Coruscant - Cité impériale


Le quartier général de l'Empereur Palpatine

  Tout comme de nombreux sites impliqués dans la Guerre Civile Galactique, la Cité Impériale a une histoire longue et tumultueuse. A l'époque de l'Ancienne République, elle est simplement appelée la Cité Galactique. Avant la montée en puissance de l'Empire, la Cité Galactique sert de capitale à l'union galactique et abrite le Sénat de la République. Lorsque l'Empereur Palpatine prend le pouvoir, il renomme la capitale en "Cité Impériale" et la métropole devient le siège de son Ordre Nouveau. Après la défaite de l'Empire lors de la bataille d'Endor, la Nouvelle République choisit la Cité Impériale comme capitale du nouveau gouvernement démocratique. Malheureusement le nouveau régime est obligé de prendre le contrôle de la Cité Impériale par la force, en chassant les vestiges de l'Empire de la  planète Coruscant. Bien que la Nouvelle République ait pris le contrôle de la Cité Impériale depuis plusieurs années, le nom du site n'a toujours pas changé.

  La Cité Impériale a toujours été une cité cosmopolite surpeuplée. A l'époque de l'Ancienne République, la Cité attire des millions d'espèces différentes. Cependant l'Empereur met fin à ce régime de tolérance et interdit la Cité Impériale à tous les non-humaines. Cette ségrégation est abolie par la Nouvelle République, et la Cité Impériale accueille à nouveaux toutes les espèces.

  La Cité Impériale s'étend depuis la base des Monts Manarai et couvre la majeure partie du continent principal de Coruscant. L'architecture de la cité est grandiose et impressionnante, avec d'énormes bâtiments qui s'élèvent très haut dans le ciel. Une portion de la Cité Impériale est réservée à l'ancienne Chambre du Sénat, ornée de piliers de pierre sculptés entourant des milliers de bancs formant des gradins. A proximité de la Chambre s'élève le gigantesque Palais Impérial. Cette forteresse, réputée imprenable, est construite en pierre gris-vert ornée de cristaux. Ce bâtiment est plus grand que toutes les autres structures de la planète et de délicates flèches s'élèvent sur pratiquement toute sa surface. A l'intérieur, le palais est agrémenté de jardins suspendus, de pyramides de marbre et de toits de cristal. L'Empereur fit orner certains lieux de motifs inspirés des anciens hiéroglyphes des Sith. La palais comprend également le Grand Corridor, qui relie la Chambre du Conseil à l'auditorium de l'Assemblée. Personnellement conçu par Palpatine, le Grand Corridor est doté d'un haut plafond et de vitraux. Il est également bordé d'arbres CH'hala sensibles aux vibrations, qui font en fait partie d'un système de surveillance sophistiqué installé par l'Empereur.

  Toujours bien défendue pendant la Guerre Civile Galactique, la Cité Impériale ne sera jamais endommagée, jusqu'à ce que des survivants du cercle des dirigeants de l'Empire et d'anciens chefs de guerre impériaux ne joignent leurs forces pour attaquer la Nouvelle République sur Coruscant. Ces menaces seront cependant vaincues et la Cité Impériale retrouvera sa tranquillité. Au cours des années qui suivent, la Nouvelle République travaille à la reconstruction de la Cité avec l'aide de soldats dévoués et de droïdes de construction géants.

  Les sombres niveaux inférieurs de la Cité sont abandonnés depuis bien longtemps, et abritent aujourd'hui de vieux équipements, des épaves de vaisseaux, de la mousse et du lichen, ainsi que plusieurs créatures terrifiantes. Parmi les monstruosités qui rôdent dans les couloirs souterrains de la Cité Impériale, on peut citer les cafards-araignées, les rats à armure, les vers à durabéton, les bernacles des ombres, des gangs sauvages comme celui des âmes perdues, ainsi que d'innommables mutants. En raison de ces dangers, le trafic est interdit dans les niveaux inférieurs de la Cité Impériale.


Actualités en relation

Holonet : Un pack de fiches sur l'Empereur Ressuscité

Parce que l'on sait que le début de semaine peut être compliqué, nous vous proposons un peu de lecture pour l'agrémenter et c'est plus particulièrement notre rédacteur encyclopédique Boba Heet qui vous les...


Battlefront II : Un hotfix à l'horizon pour la mise à jour L'Élu

Suite à la mise à jour du 27 février qui a (enfin) rajouté Anakin Skywalker, la 501ème Légion, et la Garde de Coruscant dans Battlefront II, en plus de réviser complètement l'apparence de tous les clones, les...


Del Rey annonce Thrawn: Treason

Après quelques petits tweets sur le compte de l'éditeur nous laissant présager une annonce littéraire, c'est dans le Star Wars Show, dont le lien vers la vidéo se trouve plus bas, que l'annonce est...


Galaxy of Adventures : Dark Vador à l'assaut de la base rebelle sur Hoth !

Disney vient de mettre en ligne un nouvel épisode de la minisérie d'animation Star Wars : Galaxy of Adventures ! Dans ce nouvel épisode, le terrifiant Dark Vador mène ses loyales troupes impériales à l'assaut des positions rebelles, sur...


HoloNet : La Trilogie Han Solo à l'honneur

L'encyclopédie Star Wars HoloNet vient de s'enrichir d'une série de nouvelles fiches consacrées à la trilogie Han Solo et plus particulièrement le Culte de l'Unicité et Ylesia, faisant ainsi suite à une précédente...


Informations encyclopédiques
Coruscant - Cité impériale
Nom
Coruscant - Cité impériale
Situation
Terrain
Bâtiments
Habitants
Humains, divers aliens

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
14 488


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.