Armée Sith de la Forge Stellaire


Armée sith créée par Dark Revan, qui affronta la République lors de la Guerre Civile des Jedi.

  Près de quarante ans après le conflit contre Exar Kun et Ulic Qel-Droma, appelé "Grande Guerre des Sith", la République dut faire face à un nouvel Empire Sith. Celui-ci disposait de ressources illimités et son armée atteignait une taille gigantesque. D'abord sous les ordres du Seigneur Noir des Sith Dark Revan, puis de l'ancien apprenti de ce dernier, Dark Malak, celle-ci fit trembler la République et représenta certainement une des forces les plus puissantes qu'ait connu la galaxie.



PLAN :
I - Origine de l'armée sith.
II - Constitution de l'armée et de la flotte.
III - Histoire de l'armée sith.



I - Origine de l'armée sith.

  L'armée sith prend sa source dans les restes de l'armée républicaine suite aux Guerres Mandaloriennes. Le contexte de sa formation est très important. Après avoir amassé suffisamment de ressources pour un assaut massif galactique, les Mandaloriens attaquèrent la République en l'an -3964. Rapidement débordée, cette dernière demanda l'aide de l'Ordre Jedi mais il refusa ; cette "récalcitrance" était due au fait que l'Ordre pansait encore ses plaies du précédant conflit avec Exar Kun. Pourtant, deux Jedi demandèrent une participation immédiate de la Chevalerie aux combats : l'un était connu sous le surnom de Revanchiste (le futur Dark Revan), l'autre s'appelait Alek Squinquargesimus (le futur Dark Malak).

  Très puissant et charismatique, le Revanchiste parvint à rallier beaucoup de Jedi à sa cause juste : la défense de la galaxie et de la République. Arrivé en sauveur dans l'armée républicaine, il nomma ses frères et sœurs Jedi aux postes de commandants et de généraux. Excellent stratège, la flotte de la République se mit à enchaîner les victoires jusqu'à ce que les Mandaloriens se rendent sans condition, au lendemain de la Bataille de Malachor V.

  Cette bataille fut le point de départ de la formation de la future armée sith. En effet, ce fut à Malachor V que le Revanchiste et son ami Alek succombèrent au Côté Obscur de la Force. Haut lieu des Ténèbres et ancien vestige de l'Empire Sith de Marka Ragnos, l'Académie de Trayus pervertissait les Jedi en faisant ressortir leur part d'ombre. Déjà très éprouvés par les massacres et la brutalité à laquelle ils s'adonnaient au cours des combats contre les Mandaloriens, le Revanchiste et Alek devinrent les nouveaux Seigneurs Sith, le premier étant le Maître, le second l'Apprenti.

  De retour dans sa flotte, le futur Dark Revan prépara ses troupes à affronter les Mandaloriens qu'il avait attirés à Malachor V. La majorité de la flotte de la République n'était pas entièrement loyale envers leur chef et celui-ci décida d'éliminer ces Jedi et ces soldats non seulement dans le but de ne garder que les meilleurs éléments ayant une confiance absolue en lui, mais aussi pour ne pas rencontrer de résistance quand il attaquera plus tard la République. Cette éradication se traduisit par la pulvérisation de plus de la moitié de sa flotte quand l'Exilée, une des généraux du Revanchiste, activa le générateur de gravité construit par le Zabrak Bao-Dur.

  Les Mandaloriens vaincus, le Revanchiste et Squinquargesimus partirent avec le reste de leur flotte à la recherche, selon leurs dires, des vestiges de l'armée mandalorienne. Cette flotte était composée de soldats de valeurs, mais certaines personnes qui s'étaient montrées loyales envers les deux Jedi les quittèrent, comme le firent Carth Onasi ou l'Exilée. Le Revanchiste ne s'inquiéta pas trop de ces désaffections et il quitta l'espace républicain. En réalité, ses vaisseaux s'enfoncèrent dans l'espace inexploré dans l'unique but de trouver la Forge Stellaire, un puissant artefact rakata, une usine qui permettait de constituer une flotte infinie. Tout contact fut perdu avec eux et on pensa durant de longs mois que leur flotte avait été détruite et que tout le monde était mort.

  Jusqu'au jour où ils firent leur réapparition avec une immense flotte d'invasion. Les anciens héros de la République étaient au service de leurs chefs qui portaient à présent les noms de Dark Revan et de Dark Malak ; une immense armée leur obéissait et ils s'apprêtaient à conquérir la galaxie.

Armée Sith de la Forge Stellaire


La flotte sith part à l'assaut de la République.



II - Constitution de l'armée et de la flotte.

  1 . Les Seigneurs Sith
  
  >Dark Revan :

  Ancien Chevalier Jedi, le nouveau Seigneur Noir des Sith était un être d'une très rare puissance dans la Force. Revenu totalement transformé de l'Espace Inconnu, Dark Revan lança les forces de son Empire Sith contre la République et contre ses anciens frères de l'Ordre Jedi.

  S'adonnant totalement au Côté Obscur (il était capable de parler le langage des Sith), ses pouvoirs étaient terrifiants. Expert dans le maniement du sabre laser (une des meilleures lames qu'ait jamais connu la galaxie), le chef des Sith excellait dans la mise au point de stratégies toutes aussi brillantes les unes que les autres. A son contact, les soldats sith se sublimaient dans un mélange de crainte et de respect, le Seigneur Noir étant une personne très charismatique.

  Dans la Guerre Civile des Jedi, Dark Revan fut une pièce centrale, le pivot qui pouvait faire pencher  la balance pour la République ou pour l'Empire Sith.

Armée Sith de la Forge Stellaire


Dark Revan, Seigneur Noir et chef des forces armées sith.


  >Dark Malak :

  Contrairement à son maître, Dark Malak n'était pas un fin tacticien, préférant plutôt la force brute à la subtilité. Le Sith à la mâchoire d'acier (un souvenir d'un combat contre Dark Revan) était également un excellent duelliste, dominant ses adversaires par sa taille et sa puissance. N'hésitant pas à raser des planètes entières pour arriver à ses fins, Malak montra souvent à la galaxie entière sa cruauté et sa vilénie durant la guerre.

  Devenu Seigneur Noir à la place de son maître en plein milieu de la guerre, Dark Malak représenta certainement une plus grande menace que son ancien ami, s'adonnant encore plus aux pouvoirs du Côté Obscur. Une menace que seul un vrai Chevalier Jedi, avec la Force pour alliée, pouvait vaincre.

Armée Sith de la Forge Stellaire


Dark Malak, d'abord Apprenti, puis Seigneur Noir des Sith.


  2 . Les troupes sith.

  Ces forces sith furent la toute première armée sith à ne pas être constituée de guerriers massassis. Que ce soit lors de la Grande Guerre de l'Hyperespace qui avait opposé l'Empire de Naga Sadow avec la République ou durant la Grande Guerre des Sith, les Massassis avaient toujours été présents, combattant aux côtés de leurs Seigneurs. Là, les Sith étaient composées d'hommes, de femmes et de droïdes. La haine de tout ce qui n'était pas humain était présente, ce qui fait qu'on rencontrait très rarement des extraterrestres dans leurs rangs.

  Evidemment, les troupes sith que formèrent Dark Revan et Dark Malak étaient un parfait mélange de Sith, de Jedi Noirs et de non-utilisateurs de la Force.

  >Les soldats sith :

  Les soldats sith représentèrent la première force de frappe des Sith. Leur armure sombre impersonnelle était faite dans le but d'impressionner les soldats et d'inspirer la terreur dans le coeur de l'ennemi, ce qui en faisait des extensions anonymes du pouvoir des Seigneurs Sith.

Armée Sith de la Forge Stellaire


  A la base, les régiments étaient composés d'anciens soldats qui obéissaient au Revanchiste du temps des Guerres Mandaloriennes. Mais, au fur et à mesure des conquêtes de la flotte sith, des milliers d'hommes et de femmes rejoignirent cette armée. La campagne de recrutement des Sith promettait de l'aventure et de l'action sur des planètes exotiques, mais la réalité était toute autre : une fois que la jeune recrue arrivait dans son régiment, elle subissait un entraînement très intense où seuls les plus fort pouvaient espérer porter la sombre armure; et une fois qu'un nouveau soldat sith finissait sa formation, ce dernier se rendait vite compte des dures conditions de son travail : des horaires impossibles et une petite solde (comme le constatèrent Yun Genda et Sarna). Pourtant, tout cela n'enlevait rien à leur efficacité au combat. Ces soldats étaient très redoutés car leur seule présence suffisait à jeter le doute et la crainte dans les rangs ennemis.

  On distinguait deux types de soldats, cette distinction se faisait par le biais de l'armure. Le simple fantassin portait l'armure avec des plaques noires, tandis que les soldats d'élite arboraient une armure à plaques rouges. Ces derniers, encore plus redoutables, étaient légion à bord de la Forge Stellaire.

  La vie n'ayant pas beaucoup de respect pour les Sith, les Seigneurs n'hésitaient pas à envoyer leurs hommes à la mort dans le seul but d'atteindre l'objectif. L'échec était puni par la sanction suprême : la mort.

  Concernant leur armement, les soldats Sith disposaient de tout un arsenal fabriqué par leurs ingénieurs : fusil d'assaut, fusil de précision, disrupteurs, blaster lourd à répétition (l'apanage des soldats d'élite). Ils étaient également rompus au combat au corps à corps : attaque avec des vibro-lames et des vibro-épées. Au cas où ils rencontreraient des Jedi, Dark Revan fit équiper ses troupes de boucliers énergétiques capable de bloquer la lame d'énergie des sabres laser.

  >Les officiers et commandants sith :

  Les officiers de l'armée sith arboraient un uniforme gris. Encore une fois, il s'agissait des hommes qui servaient dans la flotte de la République du Revanchiste. La plupart d'entre eux n'avait que du mépris pour les autres personnes, ayant un comportement froid et dur. Il faut ajouter que les membres de l'Académie Sith de Korriban portaient cette uniforme, ainsi que les ambassadeurs... A noter aussi que l'amiral Saul Karath, commandant en chef de la flotte sith sous les ordres de Dark Malak portait un uniforme d'amiral aux tons et aux couleurs plus sombres.

Armée Sith de la Forge Stellaire


  Chez les Sith, pour atteindre le rang d'officier, il fallait se faire remarquer par les supérieurs, ces derniers appréciant les opportunistes. Pour monter en grade dans l'Empire Sith de Dark Revan et de Dark Malak, les officiers devaient faire preuve d'une grande vivacité d'esprit et d'une attitude impitoyable envers leurs subordonnés. Ils faisaient en sorte de saboter la concurrence et de manipuler leurs hommes afin de les garder sous leur contrôle ; de cette manière, ils s'assuraient que personne parmi leurs subalternes ne pouvait les éliminer et prendre leur place. Ainsi, un officier sith ambitieux vivait dans la corruption, le chantage, le mensonge et l'assassinat.

  Étrangement, certains d'entre eux, pour ne pas dire la plupart, savaient parler le langage sith et même l'écrire. Ils disposaient de comlink crypté et de cylindres codés afin d'avoir accès aux informations qui leur étaient uniquement réservées.

  Le métier que les officiers exerçaient était tout sauf facile, et il arrivait d'en croiser quelques-uns en train de se saouler dans un bar pour oublier leurs soucis, comme ce fut le cas sur Manaan. Quand un officier manquait à son devoir ou échouait à une mission devant un des Seigneurs Sith, le châtiment était bien entendu la mort, ce qui faisait qu'ils devaient sûrement être tout le temps sur le qui-vive pour ne pas décevoir leurs maîtres. Le moindre faux-pas se payait très cher.

  >Les Jedi Noirs :

  Comme toujours, les Sith étaient suppléés par des Jedi Noirs, des disciples qui avaient renié l'Ordre Jedi. Les hommes et les femmes qui constituaient ce corps d'armée portaient une tenue à capuche et un foulard noir qui dissimulaient leur trait, afin de les rendre aussi impersonnels que des soldats sith.

Armée Sith de la Forge Stellaire


  L'origine de ces Jedi Noirs n'était pas un mystère : il s'agissait d'anciens membres de l'Ordre Jedi qui avaient trahi leurs frères, attirés par les promesses de richesse et de puissance des Sith. Cependant, si le but des Jedi Noirs fut évidemment d'aider à asseoir la domination des Sith et de traquer tous les Jedi, la manière de conversion au Côté Obscur était un peu plus complexe.

  Il y avait deux moyens de conversion. La première était la plus triviale : un Jedi décidait de tourner le dos à l'Ordre pour rejoindre les Sith, ce qu'on peut appeler la conversion volontaire. La seconde pouvait être appelée conversion de force : quand un Jedi était capturé, les Sith le torturaient dans le but de le faire succomber. Vers la fin de la Guerre Civile des Jedi, la Jedi Bastila Shan fut capturée et torturée par Malak afin qu'elle puisse utiliser sa Méditation de Combat pour sa flotte. Atton Rand, un ancien soldat sith devenu plus tard Jedi, pratiquait également ce genre de torture.  

  Mais il arrivait aussi que des soldats sith soient sensibles à la Force et Dark Revan établit un programme pour ceux-là : ils étaient envoyés à l'Académie de Trayus pour y recevoir l'enseignement du Côté Obscur. La Forge Stellaire et le Temple Rakata de Lehon étaient aussi des lieux d'entraînement des Jedi Noirs, ce qui explique le nombre très important d'apprentis qu'on pouvait croiser. Formés sur la voies des Ténèbres, ils étaient extrêmement redoutables. Certaines de leurs missions consistaient à traquer et à assassiner des cibles ennemis des Sith.

  Les armes des Jedi Noirs étaient très variées. On retrouvait évidemment le sabre laser (à lame rouge ou plus rarement violette), le sabre laser à deux lames... Certains d'entre eux maniaient leur lame avec un petit sabre laser servant d'arme d'appoint. Pour les missions d'assassinat, ils disposaient d'un petit pistolet fabriqué par les ingénieurs sith. Ajoutés à cela les différents pouvoirs de la Force qu'ils savaient manier (terreur, absorption de vie), ils étaient de féroces adversaires pour les soldats de la République et les Chevaliers Jedi.

  >Les Maîtres Sith :

  Dark Revan et Dark Malak ne pouvaient pas se contenter de ces simples soldats et serviteurs :il leur fallait une caste de guerriers basés sur l'enseignement prodigué par les Sith. On pense que ce fut pour cette raison qu'apparurent les Maîtres  Sith. Il faut savoir qu'à cette époque, la Règle des Deux n'existait pas encore mais avait été juste esquissée par le Seigneur Noir. Ainsi, bien que n'étant pas des Seigneurs Sith, ces hommes portaient le "grade" de Maître Sith.

  Armés d'un sabre laser à lame rouge écarlate, ils formaient les troupes d'élite de Dark Revan et de son apprenti. Ils étaient reconnaissables à leur crâne chauve, leur armure blanche et la jupe noire qu'ils portaient. Dark Bandon, l'apprenti de Dark Malak, était vêtu de la même manière, la différence étant son armure noire.

Armée Sith de la Forge Stellaire


  Formés très certainement sur les sites de Korriban, de Malachor V et de la Forge Stellaire, les Maîtres Sith avaient la possibilité de transmettre leur savoir à des apprentis. On suppose que ces derniers recevaient leur sabre laser à lame rouge une fois qu'ils avaient vaincu un Jedi.

  Parlant certainement le langage sith, ils avaient des postes haut-placés comme commandant d'une base. On sait qu'un Maître Sith dirigeait les défenses de la Forge Stellaire lors de la bataille portant le même nom; il recevait évidemment ses ordres de Dark Malak en personne, ordres qu'il transmettait ensuite aux soldats et Jedi Noirs.

  >Les droïdes :

  Comme dans toutes les armées, les droïdes étaient présents au sein des troupes sith. Le modèle le plus répandu était le droïde d'assaut Sith. Son design était basé sur celui des droïdes de défense de la Forge Stellaire. Capable d'utiliser un lance flamme et des lasers et de frapper une cible, le droïde était équipé d'un bouclier qui lui permettait de dévier les rayons d'énergie et lames des sabres laser.

Armée Sith de la Forge Stellaire


  D'autres droïdes, comme ceux de gardes ou de patrouilles, étaient aussi utilisés dans les bases. Dark Revan s'était fait construire un droïde assassin, HK-47 mais le Seigneur Noir le perdit au cours d'une mission. Les protocoles sith stipulaient que la mémoire du droïde soit momentanément inaccessible le temps de sa mission. La mémoire du droïde était ensuite réactivée une fois qu'il était revenu vers son maître, sa mission accomplie, ce qui faisait que le droïde n'obéissait qu'aux Sith.

  2 . La flotte sith.

  Il n'y a rien d'étonnant dans le fait que la flotte des sith était composée en grande majorité de vaisseaux qui étaient sous les ordres de Dark Revan durant les Guerres Mandaloriennes. Toutefois, certains d'entre eux étaient de conception totalement inconnue ; et pour cause, les usines robotisées de la Forge Stellaire les avaient construits.

  >Les croiseurs stellaires Interdictor :

  Ces lourds navires étaient à l'origine destinés à la flotte républicaine, mais la traîtrise de Saul Karath, qui s'empara de l'unique exemplaire le Léviathan, juste après le retour des Sith, fit que jamais la République ne put en profiter. Lorsque Dark Revan vit le "cadeau" de Karath, il intégra les plans de fabrication dans les programmes de fabrication de la station spatiale afin qu'elle puisse monter ce type de vaisseau.

  On peut considérer l'Interdictor comme étant l'unique catégorie de navires de combat de la flotte sith, malgré la présence des croiseurs Centurion. Capables de générer des anomalies gravifiques dans le but de tirer un vaisseau de l'hyperespace, ces croiseurs stellaires représentaient l'arme idéale pour tendre des embuscades. Le plus célèbre d'entre eux, le Léviathan était le vaisseau-amiral de Dark Malak. Extrêmement imposant, les Interdictor dépassaient en tous points de vue les vieux Hammerhead de la République. En effet, le bombardement de Taris fut la preuve de la capacité destructrice des vaisseaux sith.

Armée Sith de la Forge Stellaire


  >Le chasseur sith :

  Le chasseur sith était un pur produit de la Forge Stellaire. La technologie employée par le petit vaisseau était totalement inconnue des ingénieurs républicains. Entièrement dépourvu de systèmes d'hyperpropulsion, il était d'une rapidité et d'une agilité hors du commun, ce qui en faisait une cible très difficile à toucher comme le constatèrent les pilotes républicains ; le chasseur sith était également armé de deux canons lasers. Patrouillant souvent dans l'espace, il arrivait qu'un petit groupe de chasseurs attaquent des navires dans l'espace profond; quand c'était le cas, le vaisseau pris pour cible devait espérer avoir un bon artilleur pour pouvoir se sortir de ce mauvais pas, sinon, sa destruction était assurée.

Armée Sith de la Forge Stellaire


  >Transports d'équipement :

  En ce qui concerne la logistique, les Sith utilisaient plusieurs vaisseaux de transport, comme les navettes de classe Herald

Armée Sith de la Forge Stellaire


  Ils employaient également d'autres vaisseaux à l'image du transporteur de droïdes militaires KT-400:

Armée Sith de la Forge Stellaire



III - Histoire de l'armée.

  L'armée sith prit part aux combats de la Guerre Civile des Jedi, aussi appelée " Seconde Guerre des Sith ". Cette dernière se déroula de -3958 à -3956. Dès le début de la guerre, l'armée sith conduite par le Seigneur Noir se mit à remporter victoire sur victoire. Les stratégies de Dark Revan et de son allié, l'Amiral Saul Karath, se révélèrent extrêmement talentueuses et eurent raison des meilleures tactiques républicaines. Le premier grand attaque de cruauté des Sith fut l'oeuvre de Saul Karath juste après avoir juré fidélité aux Sith. Poussé par Dark Malak, il bombarda lâchement Télos IV, faisant des millions de victimes. L'Ordre Jedi, face au retour des Sith, se joignit à la République pour repousser cette menace.

  Les mondes conquis par les Sith voyaient des milliers de leurs habitants s'engager dans l'armée. Cette dernière ne cessait de s'agrandir : l'apport des vaisseaux construits à la Forge Stellaire et la réussite du recrutement des troupes mirent à mal la République et la firent vaciller. Les Jedi également souffrirent quand plusieurs de leur membre les trahirent, attirer par la gloire naissante et la puissance réelle des Sith. L'académie de Korriban produisit de nouveaux Sith et firent grossir les rangs de l'armée.

  Quand une planète était prise, Dark Revan faisait en sorte de conserver les structures défensives afin de les occuper. Ainsi, ses troupes n'avaient pas à bâtir de nouvelles bases ou de nouvelles tourelles, ce qui donnait non seulement un gain de temps, mais aussi un gain sur le plan économique. Un véritable contraste avec l'apprenti et second du Seigneur Noir, Dark Malak qui, lui préférait tout réduire en cendres. On peut facilement penser que les soldats de Dark Revan furent moins destructeurs que ceux de Malak.

  Parallèlement à cette guerre de conquête menée par les soldats, maîtres Sith et autres, des assassins furent envoyés afin d'éliminer certains leaders politiques qui auraient pu menacer à la stabilité des mondes conquis : Lelin-Dor, Minas Yoon et Yusanis furent de ceux qui furent exécuter pour raison politique.

  Le chemin vers les mondes du Noyau était presque ouvert quand les troupes sith durent faire face à un terrible pouvoir, la Méditation de Combat, et à sa redoutable utilisatrice, la Jedi Bastila Shan. Grâce à son pouvoir, elle parvenait à insuffler le doute et la crainte dans le cœur de ses adversaires et le sentiment de victoires à ses alliés. En plein cœur de certaines batailles, les troupes Sith rebroussaient chemin, terrifiées à l'idée de combattre la République. Ce fut vers -3957 que l'armée de Dark Revan commença à essuyer ses premières défaites. Mais ces dernières ne firent que ralentir un peu les Sith dans leur conquête inéluctable de la galaxie.

Armée Sith de la Forge Stellaire


Un des nombreux combats entre la flotte républicaine et la flotte sith.


  L'armée sith aurait pu continuer sa route vers la victoire finale si un évènement majeur ne s'était pas produit : la mort de Dark Revan et la prise de pouvoir du responsable de sa mort, Dark Malak. Quand les armadas des deux Sith furent attaqués par une petite flotte, un groupe de Jedi guidé par Shan en profita pour aborder le navire du Seigneur Noir dans le but au mieux de le capturer, au pire de l'éliminer. Voyant cela, Malak prit l'occasion de devenir le chef : il ordonna à son navire amiral, le Leviathan, de détruire le vaisseau de son maître. Cette trahison eut pour résultat la disparition de Dark Revan ; cependant, Bastila parvint à s'échapper in extremis de l'explosion.

Armée Sith de la Forge Stellaire


Le duel entre Bastila Shan et Dark Revan, juste avant la trahison de Dark Malak.


  Si les Sith changèrent de chef, celui-ci ne remporta pas immédiatement l'adhésion de tout le monde. Certains lui reprochèrent une certaine lâcheté dans le fait qu'il avait tué Dark Revan à distance et non en combat singulier. Il est fort à parier que ces personnes furent exécutées pour insubordination.

  Aussitôt à la tête de l'armée, Malak se mit à la recherche de Bastila dans le but de la convertir au Côté Obscur et d'utiliser la Méditation de Combat pour ses troupes. Cette course-poursuite passa par Taris où le nouveau Seigneur Noir n'hésita pas à sacrifier ses troupes présentes sur la planète en la bombardant pour éliminer la jeune Jedi.

  Sous le règne de Dark Malak, la Forge Stellaire, fonctionnant à plus de 200 % par rapport aux prévisions, se mit à produire encore plus de vaisseaux, faisant atteindre à l'armée sith une taille monstrueuse. Question fournitures, Dark Malak donna à la Corporation Czerka le monopole des provisions de son armée et l'exclusivité des marchés sur les mondes conquis. Bastila Shan ayant survécu à la destruction de Taris, d'après les dires du chasseur de primes Calo Nord, Dark Malak envoya des assassins Jedi Noirs afin de la capturer ; il donna également l'ordre de tuer un Jedi qui accompagnait la jeune femme. Par deux fois les assassins attaquèrent les deux Jedi et par deux fois ils furent vaincus.

  L'armée n'hésitait pas à engager des mercenaires et des chasseurs de primes, comme ce fut le cas avec Calo Nord. Il faut dire que les Sith payaient ses mercenaires beaucoup plus grassement que la République : sur Manaan, monde neutre pendant la guerre grâce à son kolto, la campagne de recrutement fut acharnée ; les Sith avaient besoin de mercenaires non seulement pour attirer la jeunesse selkath dans leur filet et les convertir au Côté Obscur, mais aussi pour mettre en lumière les activités clandestines de la République à la Faille de Hrakert, là où était produit le kolto. On sait que le projet de conversion des jeunes selkath pour s'approprier Manaan fut déjoué et que la République avait passé un accord secret et illégal avec le gouvernement planétaire afin de collecter le kolto à sa source.

  La guerre continua et le Seigneur Noir envoya son apprenti Dark Bandon capturer Bastila, mais lui aussi échoua et fut tué par le mystérieux Jedi qui accompagnait la jeune femme. Ce fut pendant la mission de Bandon que Malak alla avec ses troupes prendre d'assaut Dantooine et l'Enclave Jedi qui s'y trouvait. On peut aisément supposer qu'après un bombardement orbital, les combats furent terrestres, les soldats sith et les Jedi Noirs combattant les Chevaliers et Maîtres Jedi. Dark Malak remporta la bataille de Dantooine.

Armée Sith de la Forge Stellaire


L'assaut des Sith, conduit par Dark Malak, sur Dantooine est une réussite.


  Pendant l'attaque, à l'autre bout de la galaxie, le Léviathan piégea l'Ebon Hawk et fit prisonnier son équipage, dont Bastila Shan et son mystérieux compagnon Jedi. Peu après une séance de torture, les prisonniers parvinrent à s'échapper ; sachant qu'ils se dirigeaient vers le pont pour ouvrir les portes du hangar, les troupes sith du Léviathan firent tout ce qu'elles pouvaient pour empêcher les fugitifs de s'échapper, mais elles furent rapidement balayées à coup de sabres laser. Les Républicains parvinrent au pont, tuèrent Saul Karath, le commandant du vaisseau, ouvrirent les portes du hangar et se dépêchèrent de rejoindre l'Ebon Hawk. Ils furent heureusement interceptés par Dark Malak en personne : le Seigneur Noir avait été averti de la capture du groupe de Bastila et avait quitté le système de Dantooine pour rejoindre rapidement son vaisseau-amiral. La jeune femme fut de nouveau faite prisonnière par Malak, mais ses compagnons parvinrent à s'enfuir.

  De ces évènements, des rumeurs commencèrent à courir au sein de l'armée sith : Revan, leur ancien chef, était toujours en vie ; il avait affronté au sabre laser le Seigneur Noir au cours de son évasion du Léviathan et il voulait reprendre sa place de chef à leur tête. Déjà qu'il avait dû faire le ménage dans son armée pour obtenir leur confiance totale au tout début de son règne, Dark Malak organisa une nouvelle purge, éliminant toute personne qui avait eu vent de la réapparition de Revan.

  La production des vaisseaux par la Forge Stellaire continua. De retour au Temple des Rakatas sur Lehon, Dark Malak annonça au maître sith des lieux et aux adeptes Jedi Noirs que Revan était de retour, qu'il n'était plus digne de les diriger (vu qu'il était devenu un pion pitoyable de la République) et qu'il allait bientôt revenir ici. Le maître sith intensifia son entraînement au sabre laser avec des droïdes de combat : Revan était une des meilleures lames et il voulait être prêt le jour de son combat contre lui. Les adeptes également s'entraînèrent en vue de leur prochaine rencontre avec leur ancien chef.

  Entre-temps, Malak réussit, après une semaine de torture mentale et physique, à convertir Bastila Shan aux Ténèbres. Avec une alliée aussi précieuse, les Sith étaient à présent invincibles et ils auraient pu emprunter la route vers Coruscant, capitale de la République si deux évènements majeurs ne les en avaient empêchés.

  Le premier fut la prise du temple des Rakatas par un groupe Jedi mené par Revan. Les Sith ne réussirent à aucun moment à faire le poidsface à sa lame et à celles de ses compagnons, Jolee Bindo et Juhani. Pire, Bastila Shan, sur qui on avait mis tant d'espoir,  n'avait pas eu la force de tuer l'ancien chef des Sith.

  Le second évènement, qui débuta pendant la prise du Temple, fut l'arrivée de la flotte de la République menée par l'Amiral Forn Dodonna. L'Amiral Varko, remplaçant de Saul Karath, organisa immédiatement les défenses de la Forge et attendit le retour de Shan pour qu'elle puisse mettre sa Méditation de Combat à leur service et repousser l'envahisseur. L'ancienne Jedi arriva à la station et utilisa immédiatement son pouvoir dans la salle de commandement.

  La bataille de la Forge Stellaire se déroula au départ uniquement dans l'espace, les chasseurs sith et les chasseurs chasseurs Aurek virevoltaient en se tirant dessus pendant que les Interdictor affrontaient les vaisseaux Hammerhead et les Corvettes Forey. Avec la Méditation de Combat, les vaisseaux sith furent en mesure d'anticiper toutes les attaques de la flotte adverse et ils se mirent à repousser lentement, mais sûrement les Républicains.

  Mais l'Ebon Hawk et un groupe de chasseurs pilotés par des Jedi réussirent à se jouer des défenses sith et à se poser dans la Forge. Apprenant cela, Dark Malak envoya les droïdes de la station détruire les intrus, mais ces derniers se révélèrent beaucoup plus coriaces et les machines furent anéanties. Au sein de la Forge et des troupes sith, des bruits commencèrentà courir sur la présence de Revan dans la station. Les rumeurs se transformèrent en vérité : l'ancien maître de Malak était là et il se battait à présent du Côté de la Lumière. Le Seigneur Noir prit la décision d'envoyer à sa rencontre tous les apprentis sith, Jedi Noirs et soldats de choc pour le retarder pendant que lui préparerait les défenses internes de la Forge Stellaire.

  Le but principal de Revan était d'arrêter la Méditation de Combat de Bastila. Le Maître Jedi vainquit tous ses ennemis : aucun ne représenta une menace sérieuse face à lui. La résistance de ses anciennes troupes fut désespérée dans les couloirs menant au poste de commandement : les tirs laser des soldats de choc et les lames rouges des apprentis se virent repousser avec une aisance hors du commun. Quand il arriva au poste de commandement où se trouvait Shan, un duel au sabre laser eut lieu entre Revan et Bastila. Au grand malheur des Sith, l'ex-Seigneur Noir vainquit la jeune femme et parvint à la ramener du Bon Côté de la Force. Un acte  qui fut à double tranchant pour les Sith : non seulement ils ne disposaient plus de la Méditation de Combat, mais en plus, Bastila utilisait son pouvoir pour créer des trous dans leur défense. Ce fut le début de la fin pour l'armée sith : les Aurek et chasseurs stellaires Chela en profitèrent pour percer et faire un maximum de dégâts et les vaisseaux républicains purent se positionner afin de pilonner les stabilisateurs de la Forge.

Armée Sith de la Forge Stellaire


Les croiseurs républicains se dirigent vers la Forge Stellaire pour la bombarder, tandis que les Interdictor tombent.


  Le second but de Revan était évidemment de mettre un terme à la menace du Seigneur Noir et chef de l'armée sith : Dark Malak. Un duel terrible et épuisant vit s'opposer les deux anciens amis, un duel qui se termina par la victoire de la Lumière sur les Ténèbres. En pleine débâcle, n'ayant plus de chef, les vaisseaux sith essayèrent de s'enfuir pendant que la Forge Stellaire, n'ayant plus de stabilisateurs, s'écrasait sur le soleil dont elle tirait son énergie. La République venait de détruire la principale usine de l'armée sith et de gagner enfin la Guerre Civile des Jedi.

  Vaincus et meurtris, les vaisseaux sith s'enfoncèrent dans l'espace inconnu, tentant de fuir le courroux de la République qui avait fait voter une loi décrétant les Sith hors-la-loi. Sur les mondes conquis, certaines troupes sith se rendirent à l'armée républicaine, d'autres s'échappèrent ou tentèrent une dernière résistance. L'Académie Sith de Korriban fut abandonnée après des guerres intestines. On suppose que l'armée se divisa en plusieurs factions, chacune commandée par un chef dont le seul but était le pouvoir personnel.

  Quelques temps après la terrible déroute de la Forge Stellaire, certains groupes jurèrent allégeance aux nouveaux Seigneurs Sith : Dark Nihilus et Dark Sion qui étaient membres du Triumvirat Sith. Ce fut le premier qui se servit le plus de cette armée pour déstabiliser la République, le second préférant utiliser ses assassins et l'ombre pour anéantir l'Ordre Jedi. L'armée du Triumvirat prit part au conflit qu'on appellera plus tard la Guerre Civile des Sith.

Armée Sith de la Forge Stellaire



P.S.: Merci à DamKre.


Actualités en relation

Pocket : Sortie de Trilogie Dark Bane

Sortie aujourd'hui même de Trilogie Dark Bane, une parution de la rubrique Roman. La date prévue est donc le 09/11/2017. Description officielle : AN - 1020 Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...


Holonet : 10 nouvelles fiches du Nouveau Canon !

Ca faisait longtemps qu'on avait pas publié des fiches non ? Alors c'est vrai, on vous avait parlé d'un mois spécial JDR. Pour ça, on vous a quand même publié 3 packs de fiches sur le th...


Holonet : 6 fiches complètement réécrites !

En début de mois nous vous avions proposé un groupe de fiche spécial Star Wars Episode VIII pour bien commencer l'année scolaire, il était temps pour nous de revenir en cette fin de mois pour vous proposer...


Nouveau groupe de fiche : Les Derniers Jedi

Alors que le Force Friday II est dans la tête de tout le monde, avec des joies et des déceptions, c'est aussi pour demain la rentrée d'un bon grand nombre d'entre vous, et d'entre...


Nouveau groupe de fiches : Les Hutts de The Old Republic

On pourrait croire que c’est l’année du Hutt sur l’HoloNet, avec la publication aujourd’hui d’un second groupe de fiches dédiées à cette espèce singulière de l’univers Star Wars. Rappelez-vous, d...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Armée Sith de la Forge Stellaire
Nom
Armée Sith de la Forge Stellaire
Type
Organisation militaire
Origines
Fonctions
Détruire la République et l'Ordre Jedi

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/07/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
51 501


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Armée Sith de la Forge Stellaire" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Wizards of the Coast
  • Dark Bane #1 : La Voie de la Destruction
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)
  • Knights of the Old Republic II : The Sith Lord Prima Official Game Guide
  • Knights of the Old Republic II : The Sith Lords
  • The Essential Guide to the Force (Jedi VS.Sith)
  • WOTC - Knights of the Old Republic Campaign Guide

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.