Dha Werda Verda


Chant de guerre Taung passé aux Mandaloriens puis aux clones de la République

  Dha Werda Verda n'est autre que la forme ancienne et archaïque du chant de guerre connu de nos jours sous le nom de "Colère des Guerriers de l'Ombre".

  Au départ, il s'agissait d'un poème Taung, racontant la défaite de l'armée des Zhell par un volcan lors des guerres que ces deux peuples se livrèrent sur Coruscant, 200 000 ans avant l'Empire. Par la suite, les Taung s'exilèrent de Coruscant et partirent sur Roon, où ils développèrent la première civilisation Mandalorienne. Leur poème les accompagna et devint vite un chant de guerre.

  Un échantillon de ce poème fut découvert dans une Roonstone par l'explorateur Mungo Baobab, puis décrypté par ses archives. Bien que le texte ne fut jamais traduit, sa signification peut être comprise grâce aux mandaloriens actuels, bien qu'une traduction littérale soit impossible, le texte ayant sans cesse évolué. En effet, les Taungs finirent par disparaître mais laissèrent derrière eux un héritage culturel très fort, donnant naissance aux premiers mandaloriens non-Taungs. Ceux-ci préservèrent leur héritage et la langue archaïque des Taungs fut petit à petit assimilée par ce qu'on appelle le Mando'a. Ainsi, le chant de guerre traversa les millénaires et évolua sous une autre forme, jusqu'à devenir une danse à part entière. Il est fort possible que le chant en Mando'a soit un rappel de l'original plus qu'une vraie adaptation.

  Une décennie avant la Guerre des Clones, les Mandaloriens étaient en voie de disparition. Leur chef (le Mandalore) nommé Jango Fett fut choisi par le Comte Dooku pour être le modèle de base d'une armée de clones commandées par le Jedi Sifo-Dyas pour la République, en prévision des heures sombres. Jango Fett ne fut pas seulement le modèle génétique des clones de ce qui devint la Grande Armée de la République, il fut également leur modèle spirituel. Lui et ses amis mandaloriens, les instructeurs Cuy'val Dar, apprirent aux clones le Mando'a et tout leur héritage mandalorien. De ce fait, les clones avaient appris le Dha Werda Verda et le Mando'a. Ils étaient capables de chanter le poème en Mando'a ainsi que d'exécuter la danse traditionnelle.

  L'héritage des Taungs était fort, mais Jango Fett avait modifié certaines paroles afin de le rendre plus adapté à des serviteurs de la République et non de réels Mandaloriens issus des Taungs. Après la Guerre des Clones, le chant et la danse furent en grande partie oubliés, il ne resta que le poème des centaines de fois millénaires préservé dans les Archives de Baobab.

Le Chant original :

Booten wooten lanlock vootem
Al a sinkee dunken pooten
Achta werda verda roll
Poonka dunkee loten cho.

Leeber soong whar tung tach picta
Manner manner migta richta
Schelecht varn toom-soing pa ho-grunten
Gersh ve dala funken mimpa
Droit !
To Gropen wettkampf Zunken !

Betteltung seeck da mindy cooten
Parta blax dha scunken drassen.

Manner manner, mitteltouse manner
Dha Dhazz jedoch
Land zu land offt letza
Unun nung.

Manner manner
Durchsprung Nocha
Immer hauk gewordenspa
Zeeetoof en poof
Olaffka begonnenspah
Var var goopinski
Von moglodite
Kortzva.

Verto verto taplasko ta verto.

Vom zoomenfest
Va va voomenfest
Kopocka locka hatta statan
Schel Tha noobin rest du common
Morbskurtz !

Kaffee kaffee zum doom kaffee!
Ausbroll mobist manner mockah!
Ssstrung tartung tha stroong tartung!
Wo-cha nickschat hobbentrose.

Jungclaus dha spricken
Impoot ga kunginchock !

Kungach
Noplenkacht
Kungar Kungar
Ale Da Kungare !


Le Chant Mando'a :

Taung sa rang broka !
Jetiise ka'rta !
Dha Werda Verda a'den tratu !
Coruscanta kandosii adu !
Duum motir ca'tra nau tracinya !
Gra'tua cuun hett su dralshy'a !

Kom'rk tsad droten troch nyn ures adenn !
Dha Werda Verda a'den tratu !
Coruscanta kandosii adu !
Duum motir ca'tra nau tracinya !
Gra'tua cuun hett su dralshy'a !


La danse traditionnelle :

  La danse se déroulait dans un endroit dégagé, pouvant accueillir librement tous ses participants avec un espace libre autour de chacun.
  Le casque ôté, chaque soldat se positionnait dans une des rangées agencées et se mettait à chanter. Sur le rythme du chant, ils se mettaient alors à battre la cadence avec leurs poings, d'abord sur leur armure puis sur celle de leurs voisins (à droite et à gauche alternativement).
  Tout cela demandait un tempo et un timing précis, sous peine de blesser sérieusement les autres participants, car les coups étaient vraiment portés. Les non-clonés qui purent y participer en ressortirent avec de nombreux bleus.


Actualités en relation

L'équipe vous souhaite un Joyeux Noël !

Et voilà, une nouvelle année est sur le point de se terminer. Et si la fin de l'année a été marquée par la sortie en salle de Star Wars : Les Derniers Jedi, qui a fait couler beaucoup...


Informations encyclopédiques
Dha Werda Verda
Nom
Dha Werda Verda
Classe
Langues - Dialectes
Constructeur
Taungs, Mandaloriens, Jango Fett
Type
Poème, chant et danse de guerre
Fonction
Renforcer la fraternité entre les soldats
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 187


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Dha Werda Verda" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Republic Commando Vol. 2 : Triple Zero
  • Shadows of the Empire (jeu vidéo)
  • The Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.