Bataille de Ryloth [-22;-21]


La bataille de Ryloth et la prise de la capitale Lessu permit de libérer la planète de l'occupation séparatiste et de capturer Wat Tambor à l'issue de nombreux sacrifices.

Continuité : Canon


  

1. Invasion



"Les Twi'leks pourront continuer le combat encore une journée."
Les dernières paroles d'Ima-Gun Di avant sa mort


  Dès le début de la Guerre des Clones, les Séparatistes lancèrent une invasion massive sur Ryloth, monde affilié à la République, et qui était un passage obligé pour approvisionner le front de la Bordure Extérieure. Très rapidement, la flotte séparatiste - composée d'au moins un vaisseau de classe Lucrehulk et de six frégates Munificent - anéantit la garnison de la République, provoquant ainsi la mort de l'amiral Dao lors de la destruction de son croiseur de classe Venator. Les troupes au sol se retrouvèrent donc privées de soutien et sans possibilité d'approvisionnement. Le peuple Twi'lek perdit rapidement ses récoltes, ses routes et ses astroports. Le chaos empêcha même le sénateur Orn Free Taa de rentrer sur Ryloth.

  C'était le Maître Jedi Ima-Gun Di et le capitaine clone Keeli qui menaient les soldats clones au sol pour aider les résistants twi'leks de Cham Syndulla. Sans renfort de la République, la situation était critique : d'autant plus catastrophique que le Conseil Jedi ne pouvait envoyer directement des vaisseaux de ravitaillement sur Ryloth. En effet, il leur fallait d'abord se poser sur Toydaria, monde neutre. Bail Organa et Jar Jar Binks durent ainsi convaincre le roi Katuunko, en dépit des manœuvres de Lott Dod, d'autoriser la République à se poser temporairement sur Toydaria.

  Sur Ryloth, Ima-Gun Di conseilla à Cham Syndulla d'évacuer toutes les familles vers les montagnes. Lui et le capitaine Keeli préparèrent un piège pour repousser la progression des Séparatistes et ainsi faire gagner du temps aux Twi'leks. En piégeant une canonnière, les Républicains forcèrent les droïdes à s'engouffrer dans un étroit passage dans lequel ils purent les retenir suffisamment longtemps. La résistance était cependant vaine, et Ima-Gun Di, comme Keeli et ses hommes, furent massacrés. Les vaisseaux anti-blocus de la République purent toutefois larguer des provisions aux Twi'leks en fuite, permettant ainsi la résistance de se battre encore un jour de plus.

Bataille de Ryloth [-22;-21]

Les clones et Twi'leks combattant côte à côte contre les Séparatistes sur Ryloth


2. La libération de Ryloth


2.1 La levée du blocus



  L'occupation de Ryloth dura plusieurs mois avant l'intervention d'une armada conséquente de la République. C'était le leader séparatiste Wat Tambor du Techno-Syndicat et son armée de droïdes qui dirigeaient désormais d'une main de fer le monde des Twi'leks depuis la capitale Lessu. Le blocus était assuré par le capitaine Mar Tuuk depuis son vaisseau de classe Lucrehulk et deux de ses frégates de classe Munificent.
  Anakin Skywalker et sa Padawan Ahsoka Tano furent chargés de la première attaque qui visait à rompre le blocus afin de permettre à Obi-Wan Kenobi de mener l'attaque terrestre et de reprendre la capitale. Quand les trois croiseurs de classe Venator de l'amiral Wullf Yularen sortirent de l'hyperespace, Ahsoka Tano mena aussitôt au combat l'Escadron Bleu de chasseurs V-19 qui durent se frayer un chemin à travers les droïdes Vautour.

  Le capitaine séparatiste ne perdit pas son sang-froid et attendit que les chasseurs avancent suffisamment pour faire entrer en jeu ses quatre autres frégates de classe Munificent. Ahsoka Tano n'écouta pas les ordres de l'amiral Yularen et ne battit pas immédiatement en retraite. La quasi intégralité de son escadron se fit détruire - seuls deux chasseurs restaient - quand elle fit demi-tour. Le Redeemer fut détruit et seuls le Defender et le Resolute purent sauter en hyperespace après avoir subi de lourds dégâts.

Bataille de Ryloth [-22;-21]

Les croiseurs de la République battant en retraite devant le blocus de Ryloth


  Pendant que Mar Tuuk étudiait le dossier d'Anakin Skywalker en cas de nouvelle attaque, le Chevalier Jedi informa Mace Windu et Obi-Wan Kenobi de l'échec de la première offensive. Il lui restait moins d'une rotation pour percer le blocus, sans quoi l'attaque devrait être reportée : et il ne pouvait pas compter sur Wullf Yularen qui avait été blessé durant l'attaque. Heureusement, le général Skywalker avait eu une idée. Il comptait utiliser le Defender, lourdement endommagé, pour forcer le blocus. Ainsi, le croiseur Venator fut évacué afin de préparer la nouvelle attaque.

  Seul à bord du Defender, Anakin Skywalker fonça vers le blocus de Mar Tuuk. Ahsoka Tano était restée sur la passerelle de commandement du Resolute avec le capitaine Rex : tous les deux trouvaient le plan très risqué, et le clone aurait préféré que le général lui en parle avant de partir. Mais Ahsoka Tano coupa court au discussion : il n'y avait plus le temps de réfléchir, il fallait agir. Les escadrons de chasseurs se serviraient de la coque du Resolute comme bouclier contre les tirs de frégates afin d'approcher suffisamment de l'objectif. La Togruta reçut le soutien de l'amiral Yularen qui avait retrouvé assez de force pour tenir sur ses deux jambes.
  Le Chevalier Jedi gagna de précieuses secondes à l'approche du blocus en prétextant au capitaine séparatiste qu'il venait se rendre avec tout son équipage en échange d'un couloir sécurisé pour approvisionner les Twi'leks. Il quitta le Defender au dernier moment à bord d'une capsule de sauvetage. La destruction du vaisseau de classe Lucrehulk donna le temps au Resolute d'approcher suffisamment ; quand les six frégates ouvrirent le feu, il était déjà trop tard. Ahsoka mena les chasseurs V-19 et les Y-Wing au combat, réduisant ainsi en poussières les six frégates.

  Les trois transports de classe Acclamator de la flotte d'invasion d'Obi-Wan Kenobi et Mace Windu arrivèrent ensuite et purent commencer l'assaut terrestre.

Bataille de Ryloth [-22;-21]

Anakin Skywalker observant la destruction du vaisseau de Mar Tuuk depuis sa capsule de sauvetage


2.2 La prise de Nabat



  Les trois transports de classe Acclamator mirent le cap vers la capitale, mais ils essuyèrent soudain le feu nourri des canons à protons du droïde tactique TX-20. Ce dernier avait placé ses armes près du petit village de Nabat et utilisait les Twi'leks comme boucliers pour éviter une frappe aérienne. Un des destroyers de classe Acclamator fut touché, forçant ainsi Mace Windu à reconsidérer la stratégie : il fallait à tout prix libérer Nabat et détruire les canons, sans quoi les transporteurs lourds se feraient décimer.
  Obi-Wan Kenobi, à bord d'une canonnière, accepta de s'en charger. Il se trouvait avec le commandant Cody à bord d'une canonnière et les soldats du 212ème bataillon d'attaque. Les clones de la Compagnie Ghost suivirent le général au sol quand les canonnières se posèrent près du village en ruines.

  Les clones évoluèrent à l'abri des arbres et essuyèrent un feu nourri de droïdes de combat quand ils s'approchèrent de l'entrée de la ville. Obi-Wan, Waxer et Boil parvinrent à neutraliser la garnison, permettant ainsi d'investir le village. Cependant, celui-ci était complètement désert, et il n'y avait aucun cadavre, ce qui retirait la possibilité d'une extermination brutale. Cody prit avec lui Boil, Waxer et un quatrième clone pour explorer les alentours pendant qu'Obi-Wan réfléchissait à la stratégie des droïdes afin de déterminer l'étape d'après.

Bataille de Ryloth [-22;-21]

Les transporteurs de classe Acclamator de la République


  Cody se sépara de Waxer et Boil pour couvrir davantage de terrain. Là, il découvrit que les Twi'leks avaient été emmenés captifs par les droïdes séparatistes et rassemblés au niveau des canons à protons. Le commandant clone alla avertir aussitôt le général Obi-Wan Kenobi qui communiqua cette information à Mace Windu, lequel attendait le signal pour poursuivre le débarquement. Cependant, un droïde sonde filmait la scène et retransmettait tout à TX-20.
  Pendant ce temps, Boil et Waxer poursuivirent leur exploration et découvrirent Numa, une petite Twi'lek à la peau bleue et affamée. Waxer se prit d'affection pour elle et ils la suivirent jusqu'à son ancienne maison, qui se trouvait en ruines.

  TX-20, qui espionnait toujours les clones grâce à son droïde sonde, apprit que l'assaut était imminent. Il relâcha alors dans Nabat un troupeau de gutkurrs féroces et affamés. Plusieurs membres de la Compagnie Ghost se firent éliminer, mais Obi-Wan parvint toutefois à les attirer à lui dans une crevasse grâce à la Force, puis les clones bouchèrent le passage en créant un éboulement. Waxer et Boil de leur côté firent tout pour protéger Numa et parvinrent à s'échapper avec la petite Twi'lek dans un égout et à rejoindre le commandant Cody.
  Comme Numa connaissait par coeur les tunnels de Nabat, Obi-Wan, Waxer et Boil purent atteindre l'enclos des gutkurrs et la position des canons à protons où se trouvaient les prisonniers. Pendant ce temps là, Cody et le reste de la Compagnie Ghost firent diversion pour attirer l'attention de TX-20 et de ses troupes.
  Le Maître Jedi put ainsi libérer les prisonniers et les faire évacuer avant de prendre le contrôle d'un des canons à protons. Avec l'aide de Waxer et Boil, il eut le temps de détruire les quatre autres avant que TX-20, à bord de son char d'assaut CAB-1, ne détruise le dernier canon. Obi-Wan et les deux clones furent soufflés par l'explosion, et se retrouvèrent donc menacés par le char du droïde tactique. Mais les prisonniers revinrent alors et détruisirent TX-20. Le village de Nabat était libéré et la bataille pouvait donc se poursuivre.

Bataille de Ryloth [-22;-21]

Obi-Wan Kenobi, Cody et les clones de la Compagnie Ghost devant la petite Numa


2.3 La libération de Lessu



  Mace Windu menait le 91ème Corps de Reconnaissance vers la capitale Lessu avec le commandant Ponds. Toute une file de RT-TT progressait à flanc de falaises en essuyant les tirs de chars d'assaut blindés positionnés sur la montagne d'à côté. Quand le véhicule tout-terrain de tête fut immobilisé, Mace Windu ordonna aux Forces de Reconnaissance Avancée et à l'Escadron Éclair de prendre les devants. Le Maître Jedi utilisa la Force pour pousser dans le vide le RT-TT endommagé, permettant ainsi à toute la procession de véhicule de reprendre sa marche laborieuse. Mace Windu monta ensuite lui-même sur un TR-TT et l'Escadron Éclair fonça vers les chars séparatistes.
  Les bipodes étaient tellement rapides que les tirs des chars blindés ennemis ne parvenaient pas à les atteindre. En quelques instants seulement, la menace fut éliminée et le 91ème Corps put poursuivre sa route vers la capitale. Trente-deux clones avaient péri dans cette escarmouche.

  Des droïdes-sondes espions avaient filmé la bataille et transmis les informations à Wat Tambor, retranché dans le centre de commandement de la capitale. Inquiété par la rapide progression de la République, le leader du Techno-Syndicat ordonna à son droïde tactique TA-175 de rapatrier ses troupes dans l'enceinte de Lessu et de désactiver le pont de plasma qui en était l'unique accès.
  Le Comte Dooku contacta par la suite Tambor et le réprimanda sévèrement pour son échec irrémédiable. Le Seigneur Sith ordonna toutefois que causer un maximum de dégâts avant de partir et de prendre tout ce qui avait de la valeur afin que la galaxie toute entière réalise à quel prix la République obtenait une victoire.

Bataille de Ryloth [-22;-21]

Le barrage de chars séparatistes protégeant la capitale


  Mace Windu contacta ensuite Coruscant pour faire un point sur la situation. La progression de la Grande Armée se déroulait somme toute relativement bien. Anakin Skywalker avait complètement sécurisé l'espace aérien autour de Ryloth et fait battre en retraite des renforts séparatistes, et le général Kenobi avait sécurisé l'hémisphère sud et le désert de Jixuan. La capitale demeurait toutefois une forteresse quasi imprenable, et le maître Jedi fit part de son souhait de solliciter Cham Syndulla et ses combattants de la liberté.
  Mace Windu partit donc seul avec les deux clones Razor et Stak des Forces de Reconnaissance Avancée à la recherche de Cham Syndulla et ses guerriers. En chemin, ils passèrent devant des pierres tombales récemment installées, puis pistèrent une patrouille de droïdes qui se fit décimer par les combattants de la liberté. Cham Syndulla conduisit Mace Windu et ses deux clones un peu plus loin dans le désert montagneux, dans une grotte à l'abri. Le guerrier twi'lek en voulait toujours à la République de ne pas être intervenue plus vite et plus tôt : son peuple avait souffert et nombreux étaient ceux qui avaient péri sous les tirs des droïdes.

  Dans la capitale, Wat Tambor n'était pas encore tout à fait prêt à partir. Malgré les ordres du Comte Dooku, il voulait tenter sa chance. Il ordonna aux bombardiers Hyena de viser tous les villages twi'leks alentours, les peuplés en priorité. Ainsi, quand le 91ème Corps arriva de nuit devant une ville paisible où se trouvaient majoritairement des femmes et des enfants, le commandant Ponds insista impuissant au bombardement de la cité. Il avertit aussitôt le général Windu.

Bataille de Ryloth [-22;-21]

Le bombardement d'une ville par les chasseurs Hyena

  
  Cette nouvelle précipita la décision de Cham Syndulla, qui accepta de combattre aux côtés de la Grande Armée de la République. Mace Windu organisa un entretien entre le chef des Combattants de la Liberté et le sénateur Orn Free Taa : les deux hommes, qui ne s'appréciaient guère, devaient faire le maximum pour s'entendre, et vite. En effet, Anakin Skywalker avait entrepris avec ses chasseurs de détruire les bombardiers qui ciblaient les villages twi'leks, mais ces derniers étaient beaucoup trop nombreux. Il fallait prendre la capitale au plus vite. Cham Syndulla promit de ne pas chercher à prendre le pouvoir après la libération de la capitale, et Orn Free Taa promit également qu'il ferait tout pour que l'armée de clones quitte Ryloth après la victoire, laissant ainsi réellement le peuple twi'lek libre.

  Alors que les blindés du 91ème Corps étaient à 1.200 mètres de la capitale, Wat Tambor n'avait toujours pas quitté Lessu, attendant un dernier convoi de trésors venu de la base du sud : sa cupidité lui coûterait très cher. En effet, Mace Windu et les clones Razor et Stak avaient pénétré dans l'un des chars dans l'espoir de passer le pont.
  Afin de ne pas se faire détecter par les contrôles, le Maître Jedi avait demandé au commandant Ponds de mener une attaque avec l'Escadron Éclair et les Twi'leks montés sur blurrgs de Cham Syndulla. Quand Mace Windu et les deux clones se firent repérer, les droïdes entamèrent la procédure de désactivation du pont. Le Maître Jedi utilisa la Force pour projeter Razor et Stak sur la terre ferme et se débrouilla lui-même pour atteindre l'autre côté. En parallèle, Ponds et Syndulla sonnèrent la charge.

Bataille de Ryloth [-22;-21]

Les combattants de la liberté twi'leks chargeant aux côtés de l'Escadron Éclair


3. Dénouement



  Pendant que Mace Windu s'occupait des droïdes de combat, Stak et Razor allèrent réactiver le pont, ce qui permit à la cavalerie de pénétrer dans la capitale sous l'applaudissement des habitants. Quand Cham Syndulla eût rejoint Mace Windu, ce dernier laissa les droïdes au Twi'lek : il lui fallait désormais capturer Wat Tambor. Ce dernier découvrit avec stupéfaction que son droïde tactique avait quitté la capitale sans lui. TA-175 avertit ensuite le Comte Dooku que Tambor n'avait pas voulu évacuer à temps ; le leader des Séparatistes ordonna alors aux bombardiers de frapper Lessu.
  Mais ceux-ci furent détruits par Anakin Skywalker et Ahsoka Tano à bord de leurs chasseurs respectifs au moment où Mace Windu arrêtait Wat Tambor. Ce dernier dut se rendre sans condition : la bataille était terminée, et Lessu était libérée.

  De grandes festivités eurent ensuite lieu : les Twi'leks étaient enfin libres. Mais cette liberté ne durerait pas longtemps, puisque quelques années plus tard, Ryloth tomberait sous le contrôle de l'Empire. Cham Syndulla poursuivrait le combat, ainsi que sa fille Hera. Ryloth serait définitivement libérée sous la Nouvelle République après la bataille d'Endor.

Bataille de Ryloth [-22;-21]

La célébration de la victoire




Actualités en relation

Pocket | Sortie de Star Wars : Renaissance

C'est aujourd'hui que parait, chez Pocket, Star Wars : Renaissance, le roman de Rebecca Roanhorse se déroulant entre Les Derniers Jedi et L'Ascension de Skywalker. Sorti aux États-Unis en novembre 2019 - peu de temps avant la sortie...


HoloNet | Un pack de fiches The Clone Wars pour la conclusion de la série !

Même si la saison 7 de The Clone Wars vient tout juste de s'achever, cela ne m'empêche pas de vous proposer aujourd'hui un gros pack de 29 nouvelles fiches sur cette série animée qui...


HoloNet | Un pack de fiches sur la période de l'Ancienne République

Aujourd'hui, c'est notre rédactrice Whiterevan qui vous propose la jolie somme de 52 nouvelles fiches (!!!) sur l'univers Légendes à l'époque de l'Ancienne République ! Ce pack très varié, majoritairement vous conduira sur de nombreux...


HoloNet | Critique de Star Wars Tome 11 - Le Châtiment de Shu-Torun

On n'arrête plus Panini Comics depuis la fin du confinement : en effet, Star Wars 11 - Le Châtiment de Shu-Torun est sorti le 19 août 2020, seulement cinq semaines après le volume 10, intitulé La Fuite...


HoloNet | Un pack de fiches The Clone Wars pour la fin des vacances

Pour la fin de ces vacances un peu spéciales et la reprise de l'école, je vous propose aujourd'hui 23 nouvelles fiches sur la série The Clone Wars ainsi que quatre mises à jour. Ces nouvelles fiches couvrent plusieurs...


Informations encyclopédiques
Bataille de Ryloth [-22;-21]
Nom
Bataille de Ryloth [-22;-21]
Autre(s) nom(s)
Bataille de Lessu ; Libération de Ryloth
Classe
Bataille célèbre
Date
-22 à -21
Lieu
Ryloth :
- Espace
- Nabat
- Lessu
Acteurs
Conséquences
- Libération de Nabat, Lessu et Ryloth
- Capture de Wat Tambor
- Retrait de la Grande Armée de la République de Ryloth

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/05/2020

Date de modification
17/05/2020

Nombre de lectures
1 654


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.