Bataille de Mon Calamari [-20]


La bataille de Mon Calamari opposa les Quarrens, soutenus par les Séparatistes et Riff Tamson, aux Mon Calamari de Lee-Char. Ces derniers reçurent l'aide de la République, des Gungans, et finalement des Quarrens, mettant ainsi fin à la guerre civile.

Continuité : Canon


  

1. Origines de la guerre civile



Alors que la Guerre des Clones faisait rage dans la galaxie depuis maintenant plus de deux ans, l'attention du Comte Dooku se tourna vers le monde pacifique de Mon Calamari où les relations entre les deux espèces y cohabitant - les Quarrens et les Mon Calamari - n'avaient jamais été aussi tendues. Afin de mettre le feu aux poudres, Dooku envoya sur la planète aquatique le général Riff Tamson, un Karkarodon sans pitié qui assassina le roi Yos Kolina, un Mon Calamari. Poussé par les Séparatistes à prendre le contrôle de la planète, les Quarrens virent là une occasion de s'emparer du pouvoir, afin que la couronne n'aille pas au fils de Kolina, le jeune prince Lee-Char. En effet, selon le sénateur Quarren Nossor Ri, il n'y avait aucune raison que le roi soit une nouvelle fois un Mon Calamari. La présence d'émissaires de la République - Anakin Skywalker et Padmé Amidala - ne changea rien à l'issue des négociations, qui étaient vouées à l'échec à cause du général Tamson.

  Lee-Char, qui était encore jeune et relativement naïf face au drame de la situation, se fit conseiller par l'expérimenté capitaine Ackbar qui avait ordonné aux Mon Calamari de se préparer à un assaut. Et en effet, la bataille ne tarda pas à débuter : contrairement aux Mon Calamari, les Quarrens s'étaient préparés depuis longtemps à ce dénouement et fondirent sur la ville épaulés par des centaines de droïdes aquatiques. Les deux peuples qui avaient vécu jusque là en harmonie se déchirèrent : dès les premières minutes de l'affrontement dans les eaux d'ordinaire calmes de la planète océan, des dizaines de Quarrens et Mon Calamari perdirent la vie. La présence d'un Chevalier Jedi n'y changea rien. Lee-Char, quant à lui, écoutait les conseils d'Ackbar qui ne prenait aucune décision sans l'approbation du prince. Le capitaine était convaincu que l'espoir de paix renaîtrait grâce à Lee-Char et fit donc tout pour le protéger.

Bataille de Mon Calamari [-20]

Les Mon Calamari et Quarren s'entretuant dès les premiers instants de la bataille


2. La bataille de Mon Calamari



2.1 L'arrivée des clones



  Le conseil Jedi avait été alerté par Anakin Skywalker de la situation préoccupante sur Mon Calamari et avait donc envoyé des renforts : les Jedi Kit Fisto et Ahsoka Tano arrivèrent sur place à bord d'un croiseur de classe Venator et descendirent dans les profondeurs avec les clones nageurs équipés de véhicules sous-marins du commandant Monnk.  Le timing était parfait puisque les Mon Calamari essuyaient de lourdes pertes et Anakin avait été privé de son masque : sa Padawan vint à son secours immédiatement. L'arrivée de l'armée de la République permit de repousser les droïdes aquatiques et ainsi de gagner un peu de temps pour se réorganiser. Ahsoka parvint à protéger Lee-Char suffisamment longtemps de Riff Tamson jusqu'à ce que celui-ci se replie également.

  Tandis que le prince pensait que la victoire était acquise et qu'il fallait négocier la reddition des Quarrens, Anakin Skywalker sentait que la bataille ne faisait que commencer. Et en effet, le Karkarodon disposait d'armes créées sur son monde qui viendraient à bout de l'opposition : des méduses hydroïdes qui tuaient tout ce que leurs tentacules touchaient. Les Séparatistes lancèrent donc une seconde attaque qui s'avéra bien plus meurtrière que la première. Les survivants, Anakin, Ahsoka, Kit, Padmé, la sénatrice Meena Tills, Lee-Char, Ackbar, Monnk et bien d'autres durent nager jusque dans les profondeurs de la ville en ruines pour se mettre à l'abri. Les Séparatistes brouillant les communications, il était impossible d'alerter la République de l'état critique de la situation. Tout espoir semblait perdu, mais Ackbar était toujours déterminé à protéger le prince.

  Anakin et Padmé proposèrent alors de rejoindre leur croiseur, attendant toujours en vol stationnaire au-dessus de la surface de l'eau : le prince pourrait ainsi y être mis à l'abri. Seulement, alors qu'ils entamaient l'ascension, ils virent le vaisseau se faire exploser : Tamson avait tout prévu et compter ainsi les piéger. Et en effet, de nombreux droïdes aquatiques apparurent. Lee-Char proposa alors de se séparer en deux groupes afin de maximiser leurs chances de s'échapper : Ahsoka, Kit et Monnk protégeraient le prince pendant qu'Anakin et Ackbar resteraient avec les sénatrices.

Bataille de Mon Calamari [-20]

Ahsoka Tano, Kit Fisto et Lee-Char


2.2 Un soutien inespéré



  Alors qu'ils se cachaient dans la végétation des bas-fonds, le commandant Monnk fit remarquer au prince que les Quarrens conduisaient des centaines de prisonniers clones et Mon Calamari dans des camps de détention. Les femmes et enfants étaient aussi concernés à la plus grande surprise du sénateur Nossor Ri, qui commençait à réaliser qu'il n'avait plus aucun contrôle sur son marché avec les Séparatistes. Le prince Lee-Char était frustré d'être ainsi forcé de se cacher sans pouvoir agir.

  Pendant ce temps, Anakin, espérant que la République enverrait tout de même d'autres renforts, entreprit de détruire la tour des communications afin de priver Tamson de radars et sonars. Utilisant la Force, il brisa les supports de l'édifice qui s'effondra, rendant ainsi les Séparatistes aveugles. Il dut bientôt se cacher de nouveau avec Padmé, Meena et Ackbar car les droïdes aquatiques convergeaient dans leur direction. Et pendant ce temps, Maître Yoda contacta les Gungans sur Naboo pour susciter leur aide immédiate sur Mon Calamari. L'hésitation de Lyonie fut rapidement balayée par la dévotion de Jar Jar Binks, et le Boss accepta aussitôt d'envoyer son armée.

Bataille de Mon Calamari [-20]

Les Quarrens conduisant les prisonniers Mon Calamari et clones dans des camps de détention


  Grâce à l'opération d'Anakin, Tamson ne put anticiper l'arrivée de l'armée Gungan. Alors que le prince s'adressait brièvement aux prisonniers afin qu'ils ne perdent pas espoir, les natifs de Naboo plongèrent dans les eaux de Mon Calamari et ouvrirent le feu sur les Séparatistes, ce qui prit de cours les droïdes et soldats Quarrens. Galvanisé par ces renforts inattendus, Lee-Char rejoignit le combat aux côtés d'Ahsoka Tano qui veillait toujours sur lui. Mais Tamson n'avait pas dit son dernier mot, puisque le Comte Dooku avait anticipé un tel retournement de situation : des barges de transport relâchèrent plusieurs véhicules d'assaut de classe Trident dans l'océan. Les machines séparatistes, avec leurs longs tentacules métalliques, créèrent de puissants tourbillons, ce qui fit rompre la formation des Gungans, clones et Mon Calamari. Tout espoir sembla s'envoler une fois de plus.

  Riff Tamson, voyant là une opportunité de remporter la bataille, se précipita vers le prince qui se trouvait presque sans défense. Mais Ahsoka tint bon et résista aux assauts du Karkarodon ; puis Kit Fisto vint l'aider et sut contenir la force brute du général séparatiste. Avant d'être neutralisé, le Maître Jedi Nautolan, dans un éclair de lucidité, ordonna à Ahsoka Tano de s'échapper avec Lee-Char et de veiller sur lui. Tant que le prince serait en sécurité, les Séparatistes ne pourraient pas contrôler durablement la planète. La Togruta accepta et entraîna donc avec elle Lee-Char plus en profondeurs. Les Gungans ne tardèrent pas à rejoindre les Mon Calamari et clones dans les camps de détention.

Bataille de Mon Calamari [-20]

Les Gungans rejoignant la bataille


3. La coalition victorieuse



  Alors qu'Ahsoka et Lee-Char étaient toujours en cavale, Anakin et Kit Fisto furent torturés par Riff Tamson devant Padmé et Jar Jar : prisonniers d'anguilles électriques, les Chevalier Jedi étaient complètement immobilisés mais ne révélèrent évidemment rien. Nossor Ri se demandait si une telle violence était réellement nécessaire, ce qui fut balayé d'un geste par l'hologramme du Comte Dooku. Le sénateur Quarren réalisa alors que jamais la planète ne reviendrait à son peuple, mais qu'elle ne ferait que participer aux efforts de guerre sous la supervision de Tamson : la situation était complètement hors de contrôle.

  Mais pendant ce temps, Lee-Char décida d'entrer secrètement dans un camp de détention. Voyant que le prince était parfaitement conscient de son rôle et symbole d'espoir, Ahsoka le suivit. Là, Lee-Char annonça à Ackbar, blessé, que les Mon Calamari devaient se tenir prêts, car l'aide viendrait des Quarrens. Monnk, également détenu, ferait passer le mot aux soldats clones et Gungans. Peu après, Lee-Char et Ahsoka furent arrêtés par des droïdes aquatiques en patrouille et conduits devant Tamson. Le discours du prince qui déclara vouloir protéger tous les peuples de Mon Calamari réveilla la conscience de Nossor Ri qui décida d'agir en conséquences : il ordonna à ses hommes d'armer discrètement les prisonniers, qui devaient assister à l'exécution de Lee-Char. Quelques instants plus tard, au moment où Tamson ordonna à ses soldats Karkarodon de tuer le prince, le sénateur Ri fonça vers lui en projetant un nuage d'encre pour le dissimuler. Les Gungans, Quarrens, Mon Calamari et clones ouvrirent aussitôt le feu sur les droïdes pour protéger le prince.

Bataille de Mon Calamari [-20]

Lee-Char devant assistant à la bataille finale de Mon Calamari


  La coalition parvint à repousser les droïdes aquatiques, méduses hydroïdes et véhicules Tridents et à en détruire la plupart. La garde rapprochée de Tamson fut éliminée alors que lui-même, infatigable et assoiffé de sang, tuait ses adversaires un à un jusqu'à se retrouver face à Lee-Char. Les Jedi et Ackbar étant occupés ailleurs, le prince devait se défendre seul, chose qu'il fit à merveille. Il parvint à subtiliser un poignard explosif au général séparatiste qu'il lui planta dans l'épaule. Alors que le Karkarodon fonçait vers le prince, Lee-Char visa juste avec sa lance-fusil et le poignard explosa, réduisant à l'état de bouillie Riff Tamson.

  La victoire était totale et désormais, les Quarrens et Mon Calamari se trouvaient plus unis que jamais : les Séparatistes avaient complètement été repoussés, et le plan du Comte Dooku avait échoué. Devant une assemblée conquise par le charisme et courage du prince, la sénatrice Meena et le sénateur Nossor lui remirent la couronne de son défunt père. Lee-Char devint ainsi roi de Mon Calamari.

Bataille de Mon Calamari [-20]

Le couronnement de Lee-Char



Actualités en relation

HoloNet : Mise en ligne d'un nouveau pack de fiches canons !

Salut à tous ! En ce lendemain de Saint Valentin, nous vous proposons, pour vous remettre de vos émotions, un joli pack de 32 fiches sur l'univers Star Wars canon, rédigées par pas moins de 6 rédacteurs : Boba Heet...


Holonet : Critique de Star Wars Tome 9 - La Mort de l'Espoir

Le neuvième volume de la série Star Wars, La Mort de l'Espoir, est sorti chez Panini le 27 novembre 2019. La critique n'arrive que maintenant à cause de l'actualité très chargée des dernières semaines...


HoloNet : Mise en ligne d'un dernier pack The Clone Wars avant la saison 7 !

Bonjour à tous, ici Raventorn ! Aujourd'hui je suis très fier de vous présenter le dernier pack The Clone Wars avant le démarrage de la saison 7 le mois prochain. Pour ceux qui ont suivi, The Clone Wars est...


HoloNet : Critiques de Star Wars - Allégeance

Star Wars : Allégeance est sorti le 11 décembre 2019 chez Panini Comics. Ce volume, regroupant les quatre numéros de la minisérie publiée par Marvel aux États-Unis en octobre dernier, fait partie de la série...


Panini Comics : Sortie de Star Wars Allégeance

C'est aujourd'hui la sortie chez Panini Comics du comics Star Wars: Allégeance au format album ! Ce comics fait partie du label Voyage vers L'Ascension de Skywalker et fait le lien entre Les Derniers Jedi et L'Ascension...


Informations encyclopédiques
Bataille de Mon Calamari [-20]
Nom
Bataille de Mon Calamari [-20]
Nom original
Battle of Mon Calamari
Classe
Bataille célèbre
Date
-20
Lieu
Acteurs
Conséquences
- Guerre civile entre les Mon Calamari et les Quarrens
- Intervention de la République et des Gungans
- Coalition de la République, des Mon Calamari et des Quarrens
- Défaite des Séparatistes et mort de Riff Tamson

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/08/2013

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
385


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.