Bando Gora


Puissante organisation criminelle dirigée pendant quelques années par Komari Vosa

  La plupart du temps, les sectes et les groupes de fanatiques religieux en tout genre ne donnent pas dans le crime organisé, et les trafiquants de drogues ne donnent généralement pas dans la dévotion totale au Côté Obscur. Pourtant, une organisation fit les deux. Un culte de fanatiques spécialisé dans le trafic de bâtons de la mort et considéré comme l'un des plus dangereux de son époque, se fit connaître durant les dernières années de l'Ancienne République, peu avant la bataille de Naboo. On ne sait pas trop dans quelles conditions se forma le culte du Bando Gora, mais il semblerait qu'il bénéficia, entre autre, de la chute du syndicat du crime Soleil Noir, après que son chef Alexi Garyn et tous ses "vigos" furent tués par un mystérieux guerrier, qui se révéla être Dark Maul. Le syndicat tombé, les domaines dans lesquels il officiait tels la contrebande, le trafic de drogue ou la corruption furent dispersés et récupérés par plusieurs organisations, dont le Bando Gora. La secte, dirigée à l'époque par quelques Humains fanatiques aux rituels étranges, se développa rapidement grâce au trafic de la drogue et des fameux "bâtons".

  En -34, les ravages causés par cette drogue étaient tellement importants que le conseil Jedi décida d'envoyer un groupe de trois Jedi afin contrecarrer le culte et de mettre hors d'état de nuire ses dirigeants. Parmi les trois Jedi se trouvait Komari Vosa, une ancienne élève du Comte Dooku, qui venait de la renier quelques jours auparavant pour des raisons inconnues, refusant ainsi à Vosa le titre de maître Jedi. Mais les trois Jedi ne revinrent jamais, et le conseil les considéra comme morts. Cependant, les évènements se déroulèrent de façon quelque peu différente. Capturée avec les deux autres Jedi par la secte qu'ils étaient venus stopper, Vosa subit un lavage de cerveau et, au cours d'un étrange rituel dirigé par le Bando Gora, elle décapita ses deux compagnons d'infortune, sombrant ainsi dans le Côté Obscur. Elle profita alors de sa colère et de sa puissance pour massacrer et tuer tous les dirigeants du culte, et en prit la tête. Décidant de "réformer" de manière radicale le Bando Gora, tout en gardant le trafic des bâtons de la mort, Vosa s'exila avec quelques fidèles sur la lune abandonnée de Kohlma, en orbite autour de la planète Bogden. Là, dans un palais abandonné, elle commença ses opérations dans l'ombre. Elle s'entoura de nombreux esclaves, qui étaient des fidèles et des junkies que l'addiction à la drogue et les effets du Côté Obscur avaient transformé en bêtes dociles qui obéissaient aveuglément aux ordres de Vosa. Suivant les transformations, certains esclaves gardaient une part d'intelligence et devenaient ainsi des capitaines, qui secondaient la Jedi Noire dans la gestion du culte.

  Le trafic de drogue était organisé de la façon suivante : les bâtons de la mort étaient fabriqués dans les usines secrètes du roi dug Sebolto sur la planète Malastare. Les usines étaient dissimulées sous le palais du Dug et durant la fabrication, une neurotoxine particulièrement puissante était ajoutée : l'Ixetal, qui amplifiait les effets des bâtons de la mort. La drogue fabriquée était ensuite acheminée vers la zone industrielle de Coruscant, plus particulièrement dans l'usine de Groff Haugg, lui aussi trafiquant de drogue qui se faisait passer pour un commerçant de nerfs surgelés. Haugg répartissait alors la marchandise parmi les nombreux dealers, tels que Jervis Gloom, qui se chargeaient de revendre la drogue dans Coruscant et sur les autres planètes de la galaxie. Haugg, afin de ne pas être inquiété par la justice de Coruscant, bénéficiait de la protection sénatoriale par l'intermédiaire de Connus Trell, un sénateur twi'lek corrompu. Afin d'assurer un transport dans les meilleures conditions, Vosa s'allia à Gardulla la Hutt, qui lui fournit les transports nécessaires au trafic. Afin de vérifier le bon déroulement des opérations, des groupes d'esclaves sous la direction de capitaines furent envoyés sur Tatooine dans le palais de Gardulla et sur Malastare, autant dans le but de protéger la marchandise et sa fabrication que pour vérifier que les associés de Vosa ne détournent pas de la drogue pour leur profit ou leur plaisir personnel.

  Les effets violents de la drogue, qui transformaient les consommateurs en espèce de zombies, permettaient à Vosa d'enrichir les rangs de ses esclaves, lui fournissant ainsi une petite armée pour sa protection. La présence quasi-certaine du Côté Obscur sur Kohlma permettait également à la Jedi Noire d'avoir un contrôle total sur les membres de son culte, et donc de ne pas vraiment se soucier de problèmes d'organisation interne.

  En -32, peu après la bataille de Naboo, le seigneur Dark Sidious comprit que l'influence croissante du Bando Gora serait une véritable menace pour ses plans, et qu'il devait à tout prix s'occuper de ce problème. Car pour lancer dans les bonnes conditions sa Guerre des Clones, il devait à tout prix éviter que de puissantes organisations se mettent en travers de son chemin quand viendrait l'heure des combats. C'est dans cette optique qu'il avait fait exécuter entre autre Alexi Garyn et ses vigos, et qu'il comptait faire de même avec le Bando Gora. Il chargea ainsi son nouvel apprenti, Dark Tyranus, de se charger du problème. Ce dernier décida alors de faire appel aux deux chasseurs de primes les plus connus et les plus redoutés de l'époque, Jango Fett et Montross, deux ex-Mandaloriens, rivaux depuis toujours.
  
  Les deux chasseurs de primes suivirent différentes pistes de leur côté, se croisant en chemin à certain moment, et éliminèrent petit-à-petit tous les associés de Komari Vosa. Ce fut finalement Fett qui parvint à trouver en premier la localisation de Kohlma, dont Gardulla la Hutt détenait les coordonnées dans sa chambre forte. Sur la lune, il tua un bon nombre d'esclaves et de capitaines, avant d'affronter successivement Montross, qui souhaitait avant tout la mort de Jango puis l'ancienne padawan de Dooku, qui fut finalement vaincue au terme d'un duel titanesque.
  
  Avec la mort de Vosa et de ses associés, le Bando Gora fut dissout. Les conséquences furent nombreuses : la prolifération des bâtons de la mort dotés d'Ixetal fut stoppée, Jabba le Hutt se débarrassa grâce à Fett de sa rivale de toujours, Gardulla, Dark Sidious trouva le modèle dont se serviraient plus tard les Kaminoans pour la création de l'armée de clones, et le syndicat du Soleil Noir, alors en reconstruction, put de nouveau récupérer le trafic de drogue et redevenir, dans l'ombre, aussi puissant qu'il était du temps d'Alexi Garyn.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Interview de Rian Johnson

Le Bristol, Paris. Cadre idyllique pour participer à cette interview un peu unique, il faut bien l’avouer, à laquelle le web français est invité. C'est accompagnée de Dark Mandalorien que je me rends à cette invitation. 15h15 tapantes, Rian...


Panini comics : Review de Dark Maul

la fin de l’année 2016 était annoncée par Marvel la sortie d’une mini-série consacrée à Dark Maul, par Cullenn Bunn (scénario) et Luke Ross (dessins), se situant avant les évènements de La Menace...


Disney rompt avec Netflix : Un pas de plus vers une série Star Wars ?

Disney vient d’annoncer le lancement en 2019 de sa propre plateforme de streaming ainsi que le non-renouvellement - à cette même date - de son partenariat de distribution actuel avec Netflix, qui diffuse aujourd’hui une partie de son catalogue. Cette...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bando Gora
Nom
Bando Gora
Type
Organisation criminelle
Origines
Fonctions
Secte
Trafic de bâtons de la mort

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
07/04/2008

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
19 558


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Lucasarts
  • Starwars.com - Databank
  • Wizards of the Coast
  • Bounty Hunter

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.