Bataille de Saleucami [-19]


Victoire de la République qui avorta le projet d'une armée clone séparatiste

  La Bataille de Saleucami ne fut certes pas l'une des batailles les plus épiques que connut la Guerre des Clones, mais les tenants et les aboutissants de ce conflit auraient pu faire basculer le cours de la guerre en faveur de la Confédération des Systèmes Indépendants. Cette dernière comptait développer un projet secret qui servirait ainsi les plans de Dark Sidious : asseoir sa domination sur l'Ancienne République et toute la galaxie. L'armée de la Confédération était composée en grande partie de droïdes, et jusqu'alors, les rapports de forces entre la République et les Séparatistes étaient sensiblement égaux.

  C'est pourquoi Sora Bulq, ancien Jedi ayant prêté allégeance au Comte Dooku, et Rath Kelkko chapeautaient le projet de création d'une véritable armée des ombres composée de clones Morgukaï. Le commandement de la Confédération cherchait à développer ses forces par n'importe quel moyen, quitte à imiter la République en entraînant à son tour une armée de clones. Bien évidemment, l'importance de maintenir ce projet secret était primordiale : il ne fallait surtout pas que la République apprenne que la Confédération avait entrepris une telle démarche. Dans le cas contraire, il était évident que la riposte serait puissante, rapide et efficace. Peut-être qu'à terme, les clones Morgukaï remplaceraient les droïdes de la Confédération. Par conséquent, il fallait trouver un endroit pour créer le centre de clonage. De ce fait, une planète ayant un faible intérêt stratégique était évident. Finalement, ce fut sur Saleucami qu'on décida de bâtir les fameuses installations. Une fois l'emplacement trouvé, il fallait trouver le modèle à cloner : Bok, un guerrier Morgukai de renom, à l'image de Jango Fett.

  Utilisant des techniques avancées et performantes, les premiers clones Morgukai virent le jour sur Saleucami. Entraînés par des combattants Anzati - experts en furtivité et en assassinat -, les clones Morgukai devinrent de redoutables adversaires. Si le calendrier était respecté, la cadence de production n'était pas cependant assez élevée pour que ces premiers effectifs puissent constituer un réel apport à l'effort de guerre. Malheureusement pour Sora Bulq et Rath Kelkko, deux Jedi - Tholme et Aayla Secura - percèrent à jour le secret qu'abritait Saleucami, et très rapidement, le Temple Jedi fut mis au courant. Les Jedi informèrent également l'Ancienne République et une opération de grande envergure devait donc être menée pour écraser les forces ennemies. Il fallait stopper cette production de clones et d'importants moyens furent être mis à contribution.

  Oppo Rancisis dirigea personnellement les bataillons qui firent route sur Saleucami, secondé dans sa tâche par Quinlan Vos et accompagné d'une petite dizaine de Jedi parmi lesquels se trouvaient A'Sharad Hett, Jeisel, K'Kruhk, Aayla Secura et Ausar Auset, ainsi que Xiaan Amersu, Tholme, Durnar, Xeltek et T'Bolton. La République fournit toutefois la plus grosse part des troupes, bien que la présence d'une dizaine de Jedi, dont quelques Maîtres, était un atout non négligeable. Bien qu'un bombardement orbital était l'une des options possibles, elle fut notamment écartée à cause de la présence d'un puissant bouclier énergétique protégeant la cité principale, là où était apparemment produite l'armée clone adverse. Un blocus fut donc établi afin d'empêcher que ce projet d'armée des ombres ne se développe ailleurs. Tout le monde espérait en finir rapidement, pour redéployer les troupes réquisitionnées vers d'autres secteurs, mais en réalité cet isolement allait durer près de cinq longs mois.

  L'avantage commença à tourner en faveur camp républicain lorsque Quinlan Vos, accompagné de Jeisel, réussi à empêcher les générateurs de boucliers de fonctionner, alors que le canon ionique fut détruit par Aayla Secura et Xiaan, dans leurs nouveaux chasseurs Jedi Eta-2. Bien que les pertes s'accumulaient dans chaque camp au fur et à mesure du déroulement de la bataille, aucun Jedi n'était encore tombé, du jusqu'à ce qu'Ausar Auset ne trouve la mort. Pendant ce temps, Tholme s'était infiltré dans la cité, espérant pouvoir conférer un avantage décisif à la République grâce à quelques actions rapides et discrètes. Malheureusement pour lui, son ancien élève, Quinlan Vos, l'attaqua. En effet, en plus de sa mission de vaincre la Confédération sur Saleucami, Quinlan Vos voulait également découvrir par n'importe quel moyen qui était ce fameux second Seigneur Sith dont Dooku avait parlé, quitte à se faire passer pour un allié de ce dernier. Peu de personnes étaient au courant du but que s'était fixé le Kiffar.

  Quinlan et Tholme s'affrontèrent violemment. Quinlan oscillait constamment - du fait d'avoir fréquenté Dooku et Bulq - entre le Côté Clair et l'Obscur. C'est pour ça que Tholme pensait que son apprenti était définitivement passé sous les ordres d'un Seigneur Sith. Durant l'affrontement, Tholme chuta dans le vide et Quinlan Vos estima que son Maître avait péri. Bien que triste, Quinlan devait poursuivre sa mission. Pendant ce temps là, le quartier général républicain subit une attaque massive de la part des Séparatistes. Au cours de cette attaque, Oppo Rancisis fit preuve de bravoure, les assassins Anzatis ayant beau l'attaquer, le Maître Jedi repoussa chacun de ses assaillants, dont Rath Kelkko, qui périt sous sa lame. Mais Oppo Rancisis, duelliste dans l'âme, n'avait pas imaginé la lâcheté de Sora Bulq qui le transperça en traître. C'est ainsi que périt l'une des figures emblématiques de l'Ordre Jedi dans les derniers jours de l'Ancienne République.

  Mais le combat ne devait pas cesser pour autant. Sora Bulq pouvait très bien développer son projet ailleurs, et il fallait donc en finir une bonne fois pour toutes, ici, sur Saleucami. Aayla Secura fit exploser les réserves de magma qui détruisirent successivement les installations de clonage et le générateur de bouclier. Les vaisseaux de la République, en orbite et sous le commandement du capitaine Sagoro Autem, entrèrent alors en action en bombardant la ville. Pendant ce temps-là, Sora Bulq avait essayé de faire craquer Quinlan Vos en lui demandant de tuer sa bien-aimée, Khaleen. Vos n'avait plus le choix : son amour pour la jeune femme le força à révéler ses intentions et il affronterait Sora Bulq et le tuerait, pour la République, pour les Jedi et pour Oppo Rancisis.

  La lave commençant à détruire tout sur son passage, Quinlan Vos était dans une position très délicate car il ne pourrait pas à la fois protéger Khaleen et affronter Bulq, qui avait été rejoint par Tol Skorr, un autre fidèle de Dooku. C'est à ce moment là que Tholme décida de réapparaître. Le Maître Jedi voulait s'assurer que son ancien apprenti avait réellement cédé au Côté Obscur, et avait donc simulé une chute dans le vide pour éviter un affrontement inutile. Ainsi, Tholme dégaina son sabre laser et fit face à Bulq tandis que Quinlan se ruait sur Skorr. Au même moment, le canon planétaire rendit l'âme lorsque Xiaan propulsa son chasseur sur l'arme. Une fois les défenses de la planète abaissées, le bombardement allait s'enclencher d'un moment à l'autre. Le Kiffar tua son opposant et fonça prêter main forte à son Maître qui avait été désarmé. À plusieurs reprises, Vos faillit, mais jamais ne céda, et trouva les ressources nécessaires pour transpercer Sora Bulq.

  Le plus important une fois les deux Jedi Noirs morts était désormais de fuir. Tholme, Khaleen et Quinlan Vos furent rejoints par Aayla, qui avait confronté et vaincu Bok. La République parvint finalement à triompher de son adversaire au terme de la Bataille de Saleucami et le blocus de cinq mois porta ses fruits malgré de très lourdes pertes, puisque le projet de clones Morgukai fut définitivement avorté. Alors que les Jedi se retrouvaient à peine entre eux, il fallait déjà repartir vers de nouveaux théâtres d'affrontements. Aayla Secura partit pour Felucia tandis que Quinlan Vos ferait un crochet par Boz Pity pour vaincre les dernières forces de la Confédération s'y trouvant, puis se rendrait sur Kashyyyk. Un petit contingent républicain, commandé par Stass Allie, fut laissé en arrière sur Saleucami pour terminer les opérations en cours. Ainsi, les plaines désertiques virent leurs surfaces recouvertes de débris et de corps, vestiges des affrontements violents entre les forces séparatistes et républicaines.


Actualités en relation

Battlefront II : Un trailer pour la mise à jour Bataille de Géonosis

Electronic Arts a mis en ligne une fort sympathique bande-annonce pour la mise à jour gratuite Bataille de Géonosis de Battlefront II. On vous laisse la découvrir ci-dessous : La mise à jour Bataille de Géonosis ajoutera au...


Solo : Une scène de bataille de boule de neige entre Han et Chewie dévoilée!

La campagne promotionnelle pour la sortie prochaine du DVD / Blu-Ray de Solo : A Star Wars Story continue ! Après avoir pu découvrir la scène coupée avec Han et Qi'ra sur Corellia, et celle sur la carri...


Holonet : Le plein de fiches Canon

Voilà déjà le deuxième pack de ce mois de Janvier, mais cette fois-ci centré sur l’univers Canon ! Boba Heet, Revan et moi-même vous proposons aujourd’hui des fiches variées sur les parutions des derni...


Holonet : Bonne année 2019 !

Toute l'équipe de Star Wars HoloNet vous souhaite une excellente année 2019 qui sera marquée par quelques surprises, alors restez à l'affût ! Vous avez vu et participé sur facebook en cette fin d’année à un tournoi...


Review Luke Skywalker : Légendes

Sorti chez Pocket le 13 décembre dernier, ce roman écrit par Ken Liu est un roman jeunesse publié aux Etats-Unis chez Disney Lucasfilm Press. En France, l’éditeur a fait le choix de le publier au format adulte (le...


Informations encyclopédiques
Bataille de Saleucami [-19]
Nom
Bataille de Saleucami [-19]
Classe
Bataille célèbre
Date
5 mois avant la Bataille de Coruscant
Lieu
Acteurs
Conséquences
Victoire de la République
Disparition du projet Armée des Ombres

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
24 546


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Republic 74 : The Siege of Saleucami, Partie 1
  • Republic 75 : The Siege of Saleucami, Partie 2
  • Republic 76 : The Siege of Saleucami, Partie 3
  • Republic 77 : The Siege of Saleucami, Partie 4
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.