Impératrice Téta - Cinnagar


Cinnagar était la capitale de Koros Major/Impératrice Téta qui recouvrait la presque totalité de la planète.

  I.- Histoire :

  Cinnagar était la capitale de la planète Koros Major, qui était elle-même le monde principal du Système de Koros, ce qui faisait de la cité un lieu majeur du système. Pendant plusieurs millénaires, la Ligne de Koros fut l'un des rares accès au Noyau Profond et permettait d'acheminer depuis Koros Major la précieuse carbonite qui était utilisée par les systèmes d'animation suspendue des vaisseaux générationnelles, puis dans les moteurs hyperdrive. Cette singularité fit que la planète devint le plus important avant-poste à l'intérieur de la frontière du Noyau Profond et qu'elle se développa quasiment immédiatement en une cité-monde.

  Au cours des Guerres d'Unification [-5 010/-5 000], l'Impératrice Téta unifia les sept mondes du système de Koros et en fit un système prospère qu'elle gouverna sagement depuis son palais sur Koros Major. Malgré la fin du conflit, Téta maintint en activité les chantiers navals et les usines d'armement de Cinnagar pour assurer la défense du système, sa flotte ayant subi de lourdes pertes durant les Guerres d'Unification. Cette décision s'avéra sage lorsque l'Empire Sith menaça la République et tenta de s'emparer du système de Koros durant la Grande Guerre de l'Hyperespace (-5 000).

Impératrice Téta - Cinnagar

Cinnagar peu avant la Grande Guerre de l'Hyperespace
Image extraite de la bande dessinée La Légende des Jedi Vol. 01 : L'Age d'or des Sith


  Cinnagar fut en partie détruite au cours de la Bataille de  Koros Major (-5 000), puis reconstruite. Après le règne de l'Impératrice Téta, ses descendants, les Keto, continuèrent à régner sur les sept mondes et rebaptisèrent Koros Major ainsi que le système en son honneur. Mais au fil des siècles, les Keto durent partager leur pouvoir avec la puissante Guilde Minière qui exploitait la précieuse carbonite dont regorgeaient les sous-sols des sept mondes. En -3 997, les héritiers du Système de l'Impératrice Téta, Satal et Aleema Keto, et leurs amis, qui formaient une société secrète étudiant le Côté Obscur de la Force, le Krath, perpétrèrent un violent coup d'Etat. Les Krath entreprirent ensuite de soumettre les sept mondes avec le soutien de l'armée et l'utilisation de la sorcellerie sith.

  Koros Major (ou plutôt Impératrice Téta), où se trouvait Cinnagar, fut bientôt la seule planète à résister encore aux Krath bien que la ville soit le quartier général des nouveaux despotes. Depuis une station orbitale de commandement, les Krath menèrent l'assaut contre Koros Major, utilisant les puissantes illusions générées par Aleema Keto pour décourager leurs ennemis. Durant la bataille, une flotte coalisée de la République et de l'Ordre Jedi tenta de s'opposer aux Krath mais elle du se replier quand plusieurs chasseurs du Chaos  franchirent les défenses de la flotte grâce à une nouvelle illusion et s'écrasèrent contre les vaisseaux républicains.

  Après l'attaque des Krath contre les Jedi lors de la Grande Convocation Jedi de Deneba qui avait, entre autres, coûté la vie à son Maître, Arca Jeth, le Chevalier Jedi Ulic Qel-Droma prit la décision d'infiltrer les Krath dans le fol espoir d'apprendre leurs secrets afin de pouvoir ensuite les détruire de l'intérieur. Ulic arriva à Cinnagar déguisé en Jedi déchu mais son arrivée fut loin de passer aussi inaperçue qu'il se l'était imaginé. Satal et Aleema Keto repérèrent très rapidement ce puissant utilisateur de Force mais alors que le premier voyait en lui un espion Jedi qu'il fallait éliminer rapidement, sa cousine pensait qu'il pourrait leur être utile…

Impératrice Téta - Cinnagar

Ulic s'infiltre dans Cinnagar peu
Image extraite de la bande dessinée La Légende des Jedi Vol. 04 : Les Seigneurs des Sith


  Comme l'espérait Aleema, Ulic passa à l'action et lui vint en aide le lendemain lorsque des opposants au nouveau régime tentèrent de tuer la jeune femme alors qu'elle faisait une démonstration de la cruauté des Krath envers ceux qui osaient s'opposer à eux au cours d'une exécution publique. Il s'agissait en réalité d'une mise en scène pour pousser Ulic à se dévoiler. Après avoir résisté aux tortures de Satal qui échoua à lui faire avouer ses véritables intentions, Ulic intégra le Krath et leur conseilla notamment de moderniser leurs défenses, ce qui lui valut d'être nommé général des forces armées krath.

  Inquiets pour Ulic dont ils étaient sans nouvelles, trois de ses camarades se rendirent dans le Système de l'Impératrice Téta pour le ramener avec eux. Nomi Sunrider infiltra discrètement Cinnagar mais fut rapidement repérée comme utilisatrice de Force et choisit de se laisser capturer pour pouvoir voir Ulic mais la suite des événements lui laissèrent croire qu'il était définitivement perdu et elle s'échappa sans savoir qu'Ulic avait tenté de lui transmettre un message qui avait été intercepté par Satal Keto. Celui-ci démasqua Ulic et les deux hommes se livrèrent à un violent duel qui s'acheva par la mort du leader des Krath...

  Les anciens camarades d'Ulic tentèrent une deuxième opération de sauvetage, mais firent demi-tour en réalisant que ce dernier ne voulait pas les accompagner. Peu après, un autre Jedi corrompu par le Côté Obscur, Exar Kun fit irruption dans le palais afin d'éliminer ses rivaux Ulic Qel-Droma et Aleema Keto. L'homme se débarrassa rapidement d'Aleema en la plongeant dans l'inconscience grâce à la Force avant d'affronter Ulic en duel. Durant leur affrontement, les amulettes sith que chacun d'eux portaient se mirent à luire et l'esprit de Marka Ragnos leur apparut. L'ancien Seigneur Sith leur déclara qu'ils étaient les Elus, destinés à restaurer les Sith et proclama qu'Exar Kun était le nouveau Seigneur Sombre des Sith tandis qu'UIic était son apprenti.

  Les deux nouveaux Sith mirent en place leurs plans pour s'emparer de la République : tandis qu'Exar Kun s'efforcerait de recruter de jeunes Chevaliers Jedi naïfs, Ulic gérerait l'aspect militaire. Après avoir vaincu Mandalore l'Indomptable et obtenu le commandement des redoutables Mandaloriens, Ulic attaqua plusieurs mondes républicains et devint trop confiant. Il lança un vaste assaut contre Coruscant mais fut trahit par Aleema qui fit battre les troupes en retraite en prétendant qu'il avait été tué. De retour sur Cinnagar, l'adepte du Côté Obscur s'efforça de reprendre le commandement des troupes krath, dont certaines factions continuaient à être fidèles à Ulic et tenta de gagner la confiance de Mandalore l'Indomptable. Mais celui-ci la soupçonnait d'avoir trahi Ulic et alla trouver Exar Kun afin qu'il l'aide à libérer son maître.

Impératrice Téta - Cinnagar

Aleema s'efforce de prendre le contrôle des Krath après avoir trahi Ulic
Image extraite de la bande dessinée La Légende des Jedi Vol. 05 : La Guerre des Sith


  Après la mort d'Aleema et la défaite des Sith, le mouvement krath prit fin. Privés de leurs leaders, il ne fut probablement pas très difficile à leurs opposants, très certainement épaulés par la République et les Jedi, d'éliminer les derniers Krath. Au cours des millénaires qui suivirent, Impératrice Téta et Cinnagar finirent par se confondre à mesure que la ville s'étendait sur la planète et Téta devint une des Œcuménopoles de la République au même titre que Coruscant ou Taris.

  Au cours des premières années de la Nouvelle République, Sebban Keto, qui appartenait à la même famille qui avait vu naître Satal et Aleema Keto, tenta de faire revivre le Krath et parvint à corrompre un petit nombre de nobles de Téta. Ce nouveau culte krath demeura néanmoins isolé et ne représenta guère de menace pour le gouvernement galactique.

II.- Lieux importants :

  Déjà à l'époque des Guerres d'Unification, Cinnagar couvrait une grande partie de la planète dont elle était la capitale et qui s'appelait alors Koros Major. Parmi les endroits connus de la cité se trouvaient le palais de l'Impératrice Téta, le secteur commercial, le quartier résidentiel avec sa grande place, le centre de détention et le Dock de réparations d'Aarrba le Hutt. A une date antérieure à -5 000, la Guilde des Navigateurs d'Hyperespace décida de relocaliser son siège social sur Koror Major et la Maison de la Guilde ainsi que le Monument des Navigateur Disparus étaient deux hauts-lieux de Cinnagar. Durant le règne des Krath, ces derniers avaient installés leur siège du pouvoir dans la Grande Citadelle de fer qui était peut-être l'ancien palais de l'Impératrice Téta.

Impératrice Téta - Cinnagar

Le Dock de réparations d'Aarrba le Hutt
Image extraite de la bande dessinée La Légende des Jedi Vol. 01 : L'Age d'or des Sith


  La cité fut partiellement détruite durant les Anciennes Guerres Sith et reconstruite. Cinnagar se distinguait par la grande beauté de son architecture historique qui faisait d'Impératrice Téta l'une des cités-mondes les plus magnifiques et les plus appréciées par les touristes. Bien qu'il existait encore des zones où la faune locale pouvait s'épanouir librement à l'époque impériale, la majorité de la planète Impératrice Téta avait alors un paysage urbain. En effet, Cinnagar avait cessé d'être la capitale et avait fini par recouvrir la quasi-totalité de la planète conduisant un certain nombre d'habitants de la galaxie à faire références à celle-ci par le nom de Cinnagar, ce qui provoquait des confusions. La planète en elle-même était riche et prospère avec des bâtiments richement ornés et décorés avec un style artistique qui faisait que c'était un régal de se promener à travers la cité.

  Téta fut également un des rares mondes du Noyau Profond qui parvint à demeurer relativement multiculturel malgré les influences impériales et les préjugés anti-humains qui allèrent de pair avec l'Empire. Cet aspect multiculturel faisait de la ville de Cinnagar un haut-lieu touristique car c'était l'endroit où les habitants du Noyau Profond pouvaient faire l'expérience des images, des sons et autres commodités que l'on trouvait sur les planètes appartenant aux Mondes du Noyau. En effet, un grand nombre de commerces et de restaurants imitaient les styles de mondes spécifiques du Noyau : le Musée des Beaux-arts d'Alderaan exposait des œuvres récentes, Mode de Corellia permettaient à ses clients d'acheter les styles à la dernière mode sur les Mondes du Noyau tandis que le Club Corellia proposait un large choix de spécialités culinaires et de boissons ainsi que des danses et des divertissements originaires de Corellia ou de d'autres planètes du Noyau.

  Dans un souci d'efficacité et de rapidité, les administrations régionales avaient des bureaux dans toute la ville, ce qui permettait de centraliser une grande partie de la bureaucratie. Le corps de chasseurs stellaires chargés de la défense planétaire et de l'escorte des vaisseaux se rendant à la colonie pénitentiaire de Ronika était également basé à Cinnagar. Comme la cité couvrait plus de la moitié de la surface de la planète, elle était souvent appelée Cinnagar par un grand nombre de personnes, y compris dans la documentation officielle.
Informations encyclopédiques
Impératrice Téta - Cinnagar
Nom
Impératrice Téta - Cinnagar
Situation
Impératrice Téta (anciennement Koros Major)
Terrain
Ville
Habitants
Humains, autres
Evènements

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
07/03/2016

Date de modification
07/03/2016

Nombre de lectures
1 735


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.