Invasion de Scipio [-19]


L'invasion de Scipio par les Séparatistes eut lieu après la nomination de Rush Clovis à la tête du Clan Bancaire. A l'issue de la contre-attaque de la République, les banques passèrent sous le contrôle du Chancelier Suprême.

Continuité : Canon


  

1. Le plan de Dark Sidious



  Dans la dernière année du conflit galactique connu sous le nom de Guerre des Clones, Dark Sidious, qui œuvrait dans la vie publique sous les traits du Chancelier Suprême Palpatine, passa à la vitesse supérieure dans les mois précédents l'exécution de l'Ordre 66. La guerre était coûteuse et la République ressortirait affaiblie de près quatre années de conflit avec les Séparatistes : il fallait donc sécuriser les banques, qui étaient à ce jour tenues par le Clan Bancaire sur Scipio. Pour cela, Dark Sidious avait prévu un plan des plus complexes et avait mis son serviteur, le Comte Dooku, dans la confidence. L'instrument de leur complot ne serait autre que le sénateur de Scipio, Rush Clovis, qui avait déjà trahi la République par le passé en s'alliant avec Poggle le Bref dans un projet de construction d'usine de droïdes. Il était le candidat parfait.

  La première étape, avant même de placer Clovis à la tête du Clan Bancaire et d'ensuite le contrôler, était de destituer le Conseil des Cinq, les leaders Muuns qui géraient les banques depuis Scipio. Pour cela, Dark Sidious paya le chasseur de primes Embo pour qu'il fasse fuir Clovis de Scipio en possession de données compromettantes pour le Conseil des Cinq. Les données montraient d'une part que le Clan Bancaire prêtait de l'argent sans intérêt aux Séparatistes, contrairement à la République, et d'autre part que le Conseil des Cinq avait transféré au fils des années des crédits sur des comptes cachés. Rush Clovis parvint à obtenir ces informations avec l'aide de Padmé Amidala et de sa suivante Teckla Minnau. Embo accomplit donc ensuite sa mission, et ce malgré l'intervention d'Anakin Skywalker.

Invasion de Scipio [-19]

Rush Clovis, Padmé Amidala et Teckla Minnau préparant leur plan pour infiltrer le coffre principal


  Sur Coruscant, le Chancelier Suprême Palpatine, face aux données apportées par Clovis et Amidala, exigea que les sénateurs travaillent en étroite collaboration pour apporter les preuves nécessaires afin d'engager la destitution du Conseil des Cinq. Dark Sidious savait qu'en forçant Padmé et Rush à se rapprocher ainsi, cela ferait sortir Anakin de ses gonds et le rapprocherait du Côté Obscur, ce qui était bon à prendre pour la suite de ses plans.

  Sur Serenno, le Comte Dooku reçut le signal de son maître pour agir et ré-établir le contact avec Rush Clovis. Le leader séparatiste proposa donc au sénateur de Scipio de lui fournir les coordonnées des comptes secrets du Conseil des Cinq : en échange, les Séparatistes soutiendraient sa candidature pour prendre la tête du Clan Bancaire. De plus, Dooku s'engagea à payer les intérêts qu'il devait aux banques. Avide de pouvoir et naïf, Clovis accepta et amena devant le Chancelier Suprême la preuve qu'il lui manquait. Une session extraordinaire du Sénat se tint et Clovis, fort du soutien du Chancelier Suprême, convainquit les politiciens de la rotonde de lui faire confiance pour redresser les banques.

  Accompagné de Padmé Amidala pour la République et Bec Lawise pour les Séparatistes, Rush Clovis assista à l'arrestation du Conseil des Cinq sur Scipio et devint le nouveau chef du Clan Bancaire. Une fois seul dans son bureau situé dans une des tours du complexe avec vue sur les montagnes, il reçut un appel de Dooku. Le Comte menaça de révéler à la République que c'était lui qui avait fourni les preuves nécessaires à l'éviction du Conseil des Cinq, et de ne pas payer les intérêts dus, ce qui plongerait les banques dans le chaos. Le sénateur se retrouva piégé et dut faire exactement ce que Dooku exigea de lui. Le nouveau chef du Clan Bancaire annonça donc sa première résolution : les taux des prêts augmentèrent pour la République mais pas pour les Séparatistes. Padmé Amidala, toujours présente avec Bec Lawise, fut scandalisée. Dans les heures qui suivirent, une force d'invasion séparatiste sortit de l'hyperespace pour faire le blocus de la planète : deux vaisseaux de soutien DH-Omni, un destroyer de classe Providence et trois frégates de classe Munificent. Désormais, pour la République, Rush Clovis apparaissait comme un sympathisant des Séparatistes.

Invasion de Scipio [-19]

La flotte séparatiste arrivant sur Scipio


2. Invasion et contre-attaque



  La garnison de la République, envoyée pour assurer la sécurité de la sénatrice Padmé Amidala, fut rapidement dépassée. Le commandant Thorn alerta ses troupes de choc mais il était déjà trop tard : les bombardiers Hyena firent un passage dévastateur et détruisirent la plupart des canonnières TIO/BA. Les rares qui parvinrent à décoller se firent détruire par les chasseurs Vautour. Trois canonnières droïde PML décimèrent les troupes de choc clones :  en un rien de temps, Thorn et les quelques survivants se retrouvèrent encerclés par des dizaines de droïdes de combat B2 et de droïdes commando. Le commandant alerta la sénatrice de la situation avant de lutter vaillamment seul contre les forces séparatistes. Il emporta avec lui une douzaine de droïdes avant de succomber au quatrième tir dans le plastron.

  Le Comte Dooku débarqua ensuite sur Scipio et retrouva Clovis dans son bureau, où le sénateur Bec Lawise n'était pas du tout ravi de la tournure que prenaient les événements. Padmé Amidala les rejoignit, capturée par deux droïdes commando : Clovis avait honte de la situation mais ne mesurait pas encore l'étendue des dégâts. Dooku utilisa ensuite la Force pour que la sénatrice pointe son arme sur Bec Lawise et presse la détente. Une fois le méfait accompli, le Comte quitta la planète et retourna à bord de son destroyer de classe Providence. Là, il ordonna à son super droïde tactique, Kraken, de quitter les lieux et d'abandonner les troupes restées au sol.

  Quelques instants avant de se faire capturer, la sénatrice Amidala avait contacté le bureau du Chancelier pour l'informer de la situation. Le sénat avait été convoqué en urgence et la trahison de Clovis fut avérée. Le Chancelier Suprême prit la décision d'envoyer une flotte, menée par le général Anakin Skywalker, libérer Scipio des mains des Séparatistes. Ainsi, quand les cinq destroyers de classe Venator surgirent de l'hyperespace, ils firent face à un blocus désordonné où le vaisseau de Dooku rompait la formation. Les chasseurs Z-95 éliminèrent les droïdes Vautour et permirent aux canonnières de se poser. La 501ème légion, menée par le capitaine Rex et le général Skywalker, se débarrassa promptement des droïdes de combat. Scipio était sécurisée.

Invasion de Scipio [-19]

Le commandant Thorn, vaincu par les forces d'invasion séparatistes


3. Conséquences



  Une fois le chemin dégagé, Anakin Skywalker se précipita dans la tour où Rush Clovis retenait Padmé Amidala : ce dernier, confus, paniqua et pointa son arme sur la sénatrice. Il tenta d'expliquer qu'il avait été manipulé par Dooku, mais le Chevalier Jedi n'était pas d'humeur et avait dégainé son sabre laser. Soudain, un chasseur Vautour vint percuter la tour, ébranlant ainsi sa structure : l'édifice commença à s'effondrer. Anakin bondit et attrapa Padmé et Clovis, un dans chaque main. Mais il ne pouvait pas les remonter tous les deux. De lui-même, Clovis lâcha prise après s'être excusé auprès de la sénatrice, et fit une chute mortelle.

  Une fois Scipio débarrassé des droïdes de Dooku, l'image de Clovis fut piétinée par les sénateurs lors d'une ultime session extraordinaire. Personne n'était au courant qu'il avait été manipulé par le Comte, alors que ses intentions premières étaient justes et honnêtes. Cela attristait profondément Padmé Amidala. Mais là n'était pas le plus important : en effet, le plan de Dark Sidious avait fonctionné à merveille. Invoquant un prétexte de sécurité, le Chancelier Suprême plaça les banques sous la juridiction de la République, tout cela sous une salve d'applaudissements.

Invasion de Scipio [-19]

La flotte de la République arrivant pour lever le blocus de Scipio




Actualités en relation

The Clone Wars | Le bilan de la rédaction

La septième et dernière saison de The Clone Wars s'étant achevée lundi dernier, il est temps pour ceux qui, au sein de la rédaction de Star Wars HoloNet, ont suivi l'aventure, d'en faire le...


HoloNet : Mise en ligne d'un dernier pack The Clone Wars avant la saison 7 !

Bonjour à tous, ici Raventorn ! Aujourd'hui je suis très fier de vous présenter le dernier pack The Clone Wars avant le démarrage de la saison 7 le mois prochain. Pour ceux qui ont suivi, The Clone Wars est...


Informations encyclopédiques
Invasion de Scipio [-19]
Nom
Invasion de Scipio [-19]
Nom original
Invasion of Scipio
Classe
Evènement important
Date
-19
Lieu
Acteurs
Conséquences
- Destitution du Conseil des Cinq du Clan Bancaire
- Mort de Rush Clovis
- Les banques passent sous le contrôle de la République

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/01/2020

Date de modification
24/01/2020

Nombre de lectures
1 615


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.