Bureau de la Sécurité Impériale (BSI)


Le Bureau de la Sécurité Impériale (BSI) était le principal organisme politique à la solde de Palpatine.

  Le Bureau de la Sécurité Impériale est le premier organisme de renseignement créé entièrement à l'initiative des alliés de Palpatine, pour faire pendant aux vétérans des Renseignements Impériaux. Dès ses origines, il fit l'objet de considérables investissements financiers et ne tarda pas à devenir le principal débouché des adolescents les plus dévoués qui ne se destinaient pas aux carrières militaires après leur passage par le GroupSa, la branche du COMPORN dédiée à l'endoctrinement des jeunes générations.

  Avec des effectifs de terrain supérieurs d'environ 70 fois à ceux des Renseignements Impériaux, le BSI devint la plus grosse organisation de renseignements de l'Empire malgré son statut de "simple branche" du COMPORN. En fait, l'importance réelle du BSI était considérable et les autres branches du COMPORN apprirent vite à prendre ses représentants avec des pincettes.

  Le BSI était formé uniquement d'adeptes convaincus de l'Ordre Nouveau et constitue en fait la police politique de l'Empereur. Il préfère agir de manière très publique afin de prouver la puissance, l'omniprésence et surtout l'infaillibilité de l'Empire. Durant la Guerre Civile, ses activités tournaient surtout autour du maintien de l'ordre et il représentait un outil de choix afin de mieux intimider les masses et bon nombre d'individus portant l'uniforme impérial. Les Renseignements Impériaux considèraient le BSI comme un ramassis de dangereux fanatiques dépourvus de toute subtilité qui font plus de dégâts qu'autre chose. A l'opposé, le BSI quant à lui voyait les R.I comme de dangereux opportunistes qui laissent parfois des traîtres opérer trop longtemps et faire trop de dégâts sous prétexte que cela leur permettra de remonter à la source.

  Ces différences de philosophie entraînèrent également des différences de méthode. Alors que les R.I préfèrent l'usage des agents doubles, des taupes, de la désinformation et essayent autant que possible de ne jamais apparaître au grand jour, le BSI quant à lui oeuvre à travers la surveillance constante des populations, les rafles, les confessions publiques, la délation et les purges.

  Organisation : Sous Palpatine, le BSI est dirigé par une Commission des Opérations installée dans son siège central sur Coruscant. La Commission exerce un contrôle constant et minutieux sur les activités de ses différentes branches partout dans l'Empire et missionne constamment des inspecteurs pour aller examiner de plus près les activités des branches sectorielles. Celles-ci sont officiellement rattachées auprès des Moffs locaux mais le BSI a également pour tâche de surveiller les fonctionnaires territoriaux de l'Empire et cette réalité n'échappe à aucun des intéressés.

  Département Surveillance : il regroupe à lui tout seul environ 35% des effectifs du BSI et la plupart des nouvelles recrues y font leurs premières années en attendant une affectation définitive. Surveillance veille à identifier les menaces potentielles avant de confier les dossiers intéressants au département Investigations. Surveillance s'appuie également sur un certain nombre d'indics professionnels, d'opportunistes et de simples citoyens tenus par le chantage.

  Département Investigations : il est chargé d'approfondir les enquêtes amorcées par Surveillance et éventuellement de procéder aux interpellations nécessaires. Investigations est donc la branche du BSI avec le plus haut profil public car autant que possible il est nécessaire de pouvoir donner aux propagandistes de la "matière d'oeuvre". Ses agents ont autorité pour réquisitionner des membres des forces armées de l'Empire ou des agences de police locale pour les assister dans leurs missions à moins que le Gouverneur ou le Moff local s'y oppose en personne. Ce qui a rarement lieu. Les agents d'Investigations sont les membres du BSI qui ont également le plus souvent l'occasion de se frotter directement aux agents rebelles.

  Département des Affaires Internes : contrairement à ce que leur nom suggère, les Affaires Internes ne s'occupent pas uniquement de ce qui se passe dans le BSI mais bien dans l'ensemble du COMPORN dont même la toute puissante Commission Sélective n'est pas à l'abri de leurs investigations. Cette autonomie considérable témoigne bien du fait qu'aux yeux de l'Empereur, le BSI est un outil privilégié pour s'assurer la loyauté de ses subordonnés. Même au sein du Bureau de la Sécurité Impériale, les agents des Affaires Internes sont considérés comme des personnes à éviter dans la mesure du possible. Ils peuvent se montrer diaboliquement subtils dans leurs audits et leurs "enquêtes de routine" étaient le plus souvent de simples paravents aux véritables chasses aux sorcières qu'ils organisaient.

  Département Interrogation : contrairement au service homonyme des Renseignements Impériaux, Interrogation ne relâche jamais ceux qui lui sont confiés et se fait fort d'obtenir systématiquement des aveux complets de la part des suspects. Officiellement, Interrogation pouvait durant la Guerre Civile se vanter d'avoir un taux de succès de 100% : tous les suspects qui passaient entre ses mains s'avèraient coupables et faisaient des aveux complets. Tout au moins, tous les suspects qui vivaient assez longtemps pour signer les aveux en question...

  Département Rééducation : il prenait en charge les membres du COMPORN que les Affaires Internes interpellaient à la suite de leurs investigations. Comme pour Interrogation, Rééducation peut s'enorgueillir d'un taux de réussite de 100% et les personnes qui lui sont "confiées" en ressortent parfaitement aptes à reprendre leurs fonctions. Généralement, ils étaient cependant rétrogradés d'un rang ou deux car leur "stage" les transformaient en personnes ternes et effacées, aux réactions émotionnelles parfois infantiles et souffrant occasionnellement de troubles de la mémoire ou de l'attention. Certaines rumeurs parlent même de "rééduqués" qui basculèrent dans la psychose plusieurs années après avoir repris leur vie normale.

  Département du Maintien de l'Ordre : on faisait appel à ses services lorsqu'il s'avérait peu souhaitable d'impliquer les forces de police, les militaires ou la CompForce dans une opération précise, pendant laquelle un surcroît de puissance de feu était cependant nécessaire. En fait, il s'agissait de la branche action du BSI, en charge de toutes les opérations "lourdes". La plupart du temps, les agents de ce service sont missionnés pour assister Investigation ou parfois Affaires Internes. Le Département du Maintien de l'Ordre possèdait des fichiers très à jour qui permettaient également au BSI de recruter des personnes extérieures pour effectuer certaines opérations particulièrement délicates. Le Bureau se voyait parfois obligé de mener certaines affaires de manière officieuse pour pouvoir par la suite monter des opérations officielles nettement plus crédibles et conformes à son image publique.

Après la mort de Palpatine, ses successeurs tentèrent avec des fortunes diverses de monter leurs propres "polices politiques". Certaines sections locales du BSI tombèrent ainsi sous le contrôle de seigneurs de guerre impériaux alors que d'autres furent éradiquées car leurs chefs manquaient de "bonne volonté". Pour l'essentiel, les agents du BSI étaient des fanatiques et ceux qui se partagèrent les restes de l'Empire Galactique eurent souvent maille à partir avec ces nostalgiques qui étaient unanimement détestés par les populations civiles ainsi que par la plupart de ceux qui arboraient l'uniforme impérial.


Actualités en relation

L'équipe vous souhaite un Joyeux Noël !

Et voilà, une nouvelle année est sur le point de se terminer. Et si la fin de l'année a été marquée par la sortie en salle de Star Wars : Les Derniers Jedi, qui a fait couler beaucoup...


HoloNet : 20 nouvelles fiches vaisseaux rejoignent l'encyclopédie

Si vous avez un peu suivi ce qui a pu se dire sur les différents réseaux de l'HoloNet, ce nouveau pack de fiches ne vous surprendra pas. Pour les autres, le bruit courait qu'un pack sur les...


LEGO Star Wars : Fuite de l'intégralité des visuels HD des sets Solo

Nous vous en parlions il y a quelques jours, des visuels issus d'un catalogue interne à LEGO concernant les nouveautés du printemps 2018, notamment les sets de Solo : A Star Wars Story, avaient fuité, avec assez peu de détails...


LEGO Star Wars : Fuite de visuels exclusifs des sets Solo

Ils sont arrivés, ils sont tout chauds ... voici les visuels des nouveautés LEGO Star Wars issues du prochain opus de la saga, Solo : A Star Wars Story, dont la sortie est toujours prévue pour le 23 mai prochain...


Pocket Jeunesse : Sortie de Gardiens des Whills

Sortie aujourd'hui même de Gardiens des Whills, une parution de la rubrique Roman Jeunesse. La date prévue est donc le 16/11/2017. Description officielle : Un récit directement lié au film Rogue One, centré sur les personnages...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bureau de la Sécurité Impériale (BSI)
Nom
Bureau de la Sécurité Impériale (BSI)
Type
Organisation gouvernementale
Origines
Fonctions
Police politique

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
23 469


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WEG - Imperial Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.