Coruscant - Hangar du Temple Jedi


Zone du Temple Jedi où sont stationnés les chasseurs Delta-7

  Si les missions diplomatiques ne nécessitaient pas un véritable secret, il est des activités que les Jedi devaient mener secrètement, de préférence en solitaire, afin de collecter le maximum d'informations pour pouvoir agir efficacement afin de préserver la paix galactique. Le hangar du Temple Jedi sur Coruscant témoigne bien de cette volonté de garder un profil dans des situations de secret absolu. Situé dans la partie supérieure de la flèche centrale du Temple, le hangar abritait plusieurs escadrons de chasseurs Jedi Delta-7 des Chantiers Navals de Kuat, ces appareils permettant aux agents de terrain de l'Ordre d'opérer rapidement et en toute discrétion.

  D'ailleurs, pour préserver le secret de ses activités, le hangar à chasseur bénéficiait d'une sécurité particulière. On ne pouvait accéder à cette zone que par un unique turbo-ascenseur, dont les portes dans la zone du hangar étaient protégées par de multiples systèmes de neutralisation des intrus en veille permanente. Une fois les portes franchies, le visiteur qui pénétrait dans l'espace du hangar était plongé dans un microcosme de pénombre crépusculaire; les quelques sources de lumières présentes étaient très faibles et provenaient de quelques projecteurs et petites fenêtres en hauteur. Cette carence en luminosité ne posait pas de réels problèmes puisque la majorité du personnel était constituée de droïdes dotés de récepteurs amplificateurs de lumière.

  Si le principal de l'espace était dédié aux chasseurs, un passage central permettait de traverser le hangar circulaire de part en part. En ce qui concerne les deux demi-cercles constituant le reste de l'espace circulaire, leur partie extérieure n'était autre que des emplacements pour ranger les chasseurs, alors que dans la partie située près du centre, on trouvait quatre emplacements pour les réparations, dont les équipements permettaient aux techniciens et aux droïdes d'accéder à toutes les zones d'un chasseur. Ces équipements comprenaient un anneau répulseur qui maintenait le vaisseau en suspension au-dessus du sol et le faisaient tourner pour que les droïdes puissent réparer les parties inférieures d'un engin endommagé. Toutefois, lorsque les réparations s'avéraient longues et difficiles, ces emplacements de réparation se transformaient en fosses, les chasseurs descendant d'un niveau sur un vieux monte-charge, afin que les droïdes puissent déployer tous leurs moyens, notamment leurs fers à souder, sans blesser le personnel organique proche qui travaillerait sur un appareil aux dommages mineurs.

Coruscant - Hangar du Temple Jedi


  Par ailleurs, le personnel organique ne pénétrait que rarement dans l'espace de réparation, les techniciens faisant généralement fonctionner leurs machines à distances, à l'abri dans une capsule de contrôle accrochée au plafond au centre de la pièce. C'est également de cette pièce que les techniciens donnaient des ordres aux droïdes de réparations et supervisaient le travail. Mais plus que centre nerveux de l'atelier pour les techniciens, cette capsule d'observation accueillait également les contrôleurs de vol du Temple Jedi qui, une fois qu'ils recevaient un ordre de départ imminent, transmettaient des ordres au hangar afin d'appareiller un chasseur dans les plus brefs délais pour que son utilisateur puisse partir quasi immédiatement.

  Une fois que le pilote était arrivé dans l'enceinte du hangar, une porte de forme ovale, à l'opposé du turbo-ascenseur, s'ouvrait afin de déployer une rampe télescopique, saillant de la tour, et terminée par une plate-forme d'atterrissage. Ainsi, lorsqu'un vaisseau décollait et atterrissait, il se trouvait à distance raisonnable du bâtiment et pouvait manœuvrer en relative sécurité; toutefois, même si cette aire était assez grande pour accueillir un chasseur, il fallait néanmoins être doté de bonnes qualifications en matière de pilotage pour pouvoir viser juste lors de l'atterrissage.

  Lors des phases de décollage, le soutien du contrôle de vol de la capsule du hangar était nécessaire, cette entité vérifiant au préalable les voies de circulation autour du Temple, le trafic de Coruscant étant, il est inutile de le préciser, d'un taux plus qu'élevé. Pour faciliter les départs de chasseurs Jedi, ces derniers bénéficiaient d'une autorisation spéciale leur conférant le droit de ne pas emprunter les voies engorgées de la planète sans être inquiétés. Cette autorisation, couplée au fait qu'aucune voie de circulation aérienne ne passait à proximité immédiate des tours du Temple Jedi, facilitait le travail du contrôle de vol du hangar, dont la tâche était principalement de fournir un itinéraire optimal pour le chasseur afin que celui-ci gagne l'orbite dans un temps relativement court. Une fois en orbite, la dernière tâche du contrôle de vol du hangar consistait à attribuer un anneau hyperdrive au chasseur pour son trajet.

  Lorsqu'Obi-Wan Kenobi dut élucider le mystère de la planète Kamino, il emprunta un des nombreux chasseurs du hangar et reçut sur la plate-forme de départ les dernières recommandations de Mace Windu. Après avoir avoué à ce dernier son inquiétude quant à la réussite de la mission de son Padawan Anakin Skywalker, Maître Windu lui fit remarquer qu'il devait avoir un peu plus confiance en lui, surtout s'il était bien celui qui apporterait l'équilibre à la Force. Après ces paroles emplies de sagesse et de réconfort, Obi-Wan put partir le cœur moins lourd à bord de son chasseur vers la mystérieuse planète des Kaminoans.

Coruscant - Hangar du Temple Jedi



Actualités en relation

Marvel : Sortie de Jedi Fallen Order - Dark Temple #4

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! À deux jours de la sortie mondiale de Jedi : Fallen Order, voici que parait outre-Atlantique l'avant-dernier numéro du...


Marvel : Sortie de Jedi Fallen Order - Dark Temple #3

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Une de ces sorties en question est Jedi : Fallen Order - Dark Temple #3, le numéro charnière de la minis...


Marvel : Sortie de Jedi Fallen Order - Dark Temple #2

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Parmi les différentes sorties du jour, nous retrouvons notamment Jedi : Fallen Order - Dark Temple #2, le second numéro du...


Marvel : Sortie de Jedi Fallen Order - Dark Temple #1

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Cette semaine, deux nouvelles parutions sont à signaler chez l'éditeur américain : Star Wars #71 et Jedi Fallen Order - Dark Temple...


Marvel : Une preview pour Jedi Fallen Order - Dark Temple #1

La rentrée se profile bientôt et, avec elle, la rentrée Star Wars ! Afin de faire un peu patienter les fans en attendant la sortie en novembre de Jedi : Fallen Order, Marvel et Lucasfilm ont mis en ligne une...


Informations encyclopédiques
Coruscant - Hangar du Temple Jedi
Nom
Coruscant - Hangar du Temple Jedi
Situation
Terrain
Hangar, plate-forme d'atterrissage
Habitants
Droïdes de réparations
Techniciens
Contrôleurs de vol
Evènements
Départ d'Obi-Wan Kenobi pour Kamino

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
14 123


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.