Coruscant - Centre de détention judiciaire


Le Centre de détention judiciaire, sis à Coruscant, abritait de nombreuses prisons.

  Dans l'environnement entièrement urbain de la capitale galactique, Coruscant, un bâtiment gigantesque avait été édifié pour accueillir les criminels arrêtés par les forces de sécurité de la République. Il s'agissait du Centre de détention judiciaire, dans lequel quantité de prisons bordaient de larges couloirs accueillant les divers gardes. L'endroit était sombre, car l'on voulait éviter à tout prix qu'une évasion fût possible ; et c'est pourquoi il n'y avait quasiment aucune ouverture sur l'extérieur, sauf, évidemment, la porte principale.

Plan :
Architecture
Histoire

Architecture (↑ Haut de page)

  L'architecture du bâtiment était originale en ce qu'elle tranchait avec celle des innombrables tours qui l'entouraient. Celles-ci, en effet, étaient semblables à de simples colonnes, se dressant à plusieurs mètres, voire des kilomètres de hauteur ; mais leur structure et les matériaux utilisés pour les construire - notamment le duracier pour les fenêtres - étaient souvent les mêmes. À l'inverse, le Centre de détention présentait différentes singularités, qui le rendaient reconnaissables dans le dense tissu urbain de la cité galactique.

  Situé au milieu d'habitations, non loin du Sénat, il se composait d'une tour centrale, extrêmement large et haute, assez du moins pour supporter le poids de la structure en forme de dôme qui la surmontait. Ce dôme était parsemé de grandes antennes par endroits, nécessaires pour établir la communication avec les alliés. Des logements triangulaires en saillaient à distance régulière, abritant d'autres prisons. Sous cette partie de l'édifice, d'autres éléments architecturaux, orientés vers le bas, pouvaient être aperçus depuis la surface.

  Cette tour principale, particulièrement haute, était flanquée d'une paire d'autres tours, terminées par un bâtiment de forme circulaire, et qui s'unissaient à l'édifice central par des piliers horizontaux ; deux autres tours, encore plus petites, et composées cette fois de trois emplacements sphériques, répondaient à une telle organisation. Au sol, quelques constructions complétaient l'ensemble du Centre ; elles étaient destinées à recevoir le personnel qualifié pour maintenir la sécurité dans les prisons.

Coruscant - Centre de détention judiciaire

Le Centre de détention judiciaire est situé au cœur de Coruscant.
(Star Wars: The Clone Wars: Hostage Crisis)


  Dans cette architecture relativement complexe, l'on ne sait pas précisément où se situaient les cellules ; mais on peut supposer qu'elles étaient réparties un peu partout pour faire face au nombre croissant de criminels arrêtés à l'époque du déclin de l'Ancienne République. Ce n'était évidemment pas le seul bâtiment consacré à l'emprisonnement ; mais, comme son nom l'indique, il était le pénitencier central, là où les malfrats les plus dangereux étaient emmenés après un procès souvent expéditif.

  Bien que ce ne fût qu'un centre de détention, les architectes avaient pris soin de soigner ses façades, et notamment celle du hangar. Il s'agissait d'une large surface couverte par un édifice orné de deux tours de guet, et décoré par la sculpture précieuse de l'emblème de la République. La procédure pour l'ouverture des portes était évidemment longue, car il fallait vérifier que tout était en règle ; l'entrée était toujours gardée par plusieurs soldats lourdement armés, susceptibles d'appeler des renforts à tout moment.

  À l'extérieur, l'espace était suffisant pour permettre aux airspeeders transportant les malandrins de s'arrêter. À l'intérieur, un long et large couloir était plongé dans la pénombre. Seuls quelques éclairages artificiels au mur indiquaient le chemin à suivre. Les portes de l'entrée principale ne s'ouvraient en réalité que dans deux cas : soit lorsqu'un prisonnier devait être enfermé, auquel cas il était escorté par des sentinelles de la République ; soit quand un détenu avait purgé sa peine, ou, à défaut, avait été gracié, ce qui ne pouvait être prouvé que par la présentation d'un disque de grâce.

Coruscant - Centre de détention judiciaire

Le hangar du Centre est gardé par des soldats clones.
(Star Wars: The Clone Wars: Hostage Crisis)



Histoire (↑ Haut de page)

  Avec l'éclatement de la crise séparatiste, et le conflit qui s'ensuivit, les emprisonnement furent de plus en plus fréquents ; les forces de sécurité étaient constamment en alerte ; les soldats clones qui gardaient le Centre de détention, reconnaissables à leur armure blanche teintée de rouges, furent mis à contribution à maintes reprises. Ce fut le cas lorsque, au terme de la bataille de Tatooine, un complot fut révélé.

  En effet, le Comte Dooku avait communiqué avec des criminels pour s'assurer la maîtrise de certains territoires de la galaxie. Ziro le Hutt fut l'un d'entre eux. Il dupa son propre neveu, Jabba, qui s'était déjà établi dans son palais sur Tatooine ; pour cela, il lui fit croire que son fils, Rotta, avait été capturé par les Jedi et que ceux-ci avaient l'intention de le tuer.

  Jabba, incrédule, s'associa alors au Comte Dooku. Mais ce ne fut que temporaire ; car, grâce à l'intervention hardie de Padmé Amidala, Ziro le Hutt fut arrêté par les troupes clones. Sa collaboration avec le chef des Séparatistes fut découverte, sa fourberie était indubitable ; c'est pourquoi il fut jugé, puis emprisonné dans l'une des cellules obscures du Centre de détention de Coruscant. D'après ses propres termes, ce séjour fut "horrible".

  Son supplice n'allait pas durer. Cad Bane, excellent chasseur de primes, considéré comme l'un des meilleurs après la mort de Jango Fett, rassembla quelques-uns de ses plus brillants collègues, comme Aurra Sing, et entreprit d'assaillir l'aile est des bâtiments du Sénat. Ce n'était pas là son véritable dessein, cependant ; il entendait négocier et libérer Ziro le Hutt.

Coruscant - Centre de détention judiciaire

Ziro est libéré.
(Star Wars: The Clone Wars: Hostage Crisis)


  Après avoir pris en otages de nombreux sénateurs, dont Padmé Amidala, il communiqua avec le Chancelier suprême Palpatine pour l'informer : dorénavant, ce dernier ne pouvait plus rien faire, si ce n'est coopérer. C'est bien ce qu'il fit d'abord ; et, à cette fin, il ordonna à Orn Free Taa de l'aider et d'observer les ordres donnés par Bane, qui voulait qu'on remît un disque de grâce aux gardes du Centre de détention pour que Ziro fût libéré sans contestation.

  Free Taa, quoique réservé, dut obéir ; il fut escorté par 3D, à bord d'un airspeeder relié à une remorque, jusqu'aux bâtiments abritant les prisons. Une fois qu'ils se furent arrêtés devant le hangar, c'est-à-dire dans les hauteurs de la ville, Taa présenta le disque aux soldats clones, qui, sur-le-champ, comprirent qu'il fallait ouvrir les portes. Ziro en sortit, traînant son corps énorme avec peine.

  Il fut surpris par la lumière qu'il n'avait plus vue depuis fort longtemps, mais était satisfait de pouvoir enfin reprendre ses activités licencieuses. Orn Free Taa resta avec les clones près du Centre de détention, tandis que 3D, grâce à l'airspeeder et à sa petite remorque, emmena le désagréable Ziro devant l'aile est des édifices sénatoriaux. Bane en sortit à temps ; il était  toutefois encerclé par des clones.

  Il lui suffit de menacer d'appuyer sur un bouton - régissant l'allumage d'un dispositif pouvant tuer les otages - pour qu'on le laissât passer. Bane, Sing et ses autres collègues montèrent dans le véhicule avec Ziro et s'enfuirent, sans qu'ils fussent menacés par les Républicains défaits. Entre-temps, devant le Centre de détention, Orn Free Taa était soulagé, car le Chancelier suprême, ainsi que les sénateurs, étaient saufs. Par la suite, et jusqu'à la fin de la Guerre des clones, beaucoup de malfrats continuèrent de croupir dans ces prisons lugubres.

Coruscant - Centre de détention judiciaire

Boba et Bossk sont conduits dans le Centre de détention judiciaire.
(Star Wars: The Clone Wars: Lethal Trackdown)


  Ce fut par exemple le cas de Boba Fett et de Bossk, deux chasseurs de primes qui avaient tenté, à l'initiative du premier, d'assassiner Mace Windu. Le garçon, quoique fort jeune, était avide de revanche, puisqu'il avait assisté, impuissant, à la décapitation de son père, Jango. Dès lors, il promit de laver l'honneur de son prestigieux ascendant en abattant le vigoureux Jedi.

  Cependant, ses attaques, conjointement menées par Bossk et Aurra Sing, ainsi, au début, que Castas, furent des échecs. Ils finirent sur Florrum, où Boba crut avoir affaire à son ennemi, Mace ; mais c'est Plo Koon et Ahsoka Tano qu'il dut affronter avec ses pairs, jusqu'à ce qu'il fût capturé par le Maître Jedi. Le Trandoshan fut pareillement arrêté, et Sing présumée morte dans l'explosion du Slave I.

  Arrivés sur Coruscant, les Jedi conduisirent Bossk et Boba, escortés par des soldats clones, dans le Centre de détention judiciaire en faisant stationner leur navette sur la plate-forme prévue à cet effet. C'est à ce moment que le jeune Fett vit Mace Windu et jura qu'il parviendrait un jour à se venger. Le Jedi fut désolé par cette manifestation de haine et était persuadé que les deux chasseurs de primes resteraient longtemps en prison. Mais, pour l'un comme pour l'autre, ce ne fut pas le cas.


Actualités en relation

Holonet : C'est l'heure des fiches !

C'est dimanche, et c'est donc jour de fiche. Pour aujourd'hui, c'est Morgoth qui vous propose de vous plonger dans l'univers Légende avec la suite du pack sorti en juillet, centré sur la série des...


Disney annonce une nouvelle série centrée sur Cassian Andor !

Voilà une info qu'on avait pas du tout vu venir : Bob Iger, le président de Disney, vient d'annoncer qu'une deuxième série live-action Star Wars va voir le jour, et qu'elle sera centrée...


Holonet : Le plein de fiches Canon

Voilà déjà le deuxième pack de ce mois de Janvier, mais cette fois-ci centré sur l’univers Canon ! Boba Heet, Revan et moi-même vous proposons aujourd’hui des fiches variées sur les parutions des derni...


Disney+ : Bob Iger (PDG de Disney) parle du service et de Star Wars

A n’en pas douter 2019 sera une année importante pour Disney et notamment pour la marque Star Wars. Outre la sortie de l’Episode IX qui doit marquer la fin de la nouvelle trilogie, ou encore l’ouverture des...


Holonet : Le plein de fiches Rebels... et autre du Canon

On parle beaucoup de Star Wars Résistance en ce moment, mais nos rédacteurs ne font pas que ça ! La preuve avec ce pack de fiches qui se concentre sur le Nouveau Canon, mais surtout sur Star Wars Rebels avec...


Informations encyclopédiques
Coruscant - Centre de détention judiciaire
Nom
Coruscant - Centre de détention judiciaire
Situation
Terrain
Bâtiments
Habitants
Prisonniers
Evènements
Libération de Ziro le Hutt par Cad Bane et ses collègues
Emprisonnement de Boba Fett et de Bossk notamment

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
08/04/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
8 797


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - The Clone Wars Episode Guides
  • The Clone Wars S01E22 - Hostage Crisis
  • The Clone Wars S02E22 - Lethal Trackdown

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.