Alliance des Planètes Libres


Organisation qui succéda à l'Alliance Rebelle juste après Endor

  Il est presque certain que l'appelation Alliance des Planètes Libres soit condamnée à demeurer une note de bas de page des manuels d'histoire dans le meilleur des cas, mais elle n'en revêt pas moins une importance indéniable lorsque l'on étudie les débuts de la Nouvelle République. Chronologiquement, lorsque les forces opposées à Palpatine menées par l'amiral Ackbar frappèrent à Endor, elles étaient affiliées à l'Alliance Pour la Restauration de la République, plus connue sous le nom d'Alliance Rebelle.

  Quatre semaines plus tard, la proclamation officielle de la naissance de la Nouvelle République avait lieu, bien qu'il fallut encore attendre des années avant que son gouvernement ne s'installe sur Coruscant. L'Alliance des Planètes Libres, quant à elle, vit le jour environ une heure après la victoire rebelle d'Endor, et c'est sous cette dénomination que les forces alliées contre l'Empire agirent durant les quatre semaines qui suivirent avant de devenir officiellement les forces de la toute jeune Nouvelle République.

  La proclamation de la naissance de l'éphémère Alliance des Planètes Libres fut envoyée sur l'HoloNet impérial, mais comme on peut s'en douter, elle n'atteignit pas la plupart des mondes encore contrôlés par les suivants de Palpatine. Comme les transcriptions des conversations entre les principaux leaders rebelles le montrent, Mon Mothma et ses proches avaient toujours considéré le Haut Commandement de l'Alliance Rebelle comme un gouvernement en exil, comme sa structure civile le montrait bien d'ailleurs. L'Alliance des Planètes Libres fut créée à la fois pour témoigner publiquement de l'évolution de la situation politique galactique, mais aussi comme gouvernement de transition dont la tâche serait de préparer le terrain pour mettre en place une véritable république. Les leaders rebelles voulaient rapidement organiser un nouveau gouvernement galactique le plus représentatif possible et ils craignaient également qu'on les accuse de vouloir prendre le pouvoir.

  Ainsi, alors que la charte de l'Alliance Rebelle parlait principalement d'opposition au régime impérial dans la perspective de restaurer la république après la victoire, la charte de l'Alliance des Planètes Libres se place dans la suite logique de la victoire d'Endor : elle insiste sur la nécessité de mettre en place ce gouvernement galactique et voue les combattants rebelles et leurs dirigeants à cette mission qui s'accomplit officiellement seulement un mois plus tard, mais dura de fait plusieurs années dans la pratique. Le manifeste des Planètes Libres rappelle les objectifs de ses membres, qui sont en résumé les suivants :
  - n'attaquer que des cibles militaires impériales hostiles ou menaçant les populations civiles.
  - promouvoir l'égalité de droits entre les espèces intelligentes.
  - restaurer l'expression libre des citoyens, mais aussi dans les média et la création artistique.
  - œuvrer pour protéger les mondes exploités à outrance par les forces impériales et leurs alliés.
  - créer un gouvernement responsable devant les peuples.

Les signataires initiaux de la charte incluent les personnalités suivantes :

• Mon Mothma, représentante de la planète Chandrila.
Leia Organa, représentante de la planète détruite Alderaan.
Kerrithrarr, représentant de la planète Kashyyyk.
Doman Beruss, représentante de la planète Corellia.
Jensarr SoBilles, représentant de la planète Duro.
Borsk Fey'lya, représentant de la planète Kothlis.
Verrinnefra Bthog Indriummsegh, représentant de la planète Elom.
Ackbar, représentant de la planète Mon Calamari.
Sian Tevv, représentant de la planète Sullust.

  Un mois plus tard, et alors que l'Empire occupait encore plusieurs des mondes ainsi "représentés", les mêmes personnes signèrent la proclamation de la Nouvelle République. Durant sa brève existence, l'Alliance des Planètes Libres n'eut ni le temps de changer de blason, ni celui de créer de nouveaux uniformes et pour l'essentiel, elle continua à fonctionner comme le faisait l'Alliance Rebelle. Cependant, ses leaders agirent sur le front diplomatique comme ils n'avaient jamais pu le faire jusqu'à présent en prenant enfin contact de manière ouverte avec d'autres factions rebelles ou des gouvernements hostiles à l'Empire Galactique bien que théoriquement sous sa tutelle. Ces ouvertures diplomatiques permirent à plusieurs mondes de se rebeller contre l'Empire en bénéficiant à la fois d'un (relatif) soutien militaire, mais surtout d'un effet d'annonce considérable, puisque la propagande impériale avait dans certains endroits de la galaxie le plus grand mal à cacher la vérité sur le désastre d'Endor.

  Ces ouvertures diplomatiques et le soutien que l'Alliance Rebelle avait accordé à certaines factions de par la galaxie devaient s'avérer payantes durant les quatre semaines d'existence de l'Alliance des Planètes Libres. C'est en effet grâce à elles que fut entre autres composée dans l'urgence la force d'intervention qui vola au secours de la planète Bakura. Cette campagne permit officiellement à une planète de quitter "pacifiquement" la tutelle impériale tout en bénéficiant de l'assistance de l'Alliance contre une menace extérieure. Le fait que Bakura n'ait pas été militairement occupée par l'Alliance après cette victoire eut un impact certain dans les cercles politiques et militaires de nombreux systèmes stellaires. De même, alors que ce monde relativement peu connu avait toujours été considéré comme pro-impérial, un vote massif de sa population pour le rattachement à l'Alliance des Planètes Libres fut une surprise bienvenue pour les opposants au régime impérial. Diverses autres opérations purent aussi être menées en partenariat avec d'autres mouvements rebelles qui n'auraient pas forcément accordé leur confiance ou pris autant de risques pour Mon Mothma et ses alliés quelques semaines plus tôt. Paradoxalement, la grande fragilité des forces rebelles apparaissait tout à coup comme une force avec la proclamation de l'Alliance des Planètes Libres, nouveau défi jeté à la face de l'Empire.

  L'Alliance des Planètes Libres était un pari des plus risqué, car le commandement rebelle apparaissait ainsi officiellement sur la scène publique à un moment ou la disproportion des forces était telle que l'Empire Galactique pouvait encore aisément écraser la Rébellion à Endor. Mais fort heureusement, l'effet d'annonce de sa naissance provoqua divers remous et amena nombre d'Impériaux à commencer à revoir leurs priorités. Quand quelques semaines plus tard la Nouvelle République vit officiellement le jour, des factions impériales se mirent soudainement à apparaître en grand nombre et provoquèrent un chaos que tous les mouvements indépendantistes et rebelles de la galaxie surent mettre à profit. Si la Bataille d'Endor marqua le début de la fin pour l'Empire Galactique en tant que puissance dominante de la galaxie, les semaines qui suivirent eurent leur importance, même si l'on a tendance à l'oublier pour se concentrer sur les évènements qui marquèrent les premières années de la Nouvelle République.


Actualités en relation

Holonet : 19 fiches de plus pour Boba Heet

Je sais je sais, normalement nous vous laissons le dimanche après midi pour vous proposer des nouvelles fiches, mais on avait envie de changer un peu. Et c'est Boba Heet qui se propose de vous occuper un peu avec...


Lucasfilm dément l'arrêt des spin-offs

Je sais ce que vous allez dire. Vous êtes perdus. Il y a deux jours, Night Alchemist vous annonçait dans cette actualité que Lucasfilm aurait décidé de se calmer un peu sur la production des films, et notamment des...


Holonet : 16 nouvelles fiches rejoignent l'encyclopédie

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas sur Star Wars HoloNet. Pour les plus attentifs, des fiches au sujet de Solo arrivent actuellement aléatoirement, et pour les autres nous publions ce week-end un nouveau pack totalement in...


Battlefront II : La Guerre des Clones sera à l'honneur cet automne

Alors que le jeu Star Wars de Respwan Entertainment vient enfin de se trouver un titre et une date, DICE et Electronic Arts ont aussi profité de leur événement EA Play en amont de l'E3 afin de nous donner...


Battlefront II : Un trailer et des infos pour la mise à jour Solo

La saison 2 : Han Solo continue sur Star Wars Battlefront II ! Annoncée et préparée depuis le mois dernier, la grosse mise à jour du jeu qui devrait apporter du contenu tiré de Solo : A Star Wars Story se voit...


Informations encyclopédiques
Alliance des Planètes Libres
Nom
Alliance des Planètes Libres
Type
Organisation gouvernementale
Origines
Fonctions
Renversement de l'Empire

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 872


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Alliance des Planètes Libres" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Trêve à Bakura
  • WEG - The Truce at Bakura Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.