Kaas City


Kaas City était la capitale du Second Empire Sith. Situé sur Dromund Kaad, elle acceuillait le siège du pouvoir impérial : la Citadelle de l'Empereur.

  Après que l'Ordre Jedi ait vaincu les dernières forces du premier Empire Sith après la Grande Guerre de l'Hyperespace, les quelques survivants de la nation Sith se cachèrent dans les confins de la galaxie  pendant deux décennies. Après avoir erré dans les Régions Inconnues, ils arrivèrent sur Dromund Kaas, la troisième planète du système de Dromund,  située dans les territoires de la Bordure Extérieure. L'isolement de la planète offrait une cachette idéale pour établir une colonie et reprendre la lutte contre les Jedi et la République. À terme, la jungle et les marais qui recouvraient Dromund Kaas étaient devenus leur sanctuaire.

Après des débuts difficiles et pendant près de mille trois cents ans la colonie Sith s'agrandit petit à petit pour devenir une cité urbaine représentant la résurgence du nouvel Empire Sith. En quelques siècles, la population atteignit plusieurs millions d'habitants. D'immenses gratte-ciel, surplombés eux-mêmes par la Citadelle impériale, composent le centre névralgique de Kaas City. Que ce soient les soldats, les travailleurs, les esclaves ou les Seigneurs Sith, tous les êtres affiliés à l'Empire se regroupaient dans la nouvelle capitale de Dromund Kaas.

  Kaas City était édifiée de façon à représenter la grandeur du Second Empire Sith. La Citadelle, qui abritait le Conseil Noir ainsi que le Ministère de la Guerre et les Services Secrets de l'Empire n'était accessible que par des stations de taxi situées sur les principaux chemins de la cité. A la fois imposant et isolé, ce monument abritait les appartements privés de l'Empereur Viatate qui surveillait personnellement les activités de l'Empire Sith à travers le Conseil Noir. Ces appartements étaient situés dans la partie que l'on nommait comme étant le Sanctuaire Sith. Les Seigneurs Sith et le Conseil Noir s'y réunissaient lorsqu'ils s'absentaient de la planète sacrée de l'Empire, Korriban. A part les Sith et les agents secrets, peu d'impériaux avaient l'opportunité de fouler le sol de la Citadelle de Kaas City.

  L'extension architecturale la plus récente de la Citadelle était l'Enclave Mandalorienne. Ce lieu, réservé aux clans Mandaloriens alliés à l'Empire Sith, faisait office d'ambassade. Mais le cadre diplomatique était davantage une façade qui servait en réalité à organiser des duels et des tournois pour les apprentis Sith et les guerriers Mandaloriens. Les chefs de clans qui partageaient les objectifs des Seigneurs Sith et la vision de l'Empereur Viatate participaient à l'élaboration des offensives de l'Empire.

Kaas City

La Citadelle de Kaas City.
Image extraite du jeu vidéo Star Wars : The Old Republic


  Kaas City abritait aussi le quartier général des Services Secrets Impériaux qui étaient eux-mêmes sous le commandement du Ministère des Services Secrets. Tous répondaient aux directives du Conseil Noir. Les officiers des Services Secrets étaient généralement très respectés par le personnel militaire et civil car ils jugeaient de la loyauté ou de la traitrise des citoyens de l'Empire. Ils ne répondaient qu'aux ordres directs du Conseil Noir et servaient bien souvent d'intermédiaires entre les Sith et l'armée impériale. Les membres des Services Secrets sont considérés comme l'élite des sujets impériaux mais aucun d'entre eux n'est sensible à la Force.

  Tout débordement était soigneusement évité dans la cité. En plus des nombreuses patrouilles effectuées par la garnison impériale, chaque rue se voyait contrôler par des droïdes de combat DK-27 ainsi que par des droïdes sondes pacificateurs qui étaient chargés de scanner et d'analyser les comportements suspects des habitants. Mais malgré une surveillance accrue, il était fréquent que des opérations de sabotage, menées par des chasseurs de primes ou des mercenaires, causent des troubles à l'intérieur de la capitale. Des avants postes étaient placés stratégiquement aux différents points d'accès, ainsi que dans la jungle environnante.

Kaas City
                                          
Un droïde sonde pacificateur dans Kaas City.
Image extraite du jeu vidéo Star Wars : The Old Republic

                                    
  La cité avait pour habitude d'accueillir tous les fidèles désirant se rallier à l'Empire. Bien qu'essentiellement militaire, la population était assez hétéroclite et se composait, comme dans la plupart des grandes cités, de toutes les couches de la population. L'aristocratie impériale étant très présente, il était coutume de croiser beaucoup d'esclaves. Les non-humains étaient très rarement présents dans Kaas City et seulement quelqu'un d'entre-eux étaient tolérés. Soit car ils bénéficiaient d'un statut important ou alors ils servaient l'Empire en tant qu'agents et chasseurs de primes. Les autres étaient asservis, au service de leur Maître Sith ou de riches impériaux.

  Le contrôle et la surveillance de la population étaient très strictes. La mise en place du culte de la personnalité envers l'Empereur et des hauts dignitaires Sith renforçaient le fanatisme d'une grande partie des impériaux. Il fallait entretenir la haine envers les principaux ennemis de l'Empire Sith qui étaient la République Galactique et l'Ordre Jedi. Des orateurs avaient pour mission de rassembler les gens dans les rues pour les mettre en garde sur le danger que représentait la République. Bien que le reste de la galaxie soit peu au fait de la montée en puissance de Kaas City avant le début de la Grande Guerre Galactique, il était coutume de ne pas laisser les habitants de la cité dans un état de quiétude trop important et de favoriser les faits de guerre. Il était également très courant d'organiser des défilés et des cérémonies pour glorifier les victoires des forces impériales menées par les Seigneurs Sith.

Kaas City

Un orateur impérial maintient l'attention des habitants.
Image extraite du jeu vidéo Star Wars : The Old Republic

                                                        
  L'apologie des Sith sur Kaas City ne s'effectuait pas uniquement avec la parole. En effet, il était possible de voir, comme sur la majeur partie de la planète, des monuments dédiés aux anciens Seigneurs Sith. Ce fut le cas sur l'une des places publiques de la citée où s'érigeait un monument à la gloire du Seigneur Ergast. Davantage représenté comme une légende plutôt qu'une réalité, Ergast était considéré comme le Sith ayant inventé les méthodes qu'utilisent tous les inquisiteurs pour extraire la vie des morts et des vivants. Cette théorie fut relayée par les inscriptions qui apparaissaient sur le monument de pierre. Les historiens s'accordaient aussi sur le fait qu'il était l'un des premiers Sith à s'installer sur Dromund Kaas.

  L'architecture la plus singulière se trouvait en plein centre de la cité. Il s'agissait des. Flèches de la Victoire. Ce monument suspendu, qui représentait des prismes, fut érigé à la gloire d'un membre défunt du Conseil Noir, Dark Gorgos. Il symbolisait la grandeur du Second Empire Sith après le pillage de Coruscant et son retour victorieux dans la galaxie. Étant l'œuvre des meilleurs ingénieurs impériaux, sa construction a nécessité trois cents esclaves. La forme des prismes représentait à la fois l'ascension des Sith et la chute de leurs ennemis. L'élément central supportant l'édifice symbolisait quant à lui l'Empereur. Dark Gorgos fut assassinée par son apprenti avant la fin des travaux, mais son successeur veilla à son achèvement.
D'autres monuments comme des statues représentants des Seigneurs Sith étaient placées à différents endroits de la cité. De manière générale, la culture Sith faisait partie intégrante de Kaas City et les Sith eux-mêmes étaient crains et vénérés par la majorité des habitants de la capitale.

Kaas City

Le quartier marchand de Kaas City.
Image extraite du jeu vidéo Star Wars : The Old Republic


  Le spatioport de Dromund Kaas n'était pas situé dans la Capitale mais plus à l'est. Les kilomètres qui séparaient Kaas City des docks n'étaient franchissables que grâce à des stations de speeder disséminées à travers la jungle. Entrer dans la ville se faisait via une voie piétonne. Une station de taxi se trouvait aux abords de la Citadelle pour permettre aux services concernés de voyager rapidement. Il était également possible de se rendre en navette dans la zone étendue de Kaas City près du quartier de développement.
Pour renforcer la sécurité au maximum afin de vérifier chaque nouvelle arrivée de vaisseau, la majorité des contrôles s'effectuaient par le personnel du spatioport. Seules quelques plates-formes d'atterrissage militaires, réservées aux patrouilleurs et aux chasseurs stellaires Sith, étaient disséminées sur les hauteurs de la cité.

  Kaas City était toujours en perpétuelle expansion malgré que le terrain et le climat de la planète furent particulièrement hostiles. Aux alentours de l'an -3.641, le gouvernement militaire de la capitale décida d'étendre la cité vers l'ouest pour se rapprocher des ruines du célèbre Temple Noir où de continuelles fouilles archéologiques ont été entreprise.
Des travaux commencèrent dans la zone qui fut nommée "Le quartier de développement de Kaas City". Surplombant de cinq-cents mètres en hauteur la route qui menait au Temple Noir, cet immense chantier reposait sur des plates-formes de chargement où étaient disposées des grues automatiques et des conteneurs de matériaux. Les travaux étaient essentiellement menés par des droïdes contrôlés à distance. Ils servaient de transporteurs, de soudeurs et assuraient eux-mêmes la sécurité.
C'est dans la même période qu'une tentative de sabotage fut réalisée par une expédition de mercenaires non-humains dirigée par le Seigneur Seigneur Tytonus de Begeren. Celui-ci comptait s'approprier toute la zone du quartier de développement de Kaas City afin d'entreprendre l'invasion de Dromund Kaas. Les émetteurs des droïdes impériaux avait été sabotés et devinrent hors de contrôle. Ils s'attaquèrent à tous les êtres organiques à proximité, ce qui stoppa pour un temps les travaux et condamna la zone.

Kaas City

Le quartier de développement sur Kaas City.
Image extraite du jeu vidéo Star Wars : The Old Republic

                        
  Kaas City symbolisa la puissance de l'Empereur et du Second Empire Sith pendant de nombreux siècles. Durant l'apogée de l'Empire, la cité devint le lieu où tout ce qui concernait les affaires des Sith et du Conseil Noir passait forcement un jour. Il était possible d'y croiser par hasard des Seigneurs Sith, des Acolytes en partance pour Korriban ainsi que les plus dangereux chasseurs de primes de la galaxie. Le culte de l'Empire n'avait aucune limite à l'intérieur. Ce fut dans leur capitale que les Sith se prêtaient aux jeux de pouvoirs et que naissaient et périssaient d'innombrables alliances. Entre la recherche de pouvoirs et les rêves de conquêtes, bien peu sont ceux qui ont pu maîtriser tous les éléments pour accéder aux plus hautes sphères de Kaas City.


Actualités en relation

HoloNet : 45 fiches sur le Canon rejoignent l'encyclopédie

C'est dimanche, c'est jour de fiche ! Et aujourd'hui, si vous êtes amateur de Canon, on vous a prévu un peu de lecture avec 45 nouvelles fiches qui viennent rejoindre l'encyclopédie. On y retrouve un peu...


Les créateurs de FarmVille préparent un nouveau jeu Star Wars !

Du nouveau concernant les jeux Star Wars sur mobile ! Disney et Zynga (FarmVille, CityVille) viennent en effet d'annoncer un accord de partenariat pluriannuel portant sur la licence Star Wars. Concrètement, l'accord va permettre à Zynga de réaliser un...


Informations encyclopédiques
Kaas City
Nom
Kaas City
Nom original
Kaas City
Situation
Dromund Kaas - Capitale
Terrain
Urbain
Habitants
Population impériale (principalement : Humains et Sith)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
06/02/2013

Date de modification
14/12/2015

Nombre de lectures
5 167


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The Old Republic
  • The Old Republic 04 : Blood of the Empire, Part 1

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.