Dxun - Caches d’armes mandaloriennes


Ces caches d'armes étaient un système de planques d’armes de tailles diverses établies sur Dxun par les Mandaloriens.

  Alors que les Guerres Mandaloriennes se rapprochaient de leur terme, Revan, général des forces républicaines, décida de porter un coup décisif à l'effort de guerre mandalorien en attaquant leur quartier général fixé sur la lune hostile de Dxun. Mais Mandalore l‘Ultime, informé à temps, décida d'évacuer la base, ne laissant que des volontaires pour retenir le plus longtemps possible leurs adversaires. Il décida de plus la mise en place de caches d'armes, prévue de longue date en cas de coup dur, où le matériel stocké par les guerriers en armure dans leur base serait entreposé dans l'optique de la reconquête future de la lune.

  Les Néo-Croisés Mandaloriens cherchèrent donc des endroits propices dans les environs du camp pour cacher les armes et les équipements. Suivant leur grande capacité d'adaptation, ils établirent des planques de types variés, allant d'un simple recoin dans une corniche rocheuse au bunker verrouillé avec une porte en fer mandalorien, résistant à la dégradation de la jungle et aux armes légères.

  De plus, les concepteurs des caches avaient pris une multitude de dispositions pour prévenir toute tentative des soldats de la Républiques ou des pillards de forcer les caches. Pour les réserves les plus petites, c‘était la flore et la faune très dense de la lune qui s'en chargeait. Et pour les entrepôts plus massifs, la sécurité reposait sur la complexité du mécanisme de scellement - s'inspirant inconsciemment ou non des verrous employés par l'Empire Infini des millénaires plus tôt - et sur la dureté du beskar, utilisé pour les portes, qu'on ne pouvait forcer qu'avec des charges lourdes en thorium. De plus, l'explosion de ces charges excitaient souvent les créatures de la jungle à proximité, attirant des bomas ou des maalras qui se jetteraient alors sur l'imprudent qui avait fait détonner les explosifs.

Dxun - Caches d'armes mandaloriennes

L'entrée d'une cache d'armes mandalorienne dans la jungle luxuriante de Dxun
image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic II : The Sith Lords


  Si jamais le pillard parvenait à passer ces difficultés, les ingénieurs avaient conçus d'autres pièges. Dans tous les bunkers était généralement disposé un nombre considérable de mines en tous genres, de la mine à fragmentation à la celle au plasma, en passant par les mines soniques et aveuglantes. Un bon démineur était donc exigé pour neutraliser ces dangers. Mais dans les bunkers les plus massifs, les Mandaloriens avaient laissé comme surveillant les droïdes de construction, de type T1 voire T2, ainsi qu' un droïde chef de construction. Pour éviter leur épuisement au fil des ans, les informaticiens mandaloriens avaient conçu un programme particulier : les droïdes étaient en effet désactivés mais, à la moindre destruction d'un des leurs, ils se remettaient tous en marche pour éliminer les intrus. Les droïdes furent bien entendu placés devant des caisses de matériel, où tout pillard avide chercherait à les détruire pour atteindre le matériel.

  L'ultime sécurité du matériel reposait sur le système de verrouillage des cylindres de stockages. Certains nécessitaient en effet de véritables compétences de piratage de sécurité, tandis que d'autres n'étaient ouvrables que par l'usage d'une mine sonique. Les cylindres les moins sécurisés étaient d'ailleurs placés derrière un droïde.

Dxun - Caches d'armes mandaloriennes

Dans cette cache d'armes mandalorienne, les containers sont protégés par des droïdes et des mines.
image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic II : The Sith Lords


  Mais ce ne furent pas les pillards qui commencèrent la récupération des armes une vingtaine d'années plus tard, mais les Mandaloriens, de retour sur la lune non pas pour la reconquérir, mais pour se reconstruire sous les ordres de Mandalore le Sauveur. La végétation avait cependant évoluée et il fut nécessaire de mener des missions de reconnaissance pour retrouver des sites de caches, puis pour les récupérer. Les plus petites caches étaient confiées aux novices comme Kumus tandis que, pour les plus grandes, répertoriées selon un code, le quartier-maître lui même devait se déplacer. Les nouveaux Mandaloriens disposaient cependant encore de la liste du matériel stocké, et c'est ainsi qu'ils pouvaient orienter leur recherche selon leurs besoins, comme le fit Zuka, le technicien du camp, alors en quête d'un convertisseur d'impulsion de phase pour l'ordinateur de pistage, qu'il récupéra dans un vieille cache d'armes.

  Les Mandaloriens avaient beau connaître les pièges qui les attendaient, la récupération se révélait parfois fatale, comme le constata Meetra Surik, lorsqu'elle découvrit, au cours de son périple dans la jungle de Dxun, un cadavre de Mandalorien près d'une cache verrouillée. Par la suite, Mandalore le Sauveur  dans son camp lui suggéra, pour gagner son respect, de retourner à cette cache d'armes pour activer les explosifs placés sur la porte, que ses guerriers n'avaient pu actionner du fait du regain de tension en orbite d'Ondéron. L'Exilée s'y conforma et fut alors confrontée à des malraas et des bomas. Elle s'en tira heureusement et s'insurgea ensuite lorsque Mandalore lui déclara qu'il s'attendait à ce que la Jedi soit attaquée par les créatures environnantes. On ignore si elle visita la cache qu'elle avait ouverte et si elle tenta de récupérer le matériel qui y était contenu, en compensation de la rouerie de Mandalore, alors que celui-ci lui avait formellement déclaré que ce qui était à l'intérieur appartenait aux Mandaloriens.

  Par la suite, elle sauva la vie à Kumus, qui avait été lui aussi envoyé pour trouver une cache d'armes, qui se révéla être une fausse piste. Elle avait aussi repéré une troisième cache en allant vers le camp, et on ignore si elle l'ouvrit en utilisant des charges au thorium qu'elle aurait pu trouver quelque part.

  Les Mandaloriens continuèrent sans doute à ouvrir et vider les planques d'armes pendant des mois, car ils devaient opérer avec prudence face aux pièges et à la faune. Il se peut d'ailleurs qu'ils ne les aient pas toutes trouvées et qu'une quantité non négligeable d'armes soit encore enfouie au plus profond de la jungle.


Actualités en relation

Star Wars 9 : Daisy Ridley évoque un duel épique à venir contre Kylo Ren

l'instar de Mark Hamill il y a quelques semaines, c'est désormais au tour de Daisy Ridley (Rey) d'être actuellement assaillie de questions sur l'Episode IX et sur sa participation à la saga Star Wars en gén...


HoloNet : Nouveau pack, nouveau rédacteur et plusieurs mises à jour !

Fidèle à sa dynamique des derniers mois, l’équipe des rédacteurs HoloNet vous propose cette semaine encore un nouveau pack sur le thème du Canon, fruit du labeur de 6 personnes qui ont travaillé comme si les fouets d...


Journey to The Rise of Skywalker : Les livres de collection annoncés

Après avoir fait le tour des principaux romans annoncés ainsi que des livres jeunesse dévoilés pour le programme de publication Journey to The Rise of Skywalker, il est temps enfin de regarder ce qui a été annonc...


SWTOR : Une nouvelle extension annoncée lors de la Celebration

La Star Wars Celebration 2019 de Chicago est toujours en cours et les annonces tombent sur de nombreux sujets. Si les panels les plus importants comme celui sur Star Wars: The Rise of Skywalker, mais aussi Jedi: Fallen Order, The Mandalorian...


Galaxy of Adventures : Les Stormtroopers impériaux à l'honneur !

Disney vient de mettre en ligne un nouvel épisode de Galaxy of Adventures, la nouvelle minisérie d'animation Star Wars. Au menu du jour : les faits d'armes des Stormtroopers impériaux ! De la bataille de Scarif à la bataille de...


Informations encyclopédiques
Dxun - Caches d’armes mandaloriennes
Nom
Dxun - Caches d'armes mandaloriennes
Situation
Dans la jungle de Dxun
Terrain
Bunker
Habitants
Droïdes de construction dans certaines caches
Evènements
Lieu d'une épreuve dissimulée par Mandalore le Sauveur à l'Exilée Meetra Surik

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2013

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
2 119


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.