Corps stellaires


Système administratif et scientifique de classement galactique

  - Type
- Terrain
- Température
- Gravité
- Atmosphère
- Hygrométrie
- Durée du Jour
- Durée de l'Année
- Population
- Races Intelligentes
- Spatioports
- Gouvernement
- Niveau Technologique
- Principales Importations
- Principales Exportations

Pour des besoins évidents de classification, toutes les planètes de la galaxie se voient attribuer les caractéristiques sus-citées afin de les classifier. Et voici à quoi correspondent les informations entrées dans ces catégories :

  Type : il existe cinq types de corps stellaires.
- planète : le cas de figure le plus fréquemment rencontré même s'il ne représente pas la majorité des corps stellaires connus. Même si la surface d'un tel monde est entièrement composée d'océans, son noyau et l'essentiel de sa masse sont bels et bien solides.
- géante gazeuse : la majeure partie de sa composition, à l'exception du noyau, est constituée de gaz plus ou moins variés.
- Satellite : lune ou planétoide tournant autour d'un autre monde.
- Champ d'Astéroïdes : avec ou sans des installations accueillant des êtres vivants.
- Artificiel : stations spatiales, éventuellement mondes artificiels bien que la technologie galactique ne soit pas encore capable de les réaliser.

  Terrain : En dehors des mondes essentiellement composés d'océans, ceux-ci n'apparaissent pas dans la description du terrain ou ont lieu la plupart des activités des êtres intelligents. Sont indiqués ici les terrains les plus fréquemment rencontrés à l'échelle planétaire mais il ne faut jamais oublier les facteurs climatiques. Par exemple, les mondes désertiques comme Tatooine peuvent posséder de petites calottes polaires. Les planètes dont le relief est décrit comme montagneux ou boisé peuvent avoir de vastes plaines ou des déserts, etc.
  De même, un monde de glace peut avoir une saison chaude durant laquelle sa surface se retrouve couverte d'océans et ainsi de suite. Le Terrain permet surtout de donner une idée approximative du paysage type de la planète.
- Cavernes : la surface de la planète est inhabitable et l'essentiel de ses formes de vie éventuelles et de ses ressources résident dans de vastes réseaux souterrains. Généralement, la surface planétaire appartient à un autre type indiqué dans la description.
- Cratères : la surface planétaire est désolée et très difficile à exploiter car une atmosphère ténue ou inexistante ne peut empêcher un bombardement constant de météorites. (La plupart des satellites naturels entrent dans ce type de paysage).
- Déserts : l'essentiel de la surface est constitué de vastes étendues de sable ou de gravier et les ressources naturelles en eau sont très réduites.
- Forêts : de grandes étendues boisées ou une multitude de bosquets très rapprochés règnent sur le paysage et s'étendent sous toutes les latitudes et altitudes.
- Glaciaire : de l'eau ou un autre liquide gelé, voire un gaz à l'état solide s'il fait assez froid, forme l'essentiel de la surface.
- Jungles : un climat chaud, humide et fertile a permit le développement spectaculaire d'une végétation tropicale très envahissante
- Marécages : la surface est en majeure partie constituée de plaines ou de plateaux gorgés d'eau et d'humidité qui peuvent être navigables. Certains marécages (surtout ceux des mondes chauds) peuvent être de véritables écosphères alors que d'autres peuvent s'avérer presque totalement dépourvus de vie.
- Montagnes : un relief très varié et qui laisse peu de place aux grandes étendues plates en raison d'une forte activité volcanique et/ou tectonique. Ce relief peut comprendre tout ou partie des éléments suivants : pics, canyons, collines, montagnes ...
- Océans : la surface du monde est entièrement composée d'eau liquide. Il peut éventuellement y avoir des masses de terre émergées très réduites (atolls, grandes îles, îlots...) et des banquises suffisamment stables pour qu'on s'y installe.
- Plaines : d'immenses étendues plates ou faiblement vallonées pourvue d'herbe ou d'une végétation équivalente. Il peut éventuellement y avoir des bosquets épars ou des arbres isolés s'il s'agit d'un paysage de savanes.
- Plateaux : le relief planétaire fait que la plupart des étendues planes sont situées en altitude, plusieurs dizaines de mètre à plusieurs kilomètres au dessus du niveau zéro.
- Roches : de la pierre, des caillous, éventuellement du sable et des collines ou des montagnes mais pas grand chose d'autre.
- Constructions : villes, réseaux autoroutiers, usines, fermes industrielles et autres batiments composent l'essentiel du paysage et intégrent une partie non négligeable du relief d'origine, voire le recouvrent complètement y compris les océans.
- Volcans : plaines de laves et massifs volcaniques en activité
- Gazeux : la planète est composée d'un noyau mais la presque totalité de son volume est constituée de gaz.

  Température : Il s'agit de la température moyenne, avec des variations prévisibles au niveau équatorial ou polaire notamment.
- Très chaude : 60°C ou plus
- Chaude : de 30 à 59 °C
- Tempérée : de -5 à 29 °C
- Froide : -6 à -20 °C
- Glaciale : -21 °C ou moins

  Gravité : mesure la force de l'attraction à la surface du corps stellaire en question.
- Zéro : apesanteur
- Faible : de 0.1 à 0.8 G
- Standard : de 0.9 à 1.2 G (la plupart des mondes habités ou abritant une vie intelligente entrent dans cette catégorie)
- Elevée : 1.3 G à 1.9 G
- Ecrasante : 2.0 G et plus

  Atmosphère: détermine les conditions environnementales atmosphériques.
- Type 0 - Aucune : scaphandre spatial obligatoire. Météorites fréquentes, température au mieux Glaciale sauf cas particuliers.
- Type 1 - Respirable : les formes de vie utilisant de l'oxygène peuvent vivre sans problèmes bien que certaines atmosphères soient nocives à des espèces précises.
- Type 2 - Assistée : en raison de composants particuliers de l'atmosphère ou de sa densité faible/élevée, le port d'un masque filtrant ou d'un système analogue est nécessaire pour pouvoir respirer sur un monde de Type 2. Pour les indigènes, une atmosphère de Type 1 peut ou pas s'avérer à contrario gênante selon leur physiologie.
- Type 3 - Irrespirable : la plupart des formes de vie étrangères ne peuvent exploiter le mélange atmosphérique ou celui-ci leur est fatal en quelques instants en raison de composants dangereux.
- Type 4 - Hostile : les composant atmosphériques sont si corrosifs et toxiques que des équipements spéciaux (voire même des scaphandres spécialement modifiés) sont indispensables.

    Hygrométrie : Le taux d'humidité planétaire. Cette humidité peut exister sous une ou plusieurs des formes suivantes selon la température planétaire :  atmosphérique (brume, brouillard), liquide ou solide (glace). L'humidité est généralement indicatrice de la présence d'eau mais il peut arriver qu'elle soit en fait liée à un autre liquide (du méthane par exemple).
- Aride : 85 à 100% de la surface sont constitués de terres émergées. Les rivières et étendues d'eau sont rares, voire inexistants et l'essentiel de l'humidité réside dans l'atmosphère ou les sous-sols.
- Sèche : 50 à 84 % de terres émergées, la plupart étant faiblement irriguées. L'eau tend à se concentrer dans des régions spécifiques (océans, grands lacs...) ou au contraire à être diffusée de manière ténue un peu partout (réseaux de petites rivières). Les masses continentales sont très étendues.
- Modérée : les terres émergées ne représentent que 15 à 49 % de la surface planétaire. Elles sont bordées par un ou plusieurs grands océans.
- Humide : les terres fermes représentent entre 5 et 14 % de la surface seulement. Les zones arides ou désertiques sont extrèmement rares et le paysage tend à être marécageux, forestier ou composé de jungles.
- Saturée : dans le meilleur des cas, la totalité des terres émergées ne représente que 4% de la surface planétaire. Il peut s'agir d'une seule masse continentale réduite ou d'un nombre variable de parcelles de tailles diverses.

  Durée du jour : le Jour Galactique Standard basé sur celui de Coruscant depuis des millénaires fait exactement 24h00. La plupart des installations artificielles n'ayant pas de rotation ni d'ensoleillement, la durée de leur journée est fixée par les constructeurs et le plus souvent le Temps Galactique Standard est retenu.

  Durée de l'année : le nombre de jours locaux nécessaire à la planète pour faire le tour complet de son soleil (ou de sa planète mère dans le cas d'une lune). La plupart des installations artificielles conservent également un décompte du Temps Galactique Standard.

  Population : le nombre d'habitants officiel ou estimé.

  Races Intelligentes : que le monde concerné ne soit peuplé que d'une seule espèce ou qu'il en abrite une multitude, seules celles qui représentent plus de 5% de la population globale estimée ou recensée sont indiquées. On distingue deux types d'espèces vivantes :
- Indigènes : leur apparition et leur développement ont eu lieu sur la planète.
- Résidentes : bien que l'espèce soit peut-être installée là depuis des millénaires et même que ses membres aient oublié leurs origines, on sait qu'elle a pris racine ailleurs et a essaimé jusqu'à ce monde.
  Si des estimations précises de la répartition de chaque race sur une planète existent, elles sont indiquées.

  Spatioports : Le nombre de ports spatiaux et leur catégorie selon la fiche idoine.

  Gouvernement : le type d'organisation politique planétaire s'il y en a une. Il s'agit de l'organisation apparente et officielle mais le pouvoir peut en fait se trouver ailleurs (le gouverneur local peut exercer une dictature féroce en conservant la structure indigène pour la galerie ou le gouvernement planétaire peut en fait être noyauté par un syndicat du crime ou une secte qui agissent dans l'ombre...). De même, le fait qu'une population indigène vive indépendamment du gouvernement officiel n'est pas forcément indiqué (par exemple, la planète Naboo est officiellement gouvernée par une reine élue mais en fait son pouvoir ne s'exerce que sur les Humains et les Gungans se fichent pas mal de son existence. Idem pour les Jawas et les Tuskens de Tatooine par rapport au gouvernement colonial).

  Niveau Technologique : il s'agit du niveau de développement moyen sur la planète. Les classes aisées (si elles existent) peuvent avoir accès à des objets plus perfectionnés et inversement, une ségrégation technologique peut exister (sociale et/ou raciale). Si plusieurs niveaux technologiques bien compartimentés existent, ils sont indiqués (par exemple, la planète Barab Prime abrite des colons possédant une technologie Galactique alors que ses indigènes continuent en majorité à vivre à l'Age de la Pierre). Les niveaux technologiques existant sont :
1 - Primitif : communautés de chasseurs/pêcheurs, constructions en pierre ou en bois, éventuellement usage du feu et du bronze ou un équivalent local, pictogrammes.
2 - Féodal : langage écrit (pas forcément répandu), réseaux routiers, usage du métal, élevage et agriculture, connaissance de l'énergie éolienne ou marémotrice, navires à voiles, éventuellement dirigeables primitifs, chirurgie.
3 - Industriel : machines à vapeur, à charbon, à combustion, énergie électrique, imprimerie, radio, véhicules motorisés, avions, vaccins.
4 - Atomique : ordinateurs, énergie nucléaire, armes à projectiles, vol supersonique, satellites, quelques missions de courte durée sur les planètes proches, énergie solaire, plastiques, tissus synthétiques, communications laser, télévision.
5 - Interplanétaire : armes à énergie primitives, intelligence artificielle, colonies sur d'autres mondes du même système, matériaux polymères et céramiques, éventuellement expéditions à vitesse subluminiques vers d'autres systèmes stellaires (hibernation, vaisseaux multi-générations...), cybernétique primitive, manipulations génétiques, clonage primitif, hologrammes, répulseurs fragiles et peu maniables, vibrolames.
6 - Galactique : saut hyperspatial, communications interstellaires instantanées, blasters, boucliers déflecteurs, cuves à bacta, répulseurs d'usage courant.

  Principales Exportations/Principales Importations : ces rubriques définissent les flux commerciaux majeurs affectant la planète. Ces flux sont théoriques et sujets à des variations dues à des circonstances exceptionnelles. Certaines marchandises très demandées peuvent faire l'objet d'une réglementation spéciale à l'exportation ou l'importation. Elles sont indiquées par le code (R) qui signifie qu'elles sont soit totalement interdites, soit restreintes à des gens remplissant certaines formalités (licence) ou appartenant à un groupe donné (compagnie détenant le monopole sur l'import/export de cette marchandise, etc...). Cette rubrique ne donne pas d'indication sur les réglementations locales concernant l'achat/la vente d'une marchandise qui peut par ailleurs faire l'objet de conditions spéciales (notamment, la réglementation peut interdire la vente d'objets de haute technologie à une culture indigène primitive ou la vente d'une substance habituellement légale à une espèce locale pour laquelle elle est potentiellement toxique ou dangereuse...).

Cela étant désormais précisé, vous saurez vous renseigner correctement pour ne pas mettre les pieds n'importe où ! Bon voyage, et que la Force soit avec vous dans vos déplacements.


Actualités en relation

Battlefront II : Les ARC Troopers en approche vers la prochaine mise à jour !

Deux semaines après le déploiement de la mise à jour L'Élu, les équipes de DICE commencent à lever le voile sur ce que qu'apportera la prochaine grosse mise à jour pour Battlefront II, et tout particulièrement les nouveaux renforts...


Star Wars HoloNet recrute !

Hein, quoi ? C'est déjà l'automne ? Mais il est grand temps de lancer la toute nouvelle campagne de recrutement Star Wars HoloNet, dites-donc ! Vous avez une affection toute particulière pour Star Wars et vous souhaitez contribuer à l...


Informations encyclopédiques
Corps stellaires
Nom
Corps stellaires
Situation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
10 676


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Galaxy Guide 08 : Scouts
  • WEG - The Roleplaying Game

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.