Bataille d'Umbara [-20]


La bataille d'Umbara fut une opération d'invasion sanglante de la Guerre des Clones où Rex et Fives furent confrontés à la violence gratuite du Maître Jedi Pong Krell pour qui les clones n'étaient que de la chair à canon.

  Au cours de la Guerre des Clones, de très nombreux systèmes furent le théâtre de batailles plus ou moins importantes pour des raisons diverses. La Confédération des Systèmes Indépendants attaquait et prenait le contrôle de couloirs de ravitaillement de la République et put le faire également en orbite de la planète Umbara, située dans les Régions d'Expansion.

1. Le plan de l'invasion [haut]



  Grâce à l'aide du gouvernement local, sympathique envers la cause des Séparatistes, la flotte droïde établit un blocus autour de la planète et assura une protection ainsi qu'un ravitaillement à la milice qui s'était formée sur place, lourdement armée. Déterminée à reprendre le contrôle de cette route, la République envoya une flotte pour percer le blocus et prendre le contrôle de la planète : l'objectif principal était la capitale d'Umbara. Une attaque subite permit un passage vers la surface à la 501e Légion du général Anakin Skywalker, qui devait couper les renforts Umbarans par le nord, pendant que les Maîtres Jedi Obi-Wan Kenobi, Saesee Tiin et Pong Krell attaquaient par le sud avec notamment le 212e bataillon.

Bataille d'Umbara [-20]

Le briefing avant le débarquement sur Umbara


  Pour cette mission critique, l'ARC Trooper Fives rejoignit la 501e Légion aux côtés notamment du capitaine Rex, qui l'avait décoré après la bataille de Kamino. Le débarquement se fit sous un feu nourri de la milice umbarane si bien que plusieurs canonnières clones furent détruites avant même d'avoir put toucher le sol et déposer les fantassins. Fort heureusement, les forces de reconnaissance montées sur bipodes purent être débarquées pour contrer les chars à répulsion umbarans qui se révélaient extrêmement destructeurs.

  Après une première confrontation sanglante avec l'ennemi - qui avait l'énorme avantage de connaître le terrain - la 501e Légion put enfin sécuriser une crête et y creuser des tranchées, ce qui constitua un abri primitif mais bienvenu. En effet, en plus des Umbarans, les clones étaient confrontés à la faune mortelle de la planète brumeuse, avec par exemple les vixus et les banshees. Mais le calme relatif ne dura pas : la milice umbarane avait contourné la position des clones et relâché des droïdes millicreep - petits et de forme insectoïde - pour semer le chaos dans les tranchées avant de lancer l'attaque. Le général Skywalker et Rex ordonnèrent un repli tactique tandis que deux Y Wing BTL-B survolaient et bombardaient la zone.

  La progression vers la capitale pouvait reprendre, mais c'était sans compter sur l'arrivée du Maître Jedi Pong Krell. La réputation du Besalisk le précédait : il avait remporté de nombreuses batailles, mais il accumulait les pertes humaines comme aucun autre Jedi. Krell était là pour remplacer Anakin car ce dernier était demandé sur Coruscant : incrédule, le Chevalier Jedi confia finalement la 501e au Besalisk et partit. Rex et les autres ignoraient alors que le Maître Jedi en avait après eux.  

Bataille d'Umbara [-20]

La milice umbarane défendant son territoire


2. L'invasion d'Umbara [haut]


2.1. La route vers la capitale [haut]



"J'ai suivi vos ordres à la lettre. Alors même que le plan d'attaque était, selon moi, tout à fait inadéquat. Ce plan nous a coûté des hommes. Pas des clones! Des hommes !"
Le capitaine Rex à Pong Krell après avoir essuyé un revers sur la route de la capitale.


  Le général Pong Krell n'avait rien à voir avec le général Skywalker, et cela le capitaine Rex et l'ARC Trooper Fives s'en rendirent bien vite compte. Le Besalisk méprisait les clones et ne semblait n'avoir aucune considération pour leur vie : il les appelait par leur matricule plutôt que leur surnom et ne souhaitait pas du tout appliquer la stratégie de reconnaissance de Skywalker. Pong Krell préférait marcher droit vers la capitale et affronter frontalement les Umbarans, justifiant une telle absence de stratégie par l'importance critique pour l'invasion globale que la 501e Légion ne perde pas de temps : le Besalisk refusa ainsi une pause bien méritée des clones après douze heures de marche. Les tensions commençaient à devenir palpables et le capitaine Rex se trouvait dans une position difficile : respecter les ordres de son supérieur et protéger ses hommes. La situation ne s'arrangea guère lorsque le Maître Jedi exigea que les clones empruntent la route principale jusqu'à la capitale, sans même se mettre à l'abri. Rex objecta, en vain.

  La route était bien évidemment minée, et les clones se retrouvèrent bientôt sans couverture et encerclés par la milice umbarane qui décimait leurs rangs. Plusieurs TR-TT furent détruits et de nombreux clones perdirent la vie avant que Rex n'ordonne le repli. La 501e put ainsi se regrouper et bénéficier de l'arrière-garde, forçant ainsi les ennemis à fuir. Le Besalisk quant à lui n'était pas du tout satisfait : Rex avait désobéi aux ordres en quittant la route, et le Jedi blâma donc le capitaine clone pour l'échec de cette opération. Quand Fives voulut prendre la défense de Rex, Krell dégaina son sabre laser pour l'intimider. Les clones reprirent finalement leur progression laborieuse vers la capitale, luttant pour chaque mètre parcouru sous le feu nourri des Umbarans.

Bataille d'Umbara [-20]

Pong Krell, menaçant Fives de son sabre laser après que l'ARC Trooper ait pris la défense du capitaine Rex.


2.2. Changement de cible [haut]



  En plus d'être vulnérables aux attaques de la milice umbarane et de leurs chars à répulsions, les clones se trouvaient également à découvert et faisaient des cibles faciles pour les chasseurs Zenuas 33, qui disposaient d'un bouclier suffisamment puissant pour résister aux fusil blaster. Alors que les tirs redoublaient d'intensité, Pong Krell, qui ne se trouvait jamais en première ligne mais qui attendait patiemment à l'arrière, reçut une communication d'Obi-Wan Kenobi : le Maître Jedi l'informa d'un changement de stratégie. La capitale recevait des renforts d'une base située à l'ouest dont il fallait absolument prendre le contrôle. Le Besalisk accusa la bonne réception des nouvelles directives et transmit les ordres à Rex.

  Comme pour la capitale, Krell ordonna à Rex que ses hommes empruntent un étroit chemin qui menait directement à la base aérienne umbarane. Le capitaine clone objecta, en vain une nouvelle fois : il n'y avait pas le temps de chercher un passage plus sécurisé selon le Jedi. Les dissensions au sein de la 501e Légion étaient plus palpables que jamais : après la déroute de la mission vers la capitale, les clones avaient l'impression que Krell les conduisait dans une nouvelle mission suicide. Et sans le soutien de Fives, Rex avait de plus en plus de mal à convaincre ses hommes de le suivre : mais les clones étaient programmés pour obéir, et ils suivirent de nouveau les ordres. Seul Hardcase semblait apprécier le danger extrême de ces situations où il pouvait tuer à profusion ses ennemis ; Dogma adhérait à toutes les propositions de Krell, tandis que d'autres comme Jesse et Kix étaient beaucoup plus réservés, comme Fives.

Bataille d'Umbara [-20]

La 501e Légion progressant laborieusement vers son objectif


  La route jusqu'à la base aérienne s'avéra encore plus périlleuse que celle jusqu'à la capitale : les Umbarans révélèrent aux clones de nouveaux véhicules blindés bien plus destructeurs que les chars à répulsion... Des chars d'assaut blindés, ressemblant à de longs centipèdes de plusieurs mètres avec le dos recouvert de canons laser. Ce nouvel arsenal fit des ravages dans les rangs des clones qui parvinrent toutefois à en détruire plusieurs en utilisant des lance-missiles RPS-6.

  Mais les Umbarans déployèrent ensuite leurs canons lourds mobiles, qui n'étaient pas sans rappeler les droïdes araignées séparatistes mais en beaucoup plus résistants et destructeurs. Chaque salve désintégrait plusieurs clones et rien ne semblait pouvoir pénétrer leur blindage. Et Rex, qui avait ordre de tenir la position, se retrouvait contraint d'observer ses hommes se faire annihiler les uns après les autres. Il suggéra au général Krell une mission d'infiltration dans la base ennemie pour y voler deux chasseurs, mais le Besalisk refusa, considérant cette opération comme une pure fantaisie. Le capitaine Rex désobéit et prit donc sur lui d'envoyer Fives et Hardcase dans la base umbarane. Après avoir franchi la clôture faite d'arcs électriques, les deux clones créèrent une diversion et subtilisèrent deux chasseurs Zenuas 33. Après quelques secondes compliquées pour manœuvrer le vaisseau utilisant des technologies inconnues, Hardcase et Fives parvinrent à quitter la base et à mitrailler les canons lourds mobiles umbarans, permettant ainsi à la 501e Légion de prendre possession de la base.

  Contre toute attente, Pong Krell reconnut le courage des clones et félicita - avec ses mots à lui - le capitaine Rex pour avoir fait preuve de ténacité. Le sergent Appo mena les soldats et la base fut bientôt sous contrôle de la République.

Bataille d'Umbara [-20]

Les chasseurs umbarans pilotés par Hardcase et Fives pilonnant les canons lourds mobiles ennemis


2.3. La bataille spatiale [haut]



  La prise de la base aérienne devait être synonyme de victoire pour les troupes menées par Obi-Wan Kenobi et Saesee Tiin, mais les deux Jedi avaient dû se replier à cause des missiles longue portée des Umbarans. Lors d'une communication en haut de la tour de la base récemment capturée, Krell, Rex et Fives reçurent d'autres nouvelles inquiétantes du Maître Jedi : les séparatistes disposaient visiblement d'un vaisseau de ravitaillement qui approvisionnait toujours la capitale. La communication fut soudain rompue, ce qui fut interprété comme un brouillage du signal : ils ignoraient que c'était Pong Krell qui avait saboté les opérations pour mieux nuire aux clones. Rex dut annoncer une nouvelle fois à ses hommes la décision du Jedi : la 501e Légion allait marcher droit sur la capitale pour soutenir Obi-Wan Kenobi malgré la présence des canons à longue portée umbarans. Fives, encore une fois, exprima vivement son désaccord et Rex ne pouvait pas lui en vouloir : un nouveau plan audacieux se présenta toutefois à eux. En utilisant les chasseurs umbarans capturés, ils pourraient approcher facilement le vaisseau de ravitaillement séparatiste et réussir là où la flotte avait échoué.

  Cependant, et sans surprise, Pong Krell refusa. Jesse, Hardcase et Fives prirent alors sur eux de s'entraîner secrètement à piloter les chasseurs umbarans dans l'un des hangars avant que la compagnie ne lève le camp, mais ils furent repérés. Ils s'en sortirent avec des excuses bancales mais n'abandonnèrent pas : ne pouvant les soutenir ouvertement, Rex leur promit de ne pas les empêcher de décoller, et fit même en sorte que Dogma n'aille pas avertir le général Jedi. Jesse, Hardcase et Fives décollèrent alors et rejoignirent la terrible bataille spatiale qui faisait rage au-dessus d'eux. Les chasseurs Z-95, Y-Wing et chasseurs droïdes Vautour volaient entre les transporteurs de classe Acclamator et destroyers de classe Venator qui ouvraient le feu sur les  destroyers de classe Providence, Recusant, et les frégates de classe Munificent. Comme prévu, les trois chasseurs Zenuas pilotés par les clones parvinrent à berner la défense des séparatistes et à s'introduire dans le vaisseau de ravitaillement pour y faire exploser le réacteur principal. Hardcase y laissa toutefois la vie.

  De retour à la base, Jesse et Fives furent convoqués par Pong Krell qui, malgré leur acte de bravoure qui permettrait de remporter la bataille d'Umbara, souhaitait qu'ils passent en cour martiale et soient exécutés. Le plaidoyer de Rex n'y changea rien, même quand il essaya de ramener la faute à lui.

Bataille d'Umbara [-20]

La bataille spatiale faisant rage au-dessus d'Umbara


3. La trahison [haut]



"- Je vous avais ordonné d'éliminer ces deux clones. Vous venez de faire un faux pas en vous dressant contre moi, clone.
- Je suis capitaine, Monsieur.
"
Rex tenant tête à Pong Krell après l'exécution annulée de Hardcase et Fives.


  Rex tenta une nouvelle fois d'argumenter en la faveur de Fives et Hardcase, ce qui ne fit qu'aggraver les choses : au lieu d'attendre un procès en cour martiale, le Jedi exigea du capitaine qu'il assemble un peloton d'exécution pour en finir tout de suite avec des deux clones renégats qu'il considérait comme dysfonctionnels. Dogma était en charge de cette sombre tâche qui ne lui déplaisait pas, lui qui suivait tous les ordres du général. Mais après un discours percutant de l'ARC Trooper, le peloton d'exécution visa délibérément dans le mur ; alors que Pong Krell allait sévèrement réprimander Rex, il reçut une information des plus troublantes : les Umbarans étaient sur le point de contre-attaquer et avaient revêtu les armures des clones. Rex et la 501e Légion furent donc de nouveau envoyés au combat pour défendre la base et ne tardèrent pas à rencontrer les Umbarans déguisés : nombreux périrent jusqu'à ce que le capitaine réalise que ses hommes et lui-même étaient en train de faire feu sur des vrais clones et non pas des Umbarans déguisés. Rex se précipita immédiatement au milieu du champ de bataille en agitant les bras pour faire cesser le feu : il s'agissait en face du 212e bataille d'Obi-Wan Kenobi.

  Waxer, agonisant, révéla à Rex qu'il avait reçu des ordres de Pong Krell l'informant que des Umbarans déguisés progressaient vers cette position. Il ne faisait désormais plus aucun doute que le Jedi Besalisk était un traître. Le capitaine clone réunit alors des hommes pour retourner à la base et aller arrêter Krell : une telle situation exceptionnelle requérait des mesures drastiques. Le général perçut cela comme un acte de mutinerie mais ne nia pas avoir comploté pour que les clones s'entretuent. D'une poussée de force, il se débarrassa des soldats et alluma ses deux double sabres laser. De nombreux clones périrent sous ses assauts beaucoup trop rapides avant qu'il ne bondisse en dehors de la tour et se taille un chemin entre les soldats qui l'attendaient dehors.

Bataille d'Umbara [-20]

Le peloton d'exécution de Jesse et Fives


  Se lançant à la poursuite du Jedi ayant succombé au Côté Obscur, Rex et Fives arrêtèrent au passage Dogma. Quant à Pong Krell, rien ne pouvait le stopper : il était beaucoup trop fort et vif pour les clones de la 501e Légion. Jusqu'à ce que Tup ait une brillante idée : il attira le Besalisk jusqu'à lui... et le Jedi se fit prendre dans les tentacules du vixus avant d'être neutralisé. Pong Krell fut enfermé dans une des cellules de la base aérienne umbarane, mais Fives et Rex estimaient tous les deux qu'il était beaucoup trop dangereux de le laisser vivre. Le Besalisk avait exprimé son intention de rejoindre le Comte Dooku et avait justifié sa haine et son massacre des clones simplement par son pouvoir qui le lui permettait.

  Depuis le début de la campagne d'Umbara, Krell avait manipulé les clones, Dogma en premier lieu. Il avait saboté les communications et avait empêché Rex de savoir qu'Obi-Wan avait sécurisé la capitale. Le capitaine et l'ARC Trooper décidèrent donc de libérer Dogma et d'ouvrir la cellule du Jedi déchu en même temps : ils lui ordonnèrent de se retourner et de se mettre à genoux, et il se passa exactement ce qu'ils escomptaient. Dogma s'empara du blaster de Fives et tua le Besalisk. Le Maître Jedi s'effondra, mort : il ne représentait désormais plus une menace pour la République, et c'est ce qui importait aux yeux de Rex et Fives.

  Umbara était maintenant sécurisée et la mission était accomplie, malgré les centaines de clones qui avaient péri durant la bataille, certains inutilement à cause de la rage de Pong Krell.

Bataille d'Umbara [-20]

Pong Krell face à Rex dans le haut de la tour



Actualités en relation

HoloNet : Publication d'un nouveau pack de fiches The Clone Wars

Pour ce weekend, je vous propose un nouveau pack exclusivement consacré à The Clone Wars, avec pas moins de 20 nouvelles fiches et une grosse mise à jour. Cela me permet de passer le cap symbolique des 600 fiches ! Les plus attentifs d...


[MAJ 2] The Mandalorian : Les concept-arts officiels de la saison 1

Mise à jour du 03/12/2019 : Nous avons mis à jour l'actualité avec les concept-arts de l'épisode 4 qui viennent d'être mis en ligne par Lucasfilm ! Actualité d'origine : Puisque Lucasfilm a mis en ligne de nombreux concept...


HoloNet : Mise en ligne du dernier pack canon de l'année !

C'est aujourd'hui le dernier pack Canon de l'année 2019 avant les traditionnelles fiches de Noël, mais ne vous en faites pas, vous ne manquerez pas de lecture avec les publications de fiches qui suivent l'actualit...


Star Wars 9 : Un nouveau poster officiel pour le film

Vous aimez les posters ? Vous aimez Star Wars ? Et bien vous devez être plutôt gâtés en ce moment puisqu' après nous avoir dévoilé le poster Dolby Cinema puis le poster IMAX pour L'Ascension de Skywalker...


Del Rey : La couverture de Thrawn Ascendancy - Chaos Rising dévoilée !

L'éditeur américain Del Rey vient de dévoiler sur Twitter la couverture de Thrawn Ascendancy : Chaos Rising, le prochain roman de Timothy Zahn. Il s'agit du premier tome de la nouvelle trilogie canon centrée sur le c...


Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
avant 2006

Date de modification
28/09/2019

Nombre de lectures
2 105


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.