Guerre des gangs de fonceurs de Taris


Guerre entre les gangs de fonceurs des Beks Cachés et des Vulkars Noirs qui déchira la Ville Basse tarisienne.

    I - Origines.

  La guerre des gangs de fonceurs de Taris est le conflit qui déchira la Ville Basse en l'an -3956. Elle opposa les Beks Cachés aux cruels Vulkars Noirs. Depuis toujours, ces deux gangs étaient rivaux dans la Ville Basse mais pas au point de se déclarer la guerre. Certes, il devait y avoir des échanges parfois musclés mais tout cela restait dans l'esprit de concurrence qu'il y avait entre tous les gangs de fonceurs. L'élément déclencheur de la guerre des gangs fut l'accident de fonceur de Gadon Thek. Alors blessé aux yeux et donc devenu aveugle, le chef des Beks était handicapé. Beaucoup de personnes au sein du gang pensaient que Brejik, le fidèle second de Gadon, allait lui succéder. Toutefois, grâce à des implants oculaires, Thek retrouva un semblant de vue et put rester à la tête de son gang. De plus, il jugea que Brejik n'était pas encore prêt pour prendre la relève.

  Blessé dans son orgueil, Brejik et bons nombres de ses partisans claquèrent la porte du gang et ils parvinrent à s'imposer chez les éternels ennemis des Beks : les Vulkars Noirs, en arrachant le pouvoir à des membres comme Benno. Le but secret de Brejik avait toujours été de contrôler la Ville Basse. S'il n'avait pas réussi avec les Beks, son nouveau gang allait lui permettre d'asseoir sa domination dans la Ville Basse et pour cela, seule une guerre pouvait lui offrir le contrôle de ces niveaux de la ville de Taris. Il lança donc tous ses Vulkars dans une guerre ouverte contre les Beks. Les rues de la Ville Basse devinrent de moins en moins sûres.

Guerre des gangs de fonceurs de Taris

Brejik et Gadon : les dirigeants de deux gangs rivaux entrainés dans une furieuse guerre.



  II - Une guerre des gangs.

  Quelques petits gangs rejoignirent les Beks pour protéger la Ville Basse tandis que d'autres s'allièrent aux Vulkars en espérant avoir une part du gâteau une fois que leurs alliés auraient vaincu le gang de Gadon. Brejik désirait la mort de son ancien mentor, au grand désespoir de ce dernier qui espérait encore une réconciliation. Les bases de chacun des deux gangs devinrent de véritables places fortes, renforçant ainsi un peu plus le sentiment d'insécurité qui régnait. Zaerdra, la garde du corps de Gadon, prit encore plus au sérieux son travail.

  Il n'était pas rare de voir des Beks et des Vulkars s'affronter à coups de vibrolames en pleine rue. Des embuscades étaient même tendues aux pilotes de fonceurs, preuve en est les nombreux débris de véhicules qui jonchaient le sol de la Ville Basse. On ignore si les autorités tarisiennes tentèrent de stopper le conflit : beaucoup de nobles tarisiens voyaient d'un très mauvais œil cette guerre et ils désiraient une suppression pure et simple des gangs. Au sein de la Ville Basse, la sympathie des habitants allaient avant tout aux Beks Cachés et ils espéraient que Gadon allait parvenir à vaincre Brejik et son gang.

Guerre des gangs de fonceurs de Taris

Vulkars et Beks s'affrontent dans les rues de la Ville Basse.


  La guerre des gangs ne connaissait plus de limites : les Vulkars Noirs se mirent même à défier le Seigneur du Crime de Taris Davik Kang comme le constata le mercenaire Canderous Ordo à la solde du criminel. Les Vulkars qui devaient de l'argent à Davik ne remboursaient pas son patron et ce fut au Mandalorien de régler bon nombre de cas, soit de manières douces (menaces, paiement), soit de manières fortes (menaces, refus et exécutions). Il arrivait même parfois que les Vulkars devancent les hommes de Kang, comme ce fut le cas pour les capsules de sauvetages de la République dans la Ville Souterraine (et dont on verra un peu plus bas la raison de leur présence).

  Non seulement le Vulkars attaquaient les Beks, mais en plus ils tiraient à vue sur les simples passants. Les agressions dans les cantinas se multiplièrent, comme ce fut le cas à la cantine de Javyar dans laquelle les Vulkars cherchaient des crosses avec les clients. Certains savaient se défendre tel le célèbre chasseur de primes Calo Nord tandis que les autres subissaient la loi du plus fort. Bon nombre d'appartements fut pris par les Vulkars qui en firent des bases avancées dans leur conquête. On pense d'ailleurs qu'un Alderaanien du nom d'Elam Mattic fut une des victimes des escadrons de la mort Vulkars. La Ville Basse était en état de siège.


  III - La fin du conflit.

  La fin de la guerre des gangs survint dans un contexte bien précis. En effet, les Sith avaient fait leur retour dans la galaxie et ils déchainaient leur force contre la République. Au cours de la bataille dans le ciel tarisien, en l'an -3956, la flotte républicaine se fit battre par les croiseurs Sith de Dark Malak, le Seigneur Noir. Taris tomba aux mains du nouvel Empire Sith.

  Plusieurs capsules de sauvetage de la République s'écrasèrent sur Taris. Une d'entre elle tomba dans la Ville Souterraine et, malgré la rage de Davik qui aurait voulu mettre la main sur ses capsules de sauvetage, les Vulkars arrivèrent les premiers et firent prisonnière la seule personne présente à bord : Bastila Shan. Brejik eut l'idée de la proposer au vainqueur de la Grande Course de fonceurs de Taris qui ouvrait le début de la saison des courses.

  Le gang qui gagnerait cette course était quasiment sûr de rallier à sa cause le plus grand nombre d'alliés, ce qui ferait sans nul doute la différence dans le conflit. Dans cette optique, les Beks mirent au point un prototype d'accélérateur qui allait leur assurer la victoire. Hélas, les Vulkars parvinrent à le voler au sein même de la base adverse. Pour les Beks, c'était là un coup dur. Cependant, une aide inattendue survint grace à deux soldats de la République : Revan et Carth Onasi.

  En effet, les deux hommes étaient à la recherche de Bastila qui était en fait une Jedi et peut-être la seule personne capable d'arrêter les Sith. Revan et Carth ignoraient où elle se trouvait quand ils entrèrent dans la base Beks. Gadon Thek sentit qu'il avait un coup à jouer et, parce qu'il détestait en plus les Sith, donna les renseignements aux deux hommes : Bastila prisonnière des Vulkars et offerte au gagnant de la Grande Course. La seule manière qu'il y avait de sauver Shan était de gagner cette course. Le chef des Beks proposa de parrainer Revan si celui-ci lui ramenait le prototype d'accélérateur. Le jeune homme accepta et, pour l'aider à infiltrer la base des Vulkars Noirs, Gadon lui conseilla de trouver Mission Vao qui connaissait un passage dans les égouts pour pouvoir entrer facilement dans le quartier-général ennemi.

  Revan et Carth trouvèrent Mission qui, après qu'ils l'eurent libéré son ami wookie Zaalbar des esclavagistes gamorréens, les aida à entrer chez les Vulkars. Ils trouvèrent le prototype, sous la bonne garde d'Arche Kandon, le second de Brejik. Si le petit groupe voulait le prototype d'accélérateur, il allait falloir passer sur le corps de Kandon. Peu après, Revan enjamba le cadavre du Twi'lek et de ses acolytes pour se saisir de la précieuse machine. De retour chez les Beks Cachés, Gadon, en recevant le prototype d'accélérateur, confirma que Revan allait bel et bien concourir pour son gang mais avec un fonceur équipé du prototype. Seul ce dernier pouvait les conférer à coup sûr la victoire et ainsi lui permettre de sauver Bastila des griffes des Vulkars et de faire gagner les Beks.

  La course de fonceurs de Taris de l'an -3.956 fut le dernier acte de la guerre des gangs. Très vite, Revan réalisa un temps spectaculaire qui envoya dans les cordes bons nombres de concurrents. Son adversaire le plus coriace fut sans nul doute Redros, le champion Vulkar. Une fois que Revan s'était hissé pour la première fois à la première place, le Nikto, blessé dans son orgueil fit un temps incroyable qui lui permit de repasser devant. Il fallut alors à Revan plusieurs tentatives pour être de nouveau premier. Le dernier temps du jeune homme fut sans équivoque et il remporta enfin la course.

Guerre des gangs de fonceurs de Taris

Le sauvetage de Bastila Shan : la clé de la victoire des Beks Cachés.


  Le prix du vainqueur, Bastila, devait être remis par Brejik en personne mais ce dernier se rétracta en voyant qu'un pilote Bek avait vaincu son champion. Lors de la cérémonie de remise des prix, il refusa devant tout le monde de céder la jeune femme à Revan, préférant la vendre au marché des esclaves. Le fait de ne pas tenir une promesse était grave dans la tradition tarisienne mais Brejik s'en moquait. Bastila en profita alors pour échapper à son gardien et tenter de s'évader. Une bagarre s'ensuivit : Revan et la jeune femme combattant ensemble pour leur propre survie, Brejik ayant ordonné à ses hommes de les tuer tous les deux. Brejik fut le dernier Vulkar à rester debout mais les attaques conjuguées de la Jedi et du soldat eurent raison de lui et il mourut.

  A ce stade, on peut considérer que la guerre des gangs était enfin terminée, les Vulkars ayant perdu leur chef, celui qui avait tout déclenché. Certains Vulkars tentèrent de maintenir encore l'idée d'un assassinat de Gadon Thek, mais on se doute que le cœur n'y était plus : les Beks avaient gagné la course et très certainement un très grand nombre de partisans et de recrues. Les Besk Cachés auraient pu savourer d'avantage leur victoire si les Sith, sur l'ordre de Dark Malak, n'avaient pas bombardé de Taris, annihilant presque la totalité de la ville tarisienne.


Actualités en relation

Battlefront II : Des détails sur les mises à jour du printemps

Battlefront II n'en a pas encore terminé avec son public ! Alors que la mise à jour Suprématie Capitale, déployée la semaine dernière, est encore fraîche dans nos esprits, les équipes de DICE préparent d'ores...


Jedi Fallen Order : Le résumé des annonces de l'E3 et de l'EA Play

L'E3, c'est terminé ! Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le grand salon annuel du jeu vidéo - combiné à l'EA Play qui l'a immédiatement précédé - aura été l'occasion d...


Del Rey : Sortie d'Alphabet Squadron aux États-Unis

Annoncé depuis quelques mois, le nouveau roman Star Wars d'Alexander Freed (Battlefront: Twilight Company) sort aujourd'hui aux États-Unis. Alphabet Squadron, publié par Del Rey outre-Atlantique, nous plongera dans le quotidien d'un escadron de la Nouvelle R...


Journey to The Rise of Skywalker : Les livres jeunesse annoncés

Poursuivant notre aperçu commencé la veille sur le planning des publications Journey to The Rise of Skywalker, nous nous intéresserons aujourd'hui aux livres jeunesses qui ont été annoncés hier pour accompagner la sortie de l'Episode IX...


Galaxy of Adventures : Virée dans l'antre du vil Jabba le Hutt

Disney vient de mettre en ligne un nouvel épisode de Galaxy of Adventures, la nouvelle minisérie d'animation Star Wars. Dans ce nouvel épisode, R2-D2 et C-3PO sont envoyés dans le vaste palais du puissant Hutt Jabba...


Informations encyclopédiques
Guerre des gangs de fonceurs de Taris
Nom
Guerre des gangs de fonceurs de Taris
Classe
Evènement important
Date
-3.956
Lieu
Acteurs
Conséquences
Victoire des Beks Cachés sur les Vulkars Noirs
Mort de Brejik
Revan sauve Bastila Shan

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/09/2009

Date de modification
30/10/2014

Nombre de lectures
4 421


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.