. De quoi revoir...


Marvel : Sortie de Star Wars Allegiance #2

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! L'éditeur américain ne publie qu'un seul nouveau comic cette semaine, avec la sortie de Star Wars Allegiance #2...


HoloNet : Critique des 15 premiers romans du nouveau canon

La critique est facile, l'art est difficile. » Ce n'est pas faute de le savoir, c'est pourquoi nous tâchons sur HoloNet de critiquer de façon constructive. Aujourd'hui, c'est mon tour, et je vous propose une...


Star Wars 9 : Le scénario point par point du film, selon les rumeurs

Moins de trois mois avant la sortie en salle de L'Ascension de Skywalker, on ne peut que constater que les rumeurs concernant l'ensemble du film commencent à se faire légion depuis la rentrée ! En effet, entre les diff...


Informations encyclopédiques
Défection de l'amiral Hacklin [-3640]
Nom
Défection de l'amiral Hacklin [-3640]
Classe
Evènement important
Date
3640 AvBY
Lieu
Station minière abandonnée des Régions Inconnues
Acteurs
Conséquences
Valis est tué
Le passé de Kira Carsen est dévoilé

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/06/2017

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
2 421


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.